Lac

Inscription
Connexion
Pas d’avatar
Ancien sorcier

Une petite balade

Bryan avait terminé son premier cours de métamorphose. Au lieu de rentrer directement à sa salle commune, il se rendit au lac du château, un très long lac qui s'étendait sur plus de 500 mètres pour profiter de la vue rapidement. Il marcha tranquillement jusqu'à ce Lac. L'enfant fît le tour du Lac en admirant la vue, une vue magnifique en fin de soirée, avec un très doux vent et une bonne fraîcheur. Bryan marcha encore quelque mètre puis vu un banc, il commença à s'asseoir dessus et aperçut une pancarte à côté, il ne l'avait pas vu en arrivant. Le jeune s'en approcha, puis le lu dans sa tête *Banc dégrader, merci de ne pas vous asseoir dessus !* Sans savoir pourquoi, il continua à marcher encore un peu jusqu'à un autre banc et s'asseyait dessus. Assit sur le banc face au lac il aperçut une silhouette juste au bord, à quelques centimètres de lui. Le jeune garçon s'en approcha puis il avait pu constater que cette chose aurait pu être un Strangulot. Cette bestiole se remua dès l'approche de Bryan. L'enfant eu un petit moment de stress alors il recula de quelques mètre puis il se rasseyait.

« Qu'es qu'il lui prend ? », en se touchant le cou et en observant le lac avec la bête dedans.

Le garçon pris son sac qui était posé sur le bord du banc, l'ouvrit, puis il sortit un livre parlant d'animaux présents dans le monde magique. Il tourna quelques pages jusqu'à ce qu'il arriva sur le sommaire en cherchant ; la vie des Strangulots.
Bryan ne trouva rien du tout d'important sur eux, mais aurait aimé en apprendre un peu plus, sachant que c'était la première fois qu'il voyait celle-ci. Il reposa son livre dans le sac, puis regarda autour de lui pour continuer d'observer le paysage. Il avait vu au loin, derrière lui une personne approchait, alors Bryan se retourna vite, puis pris de nouveau un livre de métamorphose en faisant semblant de lire. Le garçon était inquiet de savoir que si le lieu était interdit au jeune sorcier il pourrait être puni. La personne qui était toujours derrière lui s'approcha encore et encore...

Une petite balade

Comme chaque jour, Rhéa se baladait dans le parc et passa au bord du lac. Le temps était doux, voilà qui changeait de la neige habituelle en cette période hivernale. La jeune fille avait retrouvé sa vieille habitude et marchait dans l'herbe verte sans chaussures. La surface du lac n'avait pas encore gelé cette année, sans doute était-ce la clémence des saisons bouleversées qui en était la cause... Quoi qu'il en soit, bien qu’elle espérait que la neige reviendrait rapidement et qu’une période particulièrement froide, au point de geler la surface du lac afin d’y patiner, ne tarderait pas à s’installer, elle profitait tout de même de ce réchauffement passager. Il était agréable de voir à nouveau un tapis vert recouvrir le parc et la terre légèrement boueuse sous ses pieds était agréablement fraîche. La sixième année adorait sentir le renouvellement prendre vie sous ses orteils. La verdure était douce et moelleuse. Lorsqu’elle arriva au niveau du lac, elle mit sa main dans l’eau et fit un signe pour saluer les êtres qui habitait sous la surface. Rhéa avait beaucoup entendu parler des êtres de l’eau, un peuple très charmant qu’elle avait eu l’occasion de rencontrer en cours de botanique suite à l’utilisation d’une branchiflore. Un cours très agréable dans son souvenir puisqu’elle avait pu découvrir des hommes et femmes sirènes absolument magnifiques avec des demeures aquatiques remarquables et des jardins fleuris et plantes aquatiques toutes plus merveilleuses les unes que les autres. La demoiselle savait que ses amis aquatiques avaient entendus son salut et elle sourit au vent. Rares étaient les fois où les créatures remontaient à la surface, mais cela arrivait tout de même parfois et elle avait le bonheur de revoir Brad… un être de l’eau qui avait environ le même âge qu’elle et qui remontait parfois la voir malgré les interdictions de ses pairs.

Alors qu’elle était encore agenouillée au bord de l’eau, elle remarqua un jeune homme, sur la rive opposée. Elle l’avait croisé un jour dans sa salle commune, il lui semblait qu’il faisait partie des nouveaux serpentards, fraîchement arrivés lors de la dernière répartition. Alors comme ça, il s’intéressait au lac. Sans doute valait-il la peine de s’y intéresser. Relevant la tête un instant, la sixième année regarda cet enfant qui semblait avoir vu un fantôme et recula du bord du lac. Plissant les yeux, Rhéa se demanda si Brad était là. Peut-être était-il remonté ? Enfin ! Malheureusement, la créature qu’elle aperçut n’était autre qu’un strangulot et le jeune garçon avait eu raison de reculer. La serpentarde décida de faire le tour du lac en restant assez éloignée de la vue du garçonnet qui s’était plongé dans un livre. Elle arriva finalement derrière lui, jusqu’à placer la tête au-dessus de la sienne afin de lire par-dessus son épaule.


