Lac

Inscription
Connexion

De l'eau!

@Elwing Silvewand

1 mars 2044


L'hiver tirait tout doucement à sa fin. Les températures étaient à nouveau plus souvent positives que négatives. La neige, tristounette, fondait en larme à l'annonce des saisons chaudes. Les congères les plus exposées au nord faisaient encore de la résistance. Au plus grand plaisir d'Ethan qui n'en ratait pas une pour sauter dedans les pieds joints afin d'éclabousser Elwing avec la neige collante de fin de saison. Il s'encourait alors jusqu'à l'amas suivant et préparait une boule, menaçant son aînée si elle mettait sa vengeance à exécution.

Les deux camarades se rendaient au lac. Ethan avait la nostalgie de la mer. Elle lui manquait terriblement. Il savait que ce n'était pas pareil, loin de là, mais c'était ce qui s'en rapprochait le plus.

- De l'eau, enfin! s'exclama-t-il quand ils purent admirer de plus près le loch.

Son petit mal du pays ne l'empêchait pas d'être de bonne humeur. Il courut même les derniers mètres en criant de joie, retira en vitesse ses chaussures et ses chaussettes et trempa ses pieds.

- Ouaah, mais c'est super froid! Beaucoup plus que la mer! dit-il en sautillant sur place un pied après l'autre afin d'éviter le contact glacial.

Il ressorti de l'eau aussi vite qu'il y était entré et se rhabilla, séchant ses pieds aussi bien qu'il le put.

- Plus qu'à imaginer le roulis sourd des galets et le déferlement des vagues et ce sera parfait! J'espère que l'eau chauffera assez dans quelques mois pour qu'on puisse y nager!

La vue de cette étendue d'eau important avait mis un peu de baume au cœur du jeune Poufsouffle. Il avait tout de même hâte que l'été soit là afin de rejoindre ses copains à la plage.
Dernière modification par Ethan Threepipes le 9 avril 2019, 10 h 19, modifié 1 fois.

Deuxième année RP

De l'eau!

  Elwing était accompagnée d'Ethan en cet après-midi humide.  La neige fondait à cause du soleil qui pointait enfin le bout de son nez.  Elle se faisait éclabousser par le garçon et lui répliquait des grimaces et essayait d'éviter les jets de neige en riant.  Elle était heureuse de le voir s'amuser comme ça.

  Le petit Poufsouffle s'assit alors au bord du lac et s'éloigna aussi vite après être entré en contact avec l'eau.  C'est vrai qu'il ne faisait pas très chaud et que le lac venait à peine de dégeler.  En tout cas, Ethan semblait adorer l'eau et la mer, peut-être qu'elle lui manquait...

- C'est vrai que c'est beau la mer, il y a un port à Galway, où je vivais avant.  C'était magnifique...

  La jeune fille repensa à tout ça mais chassa vite ces images car elle savait qu'elle allait aboutir à ses parents, elle ne voulait pas penser à eux.  Elle était là pour passer du temps avec Ethan après tout.  C'est pourquoi elle prit le garçon par la taille pour le faire tourner mais perdit l'équilibre en voulant le faire car le garçon ne s'accrochait pas à elle et il lui a semblé qu'il s'était très légèrement débattu.  Les deux élèves se retrouvèrent par terre, l'un à côté de l'autre.  Il avait semblé à la jeune fille que le Poufsouffle allait tomber juste sur elle mais elle avait du mal voir.  Elle éclata alors de rire face à la situation puis se glissa vers le garçon pour se placer en face de lui et s'assit en tailleur.  Elle se dit tout de même que quelque chose clochait.

- Qu'est-ce qu'il y a ?  Tu m'as laissée tomber comme une vieille chaussette ah ah.  Je rigole hein, mais je pense que tu me caches un truc non ?

Elwing Silvewand - 2ème année devoir - 2ème année RP
Si je suis encore debout, c'est grâce à l'espoir

De l'eau!

Elwing ne laissa pas le temps à Ethan de répondre que déjà elle l'attrapa par la taille. Elle le serra contre elle et commença à tournoyer pour le faire rire. C'est ce qu'il aurait fait quelques semaines auparavant. Le contact physique de la jeune fille était agréable, il ne pouvait pas le nier, mais il était aussi pour la première fois gênant.

