Lac

Inscription
Connexion

La douce chaleur d'été

Vanellia remarqua bien que Tim avait rigolé de sa vengeance. Mais elle l'avait bien mérité, donc elle s'amusait beaucoup de la situation. En plus, elle avait très envie de trouver un moyen de rigoler à son tour. Mais elle attendrait d'aller mieux. Surtout que Tim venait de lui dire qu'il acceptait de la raccompagner. Décidemment, il était vraiment super gentil.

Tim remit ses chaussettes et ses chaussures. Vanellia aussi les remit, mais beaucoup plus lentement et précautioneusement. Elle évitait de bouger sa cheville de peur de réveiller la douleur. Une fois ceci fait, Tim était déjà debout, prêt à partir. Il se frotta les vêtements et Vanellia aperçut son étui à baguette accroché à sa ceinture.

- C'est super sympa ça pour ranger ta baguette! dit-elle en montrant du doigt le fourreau de Tim.

Tim tendit sa main à Vanellia pour l'aider à se relever. Elle hésita quelques secondes. Mais elle la prit, avec le sourire. Elle se hissa, et essaya de ne pas trop toucher le sol avec son pied. Elle lâcha la main de Tim. Mais elle faillit perdre l'équilibre et se rattrappa grâce au bras du jeune garçon.

- Oups, désolée... Elle rougit légèrement, mais resta accrochée à son bras.

Elle essaya de poser le pied par terre. C'était douloureux mais supportable. Elle grimaça. Elle décida de ne pas lâcher le bras de son cammarade. Ça lui permettrait de ne pas tomber une deuxième fois.

- En avant! On va pas être rapide par contre... Elle se tourna vers Tim et lui sourit en haussant les épaules.

Serpentard
2ème année RP

La douce chaleur d'été

Quand Vanellia trouva que le holster de baguette que Tim avait confectionné était plutôt cool il se senti fier. Ce n'était pas le genre de garçon arrogant ou prétentieux mais sur le coup il est vrai que ça lui faisait plaisir que quelqu'un d'autre que lui trouve cet accessoire intéressant.

Vanellia manqua de tomber quand elle attrapa la main du jeune homme et elle fini par s'accrocher au bras de Tim. Il ne pu s'empêcher de rougir à son tour, un peu gêné. Mais la situation faisait surtout place au fait que Vanellia devait soulager son pied endolori. Elle s'excusa de se tenir à lui mais qu'importe!

- Ne t'excuse pas voyons ! Il vaut mieux ça plutôt que tu ne refasse une chute et que tu te cassé autre chose! répondit Tim en plaisantant.
-Rapide? Pourquoi se dépêcher ? Au pire tu monte sur mon dos ça évitera que tu pose ton pied par terre. lui proposa le jeune poufsouffle en répondant au sourire que la jeune Serpentar lui fit.

Il la trouvait radieuse malgré la blessure qu'elle s'était infligée maladroitement. Et tout les aprioris qu'il avait envers la maison de sa camarade.


*Au final personne n'est pareil ici, une maison ne fait pas la personne* se dit il en continuant à regarder Vanellia.
Il se posait beaucoup de question au sujet d'elle et mourrait d'envie d'apprendre à mieux la connaître. Mais les choses se feront au fil du temps.

Bergling. Un seul dicton est bon à prendre en compte: Mangez, vous vous sentirez mieux"

La douce chaleur d'été

Vanellia hocha la tête quand Tim lui dit qu'il ne fallait pas qu'elle s'excuse et qu'elle ne devait surtout pas retomber. Il avait tout à fait raison, et tomber était une des dernières choses qu'elle pouvait se souhaiter...

Soudain Tim proposa une idée saugrenue: il proposait que Vanellia monte sur ses épaules pour éviter qu'elle ait à marcher. Vanellia rigola. Mais elle compris vite que sa proposition était sérieuse. Cette situation l'amusait beaucoup, et elle était peu motivée pour clopiner jusqu'à sa salle commune. Elle addressa un large sourire à Tim et répondit:

- Hmmmm... D'accord, mais quand t'en a marre tu le dis et je descends illico!

