Lac

Inscription
Connexion

Une promenade enneigée

Ce jour-là il faisait assez beau même si la température tournait autour de cinq degrés. Il flottait dans l'air une bonne odeur de sapin qui provenait de la forêt interdite. Il était assez étrange que cette forêt peu accueillante sente une aussi bonne odeur. Le soleil brillait, sauf quand des nuages gris venaient le cacher et il avait arrêté de neiger aussi Rose avait-elle décidé de se balader dans le parc. Elle espérait que quelqu'un se joindrait à elle et cela était arrivé, une autre élève lui avait dit qu'elle voulait bien se joindre à elle. Rose devait rester là, dans le froid, dans la neige, à attendre qu'elle arrive. Il faut dire que pour une fois que Rose était en avance, ce qui était plus que rare, il avait fallu qu'elle le soit le jour où la température ne lui était pas favorable. Elle et sa camarade avaient décidé qu'une promenade au bord du lac serait agréable à faire. Le lac était vraiment un endroit très agréable et elles ne devaient pas être les seules à penser ça vu le nombre d’élèves qui se promenaient ici. Certains semblaient avoir le même âge qu'elle et certains semblaient plus âgés de plusieurs années. Rose portait sa cape d'hiver et elle avait beau ne pas aimer être couverte elle devait bien dire que cette cape était très utile en cette saison. Elle portait également les vêtements les plus chauds qu'elle avait ainsi qu'une épaisse paire de gants bleu marine. Malgré tout cela, elle commençait à avoir froid quand celle qu'elle attendait arriva. Elle s'adressa à elle et dit :

- Salut ! Comment tu vas ? Tu n'as pas trop froid ?

En attendant sa réponse, Rose commença à marcher sur place car elle commençait à avoir vraiment très froid. Elle espérait qu'elles allaient vite commencer à bouger parce qu'elle n'en pouvait plus de rester immobile ici.

Reducio
Premier post réservé à Ambre BAXRENDHEL

Élève du mois de juillet 2013
Sorcière la plus supporter - Magicawards 2015
Capitaine des Frelons de Poufsouffle
Poète en chef
Fière propriétaire d'Oylegulka

Une promenade enneigée

Ambre était dans son dortoir, il faisait chaud et il y régnait une odeur qu'Ambre définit de "petits-gâteaux-tout-bon" qui devait provenir des cuisines. Et oui, comme vous l'avez sûrement deviné, c'était bientôt Noël et tout ce qui va avec : petits gâteaux, cadeaux, sapin,...Bref ça sentait bon.
Dehors il faisait beau mais froid, la neige venait de cesser de tomber et avait laisser un grand manteau blanc sur tout le parc de Poudlard. C'était d’ailleurs pour cela qu'Ambre avait décider d'aller se promener au bord du lac cette après-midi avec Rose, une amie de sa maison.
En attendant l'heure du rendez-vous, Ambre avait décidé de se mettre à ses devoirs; elle alla cherche de quoi écrire, prit ses gros livres et alla s'installer sur son lit, à proximité de la fenêtre dont on pouvait apercevoir le lac.


*Comme ça, si elle arrive en avance, je pourrai peut être la voir...*

Les minutes puis les heures s'écoulèrent, tout comme les devoirs d'Ambre. L'heure du rendez-vous était encore bien loin, et Ambre décida donc de piquer un petit somme. Mauvaise idée se dit elle en se réveillant : il lui restait très peu de minutes avant son rendez-vous au lac. Comme elle avait tout prévu, elle était déjà prête pour sortir, il ne lui restait plus qu'à mettre sa cape et de sortir dans le froid et la neige. Elle fonça à travers la salle commune, passa le tableau de la Jeune fille à la perle, traversa le hall de Poudlard et sortit en trombe sur le chemin qui la mènerait jusqu'au lac. Ambre dépassa plusieurs élèves eux aussi bien emmitouflés dans leur cape. Elle décida d'arrêter de courir pour ne pas arriver devant son amie tout essoufflée et continua donc son chemin en marchant. Ses pieds faisait "Scrounch Scrounch" dans la neige et Ambre aimait bien cela, mais bon pour l'instant il fallait qu'elle se dépêche.

