Lac

Inscription
Connexion
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Me sentant abandonnée...  pv Éden COUPEGLOIRE 

Louise pleurais doucement au bord du lac elle se sentait réellement abandonnée ,seul au monde et très triste .Des larmes chaudes coulais le long des sons pâle visage.
Cela faisait déjà deux semaines qu'elle était arrivée ,elle avait bien des amies dans son dortoir et même de très bonnes amies comme aileen et une super marraine !
Mais même avec tout les effort du monde elles ne pourraient pas la comprendre ,elles ne pouvais pas comprendre la peur qui la rongeai ...
peur pour son petit frère très fragile car il était très ; trop ;prématuré ;la tristesse de ne pas voir sa grande sœur celle qui la consolais tout le temps celle à qui elle aurait voulu raconté toute sa nouvelle vie .
Elle était triste aussi car elle ne réussissait pas à avoir des bonnes notes dans son nouvel univers et qu'elle avait vraiment le désir de réussir
Enfin peur pour son père dont on avait pas beaucoup de nouvelle car il était militaire et en mission .Et la peur ce soir la de sur-crois car écoutant la radio moldu tous les soir elle avait appris ce soir qu'il y avait eu une offensive très meurtrière et regardant la carte des mission elle avait reconstituer la scène et s’était rendu compte que c’était précisément dans la région ou était censé être son père au moment même ou elle pensait


*et si il était blessé peut-être mort il disent que le bilan n'est pas encore complet que sous les décombres on pourrait trouver encore des corps allier ou ennemis *

Alors elle sentait son cœur lourd comme une pastèque
elle qui voulait vraiment être heureuse et intégrée dans son nouveau monde


" ben mon vieux c'est raté" dit elle à voie haute tout en jetant un caillou dans la lac .

Me sentant abandonnée...  pv Éden COUPEGLOIRE 

*Mais que m’arrive-t’il ? Pourquoi mes yeux sont-ils humides ?*Aujourd’hui, le ciel était à demi couvert, les oiseaux ne chantaient pas et tout le monde était énervé ou désagréable. Tout le monde sauf Eden Coupegloire, qui gardait son sourire mais qui pleurait pour la première fois de l’année. Elle voulait sortir afin de se vider la tête de toute pensée négative. Un vide pesant prenait place en elle, comme si elle venait de prendre conscience de la réalité. Elle avait 11 ans, était l’une des plus jeunes de sa promotion, s’était fait des amis, mais il est vrai que parmi ces sourires et ces nouvelles réussites ou échecs, sa famille lui manquait. Beaucoup plus que ce qu’elle aurait pu imaginer. Elle s’assit donc sous un saule pleureur, sortit son livre à la couverture rouge de sa large et longue poche, et l’ouvrit à la première page :

Chère soeurette, chère fille,
En espérant que ce livre t’accompagnes jusqu’à la fin de tes études à Poudlard, et même après. Fait par nos soins, il regorge d’images de nous, d’histoires enfantines, de contes, de bonnes idées ... bref tu verras. On t’embrasse très fort et on t’aime.
Papa, Maman, Daisy, Allister et Queen.
ps : nous avons donné le même en rose, à ta soeur jumelle.

Bien entendu, relire cette dédicace était un peu lourde pour elle, mais cela aidait grandement la Poufsouffle de première année à revoir la vie du bon côté.


- Ben mon vieux c’est raté.

Elle tendit l’oreille et entendit des sanglots. Elle se leva tout en prenant soin de ranger son carnet, et se dirigea vers là d’où venait le bruit. Une jeune fille était assise au bord du lac et pleurait, elle aussi. Elle tenait un plan entre ses mains et le serrait fermement jusqu’à le froisser. Bien entendu elles avaient déjà eu l’occasion de se parler, car ces deux blairelles de la maison jaune, sont amies d’Aileen ainsi qu’avec d’autres, qui les avaient accueillies en début d’année. De plus, cette fille avait été dans le même wagon qu’Eden à la gare 9 3/4 de King’s Cross. Elle sécha ses larmes. *Louise. Oui c’était bien ça.*

« Bonjour, ça va ? Tu te souviens de moi ? Pourquoi pleures-tu ? Ne t’en fais surtout pas, tu n’es pas la seule dans cet état. »

Elle se passa rapidement la manche sur ses yeux brillants, et s’assit regardant le lac, attendant une réponse de Louise Parker.

Fière d'être une Poufsouffle au coeur d'or !
Poufsouffle à Poudlard depuis 2013 ;)
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Me sentant abandonnée...  pv Éden COUPEGLOIRE 

Louise regardait à nouveau la masse noire et ondulante comme un animal qui respire dans son sommeil profond en regardant son caillou tombé dans l'eau dans un bruit sourd PLOC .Elle s'assit tout au bord el fixa de nouveau la carte .C'est alors qu'elle entendit du bruit ,un bruit de pas ,mais ne prit même pas la peine de regardait qui arrivait

« Bonjour, ça va ? Tu te souviens de moi ? Pourquoi pleures-tu ? Ne t’en fais surtout pas, tu n’es pas la seule dans cet état. »

