Lac

Inscription
Connexion
Pas d’avatar
Ancien sorcier

 Privée  Balade au bord du lac

Jane avait passé une des journées les plus fatiguantes de sa vie, après bien sûr la fois ou elle avait perdu son chien dans sa petite ville et qu'elle avait du le
chercher partout. Elle venait de travailler toute la journée afin de rattraper le retard qu'elle avait pris dans ses devoirs. Ses cousins l'avaient prévenu qu'au collège la dose de travail augmentait, et collège moldue ou Poudlard c'était pareil. Mais bon, elle devait s'y faire et apprendre à gérer son travail.

Après avoir finit son dernier devoir, ( qui était celui de potion qu'elle réservait exprès pour la fin, comme elle n'aimait pas du tout ça ) elle décida de partir vers le lac se reposait.

Elle rangea ses affaires et pris son chapeau préféré et ses lunettes de soleil. Elle partit donc en direction du lac. Elle sentait enfin l'air frais sur son visage et pouvait enfin se relaxer. Elle longeait le lac, afin de trouver un petit coin sympa où s'installer, sans trop de monde. Vu le beau temps qu'il faisait, elle n'était pas la seule à avoir eu l'idée de profiter du soleil, il y avait une vingtaine d'élèves dehors. Elle continua donc son chemin afin de trouver un endroit calme sans trop d'élève. Elle trouva alors un coin assez isolé et s'installa contre un arbre et sortit son livre préféré "Orgueil et Prejugés".

Jane n'était pas du genre hyper sociable, elle préfairait avoir peu d'amis mais loyale que beaucoup d'amis et aucun qui ne seraient là en cas de besoin.
Elle aimait bien parfois s'isolait et se plonger dans un bouquin pour partir vers un autre monde, qui n'appartenait qu'à elle.


Reducio
RPG privée

 Privée  Balade au bord du lac

Madeleine contemplait le petit bout de papier qu'elle tenait dans sa main. Dessus, le portrait d'une fillette de 11 ans aux boucles auburn et aux yeux bleus lui souriait. La photographie ne bougeait pas, la jeune fille en avait donc déduit que ce devait être une photo moldue. La légende en bas du portrait indiquait :

« Jane Miller »

Ce papier lui avait été remis par sa préfète, qui s'occupait de l'accueil des nouveaux arrivants au sein de la plus belle, la plus noble, la plus forte, en un mot la meilleure des maisons : Gryffondor. Madeleine avait été désignée pour être la tutrice de Jane et la guidait pour ses premiers pas dans le château.

Seul petit souci : la deuxième année n'avait pas encore rencontré sa filleule mais elle comptait bien profiter de ce chaud samedi pour pallier à ce petit détail.

Mais... et oui, il y a beaucoup de « mais » dans cette histoire, donc je reprends : Mais... c'était plus facile à dire qu'à faire : le château était graaaaaaaaaaaand, (mais ça on le savait) et la petite nouvelle pouvait se trouver n'importe où !

Donc, depuis le début de la journée, non, de l'après-midi (ce matin, Madeleine dormait), la jeune fille s'était livrée à un véritable jeu de piste à travers tout le château, essayant de deviner à quel endroit pouvait bien aller une petite première année probablement un peu perdue en cette belle journée de samedi.

C'est ça qui était bien à Poudlard : on ne s'ennuyait jamais ! Le château trouvait toujours un moyen de vous occuper pendant vos heures perdues, ainsi, si vous souhaitiez faire un jeu de piste : même pas besoin de vous inscrire au Rallye de l'été organisé par les préfets : il suffit d'être tuteur !

Mais revenons à notre histoire, voici en quelques lignes le raisonnement de Madeleine :

En partant du principe que Jane ne s'était pas perdue, et ne errait pas dans un quelconque passage secret plein d'araignées, elle devait se trouver dans des lieux qu'elle connaissait, et après quelques jours seulement au château, on peut les compter sur les doigts d'une main :

- la salle commune
- la Grande Salle
- quelques salles de cours, même si ce dernier point est peu probable.

A cette courte liste, on peut rajouter les endroits dédiés au travail : en effet, durant le premier week-end, les nouveaux passaient la plus grande partie de leur temps à faire leurs devoirs, bien sagement. Madeleine expliquait ce phénomène par le fait que les nouveaux ne connaissaient pas encore grands mondes avec qui passer leurs journées, et ne connaissaient pas les locaux : en faisant leurs devoirs, ils n'ont pas besoin de bouger, et donc, ne se perdent pas. Alors, les lieux où on peut travailler sont :

- la bibliothèque,

la salle commune et la Grande Salle, qu'on a déjà citées.

Mais c'est pas fini ! Comme il fait beau, chaud, on rajoute à la liste le parc et là, ça ouvre tout de suite de grands horizons.

En récapitulant, Jane se trouve probablement dans :
- la salle commune
- la Grande Salle
- la bibliothèque
- le parc

Et depuis le début de l'après-midi, la petite Madeleine fouille l'un après l'autre tout ses endroits, comparant tout les nouveaux qu'elle croise à sa photo.

Et, en cette fin d'après-midi, ses recherches l'ont donc conduite dans le parc qu'elle arpente déjà depuis plus d'une heure sous ce (beaucoup trop) chaud soleil d'été.

Après avoir exploré les alentours du château, s'être aventurée jusqu'au premiers arbres de la forêt interdite, la Rouge termine son parcours au bord du lac.


*Et si elle est pas encore là, je laisse tomber et je vais me rafraîchir les pieds dans le lac.*

Mais là, contre un arbre, au bord du lac, Madeleine vient de voir des boucles auburn penchées sur un livre.

