Lac

Inscription
Connexion

 libre  Balade dans la nuit noire

Selma souriait, ce soir, elle en faisait des rencontres inattendues! Salomé fit un sourire à Liana et lui dit:
<<Enchanté Liana! Voici Selma, mais je pense que tu le sais déjà , et moi je suis Salomé! :)Je suis navré que tu ais fait un cauchemar mais dit toi que ce n'est pas réel! Tu es la bienvenue! :)  >>

Liana leur sourit, elle semblait rassurée, comme si elle avait eu peur que les deux filles ne l'acceptent pas, et leur dis:
“Merci, de me laisser rester. Vous aussi vous vouliez prendre l’air ? C’est vrai, que la nuit est belle ce soir !”

Selma regarda la nuit, puis la lune. On était déjà à la moitié de la nuit, d'ici 2 ou 3 heures, le soleil se lèverait, laissant place au jour suivant, et il faudrait alors retourner au château, aller dans la grande salle, et commencer une nouvelle journée de cours. Elle chassa ces pensées et se concentra sur la conversation en cours avec ses deux camarades. Autant profiter du temps qu'il restait, elles étaient maintenant trois, pourquoi pas continuer à faire connaissance.

Selma répondit à Liana:
Pour ma part, je suis insomniaque, et j'ai pris l'habitude de sortir prendre l'air, que ce soit au lac, ou dans le parc la nuit :D  En effet, il fait super bon, c'est agréable de partager ce moment avec vous ^^

Puis elle repensa aux paroles de la jeune bleu et argent, elle avait dit avoir fait un cauchemar, elle semblait assez apeurée et triste quand elle mentionné cela. Selma lui dit d'une voix douce:

Tu veux nous parler de ton cauchemar Liana? Des fois, ca fait du bien de raconter...
Dernière modification par Selma Al Hayya le 14 mai 2018, 23 h 15, modifié 1 fois.

 libre  Balade dans la nuit noire

Liana se sentait en sécurité, dans ce parc, avec deux filles de son âge, elles lui semblaient gentilles. C’est pourquoi quand Selma lui demanda quel cauchemar elle avait fait, elle n’hésita pas longtemps et puis c’était l’occasion où jamais d’en parler. En effet, même son père dont elle est très proche n’en sais rien. Elle réfléchit un instant, ne sachant pas par quoi commencer, elle décida de commencer par parler de sa famille :

“Pourquoi pas après tout… Pour que vous compreniez bien je vais vous raconter rapidement mon histoire et vous parler de ma famille. Mon père est un sorcier contrairement à ma mère, il le lui a dit le jour de ma naissance, et elle l’a quitté aussitôt. Elle m’a laissée à mon père et me prenait pendant les vacances. Quand j’avais trois ans ma mère a eu une fille, Mel, avec mon beau-père. À chaque fois que je venais, je passais mon temps avec Mel, on était les meilleures amies du monde. L’été de mes huit ans, en voulant la protéger des chauves-souris que nous avions dérangées en jouant dans les bois, mes pouvoirs se sont manifestés. Mel était émerveillée et a tout raconté à ma mère. Celle-ci m’a immédiatement ramené chez mon père, et depuis je ne la vois plus elle se contente de m’envoyer une lettre par mois…”

Les larmes commençaient à lui monter aux yeux, Liana prit une grande inspiration, ravala ses larmes et reprit :
“Dans la première lettre, elle m’a dit que le soir où elle m’avait ramené, Mel avait essayé de rattraper la voiture, et avait été percuté par un…”
Sa voix se brisa, elle prit de nouveau sa respiration, mais ne put retenir une larme…
“Une voiture… et qu’elle était actuellement dans le coma… C’est la dernière fois que j’ai eu de ses nouvelles…ma mère refuse de m’informer sur son état…”
Cette fois elle pleurait pour de bon, elle finit tant bien que mal ses explications…
“C’est pour ça que je fais des cauchemars, j’ai peur pour elle… Je…je suis désolée si j’ai plombée l’ambiance…”

Liana baissa la tête, essaya d’essuyer ses larmes et chercha un mouchoir. Voyant qu’elle n’en avait pas, elle releva les yeux vers ses camarades, renifla et tenta un sourire… Ses yeux était rouge comme son nez, qui commençait à couler, mais au fond d’elle se confier lui avait fait du bien. Un rire nerveux lui échappa, et elle regarda la Lune.

