Lac

Inscription
Connexion

Une curiosité qui mène à la rencontre.

Une Serpentard du nom de Lily Wheeler venait d'arriver à Poudlard. Le lendemain de la rentrée, qui était tout de même une journée difficile, et très longue, elle décida de prendre l'air, ayant du temps libre. Vêtue de sa robe noir, l'insigne verte et argentée de sa maison ornant celle-ci, la jeune fille décida d'explorer les environs, curieuse comme jamais. En effet, elle ne pouvait s'empêcher de regarder partout, que ce soit là où il faut, ou non ! Elle décida de s'attaquer à l'extérieur, ayant déjà visité l'intérieur du bâtiment de pierre.

Seul, la fillette s'avançait en sautillant, impatiente, puis sortit de la salle commune des Serpentard, prenant les escaliers, rejoignit ensuite la cour principale, pour sortir enfin dans le Parc. Elle prit une grande inspiration, fermant les yeux... que c'était agréable. La douce brise du matin vint caresser la peau de la jeune fille, qui frissonna légèrement à ce contact. Le bruit de ses pas étaient alors étouffés par l'herbe dans laquelle elle marchait. Le ciel était bleu, parsemé de quelques nuages par-ci par-là, tandis que le soleil tapait déjà sur la tête de Lily, ses cheveux courts et bruns foncés attirant plus facilement la chaleur.

- Il fait trop bon ici ! dit-elle à elle-même d'un air enjoué, tout en levant le nez vers le ciel, se dirigeant en même temps vers le lac.

Une fois au bord de celui-ci, elle se mit à balayer l'endroit du regard, et ses yeux vairons se mirent à briller d'émerveillement. Les rayons du soleil permettaient au lac de scintiller de mille feux, c'était magnifique. La bouche entre-ouverte face à la beauté de cette grande nappe d'eau, elle continua de se déplacer autour de lui, puis finit enfin par s’asseoir au sol, les jambes tendues devant elle. Elle avait bien envie de se reposer un peu les membres, ceux-ci étant encore un peu ankylosés, engourdis à cause de la journée de la veille.

- Que c'est calme... lâcha-t-elle dans un soupir, détendue.

Lily continuait à regarder un peu partout autour d'elle, analysant chaque parcelles de cet endroit. Malgré le fait que l'endroit lui soit inconnu, la fillette ressentait une sorte de nostalgie étrange... cet endroit lui rappelait les explorations qu'elle faisait en compagnie de son père. Il lui manquait tant... son cœur se serra légèrement, mais elle secoua la tête. Cette première année sera une merveilleuse année, et elle n'a pas intérêt à être triste dès les premiers jours d'école tout de même !

Grande rêveuse mangeuse de pommes vertes.

Une curiosité qui mène à la rencontre.

Ce château est impressionnant. Comme c'était la première fois que je quittais Londres sans ma mère, j'étais un peu désorientée : j'étais arrivé à Poudlard la veille et, maintenant qu'il faisait jour, je n’allais pas me gêner pour faire un petit tour de la propriété. En sortant de la salle commune, je pris donc à droite... Je traverse un couloir, puis je tourne à gauche avant de prendre les escaliers pour monter à l'étage. Puis je reprends à droite, observant les portraits qui bougent... Attends, quoi ?! Des portraits qui bougent ? D'accord... Il va vraiment falloir que je m'habitue à vivre dans ce monde magique. Malgré mon étonnement, je continue de marcher, longeant les couloirs, tournant à droite et à gauche de manières assez aléatoires pour finalement... Me perdre. Super, premier jour à Poudlard et je me perds déjà. Bon, ce n’est pas grave. Je descends des escaliers et... Ah tiens, un accès au parc ! Je me demande si le parc de Poudlard est grand.

Je cours donc dehors. Il fait beau. J'aperçois au loin un lac... Un point d'eau ! Il faut que j'aille voir. Je trottine donc jusqu'au lac. Ah tiens ! Un nuage qui ressemble à un lapin !

