Lac

Inscription
Connexion
  Retour   Répondre

Une rencontre inopinée  PV James Flint 

Image

C'était une belle journée de samedi. Le soleil brillait, arrosant de ses rayons le parc, ainsi que le lac sur lequel ils se reflétaient. Il faisait bon, pas trop chaud, mais l'atmosphère était douce et ne pouvait être plus agréable.
Nausicaä en aurait bien profiter en faisant une agréable sieste, mais voilà déjà plus d'une semaine que sa professeure de métamorphose lui rappelait à quel point le prochain examen serait important.
La salle commune était invivable, car un feu y était allumé, et la pièce semblait cuire comme si elle se trouvait dans un four. Alors, la jeune fille avait décidé d'aller s'installer seule dehors, loin de ses camarades de Gryffondor qui auraient potentiellement pu la distraire, à l'ombre du grand Saule. Une dizaine de parchemins étaient étendus devant elle, mais contrairement à ce qu'elle aurait pensé, s'isoler ne l'aidait pas davantage.
Elle commençait à lire "La métamorphose inter-espèce", mais son regard déviait sur le sol, et elle commençait à remarquer chacun des petits insectes qui couraient sur le sol. Cinq minutes passaient, ses yeux se posaient à nouveau sur le morceau de parchemin froissé par l'encre, puis, elle était soudainement attiré par les brins d'herbe fraîche qui gigotaient sous la douceur de la brise.
Jamais il ne lui avait été aussi difficile de se concentrer. Elle avait l'impression qu'autour d'elle, l'excitation était à son paroxysme, comme si elle ratait un tas de choses en révisant.
Pourtant, c'était un samedi comme les autres.
Désespérée, elle se laissa tomber en arrière, et s'allongea, scrutant le ciel et la légère brise chatouiller les branches du grand Saule.

Nausicaä de la Vallée du Vent
Batteuse remplaçante des Griffes Ardentes

Une rencontre inopinée  PV James Flint 

Le week-end était enfin là. Voila ce à quoi James pensait de manière incessante. Il avait attendu ce moment durant toute cette longue semaine de labeur. Après avoir rendu plusieurs devoirs et effectué bons nombres d'examens plus ou moins réussis, il estimait avoir le droit et le devoir de se divertir et de décompresser. Et cela tombait bien, le printemps avait décidément bien pris ses quartiers et c'était un soleil magnifique qui tapait sur une végétation reluisante. C'était donc en ce samedi que le jeune blondinet décida d'aller prendre l'air et de se promener le long du lac. C'était son truc, son activité à lui. Lorsqu'il avait des passes difficiles dans sa jeune vie d'un ordinaire tranquille, James aimait se retrouver seul dans ses pensées, laissant son corps marchait de manière autonome, sans se soucier de quoi que ce soit. Il s'envolait alors mentalement vers Plymouth, sa ville natale, pensait à sa famille puis parfois son regard, vide de toute réflexion, se posait sur la surface lisse du lac qui reflétait un magnifique ciel bleu exempt de nuages. Une brise légère et tempérée soufflait sur son visage. Sa chevelure indisciplinée volait au grès du vent. Il aimait ces sensations d'une simplicité bien ordinaire. Des odeurs douces et agréables de pollens et autres fleurs délicates venaient chatouiller le petit nez de James. Le parc était particulièrement calme aujourd'hui, pas un bruit ne pouvait se faire entendre. Seuls les oiseaux osaient bafouer ce silence sacré.
Soudain, le jeune Gryffon senti quelque chose lui fouetter le visage. Il revint à lui et à peine eut-il le temps de réaliser que c'était un parchemin, qu'en voila un autre qui le frappait au même endroit. Il s'empressa de les saisir et, levant la tête, remarqua que d'autres virevoltaient ça et là. C'est alors que James repéra une jeune fille aux cheveux blanc, allongées dans l'herbe, entourée de parchemins. Il en déduisit donc que les écrits qu'il avait rattrapé lui appartenait et que visiblement elle n'avait pas constater que le vent avait décidé de lui jouer un mauvais tour. James s'approcha alors et cru reconnaitre une de ses camarades de Gryffondor. "Mais oui, la fille aux cheveux blancs!" se dit-il mentalement, "Ca doit être Nausicaä !". Le regard sombre du garçon se posa sur cette adorable jeune fille. Elle semblait ne pas vouloir être dérangée. "Tant pis", se dit James, "Il faut que je lui les rende !"