Elle respira profondément pour calmer un hoquet qu’elle sentait venir et songea que de l’eau fraîche lui ferait du bien. Elle se leva donc pour se rapprocher du lac, elle s’agenouilla et s’aspergea le visage. Elle resta dans cette position, les yeux fermés et le visage tourné vers le ciel, ses épaules lui semblaient libérées d’un poids qu’elle ne soupçonnais pas.

“Je n’avais jamais parlé de ça avant cette nuit…” dit-elle détendue.
Dernière modification par Liana Moon le 9 mai 2018, 22 h 00, modifié 1 fois.

#45818e

 libre  Balade dans la nuit noire

Après que Selma eu répondu à la question de Liana. Elle lui demanda si Liana voulait lui parler de son cauchemar. Je me mordis la lèvre (chose que je faisais quand j'était angoissée) aillant remarqué que la fille paraissait assez gêné de parler de son cauchemar. Liana commença son récit:
<<Pourquoi pas après tout… Pour que vous compreniez bien je vais vous raconter rapidement mon histoire et vous parler de ma famille. Mon père est un sorcier contrairement à ma mère, il le lui a dit le jour de ma naissance, et elle l’a quitté aussitôt. Elle m’a laissée à mon père et me prenait pendant les vacances. Quand j’avais trois ma mère a eu une fille, Mel, avec mon beau-père. À chaque fois que je venais, je passais mon temps avec Mel, on était les meilleures amies du monde. L’été de mes huit ans, en voulant la protéger des chauves-souris que nous avions dérangées en jouant dans les bois, mes pouvoirs se sont manifestés. Mel était émerveillée et a tout raconté à ma mère. Celle-ci m’a immédiatement ramené chez mon père, et depuis je ne la vois plus elle se contente de m’envoyer une lettre par mois…>>
Je vit que des larmes commençaient à couler sur son visage. J'était assez mal à l'aise, n'aillant vraiment pas de talent pour réconforter des gens. Je ne dit rien de peur de dire une chose qu'il ne fallait pas. Liana continua son récit:
<<Dans la première lettre, elle m’a dit que le soir où elle m’avait ramené, Mel avait essayé de rattraper la voiture, et avait été percuté par un…Une voiture… et qu’elle était actuellement dans le coma… C’est la dernière fois que j’ai eu de ses nouvelles…ma mère refuse de m’informer sur son état…C’est pour ça que je fais des cauchemars, j’ai peur pour elle… Je…je suis désolée si j’ai plombée l’ambiance…>>
À la fin de son récit, Liana pleurait pour de bon. Je m'approchait lentement.
Elle leva les yeux vers Selma et moi puis rit. C'était sans doute un rire nerveux. Elle se mit à regarder la lune. Je ne parla pas tout de suite me disant qu'elle devais sans doute être dans ses pensées. 
Après avoir respiré profondément, Liana alla s'asperger le visage avec de l'eau du lac. Je me sentais pal pour elle. Son histoire était tellement...triste. Je sentis des picotements sur mon visage. En touchant mes joues, je me rendis compte que je pleurais! Je me pensais moins sensible que ça!

Pour ne pas paraître insensible, je dit:
<<C'est vrai que c'est horrible. Ce doit être dur pour toi de ne pas pouvoir  voir ta demie-soeur à cause de ta mère! J'espère qu'elle se rétablira vite et que ta mère...Arrêtera d'être...Comme...ça...Je trouve que ta mère est une...vraiment c'est une...une...une satanée moldue!>> Je n'avais pas trouvé mieux comme mot. Ne préférant pas dire plus de chose, je préféra aller m'asseoir à côté de Liana sans un mot. Je l'entoura de mes bras espérant que ça la réconforterais un peu. 
<<Tu n'a pas du tout plombé l'ambiance. Je comprend, de toute façon, il fallait que tu en parle. çA fait toujours du bien d'en parler. C'est vrais que ça ne va pas changer grand chose, mais partager ce poids avec d'autres personnes le rend plus léger. Sache qu'on est là à tout moment si tu as besoin de compagnie ou tout simplement si tu as besoins d'en parler.>>
Je lui passa un mouchoir.
<<Respire, ça va aller. On est là.>>
Dis-je pour calmer ses pleurs. 

