Lac

Inscription
Connexion

 Privé  Une rencontre mouillée

1er Septembre 2042


"Allez, on se dépêche les premières années !"

La voix du demi-géant Hagrid retentit et les-dits premières années pressèrent le pas. La pluie tombait drue et le château était encore loin. Cassie ne comprenait pas pourquoi les nouveaux élèves ne pouvaient pas faire le chemin avec les autres élèves, ni pourquoi ils devaient passer par le lac. Elle avait lu l'Histoire de Poudlard en entier et savait que dans les profondeurs obscurs de l'eau se cachaient des créatures dont elle n'avait jamais entendu parler - et dont elle n'avait pas particulièrement envie de faire la connaissance. Mais malgré tous ces à priori, Cassie était si heureuse d'enfin arriver à son but qu'elle était prête à vaincre un troll à mains nues. Malgré la pluie battante, le froid et l'orage qui pointait le bout de son nez, la jeune fille se sentait pousser des ailes. Finalement arrivés au lac, Hagrid reprit ; 

"Nous allons faire le chemin dans des barques. Ne vous en faites pas, elles sont enchantés et vous n'aurez qu'à observer les alentours. Trois par trois je vous prie !

Cassie fut l'une des premières dans à se jeter dans les barques. Elle adorait les voyages à bateau et cela y ressemblait plus ou moins. Elle observait, comme le lui avait conseillé le demi-géant, la Forêt d'un côté, le château de l'autre. Le lac était sombre, et les barques équipées de lanterne rendait le voyage un peu plus magiques. Quelques secondes après que la jeune fille fut dedans, le voyage commença. Des étoiles dans les yeux, la jeune Murphy observait Poudlard qui s'approchait de plus en plus. En fait, c'était elle qui se rapprochait, mais la jeune fille était si obsédée qu'elle ne s'en rendait pas compte. Tout comme elle ne se rendait pas compte qu'au fur et à mesure de sa joie, elle se penchait un peu plus du bord de la barque. Jusqu'à, finalement, tomber.

More espresso, less depresso

 Privé  Une rencontre mouillée

Thalia Gil'Sayan descend du Poudlard Express en souriant, et reste sans voix devant la vue qui s'offre devant elle. Le Château de Poudlard est plus grand et plus magnifique que tout ce qu'elle avait pu imaginer, avec ses tours et son portail illuminés.

La jeune brune est tellement stupéfaite de la beauté de l'endroit qu'elle n'entend pas Hagrid appeler les premières années, et réagit à l'instant où les barques vont s'éloigner de la rive. Elle a un mouvement de bras, réflexe pour attraper sa valise, puis elle se souvient que celle ci va lui être amenée directement dans son dortoir et elle court vers la première barque qu'elle voit, sautant dedans à l'instant où celle ci commence à avancer.

Ouf ! Maintenant qu'elle est sur la barque, elle peut observer le paysage, plus particulièrement l'école de sorcellerie dont elle n'arrive toujours pas à détacher ses yeux. Soudain, elle sursaute, et pour la première fois, ne s'intéresse plus au Château :


~ Plouf !


La fille qu'elle avait à peine remarqué quand elle était monté à toute vitesse dans la barque, et qui se penchait sur le côté pour regarder autour d'elle, vient de tomber à l'eau.

La jeune Gil'Sayan réagit instantanément et avec une rapidité étonnante. Elle plongea vers le bord de la barque et attrapa le bras de la blondinette alors que celle ci était déjà dans l'eau, puis l'aida à remonter sur la barque.

Elle lui sourit finalement timidement en lui donnant son manteau qu'elle avait sur elle, car l'autre devait être gelée, trempée comme elle l'était. Elle lui demanda :


~ Salut... Désolé de te rencontrer en ces circonstances pas très agréables... Ca va aller, tu n'as pas trop froid j'espère ? Je peux faire quelque chose pour toi ?


Elle baissa le regard, trop timide pour regarder la blonde dans les yeux, et attendit la réponse de cette dernière.

Désolé pour le retard....

"Que fais-tu devant une rivière que tu ne peux traverser ? Je la traverse."

