Lac

Inscription
Connexion
Pas d’avatar
Ancien sorcier

 Animation   Poudlard Snow ! 

Image

« A peine le mois de décembre était-il arrivé qu'une épaisse couche de neige d'un blanc immaculé avait recouvert le château de Poudlard et ses environs. Alors que toute vie semblait s'éteindre sous ce froid hivernal, une petite lumière brillait au beau milieu du parc ; celle d'une cabane dont la cheminée tordue en fer dégageait un épais panache de fumée blanche. C'était le petit stand qui avait été installé à coté du lac gelé, distribuant aux élèves frigorifiés toutes sortes de boissons chaudes comme du thé ou du chocolat chaud. Çà et là certains jouaient à la bataille de boules de neige, d'autres un peu plus calmes préféraient faire un bonhomme de neige à l'écart. Les plus sportifs pouvaient même faire de la luge ou du patin sur le lac s'ils le désiraient, et pour les plus fainéants les fauteuils disposés autour du stand leur permettaient de s'y asseoir le temps de boire leur breuvage. Amusez-vous bien ! »

-> Note : ce rpg est ouvert à toutes et à tous et s'entendra sur tout l'hiver. Il est inutile de préciser que les règles s'y appliquent aussi, toute personne ne respectant pas le nombre de ligne minimum ou la mise en page recevra donc un hibou et risque de voir son post supprimé.


Image
Pas d’avatar
Ancien sorcier

 Animation   Poudlard Snow ! 

Ah l'hiver... La période de noël, surement celle que préférait Cheryl. Elle aimait beaucoup l'ambiance qu'il y avait, cette ambiance de fête où tout le monde avait l'air heureux. Certains élèves allaient revoir leur familles pendant les vacances, ce qui était le cas de la Serpentard, puis la plupart d'entre eux allaient recevoir des cadeaux. Ah,ah... Puis la neige, le sapin à décorer... Cet air de convivialité qui flottait faisait grandement plaisir à la jeune fille. Tout ça, cette ambiance... C'était ça la magie de Noël. Les chants aussi... Ils résonnaient chez tout les enfants, et également chez les adultes... Cette envie de faire des bonhommes de neiges, des sports d'hiver. Enfin bon... Tout ça quoi. C'était surement la période de l'année qui la rendait la plus heureuse, mais la période qui la rendait la plus malade aussi. Mais aujourd'hui, on se passera des points négatifs.

La jeune fille sortit du château. Sa destination ? Le Lac, bien sur ! C'était un lieu très animé en ce moment. Elle avait très froid malgré le fait qu'elle ait chaussée ses après-ski, mit une écharpe, un bonnet, une grosse doudoune et des gants. En effet elle avait froid aux jambes. Mais bon, elle n'allait pas mettre deux jeans c'était trop chelou. Emmitouflée dans tout ses vêtements elle avança à pas rapide vers le lac glacé. C'était sur qu'il y avait des gens. Même si à la base ce n'était pas pour rencontrer des personnes qu'elle s'y rendait. Elle y allait pour faire du patin sur le lac. Bon aussi, elle se prendrait bien un petit chocolat chaud et accepterait volontiers de faire une bataille de boules de neige avec qui lui proposerait. En bref, elle y allait pour s'amuser.

Elle arriva à hauteur du lac. Comme prévu il y avait du monde. Certains faisaient des bonhommes de neige, d'autre préféraient rester près de la petite cabane en bois pour se réchauffer et boire tranquillement leur boisson chaude en discutant. Il n'y avait pas beaucoup de gens qui faisaient du patin ou de la luge sur la glace. La peur de tomber dans l'eau ? Ah,ah. Bref. La jeune fille ôta ses après-ski, et mit des patins qui lui avaient été prêtés. Elle se risqua ensuite sur le lac. Elle commença à patiner tranquillement puis tomba. Quelle pas douée  ! Elle se releva d'elle-même, espérant que personne ne l'avait vue, puis continua de patiner tranquillement. Elle aimait bien ça. Elle battait un peu des bras comme un oiseau en train de tomber mais ce n'était pas grave. Après, elle se prendrait un chocolat chaud et ferait un petit bonhomme de neige. Bref, l'éclate quoi.
Pas d’avatar
Ancien sorcier

 Animation   Poudlard Snow ! 

L'hiver.
Étrange saison, où la nature en dormance se voit recouverte d'une épaisse couverture d'un blanc immaculée, où le moindre point d'eau se voit figé au contact de l'air glacé, où les animaux hibernent ou migrent vers des terres moins hostiles, où lorsque les humains sortent de leurs foyers douillet, un épais nuage sort de leur orifices à un rythme régulier pour en un instant s'estomper.
Et pourquoi les humains sortent en cette saison rappelant sans conteste l'air glaciaire ? Mais pour participer à des activité hivernale bien sur !
C'est d’ailleurs la raison pour laquelle Velleda était là.
Enfin, oui et non, personnellement, Velleda aimait bien la neige, mais de loin, visible d'une fenêtre proche d'un feu de cheminée par exemple.
Pourtant elle était là. Parmi la multitude d'élèves ayant eu la bonne idée de venir se geler dans cette zone enneigée.
Mais bon, cette fois aucun risque que son don face des sienne ! Elle avait pris du Malyun avant de sortir, et elle était tellement recouverte de la tête au pied qu'il était difficile de voir autre chose que ces cheveux tressé et ces yeux.
En fait, on aurait dit un mini bonhomme michelin, quoique un peu plus mince...
Avec assur.... incertitude, elle se dirigea vers le lac gelé.
Parfait pour une piste de patinage.
Sa mère aurait été ravie. Seulement, voila, sa mère n'était pas là, et elle avait visiblement trouvé le moyen de refiler ces patins à glace à sa fille.
Une plaie, du point de vue de Velleda, mais elle devait avouer que voir les autres en faire lui avait donner envie. Ce qui l'avait par ailleurs conduit à venir ici, tresse au vent et étroitement emmitouflée sous plusieurs couches.
S'agenouillant, elle mit tranquillement ces patins, vérifiant plusieurs fois qu'ils soient bien serré tout en étant confortable.
Enfin, elle se hasarda a apposer un pied sur la glace, alors qu'elle allait se risquer à soulever le deuxième, une jeune adolescente tomba inélégamment pas loin d'elle, la déconcentrant suffisamment pour lui faire faire un grand écart, patin sur glace devant, patin sur neige derrière :


"Wouhaaaa " S'écria-t-elle, en se débattant dans les airs pour garder un équilibre pour le moins précaire.

Une fois stabilisée, il n'y eu plus qu'une seule pensée tournant dans sa tête : * Pourquoi ? Mais pourquoi est-ce que j'ai pris de la Malyun ce ma-ttttiiiiiiiinnnnn ???? *.
Elle s'arrêta bien vite de rager contre sa stupidité, lorsqu'un léger mouvement de ces pieds lui rappela la situation précaire dans laquelle elle était.
Rapidement ce yeux habituellement inexpressif se firent alarmés et lancèrent à qui mieux mieux des appels au secours.
Par pitié, que quelqu'un l'aide à se relever !!!
Pas d’avatar
Ancien sorcier

 Animation   Poudlard Snow ! 