Salomé Grenslow-Deuxième année RP
Membre de la chorale de Poudlard
"Perdre n'est pas une option, c'est tu gagnes ou rien!"
Code Couleur: #134F5C

 libre  Balade dans la nuit noire

La fille de Gryffondor, Salomé, s’était approchée de Liana, après avoir dit :
“C'est vrai que c'est horrible. Ce doit être dur pour toi de ne pas pouvoir  voir ta demie-soeur à cause de ta mère! J'espère qu'elle se rétablira vite et que ta mère...Arrêtera d'être...Comme...ça...Je trouve que ta mère est une...vraiment c'est une...une...une satanée moldue !”

Liana était toujours au bord du lac, le visage baignant dans la Lune, tout d’abord elle ne réagit pas aux paroles prononcées par la rouquine ni à son rapprochement. Mais, elle sentit deux bras l’entourer, et cela la tira de son état second… Elle ouvrit les yeux, chercha la propriétaire des bras et vît une masse de cheveux roux qui lui parlait. Au début tout lui semblait vague, elle avait l’impression d’avoir du coton dans les oreilles…néanmoins elle saisit la fin :
“Sache qu'on est là à tout moment si tu as besoin de compagnie ou tout simplement si tu as besoins d'en parler.”
À ces mots son visage se transforma, elle pleurait toujours, mais un sourire sincère, bien que léger, naquit sur ses lèvres. Elle se saisit du mouchoir tendu, se moucha, essuya ses larmes et se blottit un peu contre sa camarade, cette présence la réchauffait et la rassurait, elle se sentait toute petite…

Quelques minutes plus tard le gros de la crise semblait être passé, Liana respirait normalement et les larmes avaient enfin cessé de couler. Elle prit de nouveau la parole, d’une voix légèrement éraillée par la crise de larmes :

“Merci à toutes les deux de m’avoir écoutée, je me sens vraiment mieux !”
Elle releva la tête, se racla la gorge et serra doucement Salomé contre elle, en remerciement. Après quoi elle se dégagea en douceur et bondit sur ses pieds, elle avait retrouvé son énergie. Elle se retourna vers Selma, et lui décocha un sourire lumineux, enfin autant que cela est possible lorsque l’on sort d’une crise de larmes et que l’on a le visage rouge et bouffi.

Je reposterai quand vous aurez pu postée au moins une fois chacune... j'ai un peu monopolisé depuis mon arrivée... ^^

#45818e

 libre  Balade dans la nuit noire

Quand elle eut proposé à Liana qu'elle leur raconte son cauchemar, celle-ci se lança:
“Pourquoi pas après tout… Pour que vous compreniez bien je vais vous raconter rapidement mon histoire et vous parler de ma famille. Mon père est un sorcier contrairement à ma mère, il le lui a dit le jour de ma naissance, et elle l’a quitté aussitôt. Elle m’a laissée à mon père et me prenait pendant les vacances. Quand j’avais trois ans ma mère a eu une fille, Mel, avec mon beau-père. À chaque fois que je venais, je passais mon temps avec Mel, on était les meilleures amies du monde. L’été de mes huit ans, en voulant la protéger des chauves-souris que nous avions dérangées en jouant dans les bois, mes pouvoirs se sont manifestés. Mel était émerveillée et a tout raconté à ma mère. Celle-ci m’a immédiatement ramené chez mon père, et depuis je ne la vois plus elle se contente de m’envoyer une lettre par mois…”

Selma vit les larmes monter dans les grands yeux de Liana, qui continua:
“Dans la première lettre, elle m’a dit que le soir où elle m’avait ramené, Mel avait essayé de rattraper la voiture, et avait été percuté par un…Une voiture… et qu’elle était actuellement dans le coma… C’est la dernière fois que j’ai eu de ses nouvelles…ma mère refuse de m’informer sur son état…”
Puis elle se mit à pleurer en disant sa dernière phrase:
“C’est pour ça que je fais des cauchemars, j’ai peur pour elle… Je…je suis désolée si j’ai plombée l’ambiance…”


Selma resta sans bouger quelques instants. Liana sembla chercher quelque chose, puis elle se leva, et alla s'asperger d'eau du lac sur le visage. Elle resta devant, le dos tournée à Selma et Salomé, agenouillée. Elle dit d'une voix plus tranquille:
“Je n’avais jamais parlé de ça avant cette nuit…”. Selma sentit dans ces mots qu'elle se sentait soulagée d'en avoir parlé.