- Se protéger du soleil, c'est protéger sa santé - Animation "Le camp d'été"

 Privé  Une rencontre mouillée

Plouf. C'est le bruit que fit Cassie lorsqu'elle tomba à l'eau. L'étendue se referma sur elle aussitôt. Le froid mordant la prit d'un coup. Le Lac était noir. Par chance, la jeune fille eut le réflexe d'arrêter de respirer. Et de battre des pieds et d'agiter ses mains pour remonter à la surface. La plus jeune des Murphy avait toujours vécu près d'une rivière et adorait nager. Tout ce qui touchait à l'eau, en fait, était un plaisir pour elle.
Elle revint à la surface et inspira une grande bouffée d'air. La pluie tombait toujours à grosses gouttes. Mais maintenant qu'elle était dans l'eau, cela n'était plus important. Ça n'avait, de toute façon, pas eu d'importance du tout pour Cassie. L'imagination de la jeune fille se mit alors à lui jouer des tours. Elle se mit à penser à toute la faune et la flore de ce lac. Soudain, et avant qu'elle puisse paniquer, elle sentit quelqu'un lui attraper le bras. La poigne était si faible que cela ne pouvait être le demi-géant. Et en effet, c'était sûrement la fille qui partageait sa barque. Cette dernière l'aida à remonter sur leur bateau de fortune. Quand cela fut fait, l'autre fille lui tendit son manteau, avec un sourire timide. Elle lui demanda :

"Salut... Désolé de te rencontrer en ces circonstances pas très agréables... Ça va aller, tu n'as pas trop froid j'espère ? Je peux faire quelque chose pour toi ?"

Mais Cassie semblait ne pas l'avoir entendue. Elle ne prit pas le manteau.

"C'était... commença-t-elle, dans un murmure."

Puis, les yeux pleins d'étoiles, comme si elle n'avait pas entendu l'autre fille, elle leva les bras au ciel et cria :

"C'était génial !"

Et puis, elle sembla se rendre compte de la présence d'une autre personne. Elle baissa les bras lentement, toussota et baissa les yeux. Elle se sentit rougir d'un coup.

More espresso, less depresso

 Privé  Une rencontre mouillée

La fille ne prit pas le manteau. Thalia fronça les sourcils, se demandant ce qu'il y avait. Puis elle se rendit compte que l'autre n'avait pas l'air de la voir, et cette impression fut confirmée quand elle s'exclama qu'elle avait adoré cette expérience. Thalia recula la tête, l'air étonné, puis sourit largement, et encore plus quand elle vit que l'autre semblait enfin se rendre compte de sa présence. Elle avait d'ailleurs l'air un peu gênée... ce qui pouvait se comprendre.

La fillette se dit que le Lac devait vraiment être extraordinaire pour que la jeune blonde ait à ce point aimé sa chute. Elle irait peut-être y nager plus tard, quand il ferait beau. En effet, la jeune Gil'Sayan avait toujours aimé l'eau. Elle adorait particulièrement les vacances d'été, quand sa famille allait à la mer, mais affectionnait également les escapades au bord des rivières et des lacs, quand ses amis et elle partaient camper et qu'ils ne manquaient pas de nager un peu.

Elle sourit en se rendant compte qu'elle faisait déjà des projets pour son année à Poudlard, alors qu'elle n'avait même pas été répartie et qu'elle n'avait pas encore pénétré dans le Château. Cela l'étonna, car elle pensait qu'elle aurait du mal à s'intégrer mais que pour le moment, au milieu de tout ce monde, surtout avec des premières années qui, comme elle, voyait pour la première fois l'école de sorcellerie, elle se sentait à sa place et merveilleusement heureuse.

Elle finit par dire à la fille :


~ C'était génial ? Vraiment ? C'est vrai que la vue sous marine du Lac doit être magnifique... Tu aimes nager ?


Puis elle se rendit compte qu'elle ne connaissait même pas le nom de l'autre et qu'elle ne s'était pas non plus présentée :

~ Au fait, je m'appelle Thalia, Thalia Gil'Sayan. Et toi ?


Elle jeta un coup d'œil rapide au château et déclara :

~ J'ai tellement attendu ce moment ! Poudlard est encore plus beau que je l'imaginais...