Cheryl continuait de patiner sur le lac gelé. Elle était fière d'elle, elle avait l'impression d'y arriver de mieux en mieux. En effet, elle allait quelques fois à la patinoire avec certains de ses amis moldus, mais le plus souvent elle les regardait ou s'accrochait à eux. Mais là, elle était toute seule. Du moins la Serpentard ne connaissait pas grand monde parmi les gens qui étaient sur le lac en train de patiner. La plupart, les flemmards buvaient des boissons chaudes. Au moins, elle faisait son sport. Respect les gens. Puis comme ça elle se maintenait en forme pour espérer gagner le championnat de Quidditch. Si elle était engourdie ça ne le ferait pas. Même si, quand on a les fesses sur un balai ça va. Mais dieu, que ça fait mal quand on reste dessus pendant des heures. Quoique, quand on patine on est debout. Ce qui est fatiguant aussi au passage. De toute façon, le sport c'est fatiguant. Heureusement d'ailleurs. Enfin bref.

Elle continuait de patiner, se risquant même à lever une jambe parfois pour faire un style. Bon on aurait dit un gros mollusque essayant de s'étirer mais c'est pas grave. Elle y arrivait... Du moins elle avait l'impression. Elle regardait autour d'elle... Non personne n'avait l'air de se moquer d'elle pour le moment. Mmh... Gardons quand même un oeil. La plupart des gens patinaient à deux, pas elle. Ils discutaient, pas elle. Mais finalement, elle s'en fichait. Peut-être rencontrerait t'elle certains de ses amis un peu plus tard. Elle n'avait pas l'intention de partir pour le moment.

Là, elle entendit une sorte de cri, assez distinct. La provenance, n'était pas loin d'elle. C'était une sorte de: Wouhaaah. Cheryl se retourna et écarquilla les yeux à la vue de la personne ayant poussé ce cri. C'était une Gryffondor. Elle ne la connaissait pas. Elle était en bien mauvaise posture. Elle était en position de grand écart, patin sur glace et l'autre patin, sur la neige. La pauvre ! Elle allait avoir bien du mal à se relever, et apparemment, elle l'avait comprit. Cheryl n'allait pas la laisser sans rien faire, malgré le fait que ce soit une Serpentard. Elle patina jusqu'à sa hauteur, essayant elle-même de ne pas tomber, et parla.


" Attends, j'vais t'aider. "

Cheryl réfléchit brièvement. Elle prit la jeune Gryffondor par les aisselles et la souleva. Elle le fit assez aisément comme elle était plus âgée, plus grande que la rouge. La jeune fille n'était plus en position de grand écart. Elle la reposa sur la glace de manière à ce qu'elle tienne debout. Continuant d'un peu la tenir pour s'assurer qu'elle ne tombe pas, elle continua.

" C'est bon, ça va aller ? "

Et elle attendit. Peut-être voulait-elle s'asseoir, reprendre ses esprits ou autre ? Peut-être ne savait-elle pas tenir debout sur ses patins ? Après tout Cheryl ne savait rien d'elle.
Pas d’avatar
Ancien sorcier

 Animation   Poudlard Snow ! 

Alors qu'elle tentait désespérément de conserver un équilibre décent dans sa situation, Jetant des regards implorant à chaque patineurs qui passaient à ces côtés et qui soient la regardaient d'un air amusé voir moqueur, soit s'éloignaient tant bien que mal afin de ne pas la heurter.
Elle commençait a se demander si un jour l'un de ces patineurs m'as-tu-vu qui la dépassaient aller bien vouloir s'arrêter pour l'aider quand une jeune fille blonde patina maladroitement jusqu'à elle.

- " Attend je vais t'aider" Dit-elle une fois arrivée.

Velleda regarda l’âme charitable des étoiles dans les yeux, un immense espoir lui gonflant la poitrine.
Sa sauveuse l'attrapa alors par les aisselles et la souleva avec une facilité déconcertante. Velleda eu à peine le temps de dire ouf que ça y est, ces deux patin étaient sur la ter.. la nei.. hum, la glace pas suffisamment ferme à son gout, heureusement sa bienfaitrice la tenait encore un peu, lui permettant de se stabiliser assez pour ne pas refaire une figure gymnastique qui lui était irréalisable en temps normal.
D'ailleurs, maintenant qu'elle était sur la glace avec un support à quoi se raccrocher, elle arrivait bien à se tenir droite, comme si c'était juste du sol normal, elle bougea un peu un de ces patins, ce dernier glissa lentement de haut en bas sur la glace avec aisance, elle bougea les deux en même temps et perdit quelque peu son équilibre nouvellement retrouver.
La voix de sa libératrice la sortie de ses expérimentations :


- " C'est bon ça va aller ?"

Elle se tourna vers celle que lui avait envoyer la providence et lui sourit faiblement :

-" Ou-oui je crois. J'ai été un peu choquée, j-je ne savais pas que le patin pouvait partir .. heu ... glisser aussi brusquement. Ça m'a surprise ! Hum... Merci-beaucoup-de-m'avoir-aidé-me-relever-Mademoiselle "

Lorsque Velleda avait commencé à parler, sa voix était plutôt calme quoique chevrotante, ce qui contrasta vivement avec sa dernière phrase qui fut dite rapidement, le rouge aux joues, les yeux faisant de rapides allez retour entre le sol et son interlocutrice.
Pas d’avatar
Ancien sorcier

 Animation   Poudlard Snow ! 

Virage à droite.
Virage à gauche.
Pirouette.

Le patinage artistique... Un des plus beaux sports à regarder. Un des plus durs aussi.
Eh, oui, garder son équilibre sur une couche de glace, c'est pas vraiment facile.
Parce que la glace, sa glisse. Mais vous deviez déjà le savoir.
En cette période de presque Noël, le château croulait sous les décorations, la grande salle était remplie de sapin géant, une couche de neige immaculée recouvrait le tout.
C'était un magnifique spectacle, rien que pour ça Eléonore était ravie d'être à Poudlard... D'autant plus que la fête de Noël promettait d'être superbe.

Mais en attendant la grande fête, elle patinait tranquillement, sans aucune difficulté apparente, dans un paysage blanc. Il semblait qu'elle avait ça en elle, mais en fait, elle s'était entrainé très très dur pour y arriver. D'ailleurs elle avait bien fait, au moins elle impressionnait les autres au lieu de les entendre rire d'elle.

Perdue dans ses pensés, elle n'avait pas vu qu'elle fonçait vers deux jeunes filles qui n'avait rien demandé.
Heureusement pour ces jeunes filles, Eléonore se reprit et freina de toutes ses forces, s'arrêta juste avant la rencontre douloureuse entre elle et les autres, puis tomba à terre ( ou à glace, si vous préférez ), ses genoux firent une rencontre glaciale avec la glace.