Alors qu'elle s'apprêtait à prendre la parole, Salomé dit:
<<C'est vrai que c'est horrible. Ce doit être dur pour toi de ne pas pouvoir  voir ta demi-soeur à cause de ta mère! J'espère qu'elle se rétablira vite et que ta mère...Arrêtera d'être...Comme...ça...Je trouve que ta mère est une...vraiment c'est une...une...une satanée moldue!>>
Puis elle se leva et rejoint Liana, et l'entoura de ses bras:
<<Tu n'a pas du tout plombé l'ambiance. Je comprend, de toute façon, il fallait que tu en parle. çA fait toujours du bien d'en parler. C'est vrais que ça ne va pas changer grand chose, mais partager ce poids avec d'autres personnes le rend plus léger. Sache qu'on est là à tout moment si tu as besoin de compagnie ou tout simplement si tu as besoins d'en parler. Respire, ça va aller. On est là.>>

Restée en arrière, Selma vit le visage de Liana se détendre aux mots de Salomé. En fait, elle avait seulement besoin d'amies sur qui compter, et Selma comptait bien être un pilier sur lequel Liana pourrait s'appuyer en cas de besoin, avec Salomé. Elle reprit la parole quand les pleurs furent passés:
“Merci à toutes les deux de m’avoir écoutée, je me sens vraiment mieux !”

Puis elle serra Salomé dans ses bras et se retourna vers Selma, qui s'était levée pour les rejoindre, et lui adressa un grand sourire. Elle était courageuse, songea Selma. Celle-ci en profita pour s'approcher, et pris à son tour sa camarade de maison dans ses bras, et la serra quelques instants, puis elle dégagea, la pris par les épaules, et lui dit d'un ton qu'elle trouvait elle-même un peu solennel, mais qui était de circonstance:
On sera toujours là pour toi Liana. Que tu ait besoin de nous, jour et nuit nous serons là. Je suis dans la même maison que toi, ça sera facile si tu as besoin, et si on veut voir Salomé, ce ne sera pas très dur non plus, aux repas, et même aller toquer au portrait de la Grosse Dame! Tu es devenue notre amie ce soir, et on ne lâche jamais ses amis! Et tu sais, je suis sûre qu'on peut trouver une solution, pour que tu ailles voir ta demi-soeur. Si ta mère ne veut pas te donner de nouvelles, on ira les chercher nous-même! Mes frères nous feront transplaner à son hôpital par exemple... On trouvera quelque chose promis!!

Et lui fit un bisous sur sa joue, lui souris, et alla se rassoir sous l'arbre, confortablement, en faisant signe a Salomé et Liana de la rejoindre:
Discutons, il faut trouver un moyen d'aider Liana!

 libre  Balade dans la nuit noire

Après mes paroles, Liana parut se calmer. Elle me serra doucement en guise de remerciement puis se leva pour adresser un sourire franc et sincère à Selma. Elle paraissait vraiment soulagé après c'être confié. Je pense qu'elle avait besoin d'en parler pour ce soulager de ce lourd fardeau. Des ami(e)s à qui se confier, voilà ce qu'il lui fallait. Selma s'approcha de Liana pour la serrer dans ses bras et pris ensuite la parole:
<<On sera toujours là pour toi Liana. Que tu ait besoin de nous, jour et nuit nous serons là. Je suis dans la même maison que toi, ça sera facile si tu as besoin, et si on veut voir Salomé, ce ne sera pas très dur non plus, aux repas, et même aller toquer au portrait de la Grosse Dame! Tu es devenue notre amie ce soir, et on ne lâche jamais ses amis! Et tu sais, je suis sûre qu'on peut trouver une solution, pour que tu ailles voir ta demi-soeur. Si ta mère ne veut pas te donner de nouvelles, on ira les chercher nous-même! Mes frères nous feront transplaner à son hôpital par exemple... On trouvera quelque chose promis!!>>
Après avoir fait un bisous sur la joue de Liana, Selma alla s'asseoir près de l'arbre et nous invita à la rejoindre. Je pris donc Liana par la main pour l'entraîner vers l'arbre. Selma pris ensuite la parole:
<<Discutons, il faut trouver un moyen d'aider Liana!>>
Prenant un air sérieu, je dit:
Déjà, je trouve ton idée de transplanage très intéréssante. C'est une très bonne idée! Après, nous sommes trois, plus ton frère quatre. Ce n'est pas un peu risqué? Je pense qu'on pourrait prendre ton idée comme l'idée numéro un! 
Après, il ne faut pas exclure l'idée du portoloin! Vu que nous sommes au moins trois! Ou sinon, le balai, mais je pense que cette idée est trop risquée puisque nous ne sommes qu'en première année et nous n'avons même pas notre propre balai pour l'instant...Je pense que les meilleurs options sont le transplanage et le portoloin! Vous avez d'autres idées?
J'avais dit ça tellement vite que je ne sait même pas si les deux Serdaigles ont saisis tout les mots de mon récit. En tout cas, j'espère que ce problème sera réglé! Je regarda Selma puis Liana.
Il faut qu'on réussisse! Les ami(e)s sont fait(es) pour aider et nous t'aiderons jusqu'à ce que le problème soit réglé! 
Puis, je regarda Liana droit dans les yeux et lui dit:
Tu peux compter sur nous! Nous ne t'abandonnerons pas! 
On peut dire que quand je suis déterminé à une chose, je le suis jusqu'au bout! 

