Lac

Inscription
Connexion
  Retour   Répondre

 RPG+  L'éveil de l'aiglonne  PV Tally Jenkins 

En une poignée de seconde Lucy Allen changea radicalement d'attitude. D'abord, elle se mit à expliquer de sa petite voix que Tally était là pour l'entraîner et l'aider à lancer le fameux sortilège du croc-en-jambe. Ce ne fut qu'après que la petite Foxer sembla réagir à sa présence en dégainant sa baguette magique d'une main tremblante. Jenkins eut tellement peur qu'elle entra dans son jeu et joua les grands méchants loups en plaisantant dans le dos de Lucy. C'est d'ailleurs ce moment-là que l'asiatique changea du tout au tout. Elle se tourna vers sa professeure d'un jour, l'air parfaitement déterminée. C'était la seconde fois qu'elle parvenait à impressionner Jenkins de la journée. Tally se calma, baissa ses bras et se coula à nouveau derrière l'arbre pour admirer la situation. Une situation qui virait de plus en plus vers le burlesque. La troisième année se colla au tronc et glissa un œil sur le face à face qui opposait maintenant les deux aiglonnes.

« Lou. Tally est mon amie. »

Cette phrase trouva un écho virulent dans la poitrine de Tally Jenkins. Jamais elle ne serait parvenue à l'admettre mais... les petits picotements dans sa poitrine semblaient vouloir la forcer de se rendre à l'évidence : Lucy ne la voyait pas seulement comme une maîtresse ou une grande troisième année. Il semblait que leur "relation" aille au delà de tout ce que Tally se figurait jusqu'ici. Elle qui fermait son cœur à la moindre approche. Elle qui vivait au jour le jour sans se demander ce que les autres pouvaient bien penser d'elle et en se contentant d'aimer l'effet qu'elle faisait aux plus jeunes. Jamais elle ne s'était imaginée considérer, ne serait-ce qu'un instant, voir Lucy comme son égale. Cette phrase avait brisé toutes ses certitudes en une fraction de seconde.

Face à tout cela, la jeune Jenkins faillit manquer l'acte de bravoure de sa protégée. D'un geste sûr et d'une motivation sans pareille, elle agita sa baguette magique et Lou Foxer se retrouva le nez dans l'herbe. Jenkins fut si incroyablement émue qu'elle se planqua derrière le tronc pendant que Lucy courrait au chevet de son mannequin d'entraînement. Tally sentit une déferlante d'émotions la submerger. Jamais elle n'aurait pu penser ni croire qu'un jour quelqu'un parviendrait à lancer un sortilège en ayant la volonté de la protéger. Il fallait aussi avouer qu'elle n'avait jamais bien eu besoin qu'on la protège. Ou bien qu'elle n'avait jamais vraiment accepté qu'on la protège. C'était elle qui prenait les décisions d'habitude. Et là. Une première année sortie de nul part lui enseignait une grande leçon alors que c'était elle la prof ! Jenkins ne savait plus quoi penser. Ni quoi faire. Elle serra ses poings et ferma les yeux aussi fort qu'elle ne pouvait. Quelques larmes perlèrent. De joie, d'incompréhension, d'une certaine forme de tristesse. Un maelstrom qu'elle ne comprenait pas elle-même.

Elle entendit rire mais elle ne souhaita pas se montrer dans cet état. Elle comprit que si ce n'était pas Lucy qui riait, c'était donc Lou. Il n'y avait donc aucun problème à signaler. Tally jugea qu'elle n'avait plus rien à faire ici. Elle avait fait son devoir, celui d'aider Lucy. Elle était trop chamboulée pour aller la féliciter sur le champ. De toute façon, Tally n'avait pas le cœur à ça. Elle était vraiment trop nulle avec les relations humaines. Vraiment naze. Elle s'assura que personne ne regardait dans sa direction et prit la direction du château d'un pas nonchalant. Ce n'était vraiment pas le moment de venir la titiller. Elle sentit un léger picotement dans sa poitrine, une pointe de regret peut-être mais il était hors de question qu'elle fasse demi-tour pour aller chanter des louanges à Lucy Allen. Elle trouverait forcément un moment pour la féliciter mais pas maintenant. De toute façon, elles partageaient le même dortoir, alors bon.