Elle se dit alors qu'elle parlait beaucoup, et que cela dérangeait peut-être la jeune blonde. Elle rougit un peu et attendit la réponse de la fille.

"Que fais-tu devant une rivière que tu ne peux traverser ? Je la traverse."

- Se protéger du soleil, c'est protéger sa santé - Animation "Le camp d'été"

 Privé  Une rencontre mouillée

La brune ne sembla pas se formaliser de l'enthousiasme de Cassie. Au contraire, après un moment de silence, elle lui dit, et la jeune Murphy sentit presque un sourire dans sa voix ;

"C'était génial ? Vraiment ? C'est vrai que la vue sous marine du Lac doit être magnifique... Tu aimes nager ?"

Cassie ne répondit pas. Elle leva la tête, l'air étonné. Elle s'attendait à tout - un rire de moquerie, une tête de dégoût, qu'elle la rejette dans l'eau même! À tout, sauf à cela. Elle allait répondre, d'une voix faible, mais l'autre reprit :

"Au fait, je m'appelle Thalia, Thalia Gil'Sayan. Et toi ?"

Et toujours sans lui laisser le temps de répondre, après un bref coup d’œil au château, continua :

"J'ai tellement attendu ce moment ! Poudlard est encore plus beau que je l'imaginais..."

Cassie regardait toujours la jeune fille. Thalia, lui avait-elle dit. Puis, la jeune Murphy ne put s'en empêcher. Elle laissa s'échapper un petit rire. Pas grand chose, juste quelques secondes où, caché par sa main, les yeux fermés mais rieurs, elle se laissait aller. Ce n'était pas pour la chambrer, vraiment. C'est juste que l'enthousiasme que cette demoiselle témoignait était si beau, et si proche du sien. L'autre première année la regarda, avec le même regard qu'avait dû avoir Cassie quelques minutes auparavant. Elle profita de cet instant hors du temps pour observer l'autre jeune fille. Elle pouvait voir, grâce à quelques éclairs qui passaient ici et là, ses longs cheveux bruns, presque ondulés, et ses jolis yeux noisettes. Même assises, Cassie se rendait bien compte qu'elle était beaucoup plus grande qu'elle, du haut de ses 1 mètre 43. Elle finit par lui tendre la main.

"Cassie, lui dit-elle gentiment. Enchantée."

Malgré son envie d'en dire plus, sa timidité reprenait peu à peu le contrôle. Alors elle lui jeta son plus beau sourire.

More espresso, less depresso

 Privé  Une rencontre mouillée

La fillette se nommait donc Cassie, et lui adressait un beau sourire. Thalia lui sourit en retour et prit la main que la blondinette lui tendait, en disant :

~ Ravie de te rencontrer à Poudlard, Cassie.


Elle se tourna vers Poudlard, et ses yeux pétillèrent d'impatience. Comme elle rêvait de pénétrer enfin dans le Château, éclairé de mille feux... Mais les barques n'étaient qu'au milieu du Lac, et la jeune sorcière allait devoir patienter encore un peu.

Elle se tu, rêvant de sa scolarité future dans l'Ecole de Sorcellerie, et se prit à se demander dans quelle maison elle serait répartie. Gryffondor, Poufsouffle, Serpentard ou Serdaigle ? Elle n'avait pas réellement de préférences... Mais elle pensait que la maison des bronze et bleu lui convenait peut-être mieux, avec sa soif d'apprendre intarissable. Elle était également légèrement anxieuse à l'idée d'être répartie dans la maison du Serpent, non pas qu'elle ne l'aimait pas mais plutôt qu'elle redoutait qu'on se moque d'elle ou qu'on la méprise comme la plupart des membres de cette maison, juste à cause de l'histoire de Serpentard.

Elle se rendit compte alors qu'un sourire rêveur était apparu sur ses lèvres pendant qu'elle pensait à l'école de sorcellerie, et eu un pincement au cœur en se disant que sa mère aurait été fière d'elle en la voyant ici, comme tant d'autres sorciers avant elle, attendant d'être répartie dans une maison. C'était aussi pour cela que la jeune fille souhaitait aller à Serdaigle : pour honorer la mémoire de sa mère qui faisait partie de cette illustre maison.