"Euh excuse moi de te déranger, je me promenais le long du lac et j'ai attrapé ça au vol. C'est à toi non ?"

La main tremblotante de James se tendit vers la jeune Gryffonne. Il espérait seulement ne pas perturber un moment qu'elle voulait solitaire.

Première année RP
Journaliste au Gryffon'heure

Une rencontre inopinée  PV James Flint 

Le vent caressait le visage de Nausicaä, et ses cheveux rebelles la chatouillaient. Elle pensait à beaucoup de choses, notamment au chat qu'elle voulait - et qu'elle allait - adopter l'année prochaine. De temps en temps, le lac remuait, quelque chose en bondissait, et la surface redevenait aussi lisse qu'une seconde auparavant.
- Euh excuse moi de te déranger, je me promenais le long du lac et j'ai attrapé ça au vol. C'est à toi non ?
Nausicaä ne bougea pas. Qui donc osait la déranger lors d'un moment de pareille plénitude? Elle devait réviser. Certes, ce n'était pas une excuse, elle avait simplement lu le titre de son cours, puis s'était mise à somnoler. Elle ouvrit un oeil, simplement pour voir ce qu'il se passait. Un jeune garçon lui tendait d'une main tremblante une poignée de parchemins. Ses yeux noirs la fixaient d'un air hésitant, et elle pouvait le voir malgré ses cheveux blonds allant d'un bout à l'autre de son visage.
*C'est quoi la question qu'il m'a posé, déjà?* Se demanda la jeune Gryffondor en plissant les yeux. Soudain, elle se souvint où elle avait rencontré ce garçon : la salle commune !
C'était James Flint, il passait d'ailleurs beaucoup de temps dans le petit salon de Gryffondor. Elle se releva alors flegmatiquement, et tendit la main.
- Salut... bafouilla-t-elle. Excuse moi, je me suis assoupie. Elle se rapprocha des parchemin que James lui tendait afin d'en lire le titre.Oui c'est à moi, merci beaucoup. Je m'appelle Nausicaä. Swanson. On s'est déjà aperçus en salle commune.
Elle lui sourit doucement, les rayons du soleil l'obligeant à plisser les yeux.

Nausicaä de la Vallée du Vent
Batteuse remplaçante des Griffes Ardentes

Une rencontre inopinée  PV James Flint 

James se tenait là, devant cette jeune fille. Il remarqua dans un premier temps qu'il semblait la déranger au vue de sa réaction lente qui se faisait désirer. Cela le mis mal à l'aise car c'est justement la situation qu'il redoutait. Après tout, pourquoi s'isoler de la sorte sous un arbre si c'est pour ne pas vouloir rester seule ? Alors que le petit blond s'apprêtait à s'excuser et à rebrousser chemin, la jeune élève se redressa et prêta attention au garçon et aux parchemins qu'ils tendaient de manière toujours aussi tremblotante. Elle avait visiblement le soleil dans les yeux car elle les plissait très largement. C'était à se demander s'ils étaient ouverts. Elle fixa quelques secondes les morceaux de papiers qui se dressaient devant elle et après une légère réflexion, elle reconnut ses documents.

"Salut. Excuse moi, je me suis assoupie. Oui c'est à moi, merci beaucoup. Je m'appelle Nausicaä. Swanson. On s'est déjà aperçus en salle commune."