Quand il se retrouva collé à elle, ses pensées se dirigèrent automatiquement vers Orphéa. Il ne comprenait pas bien ce qui lui arrivait avec cette fille. Ses sentiments étaient chamboulés dès qu'il la voyait ou pensait à elle. Il sentit en lui qu'il était dorénavant préférable de garder ses distances avec Elwing. Il se tortilla légèrement, afin d'essayer de s'écarter un peu mais c'était impossible. Ses gesticulations n'avaient eu comme effet que de les faire tomber. Il faillit s'écraser sur son amie mais l'évita de justesse.

Il fut soulagé quand enfin elle le relâcha. Il était assis à côté d'elle, se sentant un peu ridicule de la situation. Et le pire, ce fut la question qu'elle lui posa quand elle lui demanda si il lui cachait quelque chose. Il devint instantanément rouge écarlate.

- Ahem. Te cacher quelque chose? Non, pas vraiment. Je suis désolé qu'on soit tombé. Mais non, je ne te cache rien, dit-il en détournant le regard. Tu te rappelles quand je t'avais demandé si ça ne te posait pas un problème de me tenir la main quand tu avais un petit copain? Je n'ai pas de petite copine! ajouta-t-il très rapidement. Mais il y a quand même une fille qui, heuuuu, en fait je ne sais pas. Bref, je t'adore comme amie, mais sans qu'on se tienne la main, tu comprends?

C'était la question la plus gênante à laquelle il avait dû répondre de sa courte vie. A égalité avec la fois où, quand il avait 5 ans, l'institutrice avait demandé qui avait uriné dans le couloir quand il n'avait pas pu atteindre les toilettes tellement il était pressé.

Deuxième année RP

De l'eau!

  Elwing avait un regard interrogateur, surtout qu'elle vit le garçon virer au rouge en un clin d'oeil.  Mais que se passait-il ?  Un sourire commença alors à se dessiner sur son visage au-fur-et-à-mesure qu'il expliquait en bafouillant le "problème".  La Poufsouffle regarda Ethan dans les yeux avec un air affectueux, lui caressa rapidement l'épaule pour lui montrer son soutien mais la retira vite pour ne pas m'ennuyer et enchaîna.

- Petit Ethan, tu n'as peut-être pas de petite copine, mais je vois autre chose !  Ce n'est pas grave si tu ne veux plus qu'on se tienne la main, parce que tu es devenu bien plus grand que ce que tu ne le penses aujourd'hui !  Mais j'aime bien les câlins, et tu ne pourras pas toujours y échapper je crois ha ha.  

  Voyant le regard du petit Poufsouffle qui semblait toujours gêné, elle poursuivit son explication.

- Tu es amoureux enfin Ethan !  C'est génial !  J'espère que cette fille t'aimera aussi, mais elle aura de la chance de t'avoir et elle est vraiment bête si elle te rejette.  En tout cas, si tu veux de l'aide pour quoi que ce soit à propos de ça, je suis là.  Je peux aller voir si cette fille t'aime aussi, qu'en dis-tu ?  Dis-moi qui est-ce au fait ?

  La jeune fille était heureuse pour Ethan, c'était quelque chose de très positif pour lui, et ça se passerait sûrement mieux que ses relations à elle.

Elwing Silvewand - 2ème année devoir - 2ème année RP
Si je suis encore debout, c'est grâce à l'espoir

De l'eau!

Elwing ne semblait pas avoir pris ombrage de son repoussement. Ethan était soulagé car il avait eu peur qu'elle le prenne mal. Il ne comprit ensuite pas pourquoi elle disait qu'il était devenu grand car elle avait toujours une tête de plus que lui.

Quand elle lui dit qu'il était amoureux, il eut envie de s'enfuir en courant très très vite. Lui, amoureux? Pas possible! Ou alors c'était ça les choses bizarres qui lui arrivaient quand Orphéa était dans les parages? De toute façon il n'était pas près de l'avouer à qui que ce soit. Il nierait tout en bloc, c'était plus prudent.

- Moi, amoureux? Hahaha, tu es comique! dit-il sur un ton beaucoup plus nerveux qu'il l'aurait voulu, toujours aussi rouge.

Il faillit tomber à la renverse quand Elwing se proposa d'aller voir la fille pour voir si elle l'aimait en retour. Déjà qu'il avait du mal d'accepter qu'il était lui-même amoureux, alors en parler via personne interposée à Orphéa, c'était pire que tout. Il demanderait plutôt l'asile sur le continent ou, mieux encore, quelque part en Asie, que de devoir affronter ça.

