Lac

Inscription
Connexion

Une rencontre bien arrosée  PV Nathan Brior 

Quelque semaines que notre Alii avait mit les pieds pour la première fois dans l'école dont elle avait rêvé toute sa vie.
Toute sa vie elle avait imaginé sa première fois, sa première année, la maison dans laquelle elle serait, la joie de se faire des amis et d'en être tellement remplis qu'elle ne saurait plus où donner de la tête (oui elle a beaucoup d'imagination xD), et des bonnes notes à foison.
Bon, pour les notes c'était presque ça, Alii était une studieuse et adorait apprendre de nouvelles choses et autant dire qu'avec Poudlard et toute cette magie, elle était servie et elle en prenait pleins les yeux !
La maison n'était pas du tout celle qu'elle attendait mais après coup elle ne regrettait absolument pas ! Elle était persuadée aujourd'hui que sa maison Serpentard était la meilleure !
Et pour ce qui est des amis, elle n'y était pas non plus mais le temps faisait les choses petit à petit. Des sourires par çi des sourires par là, dire bonjour à untel et même à lier quelques amitiés sympas un peu plus approfondies mais pas de là à croire que ce sont des personnes de confiance...

Même si la jolie brune était heureuse parmi les autres élèves de Serpentard, ces derniers jours, elle ne se sentait pas au meilleur de sa forme.. Effectivement, pas mal d'élèves étaient de mauvaises humeur, en colère, méchant. Pas forcément avec elle même si ça lui arrivait (et elle ne se laissait pas faire, elle avait de la répartie la petite) mais comme Alii avait un fort pouvoir d'empathie, toutes ces émotions négatives s'étaient imprégnées en elle et ne voulait pas la lâcher. Et plus les jours passaient, plus elle avait du mal à évacuer car le surplus chaque jour était de trop.

La semaine était passé et c'était repos pour tous... Sauf pour Alii qui en plus d'être en surplus d'émotions n'arrivait pas à dormir bien trop énervée pour ça...

"Faut que je bouge... Pas possible de rester enfermer" se dit-elle.

Les nerfs montaient en elle au fur et à mesure qu'elle s'habillait chaudement en cette journée triste et morose, augmentait au fur et à mesure qu'elle marchait pour sortir du château.
Fallait marcher, fallait qu'elle évacue mais la colère était trop grande, elle n'arrivait pas à la sortir...
Elle se dirigea dans le parc pour aller le plus loin possible pour que personne ne la voit ou ne l'entende.. Fallait qu'elle évacue en criant ! Y'a que ça qui lui faisait du bien quand elle n'arrivait plus à contrôler ses émotions qui n'étaient au fond que l'accumulation de celles des autres !

Alii marchait plus vite, tête baissée, regardant ses pieds lui disant de marcher plus vite, tellement concentré à ne pas exploser qu'elle ne vit pas une personne lui rentrer dedans (ou elle elle ne savait pas qui avait foncé dans qui) mais le choc fut assez violent pour la faire rebondir et tomber par terre...
Et là... c'était de trop.. elle explosa !

"MAIS TU PEUX PAS FAIRE ATTENTION SALE BRUTE !!!"

Elle ne savait pas qui l'avait bousculé, ni si c'était un garçon ou une fille et d'ailleurs, elle s'en fichait, elle avait envie de se disputer aujourd'hui. Rien de tel pour évacuer !

Première année rp
Joueuse de Quiddicth

Une rencontre bien arrosée  PV Nathan Brior 

Nathan était d'une humeur massacrante. Il ne pouvait pas rêver d'une pire journée. Tout d'abord, le matin, un garçon de son dortoir qu'il connaissait seulement de vue lui avait renversé un seau d'eau gelé sur la tête, alors qu'il était encore dans ses dras. Le jeune Brior était certes un lève-tôt et adorait l'eau, mais il détestait qu'on lui joue des tours. Bien sûr, après,'il avait fallu qu'il reverse son jus de citrouille sur lui devant tout le monde, comme en enfant de 5 ans. Il était un aristocrate bon sang! Cela lui avait valu les moqueries de certains de troisième année toute la journée. Bien sûr, pour mettre le bouquet final, il avait eu droit à une retenue donnée par un préfet, soi disant parce qu'il avait été impoli avec lui. Lui, impoli??? Jamais.