James la connaissait bien. Il l'avait déjà remarqué dans sa salle commune. Il est vrai qu'une jeune fille de onze ans avec des cheveux blancs c'est peu commun. Du moins, assez pour que le jeune Gryffon s'en souvienne.
Le garçonnet fut agréablement surpris lorsque Nausicaä esquissa un sourire en sa direction. Cela voulait-il dire qu'elle n'était pas fermée à la discussion et qu'elle était prête à échanger quelques paroles avec lui ?
C'était donc tout naturellement que James lui rendit son sourire. Celui-ci était timide et peu visible du fait de l'orientation du soleil à cette heure-ci.
Le blondinet demanda alors :


"Qu'est-ce que tu fais ici seule ? Tu as un problème ?"
Sa voix était hésitante et visiblement il n'était lui-même que peu convaincu par son amorce. Mais il n'avait pas d'autres idées pour le moment et puis il fallait bien débuter quelque part.
James avait envie de parler et d'avoir de la compagnie. Afin de le faire comprendre à son interlocutrice, il prit la liberté de s'asseoir dans l'herbe douce et chaude, juste à la limite de l'ombre procurée par le saule. Il esquissa un sourire puis regarda Nausicaä dans l'attente d'une réaction de sa part.

Première année RP
Journaliste au Gryffon'heure

Une rencontre inopinée  PV James Flint 

Nausicaä continuait de fixer le jeune garçon, dans l'attente qu'il rétorque quelque chose. Elle s'était penchée afin de récupérer ses parchemins, et elle sentait son visage cuire sous les rayons du soleil. Elle se remit alors dans l'ombre, étalant à nouveau tous ses cours devant ses jambes croisées en tailleur. Elle avait souvent vu James en salle commune, mais jamais elle ne lui avait adressé la parole.
- Qu'est-ce que tu fais ici seule ? Tu as un problème ?
La jeune Gryffondor fut surprise de voir avec quelle rapidité James s'assit à ses côtés. Elle n'en fut néanmoins pas dérangée. De toute évidence, elle n'arrivait pas à se concentrer suffisamment sur la "métamorphose inter-espèces" pour retenir ce qu'il y avait d'inscrit sur ses parchemins, alors autant profiter de la présence d'un camarade. Elle réalisa alors que James lui avait posé une question depuis plusieurs secondes déjà.
- Oh non, non non ! Enfin peut-être que c'est un problème, je ne sais pas, répondit-elle précipitamment. J'ai un examen de métamorphose la semaine prochaine, mais impossible de me concentrer, il y a beaucoup trop de choses intéressantes autour de moi. Et toi, qu'est-ce que tu fais là?
Elle ne le regardait pas dans les yeux, mais était plutôt absorbée par ses pensées, comme toujours, ainsi que par la surface plane du lac qui paraissait étonnamment paisible. De toute évidence, sa question était un peu idiote, cet endroit était agréable et il n'était pas étonnant d'avoir simplement envie de s'y balader par une si belle journée.

Nausicaä de la Vallée du Vent
Batteuse remplaçante des Griffes Ardentes

Une rencontre inopinée  PV James Flint 

James, qui était maintenant assis face à la jeune fille, attendait patiemment une réponse. Il s'imaginait déjà les nombreux problèmes qu'elle pouvait avoir. Peut-être s'était-elle disputait avec quelqu'un ? Ou alors, sa famille lui manquait sans doute ? Il y avait tant de possibilités que la meilleure chose qu'il pouvait faire était d'attendre la réponse et la réaction de sa camarade. Et celle-ci ne tarda pas. En effet, une voix douce et agréable s'échappa de la petite bouche rosée de la Gryffonne.

"Oh non, non non ! Enfin peut-être que c'est un problème, je ne sais pas. J'ai un examen de métamorphose la semaine prochaine, mais impossible de me concentrer, il y a beaucoup trop de choses intéressantes autour de moi. Et toi, qu'est-ce que tu fais là?" dit-elle d'un ton plutôt précipité comme si elle avait un train à prendre.
James avait vécu la même chose cette semaine et avait fini par renoncer aux révisions en allant à ses examens au talent. Il verrait bien les résultats. Mais l'heure n'était pas à penser à ses examens mais à répondre à Nausicaä. En effet, le petit blondinet se rappela que son interlocutrice lui avait posé une question. "Et toi, qu'est-ce que tu fais là". Oui c'était cette interrogation qu'elle avait avancé.
James pensa que cette question était à la fois vraiment ordinaire mais révélait une certaine ouverture au dialogue.
C'est alors qu'après une réflexion plus qu'éphémère, il énonca d'une voix claire et calme :


"Et bien quand il fait beau, j'aime venir ici marcher le long du lac. Ca peut paraitre un peu stupide mais le chant des oiseaux et les reflets du lac me font du bien. Ca me permet de me vider la tête des cours et des soucis"
Il lui esquissa un sourire et d'un signe de la tête il lui proposa :

"Tu veux qu'on ailler marcher le long du lac ? Tu verras c'est sympa. Je connais un endroit super cool de l'autre coté."