- Non non non non, surtout ne rien demander à personne! S'il te plait! Tu veux que je meurs ou quoi? dit-il en fuyant le regard, en faisant non du doigt, aussi rouge qu'on pouvait l'être.

Elle lui demanda enfin le nom de la jeune fille. Il hésitait à lui dire. En même temps ils n'avaient pas été très discret lors du cours de métamorphose. Ce n'était plus un secret qu'il y avait un lien entre eux. Donc il n'y avait sans doute pas de mal à se confier à ce sujet là à son amie.

- Elle s'appelle Orphéa. Elle est chez Serpentard. Mais c'est une fille vraiment adorable!

Il ne savait pas pourquoi il ajouta cela, sans doute à cause des clichés qui circulaient sur les élèves étant à Serpentard, et le regretta tout de suite car il ajouterait de l'eau au moulin d'Elwing. C'était la première fois qu'il parlait d'elle à quelqu'un. Pour vivre heureux, il faut vivre caché dit l'adage. Il n'avait pas envie que cela se répande de trop malgré tout.

- Ne le dis à personne s'il te plait. Tu promets?

Deuxième année RP

De l'eau!

  Ethan ne semblait pas vouloir être très communicatif au début, mais plus Elwing parlait, plus cela suscitait des réactions chez lui.  Elle fut un peu amusée quand il la supplia de ne rien lui dire.  Elle pouffa avant d'étouffer son rire le plus possible.  Le petit Poufsouffle se livra alors à elle, la tête rouge pivoine.

- Détends-toi Ethan enfin !   Tu me fais confiance ou pas ?  Je suis pas du genre à balancer, tu me connais quand même maintenant.  Ce sera motus et bouche cousue.

  La jeune fille mima qu'elle fermait sa bouche à clé, prit la main du garçon et y déposa l'objet imaginaire.

- Tout ça est entre tes mains, tu le vois bien.  Je suis là pour toi, tu peux en être sûr.  Si tu veux me parler d'elle, me demander des conseils, de l'aide, ou quoi que ce soit, je serai là.  Tu peux compter sur moi grand Ethan.

  Elwing lui fit un clin d'oeil et s'avança pour l'enlacer puis se revu ma brusquement en se rappelant les événements précédents.  Tout cela l'attristait un peu, elle qui se sentait protectrice comme une mère.  

Je...  Désolée, j'avais oublié ah ah, c'est pas grave...

  On sentait une certaine tristesse transparaître dans sa voix malgré ses efforts pour la camoufler.  La Poufsouffle esquissa un sourire absent à Ethan, les yeux brillants, espérant qu'il ne se rende compte de rien.

Elwing Silvewand - 2ème année devoir - 2ème année RP
Si je suis encore debout, c'est grâce à l'espoir

De l'eau!

Le jeune Poufsouffle n'écoutait qu'à moitié Elwing car ses pensées s'étaient tournées vers Orphéa. Il prit la clé imaginaire qu'il mit en poche pour ne pas la perdre mais il arqua aussi un sourcil quand il entendit distraitement "motus et bouche cousue", prenant sa phrase au premier degré, comme il l'avait fait pour la clé imaginaire.

- Tu veux que je te couse la bouche? C'est douloureux non? Tu ne veux pas un sortilège de langue de plomb plutôt? lança Ethan, avant de se rendre compte des bêtises qu'il venait de débiter.

Il ne put s'empêcher de rire de lui-même, un peu gêné. Elle réitéra son offre d'aide, ce qui était très gentil de sa part, mais Ethan était quelqu'un qui préférait se débrouiller seul, du moins tant qu'il n'était pas noyé sous les problèmes. Il était cependant content de savoir qu'il pourrait compter sur elle en cas de coup dur.

Elwing s'avança ensuite pour l'enlacer, afin de faire un câlin comme ils en avaient eu l'habitude jusqu'ici. La petite moue triste qu'elle tira ensuite en faisant machine arrière le chagrina. Il ne voulait pas non plus qu'elle se sente abandonnée, et elle l'avait toujours soutenu et aidé quand il en avait le besoin depuis son arrivée dans l'école. Elle n'avait rien fait qui mérite qu'elle soit comme punie. Ethan étant devait un réel dilemme: câlin ou pas câlin? Dans les deux cas c'était son cœur qu'il écoutait, dans les deux cas sa loyauté était mise à l'épreuve. Il se dit alors qu'il pourrait quand même faire un câlin, un câlin mesuré. Tant pis si ça ne plaisait pas à Elwing, il ne se sentait pas capable d'en faire plus.