*J'espère qu'elle n'est pas en train de m'attendre depuis trop longtemps...*

Ambre arriva donc près du lac mais n'y fit pas trop attention, elle cherchait plutôt son amie, qu'elle vît un peu plus loin; elle courut donc dans sa direction et interpella son amie:

-Eh Rose! Je suis là !

Rose se retourna et lui dit:

- Salut ! Comment tu vas ? Tu n'as pas trop froid ?

Ambre la regarda; c'est vrai qu'il faisait un peu plus froid maintenant qu'elle avait arrêté de courir. Ambre fit un signe de tête affirmatif en guise de réponse et lui dit:

-Ça va, ça va.Maintenant que tu le dis j'ai un petit peu froid... On marche? Je vois que tu as un peu froid? J'ai juste?

Ambre commença à marcher en attendant la réponse de Rose qui d'après Ambre, n'allait pas tarder à la suivre.

« DÉFONCE-LES TOUS », Monseigneur Endive • « Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe » • Batteuse des Frelons

Une promenade enneigée

Rose commençait à trouver le temps vraiment froid aussi fut-elle très heureuse quand Ambre, une de ses amies de Poufsouffle, la rejoignit et la salua. Son amie était pile à l'heure mais elle avait couru pour la rejoindre, c'est d'ailleurs le bruit de sa course dans la neige qui avait permis à Rose de se rendre compte qu'elle allait être rejointe. Elle fut interpellée par Ambre et se retourna pour lui répondre.

- Salut ! Comment tu vas ? Tu n'as pas trop froid ?

Rose avait très froid et attendit la réponse de Ambre avec impatience. Celle-ci ne se fit pas attendre car elle répondit rapidement :

- Ça va, ça va. Maintenant que tu le dis j'ai un petit peu froid... On marche ? Je vois que tu as un peu froid ? J'ai juste ?


Ambre partit devant et commença à marcher sans attendre Rose. Elle dut donc courir pour la rattraper. Quand elle arriva à sa hauteur, elle se tourna vers elle et lui dit :


- Oui c'est vrai que j'ai un peu froid... Je veux bien marcher même si je vois que tu n'as pas attendu ma réponse.


Elle avait fini sa phrase par un léger éclat de rire. Elle suivit Ambre sans savoir où elle allait. Elle demanda d'ailleurs à son amie :

- Où est-ce que tu veux aller ? Il paraît que le lac est gelé. Tu veux aller le voir ?

À peine avait elle finit sa phrase qu'elle se rendit compte qu'elle ne lui avait pas le temps de répondre. Elle se tut donc pour permettre à la jeune fille de parler.

Élève du mois de juillet 2013
Sorcière la plus supporter - Magicawards 2015
Capitaine des Frelons de Poufsouffle
Poète en chef
Fière propriétaire d'Oylegulka

Une promenade enneigée

Ambre avait commençé à marcher sans attendre Rose et sa réponse. Rose la rattrapa et lui dit:

- Oui c'est vrai que j'ai un peu froid... Je veux bien marcher même si je vois que tu n'as pas attendu ma réponse.

Quand Ambre entendit cela, elle commença à rigoler; c'est vrai qu'elle n'était pas très patiente, mais ça elle le savait car ses parents le lui avaient souvent répété quand elle était petite. Elle voulu lui répondre quand son amie s'empressa de rajouter:


- Où est-ce que tu veux aller ? Il paraît que le lac est gelé. Tu veux aller le voir ?

Ambre lui répondit avec un grand sourire :

-"Oui si tu veux et puis comme ça je te raconterais une chose qui m'est arrivé au lac."

Ambre se dirigea vers le lac, effectivement il était gelé comme l'avait entendu Rose. Tout autour, l'herbe était recouverte d'une épaisse couche de neige et de verglas; les rares élèves qui avaient eu le courage de sortir dans le froid et réussi à tenir debout sans glisser sur le verglas, s'étaient engagés dans une bataille de boule de neige. Ambre avait réussi à en éviter quelques une, quand un Gryffondor lui en lança une dans le dos. Ambre se retourna, mais mauvaise idée...Un Serpentard lui en lança alors une en plein visage. Ambre enleva la neige de son visage et tira la langue au Serpentard. Bon d'accord cela n'a pas servi à grand chose mais bon c’était pour le principe. Ambre et Rose était donc arrivé au lac. Ambre se dirigea au bord et dit:

-"Donc comme promis je vais te raconter une de mes petites mésaventures...Mais surtout ne rigole pas."