Eléonore releva la tête, écarta ses cheveux noirs d'encre de son visage et eut un petit sourire qu'excuse sincère.


" Je suis vraiment vraiment désolée! Tout est de ma faute, j'aurais du faire plus attention mais j'étais perdue dans mes pensés... Désolée, vraiment. Au fait, je m'appelle Eléonore DOUCEBRISE, en première année à Serdaigle..."


Elle constata soudainement que l'une des filles semblait avoir vu un fantô... heu, un monstre assoiffé de sang et de chair bien fraiche ( parce que croiser un fantôme à Poudlard, c'était tout à fait normal ) et elle lui dit:

"Tu vas bien? Si je t'ai fait peur, je suis désolée."
Pas d’avatar
Ancien sorcier

 Animation   Poudlard Snow ! 

Enfin, les vacances étaient arrivées! Craig les avait attendues. Il avait besoin de lâcher la pression par rapport au travail et à son rythme scolaire. Le vert était un élève sérieux. Il comptait réussir sa vie, donc il pensait que plus tôt il travaillait, plus il serait habitué à travailler en plus grande quantité. C'était ce qu'il pensait. Ce n'était pas forcément faux, mais tant d'autres le contredisaient à propos de ceci. En tout cas, il préférait recevoir des Optimaux plutôt que des Désolants pour manque de travail. En même temps, vous allez me dire... Qui voudrait récolter des mauvaises notes à chaque devoir... Eh bien, il y en avait des spécimens de ce type, mais Craig ne faisait pas partie de ces gens. Dans son milieu social, on lui avait aussi bien appris de quel côté on positionnait la fourchette que le sérieux et la discipline pour les études. En bref, c'était pour dire qu'il n'avait pas négligé son travail, et qu'il était tant pour lui de prendre du repos.

Le serpentard avait déjà effectué quelques devoirs, les jours précédents, mais aujourd'hui, il avait la flemme. Pour une fois qu'il ne voulait pas travailler, il allait plus qu'en profiter. Il réfléchit deux secondes à l'endroit où il pourrait se distraire. Il pensa tout de suite au lac. Le lac demeurait gelé, une sorte de baraque avait été installée. Elle vendait des boissons chaudes. La neige recouvrait chaque parcelle de ce sol. Pour ne pas attraper froid, il sortit sa panoplie chic anti-froid. L'équipement complet, gants, bonnet, écharpe, après-skis, manteau d'hiver, et pantalon imperméable. Il fallait être bien couvert pour ne pas être malade pendant les vacances. Ce serait contraignant sinon.

Voila, tout habillé, tout prêt, il put enfin sortir du château et se confronter au froid de l'hiver. Les flocons de neige frais dans la figure, la brise fraîche hivernale... Tous ces petits trucs qui faisaient que l'hiver demeurait la meilleure saison. Avant d'arrivé au lac, Craig voulut faire un détour et trouver un endroit où la neige demeurait vierge, où aucune trace de pas n'était visible. Il s'allongea dans la neige et fit un ange. Il se releva en essayant de ne pas abîmer son travail de chef puis se hâta de rejoindre les environs du lac. Aussitôt dit, aussitôt fait. C'est ainsi qu'il rejoignit l'environnement de Poudlard Snow.

Le sourire aux lèvres, il courut dans la neige et se dépêcha de faire quelques boules de neige. Il avait envie de provoquer plusieurs personnes en duel de boules de neiges. Il verrait bien qui seront les plus téméraires dans l'affaire. Il posa à côté de lui les boules de neiges, et se saisit d'une paire de patins qui étaient adaptés à ses pieds. Il avait eu un coup de bol, le gamin. A vrai dire, il en avait souvent ! Il en profita, cette fois-ci comme toutes les autres d'ailleurs, puis récupéra les boules de neiges au nombre de deux et les garda dans ses mains, en essayant de ne pas les écraser. Il vit trois filles, dont deux qui avaient pu goûter à la glace, précédemment. Il balança ses boules de neiges sur les filles. En se rapprochant, il aperçut sa cousine. Cheryl! La capitaine de l'équipe. Elle avait la classe avec ce poste qui lui allait comme un gant. Est-ce qu'elle allait se prendre une boule dans la face, on verra bien. Mais avant de savoir le résultat il demanda quelque chose aux demoiselles, il s'était rapproché pour qu'elle puisse l'entendre :


" Bonjour, mesdemoiselles. Seriez-vous partantes pour une bataille de boules de neige ? Ou demeurez vous trop apeurées pour y prendre part ? dit-il en leur adressant un petit clin d'oeil."
Pas d’avatar
Ancien sorcier

 Animation   Poudlard Snow ! 

" Ou-oui je crois. J'ai été un peu choquée, j-je ne savais pas que le patin pouvait partir .. heu ... glisser aussi brusquement. Ça m'a surprise ! Hum... Merci-beaucoup-de-m'avoir-aidé-me-relever-Mademoiselle "

D'un geste pas trop brutal, Cheryl lâcha la jeune fille. Visiblement, c'est bon elle pouvait tenir sur ses deux jambes. La Serpentard n'allait pas se moquer d'elle ni quoi que ce soit, car elle ne se débrouillait pas très bien non plus sur des patins. Pas besoin de vraiment la ramener donc. Elle lâcha un petit et simple :

" De rien. Au fait, c'quoi ton nom ? "

Ensuite, elle attendit que la jeune fille lui réponde. la capitaine de Quidditch avait oublié de donner son nom à la fille, bon tant pis, elle en aurait l'occasion plus tard. A en croire son accoutrement, c'était une Gryffondor... Gryffondor ? Oui ça va, c'était la deuxième maison que Cheryl apprécierait le plus, après la sienne. Malgré le passé et les vieilles rivalités entre les deux maisons. De nos jours, elles avaient pratiquement disparues. Tandis que Cheryl ramassait un de ses gants qu'elle venait de faire tomber, elle aperçut qu'une fille était en train de leur foncer dedans. Heureusement, la jeune fille se reprit et freina à temps. Elle tomba de manière peu glorieuse sur la glace, un peu comme les guitaristes sur scène, oui vous savez sur les genoux. La jeune fille qui avait tout l'air d'être à Serdaigle, leva la tête vers la Serpentard et la Gryffondor, et fit ses excuses. Elle avait l'air vraiment embarrassée.

" Je suis vraiment vraiment désolée! Tout est de ma faute, j'aurais du faire plus attention mais j'étais perdue dans mes pensés... Désolée, vraiment. Au fait, je m'appelle Eléonore DOUCEBRISE, en première année à Serdaigle..."

Elle se stoppa deux secondes, et continua de causer.

"Tu vas bien? Si je t'ai fait peur, je suis désolée."

Fait peur à qui ? A Velleda peut-être, mais pas à Cheryl. C'est tout de même pas une première année qui allait lui faire peur, elle était justement plutôt en mode, mais qu'est-ce qu'elle fout ? Plutôt qu'en mode terrorisée. Enfin bref. Elle répondit quand même à la jeune fille.