Salomé Grenslow-Deuxième année RP
Membre de la chorale de Poudlard
"Perdre n'est pas une option, c'est tu gagnes ou rien!"
Code Couleur: #134F5C

 libre  Balade dans la nuit noire

Selma fut contente de voir que Salomé était d'accord avec elle. D'ailleurs elle emmena Liana, en la prenant par la main, et elles s'assirent avec Selma. Salomé dit ensuite avec sérieux:
Déjà, je trouve ton idée de transplanage très intéressante. C'est une très bonne idée! Après, nous sommes trois, plus ton frère quatre. Ce n'est pas un peu risqué? Je pense qu'on pourrait prendre ton idée comme l'idée numéro un!
Après, il ne faut pas exclure l'idée du portoloin! Vu que nous sommes au moins trois! Ou sinon, le balai, mais je pense que cette idée est trop risquée puisque nous ne sommes qu'en première année et nous n'avons même pas notre propre balai pour l'instant...Je pense que les meilleurs options sont le transplanage et le portoloin! Vous avez d'autres idées?
Elle parlait très vite, enthousiaste par les idées:
Il faut qu'on réussisse! Les ami(e)s sont fait(es) pour aider et nous t'aiderons jusqu'à ce que le problème soit réglé!
En regardant Liana droit dans les yeux, elle lui dit:
Tu peux compter sur nous! Nous ne t'abandonnerons pas!


Selma approuva d'un hochement tête, en serrant brièvement l'épaule de Liana. Puis elle se mit à repenser aux nombreuses missions dont son père lui parlait souvent. Elle creusa dans sa mémoire, et se souvint alors des portoloins, et de la difficulté à en avoir un. Elle répondit à Salomé:
Je pense que l'idée du portoloin est très bonne aussi, mais seulement, il faut que le ministère soit au courant de la création d'un portoloin, et selon mon père, cela prend beaucoup trop de temps... Mais j'ai deux grands frères qui ont leur permis de transplanage, ils pourront prendre deux d'entre nous. Et pour la troisième, il y a ma grande sœur, qui a eu son permis il y a peu! Je sais qu'ils seront revis de nous aider! C'est l'avantage d'avoir une grande fratrie ^^ Nous serons en plus avec des adultes pour nous surveiller et nous aider si besoin.

Puis Selma se tourna à son tour vers Liana:
Liana, vraiment, nous allons t'aider! Qu'en penses-tu??
Dernière modification par Selma Al Hayya le 14 mai 2018, 23 h 17, modifié 1 fois.

 libre  Balade dans la nuit noire

Selma et Salomé semblaient emballées à l’idée de l’aider, transplanage, Portoloin, balais, elles avaient fait le tour des solutions magiques pour se déplacer. Elle n’avait jamais songé à aller voir d’elle-même, en même temps elle n’avait pas les moyens de le faire…
Selma s’était tourné vers elle :
“Liana, vraiment, nous allons t'aider! Qu'en penses-tu??”