Certes Vanellia n'était absolument pas grosse, on pouvait même presque dire qu'elle était maigre, mais de là à ce que quelqu'un de son âge la porte plusieurs minutes, c'était une autre histoire.

Vanellia tenu tout de mème à mettre certaines conditions à sa future condition. Elle ne voulait pas qu'il profite de la situation pour lui jouer un tour.

- Interdiction de faire de détours... et... interdiction de courir! Elle rigola. Il n'était pas question qu'elle se retrouve à califourchon sur le dos de quelqu'un à faire des tours dans la Grande Salle. Elle serait la risée de l'école, et bien qu'elle se fichait la plupart du temps de ce que les autres pouvaient penser, être la risée de tous, c'était un peu différent.

Dans tous les cas, elle ne pensait pas que Tim soit méchant et qu'il cherche à l'embêter. Elle se mit derrière lui, lui lâchant le bras.

- Ok, je suis prête. À 3 je monte! 1... 2... 3! Et hop, Vanellia se hissa sur le dos du jeune homme. Elle espérait qu'il ne regrettait pas sa proposition. Elle attrappa les épaules de Tim pour ne pas tomber.

- C'est parti! Dit-elle en rigolant, même si elle avait un peu honte, la situation l'amusait beaucoup à présent!

Serpentard
2ème année RP

La douce chaleur d'été

Tim n'eut pas le temps de répondre que Vanellia était déjà montée sur son dos. Il est certain qu'elle n'était pas lourde du tout, le jeune homme attrapa ses genoux pour éviter qu'elle ne se maintienne que par le coup du jeune homme. La jeune Serpentar indiqua ses exigences auprès de Tim, à savoir qu'il ne devait en aucun cas faire en sorte de se moquer d'elle ou de la tourner en bourrique.

- Très chère, vos recommandations seront exaucé. répondit le jeune garçon en plaisantant.

Tim commença à marcher doucement pour ne pas se fatiguer inutilement.
Le soleil brillait toujours et il commençait à faire chaud.
*dommage que je n'ai pu ramener mon vélo ici, ça aurait était sympa vu ce temps* se dit il en pensant aux longues balades qu'il faisait à travers les Highlands de son pays natal : l'Écosse !

Tout en marchant le jeune garçon Pensa au petit moment passé avec Vanellia et se dit soudain qu'au final il n'avait pas appris grand chose d'elle.

- Tant qu'on y est, et au vu du chemin qu'on a à parcourir, parle moi un peut de toi? Enfin si tu veux. lui Demanda timidement le jeune poufsouffle.

Soudain une mèche de cheveux de Vanellia se posa sur le visage de Tim, laissant le parfum doux et délicat de la chevelure de la jeune fille, embaumer les narines du jeune garçon.

Bergling. Un seul dicton est bon à prendre en compte: Mangez, vous vous sentirez mieux"

La douce chaleur d'été

Tim prit les éxigences de Vanellia à la rigolade. Et cette dernière en fut ravie. Il fit comme si elle était quelqu'un d'important en disant "très chère", ce qui fit ricaner Vanellia. Elle commençait à apprécier réellement Tim. Même si elle aurait préféré être moins vulnérable.

Tim se mit donc en marche avec son fardeau sur le dos. Vanellia n'osait pas trop bouger pour ne pas l'embêter d'avantage. Mais Tim ne se plaignait pas. Peut-être n'osait-il simplement pas? Un petit silence s'était donc installé alors qu'ils se dirigeaient vers l'entrée du château. Mais le parc était grand donc il leur faudrait quelques minutes avant d'arriver à destination.

Tim brisa le silence et demanda des informations sur Vanellia. Il voulait en savoir plus sur elle, ce qui était plutôt légitime étant donné qu'elle était monté sur son dos. Vanellia n'aimait pas vraiment parler d'elle, mais elle fit un effort.

- Ben je suis anglaise, j'habite à Londres. Mon père est photographe... euh... il prend des photos. Elle hésitait, elle ne voulait pas trop en dire. Elle savait que certaines personnes n'aimaient pas toujours les sorciers co-existant avec les moldus. Et son père était photographe pour les moldus. Pas de photographies animées donc, des images figées qu'il revendait généralement à des magazines moldus.