Timidement, la jeune fille, toujours sa photo à la main, s'approcha, la première année ne réagit pas, plongée dans sa lecture. Elle s'éclaircit la gorge pour signaler sa présence puis dit :


« Bonjour ! Tu es bien Jane Miller ? »

Elle montra la photo.

« Je suis Madeleine Koter, ta tutrice, Friendye a dû te le dire. »

Griffes et Crocs, Griffes et Cœur, Gryff vainqueurs !
Gryffondor du mois en 01/2013, 06/2014, 12/2014 et 03/2015 - Elève du mois de Juin 2014 et Mars 2015
Pas d’avatar
Ancien sorcier

 Privée  Balade au bord du lac

Jane était plongée dans son livre. Elle adorait vraiment ça, lire. Sa mère lui avait appris à lire quand Jane était encore en maternelle, et depuis Jane avait toujours un livre sur elle, peu importe les circonstances. On lui reprochait parfois de trop lire, et d'être trop dans ses pensées... Mais Jane s'en fichait, elle continuait à lire toujours autant. Après tout, la lecture apportait beaucoup de chose... Mais ça apportait parfois quelques soucis... Comme... Ne pas entendre quand quelqu'un arrive...

En effet, quand Jane releva sa tête de son livre, elle ne se rendit pas compte que quelqu'un se tenait près d'elle.
*Depuis quand est-elle ici ?*

Elle avait déjà vue cette fille quelque fois dans sa salle commune ou dans les couloirs mais elle n'avait aucune idée, du moins au départ, que cette jeune fille était sa tutrice. Friendye la préfète des Gryffondors, avait dit qu'une certaine Madeleine serait sa tutrice et qu'elle ne tarderait pas à la voir. Jane se demandait quand elle la verrait, et bien voilà qui était fait !

« Bonjour ! Tu es bien Jane Miller ? »

La jeune fille aux cheveux châtains clairs lui tendit une photo d'elle.

« Je suis Madeleine Koter, ta tutrice, Friendye a dû te le dire. »

Jane rangea son livre dans sa sacoche et passa une mèche de ses cheveux bouclés derrière son oreille, puis se leva en souriant. Elle tendit sa main vers Madeleine. Jane avait eu peur de tomber sur une tutrice pas très sympa comme certains élèves de l'école qu'elle avait rencontré en cour, mais Madeleine avait l'air d'une fille vraiment sympa, et elle espérait bien s'entendre avec elle.

Jane avait parfois du mal à se faire des amis, surtout qu'à l'école moldue tout le monde la trouver "étrange", c'est vrai que quand elle était triste ou énervée il se passait des choses étranges... Mais après tout, ici ils étaient comme elle, à Poudlard, et elle trouverait peut-être enfin sa place.


« Oui, c'est effectivement moi ! Donc comme ça tu es ma tutrice ? Je suis super contente de te rencontrer ! »

 Privée  Balade au bord du lac

Tandis qu'elle parlait, la jeune fille, qui avait levé les yeux de son livre, entreprit de le refermer pour le ranger dans son sac. Puis, elle se leva en souriant, l'air visiblement ravi et lui tendit la main.

Madeleine la serra gentiment en souriant elle aussi. Maintenant qu'elle était debout, la deuxième année pouvait clairement voir le blason qui ornait la poitrine de sa nouvelle camarade : d'un rouge flamboyant, orné d'un majestueux lion debout sur ses pattes arrières et rugissant. Pas de doute, c'était bien à une Gryffondor qu'elle avait affaire.

La nouvelle Rouge répondit, un sourire jusqu'aux oreilles :


« Oui, c'est effectivement moi ! Donc comme ça tu es ma tutrice ? Je suis super contente de te rencontrer ! »

Ces quelques paroles dissipèrent les derniers doutes de Madeleine sur l'identité de sa camarade : sa chasse au trésor était terminé, et le trésor en question se tenait juste devant elle en chair et en os. Un trésor aux boucles brunes et aux yeux bleus, original non ?

Madeleine répondit :


« Moi aussi, je suis contente, je t'ai cherchée tout l'après-midi ! Cela dit, ça m'a occupée. »


Après un petit silence, pendant lequel la deuxième année ne sut pas vraiment quoi dire elle reprit :

« Bon, ben, en tant que tutrice, je suis à ta disposition pour t'aider à te repérer dans le château, tes devoirs, bref tout ce que tu voudras ! »

Et avec un petit air de malice, elle ajouta :

« Je peux même te servir d'amie si tu veux. »

Elle promena son regard aux alentours, contemplant sans vraiment les voir les remous du lac juste à côté d'elle. Décidément, cette conversation était un tantinet lacunaire... Finalement, elle ajouta :

« Euh... tu veux qu'on fasse quoi ? Glandage, papotage ?... devoirs ?...Visite du château ?... Ou bien baignade ? » ajouta-t-elle en désignant l'eau bleu foncée.

Pour cette dernière option, quelque peu déconseillée, et parfois, considérée comme interdite, Madeleine n'était pas vraiment sûre que ce soit son rôle de tutrice de proposer ça à Jane, mais après tout, il faisait beau, chaud, et même les meilleurs élèves avaient le droit de faire des bêtises ! Ensuite, cette activité discutable avait son utilité : elle rapprocherait les deux enfants, créant ainsi un véritable lien entre les deux fillettes. Pas sûr que miss Grayce se satisferait de cette raison, mais c'était déjà mieux que rien (et ça suffisait pour donner bonne conscience à Madeleine). Mais, se rappelant soudain, dans quelle posture elle avait trouvé sa filleule :

« Ah moins que tu ne préfères continuer de lire tranquillement ? »

Griffes et Crocs, Griffes et Cœur, Gryff vainqueurs !
Gryffondor du mois en 01/2013, 06/2014, 12/2014 et 03/2015 - Elève du mois de Juin 2014 et Mars 2015