« Bonjour ! Comment ça va ? Alors on s’intéresse à la métamorphose ? » Demanda-t-elle en souriant avant de venir lui faire face. « Je t’ai vu t’approcher du lac tout à l’heure. Toi aussi tu as vu le strangulot ? » Ajouta-t-elle dans l’espoir d’attiser son attention.

Elle espérait qu’il lui poserait des questions sur cette créature et elle se ferait une joie de lui répondre. Le laissant un instant à sa métamorphose ou à sa surprise, elle détourna le regard vers la surface de l’eau. S’approchant du lac, elle en sonda rapidement l’étendue et se trouva déçue de ne plus rien voir. Ces créatures remontaient rarement à la surface et les observer était toujours gratifiant, surtout lorsqu’on étudiait ces bestioles comme le faisait Rhéa. Pour être honnête, elle étudiait en réalité tout ce qui était vivant, plantes ou créatures et ne comprenait pas comment d’autres pouvaient tant s’intéresser à l’histoire de la magie, faites de créations inertes et matérielles… Enfin, peut-être qu’il finirait par revenir, se dit-elle en reportant son attention sur le jeune homme dont elle ignorait le nom.

« Même le plus petit des Serpents a du venin ! »
Élève et Serpentarde du mois de Janvier 2014
~> Championne de Serpentard <~
Pas d’avatar
Ancien sorcier

Une petite balade

Le jeune garçon avait de plus en plus de peur que la personne s'approchant de lui aller lui dire qu'il n'avait pas le droit d'être ici et encore plus à cette heure. Il entendait les brindille d'herbe s'écraser à chaque pas de l'inconnu. Bryan sentait un petit courant d'air au-dessus de lui, puis entendit une personne parler.

« Bonjour ! Comment ça va ? Alors, on s'intéresse à la métamorphose ? » en observant les pieds se déplacer jusque devant lui. « Je t'ai vu t'approcher du lac tout à l'heure. Toi aussi tu as vu le strangulot ? »

Bryan leva la tête puis reconnu cette personne. Il l'avait aperçu dans la salle commune de Serpentard. Le sorcier pointa ses yeux dans les sien qui était d'un très beau bleu, avec une chevelure brune. Son coeur commençait à ralentir après avoir vu qu'elle ne lui dirait rien. Juste avant de le lui répondre, il tourna le regard car il n'aimait pas regarder une personne inconnue dans les yeux.


« B-bonjour. Bien et vous ? » en reprenant de la respiration et avalant sa salive. Bryan se demandait pourquoi elle lui demandé s'il s'intéressait à la métamorphose, il baissa la tête puis regarda le livre qu'il avait en main et la releva.

« Euh oui, oui je regarde des choses intéressantes, du moins pour moi » en fixant la jeune femme dans les yeux, puis les rabaissant. « Oui, il m'a fait peur quand il a remué » tout en levant la tête puis regardant le lac.

Le jeune garçon observa la jeune femme se dirigé vers le lac et il voyait qu'elle semblait être déçue. Bryan avait fermé son livre de métamorphose et l'avait rangé dans son petit sac. Il se levait puis allé rejoindre la sorcière au bord du lac. Il avait quelques questions à lui dire, mais avait peur de sa réaction. Mais peu de seconde après il se lança.

« Je m'appelle Bryan et le vôtre c'est quoi ? » d'un petit air peureux. « Qu'es qu'il faisait là ce strangulot, seul ? » en espérant ne pas se prendre de vent par la jeune sorcière.

Bryan la regardait rapidement après avoir posé c'est question. Le sorcier n'avait pas encore vraiment parler à des personnes du château depuis son arrivée dû à sa timidité.
Le soleil commençait à se coucher tranquillement après plusieurs minutes passé au lac, il attendit qu'elle lui répondrait et qu'ils discuteraient encore un petit moment. On pouvait sentir le vent un peu plus frais qui commençait à souffler sur le visage du garçon.

Une petite balade

Rhéa s’étonna de se retrouver face à un regard fuyant de la part d’un jeune serpentard. Il lui était déjà arrivé une fois de rencontrer une personne de la sorte... Antoine… Il détestait regarder les gens dans les yeux, il disait que ce privilège était réservé à l’élue de son cœur et que regarder une personne de la sorte permettait de lire en lui ou en elle. La sixième année se souvint également que son ex-ami avait toujours sur lui un sac de gros sel, pour conjurer le mauvais sort. Elle s’était toujours demandé si ce sel pouvait le protéger en duel… Quoi qu’il en soit, Rhéa avait toujours fait de son mieux pour aider le jeune homme à accepter le regard d’autrui. Un jour enfin, Antoine l’avait regardée dans les yeux. La jeune fille se souvint tout à coup de la profondeur de son regard. Un regard d’encre noire, infiniment profond et sans fond. Son cœur fit un bond dans sa poitrine au simple souvenir de ces deux yeux pénétrants. Finalement, le jeune homme était tombé amoureux de Rhéa, mais celle-ci ne partageait malheureusement pas les mêmes sentiments et le jeune homme préféra couper les ponts, au grand désespoir de la serpentard qui l’assimilait à son meilleur ami, à Beaubâton. Les souvenirs lui firent mal au cœur, mais elle se promit une chose, ne pas chercher à tout prix le regard du jeune homme qui lui faisait face de peur de reproduire le même scénario.