James avait maintenant le doigt fermement tendu, désignant un espace vert peu visible de l'autre côté de cette étendu d'eau miroitant un ciel qui commençait à devenir nuageux.

Première année RP
Journaliste au Gryffon'heure

Une rencontre inopinée  PV James Flint 

Le regard perdu dans l'horizon et concentrée sur le chant environnant des oiseaux, Nausicaä entendit la réponse de son camarade comme une voix lointaine, très lointaine...
- Et bien quand il fait beau, j'aime venir ici marcher le long du lac. Ca peut paraitre un peu stupide mais le chant des oiseaux et les reflets du lac me font du bien. Ca me permet de me vider la tête des cours et des soucis.
Quand elle entendit des mots sortir de sa bouche, elle se focalisa à nouveau sur James, honteuse de s'être perdue un moment dans la nature environnante.
- Tu veux qu'on ailler marcher le long du lac ? Tu verras c'est sympa. Je connais un endroit super cool de l'autre coté, ajouta-t-il, tout en pointant du doigt le fameux endroit.
La Gryffonne hésita un moment, son regard alternant entre ses parchemins toujours étalés devant elle, et le coin dont James lui parlait. Elle avait une bonne moyenne, ce serait bête de passer à côté d'un Optimal ou d'un Effort exceptionnel pour un petit moment d'écart...
D'un autre côté, elle ne pensait pas sincèrement que s'obstiner à lire et relire ses cours pendant des heures l'aiderait réellement. Elle n'avait jamais vraiment aimé la métamorphose de toute façon, elle avait beaucoup de mal.
- Pourquoi pas, dit-elle finalement, en dessinant un sourire maladroit.Et puis, je ne trouve pas que ce soit stupide. Il n'y a pas de meilleure compagnie que le chant des oiseaux.
Nausicaä se leva, plia ses parchemins en six, et les glissa dans la poche intérieure de sa robe. Puis, sans dire un mot de plus, elle esquissa un geste de la tête en direction de son camarade afin qu'ils commencent à marcher.

Nausicaä de la Vallée du Vent
Batteuse remplaçante des Griffes Ardentes

Une rencontre inopinée  PV James Flint 

James eut à peine le temps de détendre son bras que Nausicaä lui esquissa un mignon sourire et se leva dans sa direction. Il en fut ravi car cela signifiait que la jeune fille venait d'accepter son offre. Les deux sorciers de Gryffondor commencèrent donc à marcher le long du lac. Leurs longues robes rouges et noirs déplaçaient les brindilles d'herbes sous leur passage. James stoppa la marche et marqua un léger temps d'arrêt ponctué par mouvement brutal de sa tête vers le ciel. Le vent était en train de se lever, et le magnifique ciel bleu commençait peu à peu à céder sa place à de gros nuages gris. Cela ne présageait rien de bon. On pouvait sentir le fond de l'air se rafraichir et le lac qui était étonnamment calme jusque là, voyait sa surface perturbée par des ondulations indésirables.
Le petit blond reprit la marche en regardant sa camarade.


"Euh le temps devient plus que menaçant ! Il faudrait veiller à pas trop trainer ! Si on accélère le pas, on peut arriver à l'endroit dont je te parlais avant la pluie ! On pourra s'abriter là-bas au besoin !"