- Sèche ces larmes et viens là, on va s'en fait un de câlin! dit-il en souriant.

Il prit la seconde année dans ses bras, sans trop d'effusion, mais en lui donnant tout de même cette chaleur amicale dont il savait qu'elle avait grand besoin vu ses péripéties récentes et sa vie sentimentale mouvementée. Il la repoussa doucement après quelques instants, quand il sentit qu'il était temps de passer à autre chose. Vu qu'elle prétendait qu'il était amoureux -information détonante qu'il devrait débattre avec lui-même plus tard-, il voulait tout de même en savoir plus sur la question.

- Tu as déjà embrassé quelqu'un sur la bouche toi? dit-il en tirant une drôle de tête un peu dégoûtée. Si oui, c'était comment?

Il redoutait la réponse. Était-elle tombée malade en mélangeant leurs microbes? Est-ce qu'elle ne risquait pas de tomber enceinte? Enfin, à ce propos on lui avait aussi donné une autre version, encore plus invraisemblable soit dit en passant. Est-ce qu'on pouvait s'apercevoir à temps si on embrassait un vampire? Tant de question dans sa tête qu'il n'osait pas formuler tout haut.

Deuxième année RP

De l'eau!

  Elwing fit un grand sourire quand elle vit Ethan s'avancer vers elle pour l'enlacer.  Elle fut tout de même gênée qu'il ait remarqué sa tristesse, elle n'aimait pas qu'on la voit comme ça, elle qui voulait amener la bonne humeur.  Le Poufsouffle ne se jeta pas sur elle comme il l'avait fait lorsqu'elle lui avait presque sauvé la vie, mais la jeune fille sentait qu'il le faisait de bon coeur.  Il était délicat avec elle, ce qui la toucha, elle comprenait tout à fait sa situation.

  Elwing rit ensuite non pas de la question de son ami, mais plutôt de sa tête.  C'est vrai que c'est quelque chose qui peut sembler bizarre aux plus jeunes...

- Ah ah Ethan, oui, j'ai déjà embrassé deux... euh trois personnes en fait.  Mais ça n'a rien de dégoûtant !  J'ai fait un petit bisou à ma première copine, c'était tout mignon !  Puis après, avec Hugo, c'était des vrais baisers, et même si je le déteste à cause de ce qu'il a fait, je n'oublierai jamais ces moments, ce n'est que du bonheur en fait.  Tu te sens surpuissant quand tu embrasses quelqu'un, tu sais qu'ensemble vous pourrez franchir des montagnes.

  Elwing pensa ensuite à Kevin, elle n'était pas amoureuse, mais elle l'avait embrassé...  Cela suscita des questions en elle, mais elle avait mentionné un troisième personne, il fallait bien qu'elle lui dise.

- J'ai aussi embrassé un ami, parce que j'étais triste et j'avais besoin de réconfort.  Ca peut servir à ça aussi, dit-elle en souriant.

Elwing Silvewand - 2ème année devoir - 2ème année RP
Si je suis encore debout, c'est grâce à l'espoir

De l'eau!

Au plus Elwing avançait dans ses explications, au plus Ethan se sentait largué. Il pensait bien connaître la fille, il pensait même tout doucement avoir un aperçu des relations humaines, mais il devait reconnaître que beaucoup de choses lui avaient échappé.

- On se sent surpuissant quand on embrasse quelqu'un sur la bouche? Tu veux dire que c'est encore mieux que de tenir la main de quelqu'un? Parce que quand je tiens la main d'Orphéa, j'ai l'impression que je pourrais aller au bout du monde!

Les autres révélations d'Elwing le mirent plutôt mal à l'aise. Envisager d'embrasser Orphéa sur la bouche, ça pourrait éventuellement se faire si c'est encore mieux que de se tenir la main. Mais embrasser une amie pour du réconfort ou un autre garçon? Vraiment? Il y en a qui font ça? Ses parents, qui doivent s'y connaître en choses sérieuses de grands vu le nombre d'années qu'ils ont au compteur, ne lui ont jamais donné l'impression d'embrasser leurs amis ou des personnes de leur sexe. Par devant lui en tout cas.

