Lac

Inscription
Connexion

 MISSION  Une toute petite demoiselle en détresse  PV 

On se serait cru en plein été. Le soleil brillait si fort que la jeune fille commençait à suer sous son épaisse cape. C'était certainement la journée la plus chaude de février, pour ne pas dire de tout l'hiver. Le lac était complètement libéré des glaces maintenant, et il était si calme que les nuages qui s'y reflétaient paraissaient plus ronds et plus brillants encore que dans le ciel. Quand une brise venait légèrement rider la surface de l'eau, de petits points de lumières apparaissaient dans chaque vaguelette et aveuglaient davantage encore les élèves qui se baladaient dans le parc.

Kaeyann se laissa tomber sur un banc, trempée, et retira son écharpe. La peau ainsi dénudée de son cou était moite et extrêmement chaude, l'air frais lui faisait le plus grand bien. La première année ferma les yeux et offrit son visage au soleil. Il était rare qu'elle ait autant de temps devant elle, mais elle avait terminé le dernier devoir de la semaine la veille même, si bien qu'elle avait à présent toute la journée devant elle pour pratiquer son activité favorite: flâner. De nombreux élèves semblaient partager sa passion de l'errance heureuse, puisque le parc était bondé. Partout, des petits groupes d'étudiants marchaient en bavardant, sans destination précise. Certains lançaient des cailloux dans le lac, espérant peut-être réveiller le calmar géant, alors que d'autres façonnaient tant bien que mal des boules de neige avec celle qui n'avait pas encore complètement fondue, mais ils n'obtenaient qu'une poignée humide et inconsistante qu'ils laissaient finalement tomber avec un sourire résigné.

La Rouge posa son regard sur le lac, où plutôt sur sa rive la plus proche. Elle était perdue dans ses pensées et regardait sans la voir une petite branche cassée qui remuait faiblement sur le sol, à moitié immergée. Quand, enfin, elle sortit de sa rêverie, elle fronça les sourcils. Mais oui, la branche avait bougé. Elle se leva lentement et s'approcha pour vérifier que sa vue ne l'avait pas trahie. La branche remua encore une fois. Kaeyann s'accroupit et, retenant son souffle, elle vit une minuscule petite demoiselle aux longs cheveux roses qui était étendue contre l'écorce et s'agrippait tant bien que mal à deux ramifications de la branche pour ne pas tomber. Elle semblait mal en point, épuisée. Sa poitrine se soulevait par à coups, et sa peau était d'une pâleur inquiétante. La première année ne savait pas quoi faire. Elle avait entendu parler des fées tout au long de son enfance, mais c'était la première fois qu'elle en voyait une. Ne sachant trop quoi faire, elle se pencha et murmura:


«Bonjour, je m'appelle Kaeyann Hirondella. Vous... Vous vous êtes fait mal?»

La fée secoua lentement la tête, hoquetant de peur. Son visage prit une expression d'intense concentration, et le bout de ses ailes bourdonna faiblement. Elles semblait en piteux état: l'une d'elles était légèrement tordue et l'autre semblait détrempée et n'était plus recouverte de la même poudre scintillante que l'autre.

«Vous êtes tombée et ne pouvez plus voler? C'est ça?»

La petite dame hocha imperceptiblement la tête, et Kaeyann bondit sur ses pieds. Elle scruta le parc du regard, espérant trouver quelqu'un qu'elle connaissait et qui pourrait l'aider. La Rouge aperçut au loin Colline Splins, une Poufsouffle avec qui elle s'entendait bien, et elle lui fit de grands signes de la main pour l'inviter à la rejoindre. Occupée à interpeller son amie, Kaeyann ne vit pas approcher la silhouette verte qui venait dans sa direction.

.oOo.Kaeyann Hirondella.oOo.C'est dans le brouillard qu'une rencontre est belle.oOo.
Capitaine des Red Lights ~ Préfète ~ Tutrice ~ Gryffon d'Argent
♦ Élève du mois de Février 2014♦
Pas d’avatar
Ancien sorcier

 MISSION  Une toute petite demoiselle en détresse  PV 

Pour la deuxième fois depuis son arrivée à Poudlard, Jade avait eu le souhait de se rendre près du lac, en ce beau week-end ensoleillé de février. Une grande première ! Elle qui pestait toujours contre le climat désastreux d'Angleterre, où le vent soufflait toujours et où la grisaille couvrait tous les paysages...
Difficile journée aujourd'hui. Malgré le beau temps, Jade ne cessait de penser à son cousin Tristan, l'être cher avec qui elle partageait beaucoup de choses. Partageait ? Oui, car son cousin était un moldu, et il n'avait pas été question de le prévenir de sa nature et de son départ pour Poudlard... Elle lui avait servi l'excuse qu'elle avait intégrer une école de filles. Soit. Jade était acharnée pour ne pas perdre de liens avec lui, et donc, elle avait décidé de compléter l'herbier qu'elle avait commencé, en ne séléctionnant que des plantes non-magiques pour lui faire part de ses découvertes...