L'enfant regarda alors Cassie, qui n'avait rien dit de plus, et se demanda si elle devait combler le silence qui régnait, ou si elle devait plutôt laisser sa camarade en profiter.

Mais elle ne pu s'empêcher de murmurer tout bas, en contemplant de nouveau le château :


~ C'est magnifique...


Elle n'attendait aucune réponse de sa camarade, cette remarque étant autant adressée à elle même qu'à la jeune blonde, mais elle espérait tout de même que celle ci lui répondrait. En attendant, elle se dirigea vers l'avant de la barque, pour voir l'école de plus près. De là, elle pouvait distinguer les véhicules qui transportaient les autres années à Poudlard, mais avec la distance, elle n'arrivait pas à distinguer la nature de ceux ci. Des charrettes, des carrioles, des voitures, des carrosses ? Aucune idée. Mais cela ne l'intéressait guère, elle, elle souhaitait juste arriver enfin. Le château se rapprochait petit à petit, et il était mille fois plus beaux que dans ses livres d'histoire ou que la description que les sorciers du village, y compris sa mère, lui avait fait.

Thalia ferma brièvement les yeux, et sourit quand une brise fraiche souffla sur ses paupières. Elle y était. Vraiment, pour de vrai, elle était à Poudlard.

"Que fais-tu devant une rivière que tu ne peux traverser ? Je la traverse."

- Se protéger du soleil, c'est protéger sa santé - Animation "Le camp d'été"

 Privé  Une rencontre mouillée

Thalia n'hésita pas une seconde avant de prendre la main de la blonde, et cela lui réchauffa le cœur. Elle-même avait été plutôt désagréable avec une autre élève quelques heures plus tôt. En effet, dans le train, une autre fille s'était retrouvée dans le même compartiment qu'elle. Mais sous l'anxiété et l'excitation du voyage, Cassie avait tout simplement ignoré la jeune fille... Elle soupira intérieurement. Elle pouvait être si snob parfois !

"Ravie de te rencontrer à Poudlard, Cassie, lui dit sa compagne de barque alors que ses pensées défilaient."

Toujours le sourire aux lèvres, la jeune Murphy continua d'observer l'autre, tandis que cette dernière se tournait pour regarder Poudlard, les yeux brillants. À quoi pouvait-elle donc penser ? se demanda Cassie. Était-elle aussi heureuse que cette dernière d'arriver, enfin, à l'école la plus célèbre de Grande-Bretagne ? Voir peut-être même du monde ? Et dans quels Maisons seraient-elles réparties ? Seraient-elles dans la même ? Deviendraient-elles amies de Dortoir ? Est-ce que Murphy irait à Serpentard ? C'était la question qui commençait à lui tordre le ventre. Elle avait peur. Elle voulait à tout prix tomber dans la Maison de sa mère et de son frère. Ou à Serdaigle, comme sa sœur ! Tout ce qu'elle voulait, c'était ne pas tomber à Gryffondor ; ce n'était que des prétentieux. Le jeune fille laissa échapper un petit soupir. Au même moment, l'autre fille se tourna vers elle, ne sachant pas trop si elle devait entamer la conversation ou pas. Tout bas, elle ne put s'empêcher de dire, tout en contemplant à nouveau le château ;

"C'est magnifique..."

Et Cassie acquiesça, même si elle ne pouvait pas la voir.

"Oui... C'est magique. Pas dans le sens, on est des sorciers, la magie existe, plutôt... c'est si beau. Cet endroit a vraiment quelque chose."

Et elle ferma les yeux, sans savoir qu'au devant de la barque, Thalia faisait la même chose. Elle inspira un grand coup, s'imprégnant de l'endroit. Elle ne put s'empêcher de sourire et glissa une main dans l'eau froide du Lac. La pluie s'était arrêtée sans qu'elle s'en rende compte. De toute manière, ses vêtements étaient si trempés que cela ne changeait rien. Et puis, à cet instant, tout ce qui importait dans l'esprit de Cassie, c'était cette sensation de liberté. De magie, comme elle l'avait dit plus tôt.

More espresso, less depresso