Il esquissa un sourire et fit un regard plein de confiance à Nausicaä qui l'écoutait parler.
Les deux compères longeaient avec attention la berge. Ni trop près de l'eau, ni trop loin. S'ils étaient trop près, ils risqueraient de glisser et pourrait tomber dans l'eau. Trop loin, la balade perdrait de son intérêt. C'est tellement agréable d'observer les poissons manger en surface et de voir de nombreux oiseaux nager paisiblement sur cette eau douce. Cependant, ces animaux commençaient à s'envoler les uns après les autres. Décidément, la météo n'avait pas l'air d'être d'accord avec cette ballade en nature.

Première année RP
Journaliste au Gryffon'heure

Une rencontre inopinée  PV James Flint 

James déplia élégamment son bras en direction de la jeune fille. Honnêtement, Nausicaä fut ravie de s'éloigner enfin de ses révisions monotones, et du titre de "métamorphose inter-espèces" qu'elle avait lu et relu à peu près des centaines de fois. Elle était restée trop longtemps assise en tailleur, et ses jambes s'étaient engourdie à une vitesse impressionnante. Elle les secoua, s'étira de tout son long telle un chat se relevant d'une longue sieste, et commença à marcher, James à ses côtés. Ils avaient à peine fait quelques mètres que son camarade pilla net, sans dire un mot. Nausicaä se retourna vers lui tout aussi brusquement, s'apprêtant à sortir sa baguette magique et à affronter une quelconque créature.
Le jeune Gryffondor avait levé les yeux vers le ciel, et commençait à scruter les alentours d'un air sceptique.
- Euh le temps devient plus que menaçant ! annonça-t-il avant de sourire. Il faudrait veiller à pas trop trainer ! Si on accélère le pas, on peut arriver à l'endroit dont je te parlais avant la pluie ! On pourra s'abriter là-bas au besoin !
Nausicaä se sentit un peu honteuse d'avoir imaginé le pire, puis elle leva à son tour les yeux. En effet, l'intensité des rayons du soleil ne se faisaient plus sentir, et non loin d'eux, on apercevait un menaçant nuage noir se rapprocher à une vitesse impressionnante.
- Tu as raison, répondit-elle d'une douce voix. J'aime beaucoup la pluie, mais je ne crois pas que ce soit le cas de mes parchemins...
Alors, elle reprit la marche derrière son ami, tout en accélérant un peu le pas. Déjà, le lac les avertissait de ne pas traîner tout en s'agitant de violentes ondulations, causes des rafales de vent levant. James menait le pas, quand Nausicaä sentit une lourde goutte tomber sur son nez.

Nausicaä de la Vallée du Vent
Batteuse remplaçante des Griffes Ardentes

Une rencontre inopinée  PV James Flint 

Peu de temps après leur départ le long du sentier qui longe le lac, James avait constaté le changement rapide du temps et commençait à s'en méfier d'une manière sérieuse. Il remarqua que lorsqu'il eût levé la tête vers les cieux, son arrêt brutal avait quelque peu surpris sa camarade Gryffonne qui dégaina sa baguette plus vite que son ombre, prête à se défendre et à protéger le petit blond.
Cette situation amusa quelque peu James, car la réaction de la jeune première année était à la fois surprenante et inattendue. Il se tourna alors vers elle pour lui esquisser un large sourire et lui montrer tout son amusement pour cette situation, tout en abaissant la baguette de sa camarade d'un geste ample.


"- Tu peux ranger ta baguette, lui dit-il en ponctuant sa phrase d'un clin d’œil, on ne risque rien. Je trouve simplement que ça se couvre vraiment rapidement.

Ce à quoi la fille aux cheveux blancs répondit,

- Tu as raison. J'aime beaucoup la pluie, mais je ne crois pas que ce soit le cas de mes parchemins..."

James fit signe à Nausicaä de reprendre la marche en effectuant un gracieux mouvement du bras vers l'avant. Il se tourna pour vérifier que sa camarade l'avait remarqué puis vit une large goutte tomber sur le petit nez de la Gryffonne. Elle éclata sous le choc, éclaboussant légèrement le visage de la jeune fille. Le garçon rouge et or se mit à rire, dévoilant toute sa dentition.

- Ahahahah, tu aurais dû voir ta tête quand la goûte t'es tombée dessus ! s'esclaffa-t-il.