Et sur ces mots Ambre lui raconta qu'un jour de décembre, elle avait eu envie d'aller faire du patins à glace sur le lac. C'était un jour comme aujourd'hui, c'est à dire ensoleillé mais il y avait une petite brise qui venait lui fouetter le visage. Ambre avait eu cette brillante idée le matin mais elle ne pouvait y aller que l'après-midi car elle devait faire son devoir d'Histoire de la Magie. L'après-midi venu, elle emporta ses patins à glace, car oui elle en avait, et partit en direction du lac. Tout comme aujourd'hui des élèves faisaient une bataille de boule de neige; mais cette fois, elle n'en avait pas reçu contrairement à aujourd'hui. Elle chaussa donc ses patins et s'élança sur le lac; elle fit plusieurs fois le tour du lac et quelques figures, quand elle se rendit compte que le lac commençait à se fissurer sous ses pieds. Malheureusement elle compris trop tard se qui se passer et tomba dans le lac gelé. Elle réussi à en sortir grâce à quelques élèves alertés par ses cris, car oui elle criait: non pas parce qu'elle avait peur mais parce que l'eau était glacé et qu'elle n'avait pas l'habitude d'être plongé dans de l'eau à cette température. Quand elle sortit du lac, elle commença à éternuer et à tousser et se rendit donc à l'infirmerie où elle y passa le reste de la semaine sans pouvoir sortir de son lit.

Son histoire finit, Ambre regarda son amie, puis regarda de nouveau le lac en attendant sa réaction.

« DÉFONCE-LES TOUS », Monseigneur Endive • « Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe » • Batteuse des Frelons

Une promenade enneigée

- Où est-ce que tu veux aller ? Il paraît que le lac est gelé. Tu veux aller le voir ?

Rose avait maintenant fini de parler et attendit la réponse d'Ambre. Elle savait qu'elle avait toujours tendance à poser beaucoup de questions mais elle ne pouvait pas s'en empêcher. Elle aurait aimé changer mais elle ne le pouvait et puis après tout elle était comme ça et c'est tout.


- Oui si tu veux et puis comme ça je te raconterais une chose qui m'est arrivé au lac.


Rose allais donc avec Ambre en direction se du lac. Elle avait eu raison car en arrivant elle put voir qu'une couche de glace s'était formée. Le soleil se reflétait dessus et donnait au lac un aspect magnifique. Autour du lac, tout était recouvert d'une épaisse couche de neige. Quelques élèves essayaient de patiner sur le lac même si certains semblaient éprouver de réelles difficultés. Ils commencèrent soudain une bataille de boule de neige. Rose se prit des boules de neige dans le dos. C'était froid et désagréable certes mais beaucoup moins que si elles atteignaient son visage. Ambre elle se retourna et se prit une boule de neige en pleine tête.


*Aie aie aie... J'aurais dû la prévenir...*


La jeune fille retira la boule de neige de sa figure et tira la langue a celui qui lui avait envoyé cette boule de neige pour manifester son mécontentement. Elles arrivèrent finalement au lac. Ambre s'approcha du bord et dit :


- Donc comme promis je vais te raconter une de mes petites mésaventures...Mais surtout ne rigole pas.


Manifestement, elle avait honte de ce qu'elle allait lui raconter. Rose n'étant pas du genre à se moquer des gens lui répondit sincèrement :


- Ne t’inquiète pas, je ne me moque pas des gens et surtout pas de mes amis.


Au fait, pouvait-elle considérer qu'elles étaient amies ? Elles allaient bien se promener ensemble et partageaient le même dortoir pourtant Rose se posait encore cette question. Elle était très peureuse en amitié et elles craignait toujours que ses amis la trahissent. C'est alors que Ambre commença son histoire, une histoire incroyable qui se passait pendant une journée semblable à celle-ci. Ce jour-là, elle était tombée dans le lac en voulant faire du patin à glace dessus et s'était retrouvée dans l'eau gelée du lac ce qui l'a obligée à rester à l'infirmerie tout l'après-midi.