Avec des yeux ronds d’étonnement, Liana répondit dans un souffle :
“C’est complètement dingue !”
Elle réfléchit quelques minutes, fronça les sourcils de concentration et continua d’une voix plus ferme :
“L’accident a eu lieu il y a bientôt trois ans, elle n’est peut-être plus à l’hôpital depuis longtemps… Je pense qu’il faut d’abord rendre visite à ma mère, je n’ai jamais pût y aller avec mon père, il n’a pas de permis de transplaner et ma mère ne lui a pas donné d’adresse. Je ne connais pas le nom de son village mais celui du bois derrière son jardin. On doit commencer par là, ensuite il faut trouver dans quel hôpital elle est, si elle y est toujours…”
Elle s’interrompit pour rire, elle n’avait pas l’habitude d’être aussi sérieuse et cela l’amusait de réfléchir à une sorte d’aventure.

“C’est vraiment complètement dingue !”
Renchérit-elle de nouveau, cette fois avec un sourire déterminé.
*J’aurais enfin des réponses…* Son regard s'illumina d'une lueur d'espoir à cette pensée.
Elle regarda celles qui lui proposaient de l’aide, se saisit de leurs mains et dit, d’un ton ému et sincère :
“Merci de vouloir m’aider !”

#45818e

 libre  Balade dans la nuit noire

Selma approuva mon idée d'un hochement de tête avant de serrer brièvement l'épaule de Liana. 
<<Je pense que l'idée du portoloin est très bonne aussi, mais seulement, il faut que le ministère soit au courant de la création d'un portoloin non? Cela prendra beaucoup trop de temps... Mais j'ai deux grands frères qui ont leur permis de transplanage, ils pourront prendre deux d'entre nous. Et pour la troisième, il y a ma grande sœur, qui a eu son permis il y a peu! Je sais qu'ils seront revis de nous aider! C'est l'avantage d'avoir une grande fratrie ^^ Nous serons en plus avec des adultes pour nous surveiller et nous aider si besoin.>>
Je grimaçais, c'est vrai que je n'avais pas pensé à toutes les choses à accomplir avant d'avoir, ne serais-ce que le droit de pouvoir utiliser un portoloin. Cette idée était malheureusement impossible. La meilleure restait celle de Selma.  
En se tournant vers Liana:
<<Liana, vraiment, nous allons t'aider! Qu'en penses-tu??
-C'est complètement dingue!
C'est vrai que cette idée est dingue. Je trouve que c'est comme même une excellente idée. 
Après une ou deux minutes de réflexion, Liana fronça les sourcils ce qui me fit douter, et si elle était contre? Mais bien sûr, elle ne pouvait pas être contre. Nous faisions ça pour l'aider! Ca lui rendre service, elle ne peut pas être contre! Surtout avec d'aussi bonnes idée! Elle dit:
<<L’accident a eu lieu il y a bientôt trois ans,>> Trois ans?! Mais c'est beaucoup! Je comprend pourquoi elle serais contre. Dommage. Mais, comment a-t-elle pu vivre trois ans sans aller voir sa mère pour demander des nouvelles de sa soeur? C'est beaucoup non? Pourvu que, si elle accepte et que nous allons là-bas, nous n'arrivions pas trop tard. Ca me ferais vraiment de la peine pour elle!  <<...elle n’est peut-être plus à l’hôpital depuis longtemps… Je pense qu’il faut d’abord rendre visite à ma mère, je n’ai jamais pût y aller avec mon père, il n’a pas de permis de transplaner et ma mère ne lui a pas donné d’adresse. Je ne connais pas le nom de son village mais celui du bois derrière son jardin. On doit commencer par là, ensuite il faut trouver dans quel hôpital elle est, si elle y est toujours…>>
Liana rit: <<C’est vraiment complètement dingue ! Merci de vouloir m’aider ! elle acceptais notre aide! J'ai eu des doutes pour rien! Bien sûr qu'elle accepte notre aide, il s'agit de sa famille! 
Une ombre passa sur mon visage. Heureusement qu'il faisait très sombre. Elle ne l'ont pas remarqué, j'en suis sûr! De toute façon, je suis dos à la lumière donc elles ne peuvent pas l'avoir remarqués.
*peut être...que pour elle, pour Liana, sa soeur, nous arriverons à temps.
Ravalant mes larmes de justesse, je dit, enfilant un sourire, mon voile de tristesse bien caché au fond de moi:
-Les amies sont faites pour ça!
Liana a l'air vraiment heureuse. Pourvut qu'on réussisse! Je ferais tout pour qu'elle réussisse. De toute façon, quand je suis déterminée à quelque chose, on peut toujours essayer de m'en empêcher, quand je commence une chose, je le fait jusqu'au bout. J'ai dit que j'aiderais Liana, je l'aiderais jusqu'au bout! 
L'abandonner serais lâche et et méchant. De toute façon, je ne suis pas comme ça et ce n'est pas mon genre d'abandonner!
Dernière modification par Salomé Grenslow le 14 mai 2018, 22 h 48, modifié 1 fois.