" C'est pas grave il n'y a pas de dégâts... Moi c'est Cheryl Woletsky. Et... Peur ? "

Elle ne savait pas quoi rajouter après ça. C'était plus à elle de causer maintenant. Les jeunes filles étaient près de la berge, et la Serpentard en avait marre de patiner, elle voulait faire une bataille de boules de neige... Elle allait le proposer à ses deux jeunes camarades, et peut-être à d'autres gens des environs, quand elle ressentit un truc froid lui rentrer dans le cou. Mais ce ne fut pas tout, elle en reçut une en pleine face. Velleda et Eleonore aussi apparemment eurent droit à ça. Qui était la personne qui osait les provoquer ? Elle se retourna... Oh non ! Elle aperçut Craig Hoslow, son cousin. Ce garnement ne payait rien pour attendre. Mais d'abord il s'adressa à l'assemblée composée de filles.

" Bonjour, mesdemoiselles. Seriez-vous partantes pour une bataille de boules de neige ? Ou demeurez vous trop apeurées pour y prendre part ? "

Cheryl ne put s'empêcher de rire. Pourquoi il parlait comme ça lui ? Tu as onze ans voyons mon garçon ! Lâche-toi un peu ! Avant même de répondre, Cheryl s'assit sur la glace,( Nondidju que c'est froid) et commença à enlever ses patins. Elle était prêt de ma neige qui était juste à côté, et elle chaussa ses après-ski. Comme ça faisait bien au pied de marcher dans ce genre de chaussures ! Elle se releva, et prit de la neige. Elle la tassa, histoire de faire une bonne boule et la renvoya en pleine face de son cousin.

" Voilà  ! On est quittes. Et... Je pense que ça veut dire que je suis partante ! Et vous ? "

Puis, elle se pencha et refit une boule de neige histoire d'être prête au cas où on l'attaquerait de nouveau. Elle aimait faire das anges dans la neige aussi. Elle le ferait après. Toute l'après-midi s'offrait aux enfants.
Pas d’avatar
Ancien sorcier

 Animation   Poudlard Snow ! 

Hiver... Hivernal Hiver
Hiémale saison
Où toutes nos prières
Et toutes nos passions
Semblent tomber à terre
Sous forme de flocons

Et moi je désespère
Quand arrive l'Hiver.

----------------------------


Poudlard, bel endroit s'il en est, aux tortueux labyrinthes et dédales de couloirs, aux escaliers semblables et dissemblables... Intéressons-nous à une porte, menant à une Tour... Sur cette porte, il y a un butoir, aux aquilins contours... Quelqu'un vient juste d'ouvrir la porte, puis de la refermer... Ladite personne s'aventura ensuite dans le couloir faisant face à la porte, jusqu'à atteindre un croisement... Droite, ou gauche? Il opta pour la droite, s'enfonçant dans cette partie du château qu'on appelle communément la Cathédrale, en référence à sa forme... Bien entendu, elle était remplie de couloir et de salle sur plusieurs étages... Il s'aventura jusqu'à un escalier en colimaçon: effectivement, la partie la plus au sud de la "Cathédrale" était moins élevée que le corps principal... Il descendit jusqu'au rez-de-chaussé et ouvrit l'immense porte qui menait vers l'extérieur... Enfin, assez pour passer. Il sorti ensuite dehors. Le froid glaciale de la saison hiémale s'engouffrait même sous ses habits chauds. Devant lui, il avait un pont, qui menait au cloitre d'entré, qui accédait au Hall. Il s'aventura sur ledit pont et réfléchit... Quand il était petit, très petit, durant ses 4 premières années, il avait passé de joyeux hivers, découvert la neige, fait des igloos... Puis brusquement, tout s'est envolé: une bouteille de trop et l'oubli d'un coup de frein avait signé la mort de sa mère, renversée par une voiture. Et son père, lui était de moins en moins présent... De tout ce qu'il y avait de merveilleux à Noël, et l'hiver, ne restait que son émerveillement face à l'elfe de maison de la famille qui, par magie, décorait le sapin... Émerveillement envolé depuis...

Il avait enfin traversé le pont, et se dirigeait maintenant vers le Lac. Le lac gelé, tout comme l'émerveillement stupide de tout ces enfants... L'hiver était bien heureux pour eux, mais pour lui, ce n'était que le froid, la glace et le désespoir, accompagné de quelques cadeaux achetés à l'étranger par un père qui essaye maladroitement d'être présent... Pff, qu'il méprisait cette période. Mais il était pourtant, durant chaque hiver, aussi froid que la neige et aussi glacial que le Lac... Il avait envie de se poser dans un fauteuil en buvant un thé glacé... Pour voir ces pauvres enfants se démener dans la neige, en se lançant des boules de cette matière horrible, qui n'avait qu'une éphémère beauté, refoulée et souillée à chaque pas sur son doux manteau.
Il avait donc traversé le Lac et avait commandé un thé glacé, au grand étonnement de l'elfe, qui pourtant prépara sa commande. En attendant, il observa autour de lui les différentes personnes: une gryffondor qui tombait par terre en essayant de patiner, aidée par... mais qui voilà? Cheryl Woletsky? Le garçon ne la connaissait pas personnellement, mais avait déjà souvent entendu parler d'elle...
La situation valait le coup d’œil... Il entendait presque les dires échangés par les deux filles... La Gryffondor aurait appeler Woletsky "Mademoiselle"?... Ajoutez à cela la position et les évènements, et vous obtenez un... coup de foudre. Le garçon était, cela ne s'apercevait pas au premier abord, friand de ragots... En fait, il faisait parti de l'équipe du journal l'Espi'Aigle...
Son thé arriva au moment où les choses se corsait: une Serdaigle, Éléanore Doucebrise, venait de faire irruption dans le "coup de foudre" en se jetant à terre entre les deux filles... Traître! Mais passons. Les trois filles, après une séance de présentation montrant bien l’inattention totale lors de la répartition, furent victime d'une attaque surprise par un Serpentard, à l'aide de boules de neige...


Ce qui se passa ensuite fut... confus. En fait, miss Woletsky lança un très très gros tas de neige dans la tête du jeune Serpentard... Bien fait!
Et à ce moment, le serdaigle vit un tas de neige à coté de lui... Il se souvint d'un coup qu'un tableau lui avait appris une sympathique formule... Et il avait envie d'essayer, de voir quel était l'effet qu'on avait lors d'une bataille de boule de neige... Il devait essayer! Oui, Teddy Dolmen, car tel était son nom, devait essayer! Il prit sa baguette, pointa le tas de neige et lança 4 fois la formule "Niviglobus!". Un certain volume de neige s'aggloméra pour former 4 sphère, de la taille d'un rappeltout... Défendons donc la galanterie: ce jeune serpentard n'avait pas été très galant... Bon, Dolmen lui même n'était pas très galant avec Katy Jones (il faut dire qu'elle n'y allait pas de main forte!), mais laissons-nos affaires de coté: avoir dans ses relations la capitaine des Crochets pouvait toujours être utile... Il finit son thé d'un trait, si bien que ses lèvres devinrent bleuâtres sous le froid, et pris deux boules de neiges, qu'il lança juste après sur le Serpentard... Bam, une dans la tête, et Bam, l'autre dans la jambe droite... Il ne les avait pas vu venir, puisque Teddy était derrière lui, mais par contre, le Serdaigle restait sur son fauteuil: si le Serpentard venait à l'attaquer, un petit "Lashlabask" réduira ses boules de neiges en cendres... Enfin, s'il n'en lançait pas 10 d'un coup!
Pas d’avatar
Ancien sorcier

 Animation   Poudlard Snow ! 