Ainsi donc, il allait bien, c’était un bon début. Rhéa lui répondit en souriant qu’elle se portait à merveilles elle aussi et le remercia de s’en inquiéter –même si cette question ne relevait que de la simple politesse, cela l’amusa. Il sembla ensuite légèrement gêné lorsqu’il aborda le sujet de la métamorphose et la sixième année ne pouvait que le féliciter de réviser sur ses heures de pause. Finalement, arriva le sujet le plus intéressant. Lui aussi avait vu le strangulot. Cette créature lui avait fait peur…
* Hum… probablement normal de la part d’un élève de première année et connaissant un tant soit peu la nature des strangulots, il vaut mieux en avoir peur ! * Ne put s’empêcher de penser Rhéa. La jeune fille laissa son regard se perdre à la surface du lac, désespérément lisse lorsqu’elle remarqua que le jeune serpent s’était rangé à son côté. C’était un beau petit garçon. Il avait le cheveu blond et soyeux et le regard brun, plus clair que celui d’Antoine, ce qui rassura légèrement Rhéa quant à l’avenir. Finalement, il se décida à ouvrir la bouche à nouveau.

« Je m’appelle Bryan et le vôtre c’est quoi ? Qu’est-ce qu’il faisait là ce strangulot, seul ? » Demanda-t-il avec un brin d’appréhension dans la voix. Rhéa ne put s’empêcher de regarder son visage au moment de lui répondre, le sourire aux lèvres.

«  Enchantée Bryan, moi c’est Rhéa. Les strangulots… » Commença-t-elle d’un ton rêveur, heureuse de parler d’un sujet qui lui tenait à cœur. « Avant tout, il faut savoir qu’on les appelle aussi les démons des eaux et qu’ils sont très agressifs envers les êtres humains, qu’ils soient sorciers ou moldus ! En général, ils se nourrissent de poissons et dans tous les cas, si tu venais à tomber à l’eau, ils ne te dévoreraient pas, mais ils t’attireraient probablement vers le fond… » Elle se retint de préciser que le manque d’oxygène conduirait probablement à une mort certaine et reprit son exposé sur les strangulots, heureuse de pouvoir réciter ses cours de Soins aux Créatures Magiques et de gagner ainsi quelques instants de révision gratuits. « Nous sommes incapables de domestiquer ses créatures, pourtant, les êtres de l’eau y sont parvenus… » Son esprit s’égara à nouveau l’espace d’un instant lorsqu’elle repensa à Brad puis elle reprit. « Si tu choisis les cours de botaniques ou de Soins aux Créatures Magiques, à l’avenir, tu auras sans doute la chance incommensurable de pouvoir nager dans les eaux de ce lac et d’aller à la rencontre des êtres de l’eau. Bien que ce peuple sous-marin ait sous son joug de nombreux strangulots, comme nous avons des chouettes ou des hiboux, il arrive que certains spécimens, comme celui que nous avons vu à l’instant soient encore à l’état sauvage dans les eaux du lac. Peut-être que si tu te fais attaquer, un être de l’eau viendra à ta rescousse… Qui sait ? Ils sont si mystérieux… »

Consciente d’avoir monopoliser le temps de parole pendant bien trop longtemps et d’avoir peut-être plus inquiété le jeune homme qu’autre chose, Rhéa tenta de changer de sujet. Malheureusement, il lui était impossible de détacher son regard et ses pensées de la surface du lac. Sans doute pouvait-elle lui poser une question sur ses passions… Oui, c’était une bonne idée, cela égaliser le temps de parole, du moins l’espérait-elle.

« Dis-moi, Bryan, laquelle des matières que tu étudies ici te passionne le plus ? Tu aimes être ici ? J’imagine qu’il te reste encore tellement de choses à découvrir et de rêves… » Espérant que le jeune homme allait se confier à elle, la demoiselle s’installa en tailleur dans l’herbe et laissa ses pieds reposer dans l’eau claire du lac.

Marchant pieds nus, la terre qui s’était accumulée sous ses paumes se dissémina rapidement dans le lac, laissant paraître deux petits petons propres dont les ongles étaient peints d’un blanc nacré resplendissant sous la surface du lac.

[Suite à l'absence de réponse de la part de mon partenaire, merci de bien vouloir verrouiller ce sujet.]

« Même le plus petit des Serpents a du venin ! »
Élève et Serpentarde du mois de Janvier 2014
~> Championne de Serpentard <~