Une fois son histoire terminée, elle me regarda et attendit ma réponse avec une sorte appréhension. Elle semblait avoir peur que je me moque d'elle ce que je fis pas :


- Oh ma pauvre... Ça ne devait pas être agréable...


Elle se rendit soudain compte de sa bêtise. Bien sur que ce n'est pas agréable de se retrouver plongé dans de l'eau gelée. Elle voulut alors réparer sa bêtise mais elle avait beau chercher elle ne trouvait rien à dire.

Élève du mois de juillet 2013
Sorcière la plus supporter - Magicawards 2015
Capitaine des Frelons de Poufsouffle
Poète en chef
Fière propriétaire d'Oylegulka

Une promenade enneigée

Ambre avait finit de raconter sa mésaventures. Elle se retourna doucement vers Rose, qui la regarder et elle l'entendit prononcer ces paroles:

- Ne t’inquiète pas, je ne me moque pas des gens et surtout pas de mes amis.

Ambre n'en douter pas, surtout venant de Rose. Mais Ambre avait remarquer quelque chose dans la timbre de sa voix. On aurait dit qu'elle se poser une question. Ou plutôt qu'elle lui poser une question: était elle des amies? En gros c'est ça qu'Ambre avait compris et elle en était presque sûre. Pour en être vraiment certaine elle lui demanda directement...C'est plus simple pour avoir une réponse claire et précise. Bref en rigolant Ambre lui demanda:

-Rose. Ne me dit pas que tu n'est pas sûre que nous sommes des amies?

Ne voyant pas, enfin n'entendant pas, son amie lui répondre, elle s'empressa de rajouter:

-Bien sûre que nous sommes des amies. A part Mina, tu es la première personne à qui j'ai vraiment adresser la parole et avec laquelle j'ai fait une promenade dans la neige.

Ambre espérait que cela suffirait à Rose pour se sentir vraiment... en "confiance". Rose lui dit soudain, un peu en retard d'accord, mais elle lui dit quand même:

- Oh ma pauvre... Ça ne devait pas être agréable...

Ah non, ça c'est sûr que ce n'était pas très agréable de tomber dans le lac gelé. Mais bon c'est ce qui arrive aux petites filles inconsciente et surtout curieuse. Rose n'ayant pas répondu à sa question, Ambre l'interpella:

-Oui, Rose ce n'était pas très agréable. Mais répond à ma question. As-tu peur que nous ne soyons pas de vrais amies?

Ambre avait dit ces mots en lui faisant un énorme sourire. En attendant sa réponse, elle se releva et marcha sur place. Puis, puisqu'elle en avait un petit marre d'être debout, elle se laissa tomber dans la neige. C'était froid mais agréable. Très agréable.

« DÉFONCE-LES TOUS », Monseigneur Endive • « Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe » • Batteuse des Frelons

Une promenade enneigée

Rose commençait vraiment à avoir froid. La neige c'est bien et c'est beau mais la température qu'il faisait elle était tout sauf agréable. La jeune Poufsouffle préférait largement le printemps où toutes ces belles fleurs s’épanouissaient ou encore mieux l'été avec ses grandes vacances, ses sorties à la plage... Rien que de penser à cela, Rose trouvait mile possibilités d'endroits où il faisait bien plus chaud qu'ici. Enfin elle était tout de même à Poudlard, surement la plus grande école de magie ! Et surtout elle se trouvait avec une amie. Une amie ? Ambre était-elle son amie ? Elle partageait avec elle son dortoir où il arrivait assez souvent qu'elles se parlent mais Rose n'était pas sure qu'elles soient amies. Son doute devait être visible puisque Ambre s'adressa à elle :

- Rose. Ne me dit pas que tu n'est pas sûre que nous sommes des amies ?
Bien sur que nous sommes des amies. A part Mina, tu es la première personne à qui j'ai vraiment adresser la parole et avec laquelle j'ai fait une promenade dans la neige.