- Tu veux dire que je vais devoir embrasser sur la bouche mes potes quand je serai plus grand? La grimace qu'il tirait en posant sa question en disait long sur ce qu'il pensait de la chose. Nous deux aussi on va devoir s'embrasser sur la bouche? Ne le prends pas mal, mais c'est curieux car au plus je me rapproche d'Orphéa, au moins j'ai envie d'embrasser les autres sur la bouche. Tu penses que j'ai un problème?

De toute évidence, le garçon était chamboulé par ce que son amie venait de lui apprendre de la vie.

Deuxième année RP

De l'eau!

  Elwing écoutait d'abord le garçon et sourit à ce qu'il disait, mais son visage changea d'expression à la suite de son discours.  La Poufsouffle fut surprise que le garçon soit aussi fermé et fut un peu déçue sur le coup mais se dit que ce ne devait pas être sa faute.  Quand on est jeune, on se fait souvent modèle de ce que l'on voit souvent, comme ses parents.  Peut-être que les parents d'Ethan ne lui ont jamais parlé de l'homosexualité ou d'autres choses comme ça.  La jeune fille se dit qu'elle devait y remédier et s'installa confortablement pour expliquer tout ça au Poufsouffle.

- Petit Ethan, je vais te demander quelque chose qui peut paraître compliqué, mais je vais t'apprendre quelque chose maintenant et tu vas devoir essayer de ne pas être dégoûté.  Tu veux bien faire ça pour moi ?

  Elle attendit quelques secondes puis enchaîna.

- D'abord, je peux te dire que ce sera encore mieux que de lui tenir la main !  Mais c'est déjà une très bonne chose si tu tiens la main d'Orphéa, tu es déjà bien parti !  Je ne t'ai jamais dit que tu devras embrasser tes amis sur la bouche quand tu seras grand ah ah, et moi non plus !  Je ne suis pas beaucoup plus grande que toi tu sais, et je n'ai embrassé mon ami qu'une fois parce que je n'allais vraiment pas bien, et je n'étais pas amoureuse.  C'est peut-être moi qui suis bizarre et tu n'es absolument pas obligé de faire ça, c'est juste que je me sentais seule et ça peut aider parfois.  C'est tout à fait normal que tu n'aies envie d'embrasser qu'Orphéa, c'est hyper logique !  Et puis, chacun vit l'amour à sa manière, tu fais comme tu veux et tu n'es pas obligé de faire comme moi, je te le déconseille parce que pour le moment, ma vie amoureuse n'a pas été terrible.

  La Poufsouffle soupira avant de reprendre la partie la plus délicate de son explication.

- Je vais te raconter un truc maintenant qui est très important.  Juliette, la fille dont je t'ai parlé et que j'ai embrassée, ce n'était pas une simple amie, c'était ma petite amie.  C'était la même chose que ce que représente Orphéa pour toi, et tu auras peut-être envie d'embrasser Orphéa comme j'ai eu envie d'embrasser Juliette.  Les filles et les garçons peuvent s'aimer, mais les filles entre elles et les garçons entre eux aussi.  Toi tu aimes les filles, mais si tu as un ami garçon, il voudra peut-être embrasser d'autres garçons lui.  Moi par exemple, j'aime les garçons et les filles.  J'espère que tu as compris, mais si tu as des questions dis-le moi.

Elwing Silvewand - 2ème année devoir - 2ème année RP
Si je suis encore debout, c'est grâce à l'espoir

De l'eau!

Le discours sur certains aspects de la vie de son amie avait captivé Ethan. Il était suspendu à ses lèvres. Il se sentit de plus en plus bête au fur et à mesure qu'elle avançait dans ses explications. Que tout cela semblait compliqué. C'était bien plus simple quand, dans son univers, n'existaient que les câlins amicaux. Maintenant tout était confus. Alors qu'il en avait distribué et reçu toute sa vie, partager un câlin avec quelqu'un lui semblait tellement étrange. Il commençait à comprendre l'intérêt des baisers. Tenir la main à une fille n'avait plus la même signification. Les rapports garçons/filles commençaient à prendre du sens, même si ça le terrifiait encore.

Quand tout cela avait-il basculé? En y réfléchissant bien, c'était quand Orphéa lui avait déposé ce baiser sur la joue le 14 février. Et dire qu'à la base il faisait une farce. Au final c'est à lui que le destin avait fait une farce, une fameuse!