Mais comme si le destin était joueur également, deux gouttes se mirent à tomber en direction du jeune Gryffondor. Splash ! Splash ! Les deux perles de pluie atterrirent directement dans les yeux de James.
Visiblement, la pluie semblait se renforcer. James se frotta les yeux. Il ne fallait pas trainer une seconde de plus.

Première année RP
Journaliste au Gryffon'heure

Une rencontre inopinée  PV James Flint 

- Tu peux ranger ta baguette. Je trouve simplement que ça se couvre vraiment rapidement, lui dit-il, une pointe d'amusement dans la voix, tout en lui adressant un clin d'oeil.
Nausicaä se sentit d'autant plus ridicule. Ses joues parsemées de tâches de rousseur se couvrirent de rougeur et elle baissa les yeux.
- Tu as raison. J'aime beaucoup la pluie, mais je ne crois pas que ce soit le cas de mes parchemins... rétorqua la jeune fille.
Les deux Gryffondor continuèrent leur chemin, mais Nausicaä s'arrêta à nouveau, peu de temps après, lorsqu'une énorme goutte s'écrasa sur le bout de son nez. Elle ferma les yeux, puis s'essuya ses joues légèrement éclaboussées du revers de sa manche. A ses côtés, James éclata de rire.
- Ahahahah, tu aurais dû voir ta tête quand la goutte t'es tombée dessus !
La jeune fille se mit également à rire, et deux énormes gouttes s'écrasèrent sur le visage de son camarade. Elle s'esclaffa de plus belle, continuant d'essuyer de sa manche son visage qui se trouvait de plus en plus mouillé. Elle leva alors les yeux au ciel, mais fut effrayée de remarquer la couleur noire du ciel, ainsi que la vitesse à laquelle le nuage s'était déplacé.
L'impératif était de protéger ses cours, sinon la raison de son échec serait autre que la flemmardise. Elle ouvrit sa robe et les fourra à l'intérieur.
Puis, elle balaya les alentours du regard. Non loin de là, le feuillage d'un arbre semblait suffisamment épais afin de les protéger tous les deux de la pluie. Nausicaä ne savait plus où James voulait l'emmener, mais elle n'y pensa pas, l'attrapa d'une main par le poignet tout en tenant sa robe fermée de l'autre, et se mit à courir.
- Viens ! cria-t-elle afin de couvrir le bruit de la pluie.
Cependant, le sol commençait à être boueux, et Nausicaä trébucha. Par chance, elle ne s'étala pas de tout son long, et se rattrapa du bout des mains, mais par malchance, elle entraîna son camarade dans sa chute. Elle espéra tout d'abord qu'il ne soit pas blessé, puis elle regarda ses bras, qu'elle avait sûrement écorchés sur un petit rocher, et sur lequel un peu de sang ruisselait en même temps que l'eau de la pluie.

Nausicaä de la Vallée du Vent
Batteuse remplaçante des Griffes Ardentes

Une rencontre inopinée  PV James Flint 

James venait de se prendre deux gouttes de la taille d'un viffet dans les yeux. Il était encore un peu aveuglé par le choc qu'il entendait sa camarade rire de plus belle. C'était de bonne guerre, il s'était moqué d'elle peu de temps avant. La pluie s'était densifiée en l'espace de quelques minutes et les deux camarades allaient finir détrempés de la tête aux pieds. James leva la main à son visage puis se frotta les yeux avec vigueur. Soudain il sentit la main humide de Nausicaä lui saisir le poignet et le tirer vers elle. La voila qui venait de partir en courant sans doute vers un lieu pour s'abriter. Le petit blond se laissa entrainer, ce n'était pas désagréable après tout. Il remarqua un arbre un peu plus loin, et au vu de la densité de son feuillage, cela devait être la raison pour laquelle la jeune fille aux cheveux blancs se dirigeait vers là-bas. James, se laissant embarquer dans le course de sa camarade, pensa que c'était une bonne idée. Après tout, l'endroit qu'il voulait lui montrer était bien trop loin pour espérer l'atteindre avant une mort par noyade considérant la violence de ces pluies écossaises.
Alors que les deux étudiants de Gryffondor se rapprochaient rapidement de leur objectif, Nausicaä dérapa sur le sol glissant et chuta. James vit sa camarade s'effondrer devant lui. Malgré tout, sa chute était accompagnée d'une certaine grâce. A peine fut-elle sorti du champs de vision de James, que ce dernier sentit une perte d'équilibre l'envahir. Il venait d'être entrainer dans l'inertie de sa camarade. Et en effet, la gravité le rappela à l'ordre et c'est dans un manque de grâce le plus total que le blondinet s'étala dans une flaque de boue qui gisait là, attendant sa proie. PLAFFF! Il était couvert de terre humide de la tête aux pieds. Il sentait même une sensation de froid glisser le long de son bras.