Près du lac, la faune était abondante, et donc, avec rapidité, Jade s'était avancé dans cette direction. Quelques secondes de recherches, la serpentarde avait déjà ramassé quelques vieux pissenlis et trois brins d'herbes différentes. Tristan allait être content que, même loin, Jade consacrait encore son temps libre à vouloir étudier les choses et à les partager avec lui...
Jade se rapprochait chaque minutes un peu plus de l'eau limpide et mystérieuse du lac de Poudlard. Au loin, une silhouette se se démarquait des autres, et semblait porter son intéret sur une petite chose qui était sur le sol. La verte s'avança doucement, lorsqu'elle sentit son estomac se tordre. Il s'agissait de Kaeyann Hirondella, la gryffondor avec qui elle s'était quelque peu disputée lors du concours de bonhommes de neige il y a quelques semaines... Que faire, s'excuser ? Lui rentrer dans le lard pour son air condescendant qu'elle avait semblé prendre lorsqu'elle s'était adressé à elle ?


Jade se dirigea rapidement vers la jeune fille et flanqua ses trouvailles dans l'une de ses poches. Avant même de voir à quoi elle s'intéressait, Jade prit la parole.

" Bonjour ! Hum, excuse moi pour l'autre jour... Tout ne va pas toujours bien dans ma tête ces temps-ci. Je pensais que tu te moquais de mon incompétence pour fabriquer des bonhommes de neige... J'avais l'intention de t'envoyer un hibou, mais j'ai abandonné l'idée, pensant que tu trouverais mes excuses puériles. C'est bien mieux en face à face !"

Jade regarda soudainement le sol. Un petit être aux cheveux roses était présent.

"- Mais qu'est-ce que c'est que ça ? s'exclama Jade avec surprise. Où l'as-tu trouvé ? C'est...vivant ? On dirait une fée avec ses petites ailes délicates."

La jeune serpentarde, piquée de curiosité, approcha son petit nez de la créature, jusqu'à ce qu'il ne fut plus qu'à deux petits centimètres.


" Wahouuu, elle est magnifique..."
Pas d’avatar
Ancien sorcier

 MISSION  Une toute petite demoiselle en détresse  PV 

Souvent, on a envie de faire des choses. Et il arrive parfois qu'on ait envie de le faire tout de suite. C'est pourquoi Colline se retrouva dans le parc. Et en plus, il faisait très chaud ce jour là. Quand même.... Très chaud un jour de printemps, c'était génial non ? D'ailleurs, sa cape commençait à lui coller un peu. Elle hésita avant de s'en débarrasser. Finalement, la jeune fille était beaucoup mieux sans. Elle avança à travers le parc pour s'aventurer jusqu'au lac. Il resplendissait devant elle. Enfin, elle y mettait les pieds. Ses rivages étaient impressionnants. On lui avait raconté qu'un calamar géant y vivait. C'était plutôt cool trouvait-elle.

Elle faisait tranquillement le tour du lac lorsqu'elle repéra non loin une silhouette en rouge. Derrière elle, il y avait une autre jeune fille. Elle s'approcha un peu, afin de mieux distinguer les silhouettes. La jeune blairelle remarqua Kaeyann. Ah ! Une personne qu'elle connaissait. L'autre fille par contre, ne lui disait rien du tout. Ce devait être une serpentarde, à en croire son badge. Tant mieux, Colline avait vraiment envie de se faire des amies. La jeune fille s'avança rapidement vers les deux autres, en arrivant, elle s'exclama :


"Kaeyann ! Ça fait plaisir de te revoir ! Je suis contente de te recroiser..."

La blairelle remarqua que les deux filles semblaient être intéressées par quelque chose par terre. Se penchant également, elle aperçut une petite fée cachée par le nez de la serpentarde. Une fée ? Etrange... Elle ignorait que les fées existaient. Mais après tout, elles étaient dans un monde magique, non ? Avançant elle aussi sa tête, elle s'exclama devant la minuscule créature :

"Wah ! Elle est si petite... Mais elle a un problème, non ?"