Cheryl rigolait. Bouh, la vilaine ! Elle se moquait de lui, et il n’appréciait point ça. Après tout, elle ne demeurait pas la seule à faire cela, mais ça n’empêchait pas qu’elle pouvait rester un minimum polie avec son cousin. Il suffisait d’une différence infime et tout de suite, on était critiqué. Au collège, il ne fallait pas être différent des autres, il fallait respecter la normalité, sinon les railleries se faisaient entendre. Heureusement qu’il y avait d’autres gens dans un cas plus grave que celui de Craig, comme des petits Poufsouffle, tout paumés. Encore heureux, vous allez me dire. Il fallait qu’il garde de l’honneur envers sa noble famille. Au lieu de penser à sa survie, il pensait aux moqueries qu’il venait de subir. Il ne fallait pas s’attarder indéfiniment sur le passé, et aller de l’avant. A cause de cela, il avait oublié de rester sur ses gardes, or d’habitude, il demeurait souvent sur ses gardes.

" Voilà ! On est quittes. Et... Je pense que ça veut dire que je suis partante ! Et vous ? "

La neige était fraiche. Il avait même eu le droit de la déguster grâce à sa chère cousine qui avait voulu se venger, gentiment. Mais, ce n’était pas la seule qui l’avait agressé. Il y avait quelqu’un d’autre qui avait profité. Mais qui était-ce ? Aucune idée, mais Craig le découvrira bien assez tôt et incessamment sous peu. Il regarda à droite, puis à gauche. Il découvrit qu’une jeune… gryffondor était en train de faire je ne sais quoi avec la neige. Elle avait besoin d’aller à l’infirmerie ? Non, laissons là où elle était. Il vit aussi que la fille qui s’était cassée la figure devant les deux filles étaient encore à terre. Peut-être fallait-il l’aider ? Mais, pas tout de suite en tout cas. D’abord, place à la vengeance.

Il regarda donc derrière lui. Et là, il eut une illumination. Il sut tout de suite que la personne qui était derrière lui, un Serdaigle, était le criminel. Il se frotta la figure et enleva la neige. Il sortit sa baguette et avec rapidité et efficacité il utilisa Wingardium Leviosa, et il déplaça un tas de neige sur le Serdy. Ahah, bien fait ! Il l’avait cherché. Maintenant qu’ils étaient quittes, Craig voulait bien faire une croix sur le passé, et passer à autre chose. C’est pourquoi il prit la parole :

«  Navré, mais je n’ai point pu m’en empêcher. Je me prénomme Craig Hoslow, de la maison Serpentard. Maintenant que nous sommes quittes, que dirais-tu de participer à la bataille de boule de neige que Cheryl et moi essayons d’organiser. Si tu acceptes, il faudra que l’ensemble des participants se séparent en deux équipes. »

Il s’arrêta ici dans sa parole puis marcha en direction de Cheryl pour lui poser une question. Craig songea qu’il fallait qu’il commence à parler un peu plus normalement, pour son bien… Puis pour ne plus attirer l’attention. Ca le saoulait qu’on le remarque de cette manière. Bref, il fut enfin devant sa cousine, et il lui parla :

«  Tu ne voudrais pas demander à cette fille avec qui tu as parlé si elle voudrait jouer avec nous. Je ne l’ai pas entendu répondre à ce qu’on a dit. Comme ça, on sera quatre et on fera deux équipes de deux. Ca marche ? »

Il avait essayé de faire un effort dans ses paroles, mais il avait du mal. Pourquoi ses parents avaient autant insisté pour qu’il parle avec le plus de distinction possible ? Maintenant, cette qualité s’avérait être un véritable défaut.
Pas d’avatar
Ancien sorcier

 Animation   Poudlard Snow ! 

Gentiment, sa sauveuse la relâchât.
Velleda tremblota légèrement avant de réussir à se stabiliser de manière assez précaire.
La voix de son ainée la tira de ces efforts :


- " De rien. Au fait, c'quoi ton nom ? "

Velleda écarquilla les yeux ! C'est vrai son nom ! Olala ! Elle avait honte de le dire ! Enfin, non elle en était fière mais... disons qu'il était plutôt bizarre de s'appeller Velleda... quoique, vu les noms à coucher dehors des fondateurs, son nom passerait peut-être inaperçu.

- " Je m'apelle Velleda. Velleda FanolyAH !"

La fin sa présentation finit en un petit cri surpris dû à la brutale apparition d'une fillette, arrivant droit sur elle à toute vitesse, dans son champ de vision. Velleda ferma les yeux, crispa tous les muscles de son corps afin de devenir aussi raide qu'une planche de bois, plia les genoux et mit ces patins en position "chasse neige", comme au ski et maudit pour la deuxième fois de la journée, sa prise de malyun le matin même.
Et elle attendit le choc de la collision.
Elle attendit.
Et attendit.
Elle aurait attendu encore longtemps, si une voix inconnue ne l'avait pas poussé à ouvrir un oeil.


- " Je suis vraiment vraiment désolée! Tout est de ma faute, j'aurais du faire plus attention mais j'étais perdue dans mes pensées... Désolée, vraiment. Au fait, je m'appelle Eléonore DOUCEBRISE, en première année à Serdaigle..."

Velleda avait à présent ces deux yeux grand ouvert, stoïquement fixé sur la serdaigle.

- "Tu vas bien? Si je t'ai fait peur, je suis désolée."

*Fais peur ?
Oh pas du tout ! Qu'elle s'inquiète pas, elle a juste frôler la crise cardiaque de deux doigts.*
Songea Velleda avec ironie.
Elle bougea un peu ses muscles, histoire de se décontracter un peu, et se redressa légèrement.
Puis, elle refixa ses yeux vers la fillette qui semblait être vraiment inquiète et désolée.
Bon elle lui pardonnait.
Un peu rapide, mais Velleda gardait l'anecdote dans un coin de sa tête, histoire de la ressortir si l'occasion arrive.
Tout comme elle avait l'idée de renvoyer les patins à sa mère accompagnée d'une belle beuglante, afin de lui faire comprendre son opinion sur les loisirs de celle-ci.