Les mains dans les poches, la démarche traînante, Jenkins ne parvenait pas à sortir de ses pensées. D'ailleurs, elle n'avait franchement plus envie de penser à cette journée. Elle se sentait faible. Jamais elle n'aurait dû réagir de la sorte en entendant cette phrase archi-nulle sortant de la bouche d'Allen. Qu'est-ce qui lui prenait à la fin ?! Pffff. C'était vraiment une journée super nulle.

Tally Jenkins fit la gueule toute la fin de la soirée.

Je conclu le RP ainsi pour Tally ! Merci beaucouuuuuuuup Lucy, c'était vraiment fantastique et franchement drôle ! J'espère que Tally pour assister à la revanche de Lucy :rofl:
Énorme merci à toi aussi Lou, ton personnage était le grain de folie de cette fin de RP, très agréable ! :D
Merci les filles ♥

3ème année RP
« Tallucy, les princesses rebelles. »
Tallirenpher, prenez garde !

 RPG+  L'éveil de l'aiglonne  PV Tally Jenkins 

La main tendue vers Lou, Lucy la regardait d’un air inquiet. L’incompréhension sembla flotter quelques instants entre les deux jeunes filles puis Lou, d’une manière totalement incompréhensible pour Lucy qui était encore en proie à la culpabilité, émit d’étranges sons tout en se tortillant par terre. Riait-elle ou pleurait-elle ? La petite brune resta un moment figée, surprise par la tournure que prenaient les événements. Non, elle ne pleurait pas : il s’agissait bel et bien de rires, la jeune Serdaigle semblait être en proie à un violent fou rire. S’était-elle trompée de sortilège ? Avait-elle lancé non pas « Crocus malis » mais plutôt « Rictusempra » ? Aïe, elle ne se souvenait plus du contre-sort ! Alors qu’elle cherchait Tally du regard afin que la troisième année la sorte de ce mauvais pas, Lou sembla reprendre peu à peu ses esprits. 

« Tu vas bien ? » demanda finalement Lucy, toujours aussi inquiète pour sa camarade. « Pourquoi tu as sorti ta baguette magique ? Désolée, Tally m’entraînait à lancer ce sortilège. » Elle gardait ses yeux noirs rivés sur la jeune fille, à l’affût du moindre de ses mouvements. Encore sur la défensive, elle ne savait pas si elle devait se méfier ou se détendre. Le rire de Lou l’avait surprise et ne la rassurait pas vraiment. Finalement, la petite asiatique jeta un regard derrière elle, à la recherche de la troisième année. Elle mit du temps à repérer la chevelure rouge qui s’éloignait peu à peu des deux première année. Lucy hésita : devait-elle l’interpeller ? Elle se ravisa au dernier moment. Tally avait déjà beaucoup fait pour elle aujourd’hui, et bien qu’elle appréciait grandement la Serdaigle, elle craignait toujours de faire un faux pas et de s’attirer ses foudres. Un petit sourire flotta sur ses lèvres l’espace de quelques secondes, avant qu’elle ne revint à elle et se concentre à nouveau sur la situation.

« Euh, du coup, tu ne m’en veux pas ? » bredouilla-t-elle. Ses yeux s’écarquillèrent : elle venait de se souvenir de sa dernière proposition. Elle sortit aussitôt un chou à la crème de sa poche. Par la chaleur qu’il faisait, le glaçage était un peu fondu et le chou avait visiblement été écrasé par les vêtements de la fillette, mais il semblait, elle l’espérait, encore tout à fait appétissant. « Tiens, prends-le. » dit-elle sur un ton d’excuse.

« Je vais rentrer au château, je pense… » ajouta Lucy. Gênée, elle ne savait pas quoi faire. Sa professeure était partie, la laissant seule avec sa victime. Elle s’était déjà excusée, elle n’avait maintenant plus qu’à reprendre son chemin. Elle avait beaucoup appris cet après-midi et avait apprécié de passer ce moment en compagnie de Tally. Les conversations se faisaient rares avec la troisième année et elle se sentait toujours privilégiée lorsqu’elle la voyait. Elle avait passé un drôle d’après-midi et à présent : elle pouvait enfin se venger de Calum MacKinnon. Elle était prête.

RP terminé pour moi aussi ! Merci beaucoup les filles, c'était génial. :D 

Tous à l'abordage !
Tallucy, les princesses rebelles.
J'aime les choux à la crème.
  Retour   Répondre