Cela rassurait Rose d'entendre cette réponse pourtant elle ne répondit pas à la question et préféra continuer sur la mésaventure qui était arrivée à Ambre. La situation dans laquelle avait été Ambre était vraiment affreuse. Se retrouver plongée dans le lac presque gelé... Tout simplement à cause d'une petite séance de patin à glace qui avait mal tournée. Elle n'avait vraiment pas eu de chance ce jour-là. A force de réfléchir à ce qu'elle pouvait répondre le silence commençait à devenir pesant. Elle se reprit et répondit à Ambre :

- Oh ma pauvre... Ça ne devait pas être agréable...

Sa réponse était complétement bête mais elle avait au moins le mérite d’exister. Le silence était maintenant rompu et la conversation pouvait reprendre, enfin elle le pourrait si Rose y mettais du sien. Celle-ci espérait qu'Ambre n'ait pas remarqué que sa question était restée sans réponse, bien qu'il y ait peu de chance que ce soit le cas. Seulement, la réponse de celle-ci détruisit les maigres espoirs qui lui restait :

-Oui, Rose ce n'était pas très agréable. Mais répond à ma question. As-tu peur que nous ne soyons pas de vrais amies ?

Elle lui disait cela en souriant ce qui réconfortait Rose. Manifestement Ambre ne lui en voulait pas pour sa réponse ou plutôt sa non réponse. Mais elle devait maintenant répondre à Ambre en lui disant si possible la vérité. Elle n'aimait pas mentir, même quand cela n'avait aucune conséquence, elle n'aimait pas ça et préférait être franche, même si c'était parfois risqué. Alors qu'elle réfléchissait elle vit qu'Ambre s'agitait, marchant sur place. Quelques secondes plus tard la Poufsouffle était allongée dans la neige. Elle devait avoir très très froid aussi Rose n'eut pas le courage de la rejoindre. Elle s'accroupit et lui dit :

- En fait je pensais que nous étions amies mais je n'étais pas sure... Enfin si mais pas complétement.

En matière de réponses ridicules et inutiles celle-là était bien classée. Rose n'était pas douée pour parler et préférait largement écouter les autres que de leur parler. Si après tout ça Ambre continuait à être aussi gentille c'est que c'était vraiment une fille super !

Élève du mois de juillet 2013
Sorcière la plus supporter - Magicawards 2015
Capitaine des Frelons de Poufsouffle
Poète en chef
Fière propriétaire d'Oylegulka

Une promenade enneigée

Le ciel commençait à se remplir de nuage, de nuage blanc, remplit de neige. Il faisait froid, de plus en plus froid. Mais cela ne dérangeait pas Ambre, qui était toujours allongée dans la neige. Elle ne sera pas surprise si elle devra passer le restant de la semaine à l’infirmerie… Mais se qui l’importer le plus pour le moment, c’était de passer un bon moment avec Rose. Le seul problème était qu’un silence de plomb (ça se dit ça ?) régnait entre elle et son amie.
Ambre attendit et le silence fut enfin rompu par Rose. Elle se pencha vers Ambre et lui dit :


-En fait je pensais que nous étions amies mais je n’étais pas sûre…Enfin si mais pas complètement.

Bon, au moins maintenant Ambre comprenait pourquoi son amie était un petit peu distante avec elle. Ambre était sûre que Rose était un petit peu gênée par sa réponse. De ce fait elle se leva, se posta devant Rose et la poussa dans la neige. Gentiment hein, pas comme une brute. Ambre se laissa retomber dans la neige ; au passage qui était toujours aussi froide. Ce qu’elle voulait c’était montrer à Rose qu’elle voulait passer un moment avec elle. En amie. Et en rien d’autre. Pas en copine comme disent certaines personnes. Non, en amies… En vraies. Pour justifier son geste, Ambre se tourna vers Rose et lui dit calment et doucement avec un grand sourire :

-Je sais que tu as froid. Je sais que tu comprends tout. Donc tu vas rentrer ça dans ta p’tite tête de Poufsouffle : Nous-sommes-des-amies-des-vrais-de-vrais.

Bon Ambre n’avait plus qu’à espérer que Rose ne prendrait pas mal le « p’tite tête ». Elle ne voulait pas paraître méchante ou quoi que se soit d’autre. Elle voulait mettre une petite touche d’humour et lui montrer qu’elles étaient de vraies amies…des vraies. Entre temps la neige avait recommencé à tomber. Magnifique temps pour une ballade non ?
Voyant que Rose ne répondait pas, elle prononça la petite définition qu'elle avait inventé sur son amie:


-Rose, nom féminin: petit être jaune vivant à Poudlard. Petite être qui a peur de ses amies. Petit être qui prends du temps pour répondre. Petit être aimait par Ambre.