- Et j'ai deux frères aussi! Marcus est à Poudlard d'ailleurs, mais à Serdaigle. Et toi, tu as des frères et soeur?

Vanellia attendit sa réponse, mais préféra lui demander si elle ne lui faisait pas mal d'abord.

- Ça va toujours en bas? Je te fais pas mal?

En lui demandant, elle avait penché sa tête en avant, lui mettant ses cheveux blonds sur ne visage. Elle s'empressa de les enlever et redressa la tête.

- Désolée... murmura-t-elle.

Serpentard
2ème année RP

La douce chaleur d'été

Tim écouta sa camarade qui était installée sur son dos. Quand elle lui confia que son père était photographe il en conclut rapidement qu'il devait travailler pour les journaux et magazines sorcier.

- Ah! Photographe! Il travaille pour la gazette? Ou un journal indépendant ? lui demanda curieusement le jeune poufsouffle.
- Et bien moi je n'ai pas de frère et sœur, je suis fils unique lui répondit également le jeune garçon en souriant.
- Il faudrait que je te montre mon appareil photo un jour, c'est un vieil appareil français des années 1960, tu imagine un peu l'Antiquité ! dit il en plaisantant.
Tim trouva que Vanellia était un peut réservée sur sa vie privée. Il remarqua qu'elle répondait rapidement et sans débattre sur le sujet, mais il n'insista pas car il se doutait qu'elle ne voudrais surement pas dévoiler toute sa vie à un jeune poufsouffle qu'elle venait de rencontrer.

Tout en marchant il sentit qu'elle retira, en s'excusant, la mèche de cheveux qui était tombée sur le visage du jeune homme.

- T'inquiète c'est pas grave. lui dit il en continuant à avancer vers le château.

Arrivé à mi-parcours, Tim s'approcha d'un banc en pierre situé, non très loin, du terrain d'entraînement du cours de vol.
- Si ça ne te dérange pas on vas faire une petite pause, mes jambes commencent à chauffer. lui confia le jeune garçon en gardant le sourire.
- Comment vas ton pied? lui demanda Tim en regardant la cheville de la jeune Serpentar.

Bergling. Un seul dicton est bon à prendre en compte: Mangez, vous vous sentirez mieux"

La douce chaleur d'été

Vanellia rougit instantanément quand Tim fut persuadé que son père travaillait pour la Gazette. Heureusement, elle était derrière lui et il ne put donc pas voir la couleur de ses joues. La fillette avait toujours eu du mal à assumer le métier de son père. Elle en était pourtant très fière! La plupart du temps, il transplanait dans des pays avec des paysages sublimes, les photographiait: un instant volé à la nature, un arrêt sur image, une émotion passée... Puis il était de retour le soir même à la maison pour s'occuper de sa famille.

Vanellia hésita un instant, mais finit pas répondre à son cammarade. Même si elle restait quand même évasive sur le sujet. Elle attendait de voir la réaction du jeune garçon.

- Euh... Pas vraiment. En fait, il utilise un appareil moldu. Pour la presse moldue. Elle avait fini sa phrase plus rapidement qu'au début, elle voulait convaincre et se convaincre qu'elle assumait entièrement.

Tim avait ensuite parlé d'un vieil appareil qu'il avait. Elle fut intriguée, elle aimait bien les vieilleries. Et son père lui avait fait apprécier la photographie, même si elle n'en faisait pas elle-même.

- J'aimerais bien que tu me le montre! On pourrait se retrouver une prochaine fois dans la Grande Salle!

Vanellia fut elle-même surprise d'avoir manifesté autant d'enthousiasme à l'idée de revoir Tim (et pas seulement en cours de Botanique) et de voir ce fameux objet. Mais elle se sentait à l'aise avec Tim. C'était déjà bien! Et d'un autre côté, ça lui permettait de changer de sujet et de ne pas s'attarder sur sa vie privée.

À ce moment là, Tim s'arrêta pour faire une pause. Il y avait un banc en pierre juste à côté. Vanellia descendit de sa monture en prenant bien soin de ne pas poser le pied à terre. Puis elle de transféra sur le banc. Celui-ci était frais, malgré la douce chaleur de cette journée.