" C'est pas grave il n'y a pas de dégâts... Moi c'est Cheryl Woletsky. Et... Peur ? "

Velleda se tourna vers leur ainé qu'elle avait totalement oubliée durant l'incident.
Alors, comme ça, elle s’appelait Chéryl ? Et l'autre Eleonore ? Quels beaux noms... mieux que le sie... Bon ! Au moins elle savait pourquoi elle s’appelait comme ça ! Et même si elle aurait préféré Cassandre, au moins, ELLE, elle ne se fait pas ignorée .... Quoique sa cousine s'appelle Cassandre et personne ne l'ignore... C'est Injuste !!!
Ses réflexions, hautement philosophique sur son nom furent brutalement interrompues par une projection de boule de neige.
Velleda en reçue une.
Et présentement, elle ne pensa pas à ces compagnes surement aussi touchées.
Non, elle se contenta de maudire intérieurement sa prise de Malyun pour la troisième fois de la journée et le crétin finit qui lui avait lancé ce dangereux projectile.
Oui dangereux.
Oui crétin finit.
Car cette fameuse boule de neige, Velleda se la reçue.
En plein dos.
Alors qu'elle est sur de la glace.
Et comme l'avait découvert Velleda un peu plus tôt, la glace ça glisse. Ça glisse vraiment.
Mais heureusement pour elle, le moment d'aller à l'infirmerie n'était pas encore venu.
Car, ces patins, précédemment mis en position "chasse neige", n'avait qu'un peu glissé avant de s’arrêter, ce qui faisait qu'elle e retrouvé pliée en deux et les bras écarté, histoire de retrouver un peu son équilibre malmené.
Derrière elle, la voix du fauteur de trouble se fit entendre :


" Bonjour, mesdemoiselles. Seriez-vous partantes pour une bataille de boules de neige ? Ou demeurez vous trop apeurées pour y prendre part ? "

Velleda eu, pendant un court instant, un bug. La première phrase enregistrée, elle se demandait d’où sortait cet andouille de Don Juan. Elle s'était par ailleurs, vivement redressée, sans problème : la colère fait des miracles, afin de lui faire savoir ce qu'elle pensait de sa blague de mauvais gout, lorsqu'elle enregistra la seconde phrase, et le but manifestement de son interruption.
Et là, son opinion changea du tout au tout.
De "Débile profond qui se croit intéressant", il passa à "apprenti sauveur représentant de la providence" juste derrière Chéryl "première manifestation que le destin veille sur ses courtiers"

Avec un certaine excitation, faut dire qu'elle voulait quand même lui renvoyer sa boule de neige, elle se dépatouilla avec ces patins afin d'atteindre la neige où elle se laissa choir, heureuse de retrouver un milieu plus accueillant.
Une fois patin enlevé et bottes bien chaudes mises, elle releva la tête, histoire de voir où était sa première cible.
Elle assistât alors à un bien étrange spectacle.
Chéryl qui riait à ces côté, avait envoyé une boule de neige dans la direction du garçon ASRP, pour faire plus court.
Mais elle n'était pas la seule.
Un autre jeune garçon, tranquillement installé à la terrasse du stand, avait, quant-à lui, formé magiquement des boules de neige et en avait lancé deux sur ASRP.
Voyant par la même les provisions pour la bataille que le Flemmard (il n'y avait pas d'autre mot pour désigner le camembert coulant sur son fauteuil) avait à sa porté, Velleda décida de faire pareille, et commença à former un petit tas de boule de neige à ces côtés.
Tout à son activité, elle ne vit pas l'action du jeune ASRP, mais fut bien contente de l'entendre, car elle pouvait enfin lui coller un nom.
Au lieu de lui coller l'étiquette ASRP pour le reste de la journée.


- « Navré, mais je n’ai point pu m’en empêcher. Je me prénomme Craig Hoslow, de la maison Serpentard. Maintenant que nous sommes quittes, que dirais-tu de participer à la bataille de boule de neige que Cheryl et moi essayons d’organiser. Si tu acceptes, il faudra que l’ensemble des participants se séparent en deux équipes. »

Velleda jeta un oeil à la scène et vit Craig s'approcher d'elles, s'éloignant du flemmard.
Elle reporta son regard vers ses boules de neige.
3.
Suffisant pour sa petite vengeance.
Elle attrapa dans ces gants deux grosses boules de neige, et attendit patiemment que Craig soit le plus proche possible.
Enfin, celui-ci s’arrêta à la hauteur de Chéryl et lui parla :

- « Tu ne voudrais pas demander à cette fille avec qui tu as parlé si elle voudrait jouer avec nous. Je ne l’ai pas entendu répondre à ce qu’on a dit. Comme ça, on sera quatre et on fera deux équipes de deux. Ça marche ? »

Et ... SPLAF !!!
Velleda s'étaient redressée d'un coup et avait lancé ces deux boule de neige sur le garçon.
Un fin sourire éclaira ces lèvres, apposant un étrange contraste avec ces yeux vides.
Avec une souplesse qu'elle ne possédait que sur la terre ferme, elle attrapa sa dernière boule de neige de la main gauche et s'éloigna de quelques pas, histoire de s'écarter un peu de la riposte.
Pas d’avatar
Ancien sorcier

 Animation   Poudlard Snow ! 

La Serpentard s'était vengée de son cousin. Il était fort sympathique, mais sa façon de parler avait toujours interloquée la jeune fille. La première fois qu'elle l'avait vue, elle l'avait entendue parler et s'était faites la réflexion. Malgré leurs liens familiaux et leur complicité, elle n'avait pas la sensation d'avoir beaucoup de choses en commun avec lui. A part peut-être le Quidditch. Mais bon. Maintenant qu'il était à Poudlard ils allaient pouvoir se voir tous les jours. Peut-être trouveraient-ils des intérêts communs ? Le bon début était qu'il avait été réparti à Serpentard. Comme elle. Mais bref. Ce qui venait de se passer, c'est que Craig reçut encore de la neige. Mais pas par elle cette fois-ci. Un Serdaigle qui était assis non loin de là était le coupable. Cela fit rire la Serpy. Pauvre Craig ! Quoique... Ce n'est que de la neige après tout.

Sinon, entre-temps la Gryffondor avait répondue. Elle se prénommait Velleda Fanolyah. Original comme nom. Mais pas vilain. C'était même plutôt joli. L'autre fille qui s'appelait Eléonore était encore à terre. Mais elle n'avait pas l'air d'avoir besoin d'aide pour se relever. Elle n'était pas dans la même position étrange que la Gryffondor quelques temps auparavant. Sinon, Craig avait répondu. D'ailleurs, il s'était retourné à l'attention du Serdaigle et lui adressa la parole.

« Navré, mais je n’ai point pu m’en empêcher. Je me prénomme Craig Hoslow, de la maison Serpentard. Maintenant que nous sommes quittes, que dirais-tu de participer à la bataille de boule de neige que Cheryl et moi essayons d’organiser. Si tu acceptes, il faudra que l’ensemble des participants se séparent en deux équipes. »

Sa première phrase était dédiée à tout le monde et la deuxième au bleu. Il continuait de parler de manière étrange. Mais bon, maintenant Cheryl essayait de ne plus relever. Il avait donc fait sa proposition au Serdaigle. Elle espérait qu'il accepte et que les filles qu'elle venait de rencontrer aussi. Et que d'autres personnes s'y joignent. Ce serait drôle. Puis la Serpentard ne faisait pas des batailles de boules de neige tous les jours non plus, quoi.