La Poufsouffle venait de remarquer que la fée n'avait pas l'air en forme. Regardant les deux autres filles, elle les interrogea du regard... Elle espérait vivement que l'une des deux s'y connaisse en fées... Tout ce qu'elle y connaissait elle, c'était ce qui était raconté dans les contes moldus. Et autant dire que cela ne devait pas servir à grand chose dans des moments pareils...

 MISSION  Une toute petite demoiselle en détresse  PV 

Kaeyann sourit en voyant que son amie l'avait vue et s'apprêtait à venir la rejoindre. Elle vint pour se tourner à nouveau vers la petite fée, mais elle sursauta vivement et dut faire un effort surhumain pour ne pas hurler quand une voix résonna à quelques centimètres de son oreille. La jeune fille plaqua un main sur sa bouche, l'autre sur sa poitrine, et se retourna vers l'origine de la voix. Elle reconnut alors Jade Wellington, une Serpentard avec qui elle s'était légèrement brouillée quelques semaines auparavant, et qui était en train de lui dire:

«Bonjour ! Hum, excuse moi pour l'autre jour... Tout ne va pas toujours bien dans ma tête ces temps-ci. Je pensais que tu te moquais de mon incompétence pour fabriquer des bonhommes de neige... J'avais l'intention de t'envoyer un hibou, mais j'ai abandonné l'idée, pensant que tu trouverais mes excuses puériles. C'est bien mieux en face à face !»

*Me moquer? Pas du tout! Mais maintenant toi tu peux te moquer de la tête effrayée que je fais en ce moment.* Kaeyann laissa retomber ses bras le long de son corps. Elle n'était pas du genre à accumuler de la rancœur, et à vrai dire elle n'avait plus pensé à cette histoire depuis des jours, mais elle était quand même touchée de voir que Jade avait pensé à s'excuser. C'était gentil de sa part, même si ce n'était au final la faute de personne si un malentendu les avait fait prendre un mauvais départ. Sans laisser le temps à Kaeyann de répondre, Jade se pencha vers la fée et s'exclama:

«Mais qu'est-ce que c'est que ça? Où l'as-tu trouvé ? C'est...vivant ? On dirait une fée avec ses petites ailes délicates... Wahouuu, elle est magnifique...»

Kaeyann sourit à nouveau. Il était vrai que la vision de cette petite fée aussi fragile que jolie lui avait fait de l'effet, à elle aussi. Colline rejoignit les deux jeunes filles et, après avoir salué Kaeyann, ce fut à son tour de s'extasier devant ce spectacle d'une beauté extrêmement triste.

«Wah ! Elle est si petite... Mais elle a un problème, non?»

La Rouge hocha la tête et s'accroupit auprès de la fée, qui jetait aux trois jeunes filles des regards paniqués. Kaeyann lui sourit gentiment pour la rassurer, puis répondit à la Poufsouffle:

«Oui, ses ailes sont trempées, elle ne peut plus s'envoler. On devrait la sortir de là, vous croyez pas? Si elle se fatigue trop et qu'elle n'arrive plus à s'accrocher à la branche, elle risque de tomber à l'eau et je ne suis pas certaine que les fées sachent nager.» Puis, s'adressant à la fée, ajouta: «Je vais vous prendre dans mes mains, d'accord? Je ne veux pas vous faire de mal, mais on ne peut pas vous laisser là, c'est trop dangereux.»

Kaeyann attendit que la fée hoche à nouveau la tête, mais cette dernière semblait plus faible qu'avant, et elle peinait à garder les yeux ouverts. La jeune fille tendit donc la main et la glissa sous la branche sur laquelle la fée s'était échouée, et entreprit de la faire glisser dans sa paume le plus délicatement possible. Leur premier contact épidermique surprit grandement Kaeyann. Elle s'était attendue à ce que la peau de la fée soit à la même température que la sienne, ou même un peu plus chaude, dépendamment du temps qu'elle avait passé sur sa branche, exposée au soleil qui brillait férocement ce jour là. Mais, au contraire, elle était fraiche et lisse comme... *Comme une craie* pensa Kaeyann sans savoir pourquoi cette image en particulier lui était venue à l'esprit. Elle se redressa, la fée dans le creux de ses mains, et regarda les deux autres filles.

«Et maintenant... Vous pensez qu'on doit faire quoi?»


.oOo.Kaeyann Hirondella.oOo.C'est dans le brouillard qu'une rencontre est belle.oOo.
Capitaine des Red Lights ~ Préfète ~ Tutrice ~ Gryffon d'Argent
♦ Élève du mois de Février 2014♦