J'ai enfin fini par arriver au lac. J'avais presque envie de plongé dedans juste pour vois s’il y avait des poissons, des algues, probablement des sirènes aussi ! J'avais aussi envie de voir la profondeur du lac. Pour moi, toutes les questions que je peux me poser sont des sujets d'un grand intérêt. Même le débat français "Pain au chocolat ou Chocolatine ?", je me demandais pourquoi et comment les Français en étaient venus à se faire une petite guerre pour une viennoiserie. Pour moi la solution était simple : peu importe, du moment que tu manges ce que tu veux manger. Mais "ce grand débat" n'avait pourtant aucune fin ! Je ne sais pas pourquoi je me suis mise à penser à ça... probablement parce que j'avais faim.

J'ai alors sorti une barre choconoisette de ma poche pour la manger en observant le lac. Est-ce qu'en hiver ce lac était gelé ? Est-ce qu'on pouvait y faire du patin à glace ?Ce serait une expérience à tenter.

-Que c'est calme ...

Après quelques secondes, j'ai machinalement sorti un "C'est bien vrai... et c'est beau en plus..." sans même faire attention. Je n’avais même pas remarqué la personne qui se tenait à côté de moi. Et même si je lui avais répondu, je n’avais pas encore bien remarqué qu'elle était là. J'étais dans mes pensées, me posant mille et une questions !

“Le temps n’est jamais perdu quand on est perdu tout le temps.” - Surement quelqu'un...
Se protéger du soleil, c'est protéger sa santé

Une curiosité qui mène à la rencontre.

C'est alors que Lily sursauta en entendant une voix juste à côté d'elle.

- C'est bien vrai... et c'est beau en plus...

Elle tourna la tête vers l'inconnue qui se tenait alors à ses côtés. Elle ne l'avait même pas entendue arriver, tellement elle était captivée par le lac. Elle arqua un sourcil, intriguée, puis elle plissa légèrement les yeux pour analyser celle-ci, sa curiosité montant d'un seul coup. Ses lèvres prirent la forme d'un O quand elle vit l'insigne de couleur jaune sur la robe noire de la nouvelle arrivante.

- Oh ! Tu es une Poufsouffle ! s'exclama-t-elle, enjouée, Tu t'appelles comment ? Moi je m'appelle Lily, Lily Wheeler ! demanda-t-elle, impatiente de faire connaissance avec quelqu'un.

La Serpentard jouait avec ses cheveux courts. De dos, on pourrait croire que Lily est une garçon. C'est sûr, ce n'est pas tous les jours que nous voyons une jeune fille avec des cheveux si courts ! Cela lui donnait un côté androgyne qu'elle a toujours apprécié. Elle aime beaucoup se démarquer des autres, que ce soit avec son style ou avec sa manière d'être. C'est encore une fois son père qui lui a apprit à être comme cela. "Ma fille, c'est complètement naze d'être normal. S'il te plaît, garde en toi cette originalité... cette différence, malgré les jugements ! C'est comme cela que tu trouveras des amis sincères." C'est d'ailleurs lui qui a dit cela. Elle n'oubliera jamais cette phrase, et elle le gardera en tête pour toujours.

- Je ne m'attendais pas à rencontrer quelqu'un ici, lâcha-t-elle d'un air songeur, c'est tellement désert.

Un large sourire ornait les lèvres rosées de Lily, et ses yeux vairons pétillaient de nouveau. Elle se mit alors à balancer ses pieds de gauche à droite, se mettant à réfléchir par rapport à la réaction de la jeune Poufsouffle. Allait-elle la mépriser ? Ou alors être plutôt amicale comme Lily l'est avec elle... et un peu tout le monde à vrai dire (c'est d'ailleurs le fait qu'elle soit un peu trop amicale qui peut lui jouer des tours). Etait-elle tombée sur quelqu'un de gentil, ou bien de malfaisant ? Elle allait très rapidement le savoir.

Grande rêveuse mangeuse de pommes vertes.

Une curiosité qui mène à la rencontre.