C'est donc avec un visage fermé et un regard noir que Nathan arpentait les couloirs vides pour tenter de se calmer. Soudainement, il eu envie de nager. Il changea de direction et passa rapidement les portes du grand château, avec pour destination son petit coin au bord du lac que personne ne connaissait. Le jeune blond marcha d'un pas rapide, et un petit sourire vint égaillez ce visage noir. Ça lui faisait plaisir de retourner nager, car la dernière fois où il avait plongé dans l'eau était la semaine dernière. Il longea quelques instants le bord du lac en jetant des coups d’œil au ciel gris menaçant. Il allait sans doute pleuvoir... Puis, haussant les épaules, il se dit qu'il serait dans l'eau de toutes manières. Plongé dans ses pensées, le jeune Brior observait le sable fin sous ses pieds avec un air impassible quand soudain il heurta quelqu'un qu'il n'avait ni vu ni entendu. La violence du choc le fit tomber dans le sable et son bras prit tout le contrecoup de la chute. Ses sourcils se froncèrent violemment et il releva la tête tout en se massant le poignet. C'était une jeune fille de Serpentard, brune, qui était aussi étalée sur la plage. C'était Aliizea Moore, lui semblait-il, de son année. Il ne la connaissait pas, et sa première vision d'elle n'était pas très gentille. Elle n'aurait pas put faire attention bon sang!?! Il avait maintenant les fesses dans le sable et les habits tous sales. Une vague d'irritation se déversa en lui, crée par sa mauvaise humeur. Mais la jeune fille en face de lui semblait également de très mauvaise humeur. La tête baissée, elle explosa.


-MAIS TU PEUX PAS FAIRE ATTENTION SALE BRUTE !!!


Elle ne semblait même pas avoir remarqué que c'était lui! Un rictus méprisant s'installa sur son visage. Pour qui se prenait-elle? C'était elle qui l'avait renversé, et maintenant elle lui hurlait dessus?!? Nathan se releva en époussetant sa robe et se redressa de toute sa hauteur, son rictus maintenant accompagné d'un regard noir, presque orageux. Il inspira un instant pour calmer son désir de lui hurler dessus à son tour et prit un ton calme, presque menaçant.

-Aliizea Moore c'est ça? Et bien tu apprendras, Moore, que c'est toi qui m'as renversé donc par conclusion c'est toi la brute. Et pour qui te prends-tu pour me parler ainsi? Tu ne sais pas qui je suis, et quel est la puissance de ma famille?
Il fit une petite pause, son regard toujours fixé sur la jeune fille. Et faut vraiment que tu te calmes, tu es vraiment ridicule à trembler et à t'égosiller comme ça. Pff... Laisse-moi passer maintenant, finit-il en faisant un pas en avant.

Intérieurement, il était fier de lui. Il avait très bien répondu à la provocation, et ne doutait pas que la jeune Serpentarde irait bientôt se précipiter pour lui pardonner.

Desolé pour le retard!