Il prit quelques secondes pour intégrer et classifier les informations reçues par Elwing. Il avait de la chance d'avoir eu cette discussion avec elle car beaucoup d'autres personnes se seraient sans doute moquées devant son ignorance.

- Je te remercie pour toutes les explications. Je suis vraiment trop nul de pas savoir tout ça. Parfois mes copains en parlaient avant que je vienne à Poudlard mais je ne les écoutais pas parce que ça ne m'intéressait pas. Je pense que j'ai compris maintenant. J'espère qu'aucun garçon n'essaiera de m'embrasser, conclut-il avec une petite moue dégoûtée en tirant la langue.

Il avait encore une question qui lui brûlait les lèvres. Il n'osait pas la poser tellement il avait l'impression qu'il était attardé à ce sujet. Il se tortilla les pieds, tellement il hésitait. Il prit cependant son courage à deux mains.

- Dis moi, un pote me disait il y a quelques années qu'on risquait d'avoir un bébé si on mélangeait la salive en faisant des bisous. C'est faux ça, n'est-ce pas?

Voilà, c'était dit. Il voulait en être absolument sûr. Le ridicule ne tue pas, dit-on, mais qu'est ce qu'il met mal à l'aise...

Deuxième année RP

De l'eau!

  Elwing sourit à Ethan pendant qu'il la remerciait, elle trouvait ça triste que ses parents l'aient laissé sans explication par rapport à ce drôle de sentiment qu'était l'amour.  La Poufsouffle enfuit son visage dans son écharpe pour étouffer un rire en voyant l'expression du jeune garçon.  Il l'amusait avec toutes ses moues plus drôles les unes que les autres.

- J'espère pour toi si ce n'est pas ce que tu veux ah ah !  Enfin, qui sait...

  Elle ne put par contre pas retenir le fou rire qui lui venait à la suite de la question du petit Poufsouffle.  La jeune fille tenta de sortir quelques mots et calma son rire qui emplissait l'espace avec la mélodie de sa voix.

- Je ne m'y attendais pas Ethan, désolée ah ah !  Mais qui t'a raconté des âneries pareilles ?  C'est pas comme ça qu'on fait des bébés...  Je ne vais pas entrer dans les détails, tu apprendras ça un peu plus tard, je crois que ça fait un peu beaucoup pour aujourd'hui...  Je t'expliquerai si tu es courageux mais il va falloir s'accrocher ah ah !  On en reparlera !

  La jeune fille lui sourit, ne lui avait-il jamais rien appris ?  Elle se leva donc et tourna la tête vers Ethan.

- Au revoir petit Ethan, merci pour cette discussion, on en reparlera.

Elwing Silvewand - 2ème année devoir - 2ème année RP
Si je suis encore debout, c'est grâce à l'espoir

De l'eau!

Elwing avait attrapé un fou rire en entendant la question d'Ethan. Il rougit tellement il se sentit bête. Il en voulait un peu à ses parents de n'avoir jamais abordé le sujet et à lui-même de n'avoir jamais écouté ses amis quand ils en discutaient, sauf bien sûr quand on lui avait raconté une ânerie apparemment. Il avait bien la confirmation que le ridicule ne tuait pas, c'était déjà ça de pris. Quand Elwing eut fini de rire, elle confirma en paroles ce qu'elle avait déjà exprimé avec ses rires: pas de risque de bébés en s'embrassant sur la bouche. Comment fallait-il s'y prendre exactement, le mystère restait entier. Il se renseignerait sur internet quand il irait chez lui. Ou alors il poserait la question à son père si il trouvait un moment propice.

La jeune fille prit le chemin du retour et le salua.

- Salut Elwing, oui, hum, on en reparlera. Merci d'avoir été si patiente avec moi!

Il ponctua sa phrase d'une signe de la main en guise de salut. Ethan préférait rester contempler le lac. Il ne se lassait pas d'admirer cette vaste étendue d'eau entourée de collines escarpées. La mélancolie le gagna devant ce paysage qui lui rappelait vaguement son chez lui. La mer lui manquait terriblement. Ses parents aussi. Il se demandait comment se débrouillait sa sœurette sans lui. Et ce que pouvait bien faire Orphéa en ce moment.

Fin du RP, merci! ^^

Deuxième année RP