Alors que c'est bien moi qui avais auparavant répondu à une remarque, j'étais quand même étonnée de constater que je n'étais pas seule. Face à tant de joie, ne put que répondre avec la plus grande des gentillesses.

- Oui, je suis à Poufsouffle et je m'appelle Tayana, Tayana Saorsa !

C'était une serpentard. Oh... Une serpentard... Dans un livre que j'avais lu dans le Poudlard Express, tout le "méchant" du livre était des serpentard. Mais bon, ma mère m'a toujours dit qu'il n'y a que les faibles d'esprit qui font des amalgames. Et puis, si elle me pousse dans le lac, je pourrais voir s'il y a des sirènes.

- C'est vrai qu'il n'y a pas beaucoup d'élèves qui ont pris la liberté de venir jusqu'au lac.

Je pris un peu le temps de l'observer. Elle avait l'air inoffensive, toute gentille. Ce n'est donc, pour l'instant, pas utile que je sois sur mes gardes. A la regarder, j'avais presque l'impression qu'elle avait peur de ma réaction.

- Tout va bien ?


J'avais l'impression d'être jugé. Comme si on m'avait posé sur une balance pour voir "mon âme est pure". C'était très perturbant. C'était la première fois que j'avais cette impression. Est-ce que je lui faisais peur ? J'ai été méchante ou mal polie ? J'ai un bouton sur le nez ? Tant de questions avaient traversé mon esprit, mais aucune qui pouvait avoir un intérêt quelconque pour ma découverte du monde. Alors, comme pour briser un mur invisible entre nous, je lui ai tendu une main amicale.

- En faite, enchantée de faire ta connaissance Lily.

“Le temps n’est jamais perdu quand on est perdu tout le temps.” - Surement quelqu'un...
Se protéger du soleil, c'est protéger sa santé

Une curiosité qui mène à la rencontre.

Il est vrai que les Serpentard avaient une très mauvaise réputation.. Bellatrix Lestrange, Tom Jedusor, Lucius Malfoy, ou encore son fils Draco. Tous ces anciens personnages connus de tous pour les fautes qu'ils on fait ont donnés cette réputation qui rend cette maison détestable. Mais si nous décidions de comparer Lily à ces personnages, nous ne trouverions que des différences entre eux. Lily n'était justement pas le cliché des Serpentard, bien au contraire.

- Héhé, moi j'en ai pris la liberté ! dit-elle avec fierté, Mais en même temps... y'a rien à faire pour l'instant... !

Elle sembla alors soulagée, tout à coup. Cette fille était donc gentille ! Son visage de détendit, et elle fit un grand sourire, montrant toutes ses petites dents blanches.

- Oui, je vais bien, ne t'inquiète pas ! lâcha-t-elle avant de se lever pour se retrouver bien en face de la jeune Poufsouffle, Pour être honnête, j'avais peur que tu ne sois pas très... heum.. je sais pas.. que tu ne sois pas le genre de personne à trop trop parler... et heuu.. elle se gratta l'arrière du crâne, cherchant les mots pour bien s'exprimer et faire, malgré tout, bonne impression, J'avais peur que tu me parles d'une façon pas très sympathique et que tu me rejettes pour rester seule...

D'un coup, elle redressa le buste, et leva les bras en l'air, secouant la tête avant de dire :

- Après, ne te méprend pas ! Tu n'as pas du tout une tête de méchante personne ou quoi que ce soit hein ! C'est pas ça du tout, c'est juste que... bah.. on sait jamais..

Elle semblait si maladroite... mais c'était sa toute première rencontre à Poudlard, alors elle ne savait pas trop comment s'y prendre.. La fillette se racla la gorge, détournant légèrement le regard vers ses pieds.

En voyant la main de Tayana se tendre vers elle, Lily leva les yeux vers la jeune fille, les yeux pétillants, et elle vint lui serrer la main.

- Moi de même, Tayana ! dit-elle, un clin d’œil accompagnant ses paroles.

Grande rêveuse mangeuse de pommes vertes.