Il faut vivre, puis il faut mourir. Le reste, c'est ton problème.
2ème année RP

Une rencontre bien arrosée  PV Nathan Brior 

Alii reprit son souffle doucement, la chute lui avait coupé la chique...
Un peu sonnée après être tombée et avoir crié sur elle ne sait qui, elle secoua la tête puis la releva pour regarder dans qui elle était rentrer...
Le soleil face à elle, elle fut au début éblouie puis quand il se releva, elle vit que c'était un petit blond de sa maison au vue de ses vêtements...
Son cerveau fit tilt quelques secondes après... Nathan Brior... Le petit prétentieux de la maison Serpentard parce qu'il venait d'une famille noble et qu'ilétait à fond dedans..
La brune avait une bien mauvaise image de lui. Elle ne savait pas si c'était vraiment ce qu'il était ou juste ce qu'il voulait faire paraitre... mais Alii n'avait jamais vraiment voulu l'approcher de peur d'être déçue même si elle espérait que c'était juste une image qu'il voulait donner.. Après tout, ils étaient très amis avec Athalée, c'est surement que ça doit être quelqu'un de bien. Mais aujourd'hui ça n'avait pas vraiment d'importance... Elle était plus qu'énervée et en plus de voir son petit sourire méprisant la rendit encore plus folle...

-Aliizea Moore c'est ça? Et bien tu apprendras, Moore, que c'est toi qui m'as renversé donc par conclusion c'est toi la brute. Et pour qui te prends-tu pour me parler ainsi? Tu ne sais pas qui je suis, et quel est la puissance de ma famille? Il fit une petite pause, son regard toujours fixé sur la jeune fille. Et faut vraiment que tu te calmes, tu es vraiment ridicule à trembler et à t'égosiller comme ça. Pff... Laisse-moi passer maintenant, finit-il en faisant un pas en avant.

QUOI ??? Elle était à la fois surprise qu'il la reconnaisse car il n'avait jamais vraiment parler ensemble et il ne semblait pas à la brune, qu'il ait fait spécialement attention à elle. A moins qu'il l'ait observé mais apparemment de ce qu'il avait vu d'elle, ce n'était pas vraiment une bonne image non plus..
La brune était à fleur de peau et encore pire quand il prit son air hautain comme s'il se sentait supérieur.
Se relevant seule puisque le blond était noble mais pas galant, elle fronça les sourcils pas du tout impressionné par sa supériorité de noblesse. Elle aussi, avança d'un pas vers lui pour lui montrer qu'elle n'avait pas du tout peur de lui.

"Pardon ? Mais toi pour qui tu te prends pour te croire supérieur à moi ? Je sais très bien qui tu es Nathan Brior ! Un élève dans la maison Serpentard. Un élève de 11 ans comme tout le monde ici. Ta noblesse ou la puissance de ta famille ne m'impressionne pas ! TU m'as bousculé et que même si on ne regardait pas où on allait tous les deux, la moindre des choses aurait été de m'aider à me relever. On t'a pas apprit la galanterie dans ta noblesse ou c'est ton trop égo qui fait que tu as perdu tes bonnes manières ?
Écarte toi de mon chemin plutot !"


Ce n'était pas vraiment dans les habitudes d'Aliizea d'être si méchante mais là trop c'était trop. Elle ne se contrôlait plus dans ses émotions devenues beaucoup trop forte, ces émotion devenues trop étroites pour son petit corps... Son empathie dans ces moments là était un calvaire. C'était e genre d'image qu'elle ne voulait pas montrer aux gens. Trop émotive ou méchante ou pleureuse parce que personne ne comprendrait pourquoi. Tous la prendrait pour une bipolaire complètement taré. Voilà pourquoi elle avait besoin de ses moments de solitude, pour éviter ce genre d'altercation... Nathan, était arrivé au mauvais endroit au mauvais moment et faut dire qu'il n'avait pas aider à la calmer hein ?
Mais elle ne pouvait pas en parler... A qui déjà ? Et qui la croirait ?

Bref, Alii regarda le blond du mauvais œil et tenta de passer pour s'éloigner au plus vite...