Louise se tournât du coté de la voie qui l'interpellait ,la fille s’était installé à coté d'elle,elle était jolie mais avait les yeux brillant ,elle avait aussi l'air d'avoir pleuré .Alors elle se mis a regardé droit devant elle .*de quoi elle se mêle celle la et puis pourquoi elle vient * mais la petite voie de saconsience lui dit *Loulou chérie elle veux juste t'aider * Mais Louise répondit malgré elle sèchement

"non je ne me souviens pas de toi on s'est déjà vu peut être, de tout façon peux importe ce que j'ai ne te concerne pas "

*aie * Elle avait été plus cassante qu'elle ne le voulais ,elle regardât a nouveau dans la direction du lac le regard vide à nouveau loin de l’école dans la brousse africaine avec son père. Évidement tous les jours elle y pensait mais aujourd'hui c’était l'anniversaire de son petit frère il avait un ans et son père était peut être mort .
Et elle se remis à pleuré de plus belle tout en serrant la carte de plus belle.Mais cette fois elle s'effondra dans les bras de la jeune fille a coté d'elle.Elle pleura pleura pleura pleura ....Elle se sentait désolé pour la jeune demoiselle a qui elle n'avait pas bien parlé et qui maintenant la consolait , elle aurait voulu lui dire quelque chose mais avec sont hoquet qui arrivait a pressant elle ne pouvais rien dire .


"Désolé hic... je ne hic... suis pas hic... de très hic... bon poils hic... un coup de blouse ou de la peur.... "

Louise soupira et essaya d'essuyer ses larmes mais elle devina son visage encore boursouflé
Elle tournât son regard a nouveau vers le lac sur le quel soleil déclinait à présent c’était donc bientôt l'heure du dîner mais elle n'avait pas faim.
Pour elle qui était pourtant gourmande c'était une nouveauté mais c’était normal en fait puisque elle n'avait envie de rien faire sauf de voir son frère et de s'assuré que son père était vivant et pour la tout première fois depuis six mois le serré dans ses bras pendant un instant elle fermât les yeux et s'imagina dans telle situation mais en rouvrant les yeux elle était a nouveau entrain de pleuré àchaudes larmes dans les bras d'une fille inconnue (ou plutôt connu mais dont elle ne savait presque rien même pas la prénom) au bord d'un lac sombre ou les couleur comme des flammes fondait a présent .


"Si tu pouvait faire une chose n'importe la quelle que ferais tu ? moi j'irai en Afrique et toi ?"
demanda elle à sa voisine toujours en hoquetant et en reniflant

Me sentant abandonnée...  pv Éden COUPEGLOIRE 

Eden regarda la jeune fille lui répondre sèchement, sans pour autant lui en vouloir. Elle pleurait, elle n'était donc pas dans un très bon état, alors pourquoi lui en vouloir de ne pas être bien ? La brune avait aussi ressentit cela à bien des moments, s'était énervé contre ceux qui venaient la réconforter. Et pourtant, elle avait été mieux rien qu'en parlant. Elle se dit que cela devait être de la même façon qu'elle aiderait Louise à aller mieux.

"Non je ne me souviens pas de toi on s'est déjà vu peut être, de tout façon peu importe ce que j'ai ne te concerne pas ."

La sorcière ne se souvenait donc pas d'elle. A vrai dire, lorsqu'elles étaient dans le même wagon pour venir ici à Poudlard, Louise avait dormit tout le long du voyage comme perdue dans un monde secret, rien qu'à elle. Eden avait alors vu son nom sur le sac présent au-dessus de sa tête : Louise Parker. Voila pourquoi elle le connaissait si bien. Ensuite, elle avait vu Aileen plusieurs fois en compagnie de la petite Parker.

- Oui je te demande pardon ça ne me regarde pas. En réalité, tu était assise en face de moi dans le train, tu dormais, et j'ai regardé ton nom sur tes affaires.

La blairelle semblait avoir récupéré de ses émotions, quand elle se remit à pleurer, les larmes inondant ses yeux.

"Désolé hic... je ne hic... suis pas hic... de très hic... bon poils hic... un coup de blouse ou de la peur....

La cadette Coupegloire comprenait le mal qui fondait sur la jeune fille, mais elle ne chercherait pas outre mesure à en connaitre la raison, ça non. Elle était sans doute curieuse mais pas au point de venir enquêter dans la vie privée des autres. Elle-même n'aurait pas aimé ... Selon elle, le meilleur moyen d'expurger et de sentir mieux est de pleurer toutes les larmes que l'on peut. Cela apaise et après on a plus beaucoup de réserve d'eau pour faire couler les larmes. Elle repensa alors à son propre mal, celui d'une certaine nostalgie en recevant le cadeau de sa famille. Mais elle relativisait en voyant Louise dans cet état, elle n'était pas toute seule et s'aidant à plusieurs, on est toujours plus forts.

"Si tu pouvait faire une chose n'importe la quelle que ferais tu ? moi j'irai en Afrique et toi ?"

- En Afrique ? Je n'y aurais jamais pensé ! Et bien c'est un choix assez difficile mais je pense que j'irais à la maison. C'est le seul lieu qui me vient à l'esprit. Et toi, pourquoi l'Afrique ?

Fière d'être une Poufsouffle au coeur d'or !
Poufsouffle à Poudlard depuis 2013 ;)