Ambre avait dit tout ça en faisant son magnifique sourire angélique. "Petit être" n'était pas du tout péjoratif mais ça Ambre espérer ne pas devoir le préciser; Rose devrait le savoir.

« DÉFONCE-LES TOUS », Monseigneur Endive • « Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe » • Batteuse des Frelons

Une promenade enneigée

Il commençait à faire vraiment froid au bord du lac. La température expliquait largement le fait que le lac soit gelé. D'ailleurs la glace qui formait le lac et qui le rendait vraiment magnifique par sa brillance était surement le seul point positif d'avoir aussi froid. Des élèves en profitaient pour faire du patinage dessus comme l'avait fait Ambre une fois. Rose en avait souvent eu envie mais maintenant qu'elle savait ce qui était arrivé à l'autre jaune elle allait y réfléchir à deux fois. Son amie était maintenant allongée dans la neige, ce qui devait vraiment être dur, Ambre devait avoir très froid. Rose s'était donc mise à sa hauteur sans pour autant la rejoindre dans la neige et avait répondu à sa question. Elle n'était pas encore complètement sure qu'elles soient de vraies amies et elle avait besoin d'être rassurée sur ce point. La jeune fille se rendait bien compte que sa réponse n'était pas celle qu’espérait Ambre mais au moins elle avait été sincère.

Soudain, Ambre avait doucement poussé Rose qui s'était étalée dans la neige. C'était très froid bien sur mais aussi amusant et bizarrement ce n'était pas désagréable sachant que ce n'était pas fait méchamment. L'autre jeune jaune ne pouvait pas avoir fait cela pas par cruauté, ce n'était pas possible venant d'une fille aussi gentille qu'Ambre. D'ailleurs celle-ci confirma ce que Rose pensait :


- Je sais que tu as froid. Je sais que tu comprends tout. Donc tu vas rentrer ça dans ta p’tite tête de Poufsouffle : Nous-sommes-des-amies-des-vrais-de-vrais.


Un grand sourire illumina le visage de Rose dès qu'elle entendit ces paroles. Tout d'abord parce qu'elle passait un super moment mais aussi parce qu'elle aimait beaucoup la façon dont Ambre la rassurait. Ce n'était jamais méchant et toujours fait dans la gentillesse. Le p'tite tête était la preuve de l'humour d'Ambre, en aucun cas celle de sa volonté d'être méchante. La neige recommençait à tomber, c'était vraiment magnifique ! Si ça continuait comme ça le paysage serait recouvert d'une couche de blanc plus qu'épaisse. Rose était tellement occupée à regarder la neige tomber qu'elle en oublia de répondre à son amie. Celle-ci reprit alors la parole.


-Rose, nom féminin: petit être jaune vivant à Poudlard. Petite être qui a peur de ses amies. Petit être qui prend du temps pour répondre. Petit être aimé par Ambre.


Cette définition trouvée par Ambre était vraiment superbe. Maintenant Rose n'avait qu'une envie, en trouver une qualifiant Ambre. Aussi s'allongea-t-elle dans la neige et commença à faire l'ange. Elle avait froid mais cela n'avait aucune importance du moment qu'elle continuait à réfléchir. Après avoir passé quelques minutes allongée dans la neige, la jeune fille se leva et s'adressa à Ambre :


- Tiens j'ai trouvé une définition pour toi !
Ambre, nom féminin : petit être jaune vivant à Poudlard. Petit être qui n'a pas de problème à se faire des amis. Petit être très gentil qui sait rassurer ses amis. Petit être étant l'amie de Rose.


Rose savait très bien que sa définition n'était pas originale mais au moins elle exprimait très clairement ce qu'elle pensait d'Ambre. Elle espérait que celle-ci allait comprendre que Rose était maintenant rassurée et que ses doutes s'étaient tous dissipés.

