Lac

Inscription
Connexion

Une rencontre inopinée  PV James Flint 

James était en train d'essuyer le visage de la jeune Gryffonne. Il savait que son geste était à double tranchant. Si jamais sa camarade venait à mal l'interpréter, elle pourrait s'énerver. Et ce n'était bien évidemment pas ce que recherchait James. Il se tenait là devant elle, la regardant dans les yeux et frottant sa joue avec son tissu. Autour d'eux, seuls le bruit de la pluie et le vent dans les feuilles se faisaient entendre. James nota que Nausicaä avait la peau particulièrement douce et parsemée de petites tâches de rousseurs, se faisant discrètes par ce temps bien grisâtre.
Soudain, le silence de cet instant fut brisé par la jeune fille.


"Mes parchemins !" paniqua-t-elle. Voila que ces parchemins lui revinrent de manière subite à l'esprit. Elle sortit précipitamment des morceaux de papiers qui tombèrent en lambeaux à cause de l'humidité dont ils étaient imprégnés. Elle se laissa tomber de tout son poids, glissant le long de l'arbre. James remarqua la déception et le désespoir se dessiner sur son petit visage pâle. Elle semblait profondément affectée par la perte de ses notes.
Le petit blondinet se sentait fautif. Après tout, s'il ne l'avait pas perturbé pendant ses révisions, elle aurait pu s'abriter et protéger ses documents. Quel idiot il était !


"Oh tes parchemins... J'suis désolé Nausicaä... C'est ma faute s'ils sont dans cet état là..." dit le jeune garçon d'une voix tremblotante et coupable. Il baissa la tête, n'osant pas regarder sa jolie camarade dans les yeux. James rassembla les morceaux et les fixa un moment.
"Peut être que si on les rassemble bien, un Reparo pourrait arranger les choses ?" lança-t-il, une once d'espoir dans la voix.
Toujours utile qu'il se sentait responsable et qu'il réparerait son erreur quoi qu'il advienne. Il brandit sa baguette et la pointa vers les morceaux de papier. Dans un moment d'hésitation, il regarda Nausicaä, alternant entre ses deux yeux.

Première année RP
Journaliste au Gryffon'heure

Une rencontre inopinée  PV James Flint 

Nausicaä était assise contre le tronc de l'arbre, des morceaux mouillés de parchemins glissant entre ses doigts. Une boule se forma dans son ventre. Son examen était déjà mal parti, mais que penseraient les professeurs lorsqu'ils sauraient que la jeune fille avait complètement bousillé ses cours?
La tête baissée, elle ne savait quoi ajouter, et lâcha sur ses genoux les parchemins - qui n'étaient plus. Elle attrapa entre ses doigts un bout de sa robe qu'elle essora, encore et encore.
- Oh tes parchemins... J'suis désolé Nausicaä... C'est ma faute s'ils sont dans cet état là... s'excusa alors James, la voix tremblante de culpabilité.
Nausicaä leva ses petits yeux vairons vers son camarade. La tête baissée, il n'osait même pas croiser son regard.
- Peut être que si on les rassemble bien, un Reparo pourrait arranger les choses ? continua-t-il.
La jeune Gryffondor laissa le silence traîner quelques secondes, tandis que James avait levé sa baguette, attendant juste son mouvement de tête pour lancer le sortilège.
- Sois pas idiot, lança Nausicaä, sans trop mesurer ses mots.
Elle fixait le bout de robe qu'elle triturait toujours entre ses doigts. Ses cheveux gris étaient maintenant collés à son visage, tout comme ses vêtements à son corps, sensation qu'elle détestait. Elle se releva, et souris timidement à son ami.
- C'est pas ta faute, lui dit-elle. En plus c'est à cause de moi qu'on est tombés. Laisse, je vais m'en occuper.
Elle posa ses cours dans la paume de sa main, et prononça :
- Reparo.
En effet, les parchemins se reconstituèrent, mais le papier restait mouillé et l'encre continuait de baver. Malgré tout, la jeune Gryffondor ne put s'empêcher de sourire.
- Je vais remonter aux dortoirs, commença-t-elle. Je pense qu'il est temps. Tu devrais en faire de même, une bonne douche nous fera du bien !
Malgré le fait que la journée s'était annoncée d'un ennui mortel, elle s'était plutôt bien amusée.

Fin pour moi, merci pour ce moment sympathique. ^^

Nausicaä de la Vallée du Vent
Batteuse remplaçante des Griffes Ardentes

Une rencontre inopinée  PV James Flint 

James était dans un état émotionnel mitigé. Il était heureux de partager son temps libre avec cette charmante camarade mais il se sentait coupable des malheurs qui arrivaient à la jeune fille aux cheveux argentés. Elle avait beau lui assurer qu'il n'y était pour rien, le petit blond n'en était que peu convaincu.
Alors qu'il tenait sa baguette fermement dressée sur ces petits morceaux de papiers humides, il attendait un signal visuel d'approbation de la part de Nausicaä.


"Sois pas idiot" énonça la jeune fille d'une voix calme mais ferme. Cela coupa l'élan de James qui abaissa sa baguette sous le poids de la déception. Il fixa sa camarade, sans bouger. James n'eût pas trop le temps de réfléchir. Il se passait en lui un mélange émotionnel avec lequel il n'était que peu familiarisé.

"C'est pas ta faute. En plus c'est à cause de moi qu'on est tombés. Laisse, je vais m'en occuper." dit Nausicaä en dessinant un mignon sourire à James. Il était discret mais le petit blond l'avait bien perçu et cela lui faisait drôlement plaisir.

James constata qu'elle posa, avec une douceur infinie, ses cours dans sa main. Elle énonça alors la formule "Réparo" d'un ton calme et des étincelles jaillirent de sa baguette pour aller se déposer sur les morceaux de parchemins. Dans un éclat lumineux, les papiers se recomposèrent et retrouvèrent leur aspect orignal. Ils restaient toutefois très largement imbibés d'eau et l'encre dégoulinant avait dessiné de grands traits noirs en travers des écrits.

"Je vais remonter aux dortoirs. Je pense qu'il est temps. Tu devrais en faire de même, une bonne douche nous fera du bien !" affirma-t-elle.

"Tu as raison ! Ça nous fera le plus grand bien et on pourra rire de tout ça au coin du feu ! Mais je pense que tu devrais déposer tes parchemins près du feu, ça les séchera sans doute !"
Le blondinet pointa du doigt les papiers mouillés et prit la route en attrapant le bras de sa camarade. Tout deux s'éloignaient maintenant du lac, où cette rencontre demeurera gravé à jamais dans leurs jeunes mémoires.

FIN

Première année RP
Journaliste au Gryffon'heure