"Oh non ! Ma robe ! Je suis tout sale ! C'est vraiment pas mon jour !" dit-il d'un ton agacé.
Cependant, il n'en voulait pas le moins du monde à Nausicaä. Elle n'y était pour rien, elle-même victime d'une chute.
James se tourna vers elle afin de vérifier qu'elle ne soit pas blessée. Il lui tendit la main pour l'aider à la relever.


"Prend ma main, elle est boueuse mais pas grave" énonça-t-il d'une voix rassurante. C'est alors qu'il constata que la main de cette jeune fille était couverte de sang. Elle avait dû se blesser.

"Oh mais tu es blessée ! Vite mettons-nous à l'abri et on regarde ta plaie ! Ca saigne beaucoup ! Tu n'as pas mal ?" questionna le Gryffondor. Il attrapa sa camarade par la taille et l'amena se réfugier sous cet arbre. Ils étaient enfin au sec.

Première année RP
Journaliste au Gryffon'heure

Une rencontre inopinée  PV James Flint 

Nausicaä se releva tant bien que mal, épiant du regard sa robe entière recouverte de boue. Ses cheveux, devenus gris sous l'averse qui lui tombait sur la tête collaient son visage comme des algues. Elle les dégagea rapidement, tout en avalant à moitié l'eau de la pluie.
- Oh non ! Ma robe ! Je suis tout sale ! C'est vraiment pas mon jour ! cria James, tout aussi sale que la jeune fille.
En effet, sa robe était devenue marron tant elle était noircie par la boue. Ses cheveux blonds n'avaient plus leur fougue habituelle, mais était devenus tous raides et plaqués sur son visage. Nausicaä se sentit un peu coupable. Si elle ne l'avait pas attrapé, elle ne l'aurait pas non plus entraîné dans sa chute.
Finalement, la jeune Gryffondor s'appuya sur la paume de ses mains, s'enfonçant un peu plus dans la boue, et se releva. Elle essaya de s'essuyer les mains sur sa robe mais c'était peine perdue, la terre ne faisait que s'étaler davantage.
- Prend ma main, elle est boueuse mais pas grave, ajouta James en lui tendant le bras.
Le regard de Nausicaä oscilla entre leurs deux mains. Elle n'avait jamais tenu la main d'un garçon, et elle espérait que le faire ne l'engagerait à rien.
- Oh mais tu es blessée ! Vite mettons-nous à l'abri et on regarde ta plaie ! Ca saigne beaucoup ! Tu n'as pas mal ? continua le Gryffondor, avant même que sa camarade n'est pu rétorquer quelque chose.
L'eau ruisselant sur son visage, elle plissait les yeux pour essayer de voir à travers les cordes d'eau qui tombaient. Elle n'eût pas le temps de lui rétorquer qu'elle allait très bien qu'il l'attrapa par la taille et se remit à courir vers l'arbre.
Tous deux au sec, Nausicaä rougit.
- Je vais bien, c'est bon. J'ai juste trébuché sur un caillou. Excuse moi de t'avoir entraîné dans ma chute... lui dit la jeune fille, alors que ses cheveux gouttaient le long de son nez.