Élève du mois de juillet 2013
Sorcière la plus supporter - Magicawards 2015
Capitaine des Frelons de Poufsouffle
Poète en chef
Fière propriétaire d'Oylegulka

Une promenade enneigée

Bref. Le ciel était toujours aussi nuageux. Les nuages toujours aussi remplit de neige. La neige tombait toujours. Et Ambre était toujours avec Rose. Rose était toujours avec Ambre. Bref. Rien n'avais changé depuis le début. Mis à part le fait que Rose donnait l'impression de se sentir de mieux en mieux au côté d'Ambre. Et cela rendait la jeune Jaune heureuse, très heureuse. Que dire? Eh bien pour le moment rien. Rien de spécial ne se passait pour le moment.
Ambre commençait à avoir froid et se demandait si Rose, elle aussi, commençait à geler. Elle se tourna vers son amie, mais n'arrivait pas à lire ses expressions. Elle semblait réfléchir. Réfléchissait-elle à une définition pour Ambre? La réponse n'allait pas tarder: Rose se leva et lui dit:


- Tiens j'ai trouvé une définition pour toi !
Ambre, nom féminin : petit être jaune vivant à Poudlard. Petit être qui n'a pas de problème à se faire des amis. Petit être très gentil qui sait rassurer ses amis. Petit être étant l'amie de Rose.

Bravo Rose! Il suffit juste de changer le "peut-être" pas "est" mais sinon elle avait tout compris! Alala qu'est ce qu'Ambre pouvait être fière d'elle à se moment là. Bon d'accord elle l'avait un peu copiée... et alors? Au moins cela prouvé à Ambre que sa définition était P-A-R-F-A-I-T-E.
Ambre commençait vraiment à grelotter, mais elle ne voulait pas partir prématurément de sa ballade avec Rose. Peut-être quand se remettant debout elle n'aurait plus froid... C'est vrai qu'être coucher dans la neige trop longtemps, assurer un voyage direct à l'infirmerie de Poudlard... pour un bon bout de temps! Enfin. Elle se retourna vers Rose, la regarda, pas le moindre petit bout de peau ne paraissait avoir froid chez Rose. Quelle chance elle avait. Ambre, elle, était sûre, que le froid qu'elle ressentait se voyait sur la peau de son visage. Bref Ambre voulait vraiment savoir ce que Rose pensait de ce froid et...si elle aussi avait froid!


-Rose? T'as pas un peu froid?

Ouah. Bref, net et précis. Bravo Ambre. On a déjà vu plus long en guise de question mais celle-là, elle bat tout les records!

Reducio
Désolé c'est court mais j'avais pas d'inspiration...

« DÉFONCE-LES TOUS », Monseigneur Endive • « Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe » • Batteuse des Frelons

Une promenade enneigée

Après avoir donné à Ambre la définition qu'elle avait trouvée, en s’inspirant très fortement de l’orignal d’ailleurs, Rose resta debout à ne rien faire. Que pouvait-elle donc dire à Ambre de plus ? Elle aurait pu la remercier, lui dire à quel point elle était gentille ou quelque chose d'autre dans le même ton mais elle trouvait que sa définition était le meilleur moyen de lui prouver tout ça. Rose avait réussi à dire sa définition sans que sa voix tremble et de la façon la plus assurée dont elle était capable. Si avec tout ça Ambre n'avait pas compris que Rose était maintenant rassurée grâce à elle il y avait vraiment un problème.

La neige tombait toujours sur les deux jeunes filles et si cela continuait à ce rythme la couche de neige qui recouvrait le parc de Poudlard allait devenir encore plus épaisse. Si cela continuait tout l’espace qui entourait le château serait blanc avec comme seule autre couleur celle des élèves qui se promenaient ou jouaient là. Lorsque Rose tourna les yeux vers son amie, elle en était à présent sure, elle vit qu'Ambre semblait commencer à avoir très froid. Rose la voyait trembler de plus en plus alors qu'Ambre était toujours étendue dans la neige. Celle-ci se redressa alors et demanda à Rose d'une voix presque tremblante :


- Rose ? T'as pas un peu froid ?