Ensuite Craig se dirigea vers Cheryl pour lui parler.

« Tu ne voudrais pas demander à cette fille avec qui tu as parlé si elle voudrait jouer avec nous. Je ne l’ai pas entendu répondre à ce qu’on a dit. Comme ça, on sera quatre et on fera deux équipes de deux. Ça marche ? »

Il ne pouvait pas lui demander lui-même tandis qu'elle était à côté ? Ah,la,la abusé. Mais bon. Je pense que Cheryl n'avait pas besoin de le faire vu que la Gryffondor avait très bien entendue. D'ailleurs, elle le montra au Serpentard en lui envoyant les deux boules de neige qu'elle avait préparé auparavant. Dis-donc, Craig était la cible de tout le monde là. Cheryl hésita à en rajouter une couche, mais elle ne le fit pas. Pour l'instant en tout cas. Le Serdaigle n'avait pas l'air d'avoir encore pris une décision. Elle se mit donc à causer.

" Oui ben je pense qu'elle t'a donné sa réponse. Bon alors. Qui avec qui ? Et d'autres gens veulent se ramener ? "

Elle avait adressé ça à toutes les personnes qui pourraient être autour d'eux. Maintenant elle attendit. Elle se baissa et fit quelques boules de neige. Peu importe avec qui elle était, elle rétamerait ses adversaires. Ce jeu pouvait paraître gamin, mais Cheryl s'en fichait. Elle voulait juste s'amuser aujourd'hui. Et heureusement qu'elle avait des gants.
Pas d’avatar
Ancien sorcier

 Animation   Poudlard Snow ! 

Abattu
Par une balle perdue
Ton esprit égaré
Plus faible qu'il n'y parait
A plié sous la douleur
A crié dans tout ton cœur
Que cela était terminé,
Que la douleur avait gagné.

Tu meurs sous mes yeux
Et je n'ose pas crier
Je n'ose pas faire l'aveu
Dire que je veux t'aider

Mais mon ami relève-toi
Tout n'est pas terminé
Je serais toujours avec toi
J'irais toujours t'encourager.

À S. Ackermman, qui a beaucoup souffert aujourd'hui, en cette fin du monde, et que je soutiens dans l'ombre. Il mérite bien un poème.
----------------------------



Sa baguette sortit gracieusement. Oui, avec une grâce naturelle, qui était plus le fait de la baguette que du lanceur. Teddy savait ce qui allait se passer: un tas de neige allait lui tomber dessus. Il aurait pu se défendre, mais à quoi bon: égalisons les scores, et toute trace de zizanie sera effacée. Ainsi, un tas situé à une dizaine de mètres de lui s'éleva, rapidement, mais en gardant une certaine grâce. Il s'approcha avec une douce rapidité, ou plutôt une rapide douceur, sans se presser, mais sans prendre son temps. Lorsque Teddy su qu'il arriverai, il ferma les yeux. La neige blanche le recouvrait. La neige blanche le noyait, le tuait, mais le rendait incroyablement calme et serein... Le froid! Ahhh, le froid. Qu'il aimait ça! Le thé glacé en pleine hiver, le doux gout de la fraicheur gelée de la rosée, à l'aube matinale... Et ce tas de neige.
Le Serpentard, qui avait bien sûr rangé sa baguette, dans cette habituelle grâce, s'approcha de Teddy. Il s'avança vers lui, avec une certaine grâce là aussi. Il semblait venir d'une famille noble. On l'aurait dit à sa façon de se tenir, et, mais ça Teddy ne le savait pas encore, de parler.


" Navré, mais je n’ai point pu m’en empêcher. Je me prénomme Craig Hoslow, de la maison Serpentard. Maintenant que nous sommes quittes, que dirais-tu de participer à la bataille de boule de neige que Cheryl et moi essayons d’organiser. Si tu acceptes, il faudra que l’ensemble des participants se séparent en deux équipes."

Incroyable. Il lui avait parlé... comme ça! Ce Craig Hoslow avait parlé de cette façon, qui accentuait encore plus la noblesse de la personne... Ce type était bizarre. Pas anormal, non. Personne n'est anormal, car personne n'est normal. La normalité, la norme, ne sont que des outils de discriminations! Si quelqu'un est normal, il rend quelqu'un de différend anormal! C'est une idiotie, et personne ne peut être fier d'être normal... La mode est une sorte de norme, mais n'est pas la seule.
Ce Craig Hoslow souffrirait dans sa vie au château. Bien entendu, il ne serait pas le seul. Bien entendu, les gens ne seront pas des incarnations de mère Cruauté, mais il souffrira. Bien dommage, car cette façon de parler révélait là une véritable maturité dans ce garçon. Mais bon, mature à 11 ans en 2028, c'était devenu commun...
Craig Hoslow repartit vers Miss. Woletsky, et entreprit de trouver une 4ème belligérante en la personne qui avait eu le "coup de foudre" pour la capitaine des Crochets. Teddy enleva la neige qui le recouvrait, et se dirigea vers Hoslow, prenant avec lui 2 autres boules de neiges, au cas où la situation dégénérerait TROP vite... Il se rapprocha et vit Hoslow se prendre une autre boule dans la tête. Par instinct, il lança une de ses boules sur le tireur, et voyant qu'il avait atteint le bras de sa cible, il s'expliqua:


- Oh, désolé, mais je n'ai pas pu m'empêcher de défendre l'honneur de la gente masculine.

À tout ceux qui croyait que Ted s'était là moqué de Craig Hoslow, je n'ai qu'une chose à vous dire: dehors! Teddy avait parlé avec le ton le plus naturel qui soit, avec un sourire sincère et un regard montrant bien qu'il parlait honnêtement. En fait, il savait parler comme il faut dans chaque situation: certes, il s'emportait un peu trop avec Miss Katy Jones, mais ça, c'était un détail. Dans tout les cas, il savait jouer un rôle, et pouvait paraître tout aussi bien élevé qu'enfant rebelle (enfin pas trop non plus)... Utile. Il avait là choisi le sérieux, tout en gardant un peu de son humour.

- Oui ben je pense qu'elle t'a donné sa réponse. Bon alors. Qui avec qui ? Et d'autres gens veulent se ramener ?
- Et bien nous avons deux choix: soit la composition classique et macho à souhait, à savoir fille VS garçon; soit la composition mixité totale: un gars, une fille, de maison différente. Rien de mieux pour apprendre à se connaitre. Dans ce cas, je crois que je dois me mettre avec Cheryl, n'est-ce pas?

Puis se rappelant qu'il avait oublié de mentionner un petit, mais tout tout tout tout petit détail, il repris, assuré et tendant sa main, tout en regardant autour de lui en serrant sa boule de neige, prêt à la lancer en cas de danger, et à éviter les balles... pardon, les boules ennemies:

- Ah, j'oubliais une chose: Teddy Dolmen, 1ère Année, Maison de Serdaigle!
Pas d’avatar
Ancien sorcier

 Animation   Poudlard Snow ! 