Salomé Grenslow-Deuxième année RP
Membre de la chorale de Poudlard
"Perdre n'est pas une option, c'est tu gagnes ou rien!"
Code Couleur: #134F5C

 libre  Balade dans la nuit noire

Je ne suis pas intervenu pour le moment mais cela empire au fil de votre RP  :sweatingbullets:
Evitez s'il vous plait de retranscrire des dialogues aussi long. Cela n'apporte rien car on peut les lire dans le post précédent. De plus, les dialogues des autres joueurs ne sont pas pris en compte dans le nombre minimum de mot dans un RP (220). Ce qui fait que votre dernier post, Miss Grenslow, ne fait que 77 mots ce qui est un peu court…

Donc Mesdemoiselles, je ne vous demande pas de changer tous vos post (mis à part le dernier posté) mais à l'avenir perdez cette mauvaise habitude.

Hagrid 

Modérateur des extérieurs de Poudlard.

 libre  Balade dans la nuit noire

Après que Salomé et Selma ait interagi avec autant d'enthousiasme, prises dans leurs idées de plans pour aider leur nouvelle amie, Selma se tourna vers Liana, qui les regardait avec des yeux ronds, choquée, mais aussi contente. Elle s'exclama:
“C’est complètement dingue !”
Elle sembla ensuite dans ses pensées pendant quelques minutes, fronça les sourcils, se concentra, et continua :
“L’accident a eu lieu il y a bientôt trois ans, elle n’est peut-être plus à l’hôpital depuis longtemps… Je pense qu’il faut d’abord rendre visite à ma mère, je n’ai jamais pût y aller avec mon père, il n’a pas de permis de transplaner et ma mère ne lui a pas donné d’adresse. Je ne connais pas le nom de son village mais celui du bois derrière son jardin. On doit commencer par là, ensuite il faut trouver dans quel hôpital elle est, si elle y est toujours…”
Elle se mit à rire, d'un rire frais qui fit du bien à Selma; Liana commençait à retrouver une bonne humeur qui était agréable à voir. Selma ferait tout pour que cette bonne humeur reste à jamais en elle. Elle détestait voir ses amis tristes. Puis elle prit les mains de Salomé et Selma et leur déclara d'une voix dans laquelle on sentait l'émotion et la gratitude
"Merci de vouloir m’aider !”
Puis Salomé lui dit en souriant:
-Les amies sont faites pour ça!

Selma leur dit alors:
Oui! Nous sommes là pour toi!
Les filles, je vais envoyer un hibou à mes grands frères pour leur parler de ce plan. Je suis sûre qu'ils accepteront, mais comme ça, ils pourront s'occuper de la partie pratique, et ils se chargeront d'en parler à mes parents également. On va réussir à savoir ce qu'il se passe, j'en fais la promesse Liana.


Puis elle regarda le ciel, puis sa montre, se leva d'un bond et s'étira comme un chat:
Oh! Le temps passe vite quand on est avec des amies! Il est déjà 7h, pour ma part je vais faire un crochet à la Tour, pour me doucher rapidement, puis j'irai manger dans la Grande Salle, et la journée commencera. Je vous propose que nous nous retrouvions demain dans la salle des trophées.

Elle esquissa un sourire et s'expliqua, avant que l'une demande pourquoi cet endroit:
J'ai promis à mon frère Salim que je visiterai tous les endroits dans Poudlard, et je ne suis pas encore allée là-bas, alors autant en profiter ^^ Et je vous dirai si mes frères m'ont répondu!