Première année rp
Joueuse de Quiddicth

Une rencontre bien arrosée  PV Nathan Brior 

La jeune fille parut d'abord très surprise, sans doute parce qu'elle comprenait enfin que c'était elle qui était en faute. Son petit sourire fier s'agrandit et Nathan ne baissa pas son regard. Un élan de puissance monta en lui. Il se sentait tellement à sa place, au dessus de Moore et de ses grands yeux étonnés. Le jeune Brior était à sa juste place, tout simplement. Le plus grand, puissant du monde. Puis soudain, les yeux de garçons s'agrandirent avec stupeur. Que lui arrivait-il pour penser ainsi?!? C'était quoi cette attitude si arrogante et hautaine? Certes, il avait eu raison en remettant Moore à sa place puisque c'était elle qui avait lancé les hostilités, mais se croire maitre du monde... C'était ainsi que le Seigneur des Ténèbres avait commencé à sombrer dans les ténèbres. Un voile de terreur s'abattit sur les yeux du jeune garçon qui ne lui pas voir la colère qui insufflait le regard de la jeune fille toujours à terre. Il était dans un monde totalement différant, un monde de peur et d'horreur créé par son esprit enfantin. Il ne voulait pas devenir le prochain Voldemort! Jamais! Il remarqua sans vraiment comprendre que la forme devant lui s'était relevée et entendit ses paroles de loin, comme si il était sous l'eau. Il suffoquait presque.

-Pardon ? Mais toi pour qui tu te prends pour te croire supérieur à moi ? Je sais très bien qui tu es Nathan Brior ! Un élève dans la maison Serpentard. Un élève de 11 ans comme tout le monde ici. Ta noblesse ou la puissance de ta famille ne m'impressionne pas ! TU m'as bousculé et que même si on ne regardait pas où on allait tous les deux, la moindre des choses aurait été de m'aider à me relever. On t'a pas apprit la galanterie dans ta noblesse ou c'est ton trop égo qui fait que tu as perdu tes bonnes manières ?
Écarte toi de mon chemin plutot !


Ces violentes paroles finirent pas faire revenir Nathan sur Terre. Il papillona des yeux et eu un mouvement de recul en apercevant la jeune fille. Elle ressemblait à un volcan sur le point d'exploser, à une bombe à retardement tellement elle essayait de contenir sa colère. Le blondinet finit par se rendre compte de la tête qu'il devait avoir auparavant et du sens des paroles de Moore. Elle venait une nouvelle fois de l'insulter, lui et sa famille, et avait vu son moment de détresse. Elle ne devait le dire à personne ou s'en était fichu de sa réputation. Le regard du jeune Serpentard, auparavant encore perdu, devint noir comme une ombre et vint se planter dans l'oeil mauvais de sa nouvelle ennemie. Cette dernière esquissa un pas en avant pour tenter de passer, mais Nathan se décala pour le bloquer le passage, plus sombre que jamais.

-Ah oui? Ma puissance ne t’impressionne pas? Il haussa un sourcil. Tu devrais. Et, c'est vrai, je suis un Serpentard de 11 ans. Mais un des Serpentard qui peut le plus te nuire ici. Alors fait attention, car tu viens de te faire un ennemi pour toute une vie. Il avança d'un pas encore vers elle, sa tête se trouvant un peu plus au dessus de la sienne. Et puis ma galanterie ne s'adresse pas à des personnes impolies et dérangées comme toi, tu ne la mérites pas du tout. Alors avant de m'insulter et de dire que c'est moi le fautif, essaye de comprendre que la vie n'est pas un joli petit étang calme et décoré de nénuphars fleuris toujours comme ça. Car tes nénuphars... Je peut les faire disparaitre de ton étang tellement rapidement que tu ne pourrais rien faire d'autre que de pleurer de toutes les larmes de ton corps. Tu comprends ça Moore ou t'es trop en colère? C'est tellement ridicule ce manque de sang-froid... termina-t'il en soupirant.

Se disant qu'elle ne le laisserait pas passer, il se retourna et se mit à marcher vers le château en songeant avec dépit au lac qui l'attendra encore un peu. Cette fille ne méritait tellement pas son attention...

Il faut vivre, puis il faut mourir. Le reste, c'est ton problème.
2ème année RP