Les impressions de Rose étaient maintenant vérifiées, Ambre avait vraiment très froid. Rose aussi mais elle supportait plutôt bien le froid autant qu'elle supportait la chaleur même excessive en hiver. Depuis qu'elle s'était mise debout elle trouvait la température un peu moins glaciale que quand elle était encore allongée dans la neige. Non pas plus chaude mais bien un peu moins glaciale, on ne peut pas dire d'une température largement négative qu'elle est chaude. Si Ambre avait vraiment si froid pourquoi la forcer à rester dehors ? Il valait mieux que les deux Poufsouffle rentrent au chaud dans le château, de toute façon elles referaient surement une balade un autre jour. Aussi Rose se mit doucement à marcher en direction de l'entrée du château et se retourna vers Ambre pour s'adresser à elle :


- Si j'ai un peu froid mais toi tu as l'air frigorifiée. Tu veux qu'on rentre dans le château ?


En attendant la réponse d'Ambre qui ne tarda pas, Rose continua à avancer tout doucement car elle était gênée par l'épaisse couche de neige. Après avoir passé la porte en compagnie d'Ambre, toutes deux disparurent dans leur dortoir où la température était bien plus agréable.

Reducio
C'était mon dernier post dans le Rpg. Ambre c'était vraiment super de faire ce Rpg avec toi ! Je te laisse conclure.

Élève du mois de juillet 2013
Sorcière la plus supporter - Magicawards 2015
Capitaine des Frelons de Poufsouffle
Poète en chef
Fière propriétaire d'Oylegulka

Une promenade enneigée

Ambre était maintenant debout à grelotter sur place. Elle commença à marcher un petit peu sur place comme l’avait fait Rose au début de leur ballade. Ambre attendait la réponse de Rose. En attendant celle-ci ses yeux se baladaient eux aussi dans tout le parc. Des élèves faisaient des bonhommes de neiges, d’autres jouaient encore avec la neige, certains faisaient des anges dans la neige. A première vue, on aurait dit que le temps s’était arrêté pour laissé cette journée continuait sans jamais s’arrêter. Mais tout à une fin, même les meilleures choses. La luminosité commençait à baisser, le temps se rafraîchissait. La nuit arrivait. Et cette belle ballade allait bientôt toucher à sa fin d’après Ambre. Elle était persuadée qu’en restant quelques minutes de plus dans ce froid, elle se transformerait en glaçon.
Rose qui devait avoir entendu le cri de détresse venant du plus profond d’Ambre lui répondit :


- Si j'ai un peu froid mais toi tu as l'air frigorifiée. Tu veux qu'on rentre dans le château ?

Sans attendre la réponse d'Ambre, Rose se mit à marcher en direction du château. Ambre ne tarda pas à lui répondre d'une voie parasitée d'éternuements. Bravo. Maintenant à cause de ses bêtises elle était malade. Bravo Ambre. Bref elle lui répondit:

-Ouais je n'osais pas te le demandais plus tôt.

Elle accompagna cette réponse avec un énorme sourire. Ambre en était sûre. Rose devait vraiment l'appréciait. Ambre aussi appréciait Rose. C'était vraiment une fille géniale. Toute deux se dirigèrent vers le château. Aucune d'elles ne parla. Entre amies, rien n'est plus beau que le silence. Au moins cela prouve qu'elles arrivent à se comprendre sans même s'exprimer. Ambre était vraiment contente de cette après-midi malgré la température négative, elle avait passé un super moment en compagnie de Rose.
Arrivées devant la porte, elle l'ouvrirent ensemble. Comme des amies. Des vraies. Elle marchèrent un petit peu jusqu'à disparaître derrière le tableau qui donnait accès à leur salle commune. Ensuite il suffit d'imaginer. Deux filles. Deux amies. Elles marchent ensemble d'un même pas. D'un même souffle. Vers le même dortoir. Chez les même amies. Pour un même but. Devenir de grandes sorcières. Mais ça... C'est une autre histoire. Vivons pour le moment l'instant présent. Ne pensons pas au futur. Vivons dans le présent. Et de préférence dans un présent rempli d'amis et...de chaleur!


Reducio
FIN DU RPG. Ce fût un bonheur de le faire avec toi Rose. Il faudra remettre ça! ;)

« DÉFONCE-LES TOUS », Monseigneur Endive • « Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe » • Batteuse des Frelons