- Merci Tim lui dit la jeune fille en lui souriant franchement, maintenant qu'ils étaient en face.

- Ma cheville va mieux on dirait, si je m'appuie, sur toi, ça devrait aller. Plus besoin de me trimbaler comme un sac à patate! elle lui fit un clin d'oeil amusé. Elle espérait surtout que Tim ne se soit pas fait mal lui non plus!

Pour confirmer ses dires, Vanellia leva la jambe pour examiner sa cheville. Celle-ci était encore bien rouge. Mais elle put légérement plier le pied en avant, ce qui était tout de même un progrès certain!

Serpentard
2ème année RP

La douce chaleur d'été

Vanellia avoua à Tim que son père travaillait pour les moldus, il fût surpris mais trouva ça plutôt intéressant.

- Sérieux? Il travail pour les moldus ? Ça doit être trop cool! J'ose même pas imaginer la qualité des photos qu'il doit prendre! lui répondit le jeune garçon amusé de la situation.

Quand il se retrouva face à la jeune fille elle lui souria sincèrement ce qui fit plaisir au jeune garçon de enfin voir Vanellia se décoincer un peu avec lui.
Il lui rendit son sourire et s'asseyat à côté d'elle.
Il sorti de nouveau sa plaque de chocolat et il en mangea un morceau.
- Sert toi. lui dit en il en montrant le chocolat.
Mais, Vanellia tout en lui montrant sa cheville encore rouge, lui dit qu'elle pourrait marcher jusqu'au château. Il etait hors de question pour Tim de la laisser marcher.

-Tu rigole? Hors de question que tu marche, il ne nous reste pas beaucoup de chemin avant d'arriver au château et aux cachots, donc tu montera sur mon dos comme tout à l'heure et ce n'est pas négociable! lui dit il en reprenant son sérieux.

Il ne voulais pas qu'elle aggrave sa blessure.

- Et sinon tu t'est fait beaucoup d'amis durant cette année? demanda timidement Tim.

Lui s'en était fait quelques un parmi sa maison mais il avait un tempérament assez solitaire et ne trouvais pas de juste équilibre durant sa première année.

Bergling. Un seul dicton est bon à prendre en compte: Mangez, vous vous sentirez mieux"

La douce chaleur d'été

À la surprise de Vanellia, Tim parut intéressé par le métier de son père même s'il fréquentait les moldus. Elle ne s'attendait pas forcément à ça. Dans sa précédente école, certaines filles se moquaient d'elle pour cette raison entre autres... Elle se sentit encore un peu plus libre, et son visage se décrispa.

- Euh, oui... Il est plutôt doué je trouve! Elle était ravie, et sourit timidement à Tim.

Tim ressortit sa tablette de chocolat et la jeune fille ne put retenir sa main bien longtemps d'aller en attrapper un.

- Merci encore! dit-elle reconnaissante.

Le garçon changea de ton soudainement. Il ne voulait pas qu'elle marche. Mais elle, sentait qu'elle pouvait essayer. Elle voulait essayer... Mais elle remarqua que Tim avait changé de sujet aussitôt, elle ne chercha donc pas à argumenter pour le moment. Mais s'il croyait pouvoir si facilement la forcer, il se trompait, la jeune fille était connue pour être assez tétue.

La question de Tim sur les relations qu'elle avait avec les élèves de Poudlard la fit rougir un peu plus. Elle tourna légérement la tête en direction du parc.

- Hum... pas vraiment. Enfin, je veux dire... Si! Enfin.. je m'entends bien avec la plupart des gens. Mais... j'ai pas vraiment d'amis privilégiés...

La jeune blonde haussa légérement les épaules, puis reporta son regard jaunatre sur Tim.

- Tu l'auras sans doute remarqué, mais... je suis un peu... bizarre! dit-elle en esquissant un petit sourire et levant les yeux au ciel pour lui montrer son auto dérision. En effet, elle savait qu'elle avait batie sa carapace, mais elle savait aussi qu'il faudrait parfois qu'elle l'enlève pour pouvoir s'ouvrir aux autres. Mais dans ce cas là, elle prenait le risque d'être blessée... Et ça, elle n'était pas certaine d'y être préparée.