Puis elle les entraîna vers le château, sous les premiers rayons du soleil levant

Je clos ce RP, il commençait à s’essouffler et nos persos n'avaient plus grand chose à se dire, et le matin arrivait! Je vous propose donc de répondre chacune, puis de se retrouver plus tard en salle des trophées ? Merci pour ce rp, j'ai beaucoup apprécié!

 libre  Balade dans la nuit noire

L’enthousiasme de ses nouvelles amies réchauffait le cœur de Liana, elle voyait enfin une possible issue à son problème. Elle se rendit rapidement compte que les mots de soutien de Selma et Salomé n’étaient pas les seules choses qui la réchauffait, le soleil était levé et ses rayons apportaient leur douce chaleur sur son visage. Selma leur annonça qu’il était 7h.
*7h déjà*

Selma les emmena en direction du château, Liana la suivit d’un pas léger. Son visage et ses yeux étaient encore rouges et bouffis mais son cœur était devenu léger comme l’air. Elle passera surement une excellente journée. Mais pour l’heure elle devait prendre une douche, se préparer et manger quelque chose. Elle entendit Selma leur donner rendez-vous dans la salle des trophées, elle ne savait pas encore où elle était, mais avait hâte d’y être.

En retournant dans la tour de Serdaigle Liana repensa à la nuit étrange qu’elle venait de passer et se dit qu’elle ne la changerait pour rien au monde.
“Encore une fois merci ! Je suis sûre qu’on y arrivera ensemble !”
Elle s’était fait de formidables amies, elles s’étaient tout juste rencontrées qu’elles lui proposaient déjà de l’aide. C’était rare de rencontrer des personnes aussi généreuses. Selma allait demander de l’aide à ses frères, peut-être devrait elle aussi contacter son père afin de l’avertir et peut-être lui demander si ses amies pouvaient venir chez eux le temps de la mission…

Voilà pour moi! Au plaisir de vous revoir en salle des trophée. ^^
J'ai passé un très bon moment avec vous.

#45818e

 libre  Balade dans la nuit noire

J'ai été très heureuse de faire ce RP avec vous, et d'avoir eu l'occasion de me faire d'autres amies. J'ai passé un agréable moment avec vous! À bientôt dans la salle des trophées! :) 


Après avoir confirmé ce que j'avais dit, Selma fit la promesse à Liana de l'aider, elle, ses frères et ses parents. J'approuva d'un hochement de tête en confirmant que de mon côté, je demanderais également l'avis à mes parents et peut être à ma tante, bien que je la voie peu. 

Après avoir regardé le ciel, puis sa montre, Selma se leva d'un bon, ce qui me fit sursauter. Pendant qu'elle s'étirait, je me rendis que je n'avais plus de mal à distinguer le visage des deux Serdaigles. Selma nous dit qu'il était sept heure. Déjà?! Décidément, le temps passe vite! Selma raconta les différentes étapes qu'elle devrait faire avant de commencer sa journée. En entendant parler de douche, je construit dans ma tête mon planning de la demi heure à venir.  Prendre une douche, un petit déjeuné... Puis commencer ma journée. 

Liana nous remercia de vouloir l'aider. Selma nous entraîna vers le château. 
<<Euh, je vous rejoins, partez sans moi. Je trouve que c'est une bonne idée de se retrouver à la salle des trophée. À demain alors? 22 heures, le temps que les autres s'endormes? Bonne journée!>>
 
Je me retrouva donc seule devant le lac. Je laissait tomber ma tête sur l'herbe fraîche regardant les dernières lueurs de la lune disparaître derrière la lumière puissante du soleil. J'ai toujours préféré la nuit au jour! 

Je profita de mes derniers instants de solitude que je pourrais avoir cette journée avant le château plein de vie de Poudlard. Allongé sur le dos, je pensait à la nuit que je venais de vivre. Éprouvante, belle et pleine de surprise. Je ne m'attendais pas du tout à avoir de la compagnie, mais je sais que j'ai passé un magnifique moment. 

Après avoir regardé une dernière fois les rares rayons du soleil scintiller sur le lac. Je me leva pour y faire dos et aller commencer ma journée. Donnant un dernier coup d'oeil au lac, je me promis d'y retourner le plus tôt possible. 

Fin de ce RP

Salomé Grenslow-Deuxième année RP
Membre de la chorale de Poudlard
"Perdre n'est pas une option, c'est tu gagnes ou rien!"
Code Couleur: #134F5C