«  Ok. »

Craig avait balancé un « Ok. » comme réponse. Il ne s’était pas foulé, dites-moi. De toute façon, il n’avait pas besoin de dire autre chose, il approuvait les paroles de Teddy. En gros, il était avec la fille muette, et Cheryl était avec le bleu. Comme il avait donné sa réponse, cela voulait dire qu’il commencerait à jouer. Alors, il courut en direction de… De quoi déjà ? Où pouvait-il bien courir ? Il arrêta brutalement sa course puis chercha du regard un endroit où tirer tranquillement, tout en étant protéger. Ah oui, il fallait noter qu’il avait reçu une boule de neige. Mais qu’il avait déjà été vengé par Mr Dolmen. Il avait bizarrement copié la réplique que le serpentard avait précédemment sorti mais sans vraiment vouloir se moquer apparemment. Le ton qu’il avait emprunté ne laissait point penser cela.

Bref. Un banc se situait devant lui. Il s’en servit donc comme point de tir, et prépara plusieurs boules de neige. Une fois qu’il eut fini, il les fit léviter, puis lança un petit waddiwasi à haute voix, sur l’équipe adverse. Que c’était beau la magie ! Voir ces boules de neige voler en direction des deux autres. L’hiver était bien la meilleure saison, rien que pour cela. Les batailles de boule de neige, le ski, le patin à glace… Toutes ces activités que l’on pouvait seulement faire en hiver, ou dans un pays froid. Craig continua son entreprise, il créait plein de boule qu’il disposait les unes sur les autres en formant des pyramides, qu’il viderait à la fin. Il s’amusait beaucoup. Il balança cinq autres boules de neige en rafale, avec le même sortilège qu’avant. Maintenant, le vert voulut changer d’endroit à nouveau. Il se recula vers les arbres dont les feuilles étaient recouvertes de blanche neige si pure.

Quelque chose arriva, quelque chose de négatif. Craig ne comprit pas grand-chose mais il comprit bien qu’un projectile était arrivé dans l’arbre et que toute la neige était tombée de l’arbre et s’était écrasée sur le pauvre petit premier année qu’était Craig. Qui avait lancé le projectile ? Cette personne demeurait inconnue aux yeux de la victime. Peut-être qu’un écureuil était la cause de tout ce remue-ménage ? Ou un oiseau ? Ou encore une autre créature ? On pouvait supposer tellement de chose, c’en était fou. En tout cas, Craig n’allait pas rester ici, avec toute la neige qu’il avait reçue. Il en avait même en dessous de ces habits. Il était frigorifié, le pauvre chou. Il se dirigea donc en marchant vite et en grelottant, les mains en l’air pour indiquer qu’il venait en paix, en direction de l’autre équipe. Il prit la parole, aussi gelé qu’il était.

« Dé… Désolé… Je… Je me suis pri… is u… une gr… rosse qu… quantité de…de neige. Je… J’ai trop…trop froid. En… Encore navré… é. A u… une pro…prochaine fois. »

Le pauvre, vraiment. Il était torturé à cause de cet énorme froid qu’il ressentait. Il était déçu de devoir arrêter maintenant mais il allait rentrer au château, prendre une bonne douche chaude puis se reposer devant un bon feu de cheminée. Il adressa donc un dernier signe à ses camarades en guise d’un au revoir puis partit vers le château. Il avait abandonné les autres, mais c’était pour sa survie, il se le pardonnait. Puis, il les reverrait sûrement un jour.
Pas d’avatar
Ancien sorcier

 Animation   Poudlard Snow ! 

- Et bien nous avons deux choix: soit la composition classique et macho à souhait, à savoir fille VS garçon; soit la composition mixité totale: un gars, une fille, de maison différente. Rien de mieux pour apprendre à se connaitre. Dans ce cas, je crois que je dois me mettre avec Cheryl, n'est-ce pas?

Cheryl haussa les épaules. Pourquoi pas après tout ? Elle ne connaissait pas ce jeune homme de Serdaigle et c'était peut-être une occasion de bien rigoler, cette bataille de neige. Elle n'était donc pas contre. Il avait raison. Pour apprendre à se connaître, elle n'allait tout de même pas se mettre avec son cousin, étant de la même famille et maison qu'elle. Puis filles contre garçons ce n'état pas très équitable... Les filles auraient le dessus évidemment. Enfin bref, les autres personnes n'avaient pas vraiment l'air de se manifester donc la bataille de boules de neige allait commencer avec les trois autres personnes.

Craig montra son accord pour les équipes par un simple "Ok". Sinon, le Serdaigle déclina son identité. Il se nommait Teddy Dolmen, et était en première année dans la maison des bleus ce que Cheryl avait déjà deviné. Bon eh bien... C'était bon à savoir. Il fallait bien se sociabiliser et élargir son monde. Le cousin de la capitaine, lui, ne se fit pas prier et se dirigea vers un banc pour préparer ses munitions. Il avait l'air d'assez bien s'amuser à faire ça, et après quelques boules de neiges fabriquées, il les lança en direction de Teddy et de Cheryl.

Outch c'est froid ! La jeune fille en reçut une en pleine face... Ah ouais c'était comme ça ! Il allait voir. Elle se mit les genoux dans la neige et commença à tasser de la neige. Attention ça allait faire mal. Elle se mit à la balancer en direction de Craig mais visiblement elle rata sa cible. Elle décida d'en lancer une sur la coéquipière de son cousin pour le jeu, histoire qu'elle participe un peu à la bataille. Cheryl adorait jouer dans la neige, c'était un peu une gamine mais bon... Au moins elle s'amusait. Elle pouvait rester longtemps comme ça.

Puis, à un moment, son cousin qui était sous un arbre se prit toute la neige qui tomba de celui-ci. Visiblement un projectile atterrit dans l'arbre était la cause de tout ça. En tout cas ce n'était pas elle...


« Dé… Désolé… Je… Je me suis pri… is u… une gr… rosse qu… quantité de…de neige. Je… J’ai trop…trop froid. En… Encore navré… é. A u… une pro…prochaine fois. »

Puis Craig partit. OK. La jeune fille proposa à ses autres camarades de faire autre chose. Puis, elle s'allongea dans la neige pour faire comme un ange de neige. Elle trouvait le froid de la neige assez agréable. Elle contemplait le ciel et les arbres enneigés. C'était si beau en hiver... Enfin bon. Au bout d'un moment, la jeune fille décida de s'en aller et de retourner au château. C'était pas qu'elle s'ennuyait, pas du tout, mais le temps passait et elle avait besoin de faire quelque chose d'utile comme terminer un devoir ou je ne sais pas... Elle se releva, retira la neige qu'elle avait sur son pantalon et parla.

" Je rentre au château, j'ai un peu froid et j'ai des trucs à faire. C'était sympa cette petite bataille de boules de neige ! A plus tard. "

Puis elle partit. Elle s'était bien amusée.