- Et toi? Elle est où ta bande de copain?

En effet, la plupart des garçons de sa classe restaient généralement ensemble. Et elle s'étonnait maintenant que Tim soit seul. Et il était également seul quand elle l'avait rencontré près du lac.

Serpentard
2ème année RP

La douce chaleur d'été

Tim souria quand Vanellia lui dit qu'elle se trouvait ou qu'on la trouvait bizarre.

- tu sais tout le monde est bizarre et personne n'est parfait. lui confia le jeune homme tout en souriant à la jeune Serpentar.

Et soudain elle lui demanda ou était sa bande de copains, il est vrai que les garçon de poufsouffle était toujours ensemble mais lui était plutôt un solitaire. Il l'avait toujours été, c'etait dans sa nature.
- euh ma bande de copains... Il sont sûrement entrain d'embêter les filles dans notre salle commune. Personnellement je préfère m'eclipser de toute cette foule quand je peux.

Tim regarda dans son sac pour vérifier que tout était dedans. Et à son grand soulagement il ne manquait rien.
Il sorti ses lunettes de soleil et les posa sur son nez, le soleil brillait et chauffait assez fort.
- on devrait peut être s'y remettre ? Avant que ton pied ne se mette à s'engourdir. lui dit le jeune homme.

Il rangea les quelques bricoles dans son fourre tout qui lui servait de sac et il se leva.
Tim leva ses bras en l'air et s'étira de tout son long oui il tendit sa main à Vanellia pour l'aider à se lever.
- Tu le sent comment pour rentrer? Tu veut remonter sur mon dos ou tu veux essayer de marcher? lui demanda le jeune poufsouffle.

Bergling. Un seul dicton est bon à prendre en compte: Mangez, vous vous sentirez mieux"

La douce chaleur d'été

Tim semblait déterminé à accepter la petite Vanellia telle qu'elle était. Cette dernière ne pouvait s'empêcher de trouver ça attendrissant. Souvent, la première impression détermine si on aime ou on n'aime pas une personne. Cet avis peut bien sûr changer, mais seulement en s'accrochant. Tim semblait avoir eu une première bonne impression de la jeune Serpentard. Ce n'était pas habituel pour la jeune fille. Elle avait souvent fait mauvaise impression de prime-abord, la plupart du temps volontairement, comme pour "tester" ses interlocuteurs. Souvent, ces derniers étaient rapidement rebutés et elle ne les revoyait plus de si tôt. Elle ne savait pas si elle avait fait quelque chose de différent ce matin en parlant avec Tim, ou si c'était lui qui voyait le bien en elle.

Vanellia consentit à adresser un sourire au jeune garçon pour acquiesser sa phrase: peut-être n'était-elle pas plus bizarre qu'un autre? Cela restait tout de même à prouver, et la fillette n'était pas complètement certaine d'arriver à cette même conclusion.

Tim lui expliqua à son tour ce qu'il faisait au bord du lac, seul. Apparemment, ses copains, commes beaucoup de garçons dans cette école, passaient leur temps à embêter les filles. Vanellia ne put empêcher son sourire de s'agrandir: elle ne le savait que trop bien. Mais dans sa salle commune, il semblait qu'elle ait déjà une certaine réputation, car elle ne faisait pas parti de ces filles qu'on embêtait. Et même si Vanellia enviait légérement cette aisance d'intégration que certaines avaient, cette envie s'éclipsait très vite en voyant que grâce à ça, personne ne l'embêtait.

Après ce petit temps de pause bien mérité, Tim suggéra qu'il était temps de reprendre leur route pour rejoindre le chateau. Vanellia hocha la tête en signe d'approbation, et se hissa avec l'aide de la main du Poufsouffle pour se remettre debout.

- Allons-y, oui! Mais je préfère essayer de marcher. Elle regarda Tim droit dans les yeux pour lui faire comprendre qu'elle était déterminée.

Sans attendre que le jeune garçon ne rétorque quelque chose, elle appuya un de ses bras sur l'épaule de Tim pour s'en servir comme d'une canne.

- C'est reparti!

Serpentard
2ème année RP