Nausicaä de la Vallée du Vent
Batteuse remplaçante des Griffes Ardentes

Une rencontre inopinée  PV James Flint 

Les deux jeunes étudiants n'avaient pas eu beaucoup de chance jusque là. Ce qui ressemblait à une balade ordinaire entre deux personnes se transforma rapidement en véritable calvaire. La météo avait décidé de leur rappeler que les beaux jours n'étaient pas encore complètement revenus et qu'ils se situaient bien dans le nord du Royaume-Uni.
C'est en essayant de se précipiter vers une zone abritée que le jeune fille tomba. Et sa chute ne fût pas bénigne car elle se mit à saigner et semblait s'être ouvert la main. James lui avait proposé de l'aider et c'est sans hésitation apparente que Nausicaä accepta le geste du petit blondinet. Sa main était douce et James savait bien que cela pouvait être une étape malaisante que d'empoigner la main d'un garçon. Mais aucune idée superflue n'étaient à l'esprit du jeune gryffondor. Il voulait simplement aider cette jeune fille qui lui était très sympathique.


Lorsque tout deux furent au sec sous le feuillage bienvenu de cet arbre qui se tenait là, la petite fille aux cheveux originaux prit la parole.


"Je vais bien, c'est bon. J'ai juste trébuché sur un caillou. Excuse moi de t'avoir entraîné dans ma chute..."
Son visage était ruisselant et elle semblait gênée de voir James dans ce piteux état.

"Oh t'y est pour rien ! De toute façon fallait que je nettoie ma robe ! Mais toi ,tu es complètement trempée. Tu vas attraper froid... Attends" lui dit-il en plongeant sa main dans sa large poche intérieure. Il en extirpa un grand morceau de tissu et le tendit fièrement vers sa camarade.
"Tiens, c'est un cadeau de ma sœur... Je le garde toujours sur moi car il est envouté pour porter chance. Enfin c'est ce que le vendeur a dit. Tu peux l’utiliser pour t'essuyer le visage."

Il regarda chaleureusement sa camarade, en lui esquissant un sourire, et approcha son bout de tissu vers son visage. C'est avec un geste simple et doux qu'il commença à lui essuyer la joue.

Première année RP
Journaliste au Gryffon'heure

Une rencontre inopinée  PV James Flint 

Décidément, James et Nausicaä n'avaient pas de chance. Tout s'était pourtant annoncé comme étant une jolie et agréable journée... Main dans la main, les deux enfants étaient enfin arrivés jusqu'à l'arbre aux feuilles si épaisses qu'il ne laissait pas passer une seule goutte d'eau.
- Oh t'y est pour rien ! De toute façon fallait que je nettoie ma robe ! Mais toi ,tu es complètement trempée. Tu vas attraper froid... Attends. lui dit-il, avant de plonger la main dans l'une de ses poches.
Il en sortit un petit morceau de tissu.
- Tiens, c'est un cadeau de ma sœur... Je le garde toujours sur moi car il est envouté pour porter chance. Enfin c'est ce que le vendeur a dit. Tu peux l’utiliser pour t'essuyer le visage. ajouta-t-il, dans une expression étonnamment chaleureuse.
Nausicaä ne bougeait pas, tandis que seules ses mèches de cheveux s'agitaient sous la lourdeur de l'eau dont ils étaient imbibés.
Soudain, James s'approcha plus d'elle encore, et porta le tissu à son visage afin de lui nettoyer la joue. La jeune Gryffondor fut alors paralysée. Ses yeux se baladèrent d'abord tout autour d'elle, évitant soigneusement tout ce qui se rapprocherait trop près de son camarade. Puis, elle planta ses yeux dans ceux d'un noir profond de James, et sa tête se mit à bouillir. Petit à petit, elle sentit ses joues chauffer, et devina qu'elle devenait honteusement rouge.
Non pas pour éviter la situation, mais par spontanéité, elle se rappela alors qu'elle était initialement venue pour réviser.
- Mes parchemins ! s'écria-t-elle, prise de panique, en ouvrant grand sa robe.
Elle sortit alors de sa poche d'intérieur un tas de morceaux de parchemins qui s'effritaient sous ses petits doigts fins, et se laissa tomber le long du tronc de l'arbre, dont les branches pliaient sous les cordes de pluie.

Nausicaä de la Vallée du Vent
Batteuse remplaçante des Griffes Ardentes
  Retour   Répondre