Lac

Inscription
Connexion

On s'était dit rendez-vous après les cours  PV Evie Leumier 

Il avait était difficile de se lever, la matin même, après la si courte nuit que Rubis avait passé. A la lumière du jour, ses yeux lui piqués terriblement. Elle avança jusqu'à la douche les paupières clouées. Et elle s'épargna un bon nombre de chute. *Pas évident de marcher les yeux fermés dans une chambre de filles CAR il y a des vêtements un peu partout* pensa la lionne. Elle se vêtit d'un gros pull que lui avait tricoté sa grand-mère aux couleurs de Gryffondor. Elle finit par se brosser les cheveux tout en crissant des dents puis disparut par le trou de la porte. Dans la Grande Salle, tout le monde avait l'air de bonne humeur, sauf bien évidemment Rubis qui était trop fatiguée pour discuter avec qui que ce soit. Elle prit son petit-déjeuner rapidement afin d'éviter toute conversation. Les cours se déroulèrent tellement bien que Rubis en sortit plus joyeuse qu'à son arrivé. A l'heure de manger, elle se rappela de son rendez-vous après les cours et afficha un grand sourire sur son visage blafard.

L'après-midi passa lentement, beaucoup trop lentement, peut-être bien parce qu'il lui tardait la fin des cours. Souvent, elle souffla tout ce qu'elle pouvait pour montrer son mécontentement. Pourtant elle aimait ce qu'elle apprenait par dessus tout mais elle se disait qu'il n'y avait rien de mieux que de faire des connaissances. Elle essaya de prendre des notes claires sur ce qu'expliquait le professeur mais ses pensées n'arrêtaient pas de se disperser. Elle se frotta le front et de nouveau, elle reprit des notes précises en regardant ce que sa voisine avait écrit pour pouvoir compléter. Malheureusement, elle ne faisait que papoter avec une autre camarade depuis que le cours avait débuté et son parchemin était donc vierge. Rubis se renfrogna, elle appuya sa tête contre sa main gauche et resta dans cette position pendant l'heure entière.

Elle s'approcha enfin du parc et vit au loin la couleur de la végétation qui entourait le lac de Poudlard. Cette couleur lui rappelait ses yeux, un magnifique vert. Elle contempla sa montre, elle était en avance de quelques minutes pour son après-midi entre filles. Avec Evie. Une jeune gryffonne gorgée de gentillesse. Quoi qu'il en soit, c'est ce qu'elle avait fait transparaître à Rubis lors de leur dernière rencontre. Elle n'avait rien de niais, en effet hier soir aux alentours de trois ou quatre heure du matin, les deux jeunes rouges s'étaient retrouvées nez-à-nez, et Rubis avait beaucoup plaisanté avec elle. Elles avaient discuté bien trop longtemps pour être en forme pour les cours et s'étaient donné rendez-vous le lendemain. Rubis s'installa près du Lac, mais pas trop, l'eau était sombre, rien à voir avec les plages du Mexique. Elle s'assit sur une grande couverture qu'elle avait apporté pour l'occasion et en attendant Evie, elle sortit un livre et s'y plongea dedans.

La réussite c'est ma cible.
Si tu vois les crocs du lion ne t'imagines pas qu'il te sourit.
je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises♥

On s'était dit rendez-vous après les cours  PV Evie Leumier 

Evie avait décidé de se balader un peu seule aux abords du lac avant son rendez-vous avec Rubis, c'est pourquoi elle s'était dépéchée de sortir du chateau après les cours. Elle avait demandé à Lucy, sa comparse mal-voyante qu'elle secondait dans sa vie de tous les jours, si elle était d'accord de rester avec Nora pour changer, le temps qu'Evie aille rejoindre Rubis le temps d'une heure ou deux. Cette dernière avait accepté sans mal, heureuse de se retrouver délivrée de la présence d'Evie. Non pas que les deux fillettes ne s'entendaient pas, mais elles étaient si souvent ensemble maintenant qu'elles avaient toutes deux besoin d'une pause ! Même les couples ne passent pas autant de temps l'un avec l'autre, songea Evie. Ou s'ils le font il ne peuvent que s'étripper au bout d'un temps, ironisa-t-elle encore.

Sautant d'un rocher à l'autre au bord de l'eau, plongée dans ses pensées, Evie aperçut bientôt Rubis qui arrivait à son tour au bord du lac, un peu plus loin, et ne tarda pas à déplier une couverture qu'elle étala sur l'herbe, fraiche en cette période, avant de s'y asseoir.


*Elle a tout prévu !* songea-t-elle.

N'ayant pas repéré sa camarde, Rubis sortit un livre de son sac et entreprit de s'y plonger.

Sautant en bas de son caillou, Evie se dirigea en direction de Rubis sans trop se presser pour autant : ce petit moment de solitude lui faisait du bien, d'autant plus qu'elle n'en avait pas eu de pareil depuis longtemps, sans compter son errance de la nuit dernière dans les couloirs obscurs du château.

Elle arriva cependant bien vite à la hauteur de sa camarde. Toutes deux avaient sympathisé lors de leur rencontre nocturne et avaient projeté de se revoir ici, sans doute pour découvrir si une amitié pourrait naitre entre elles.


"Salut Rubis !" entonna-t-elle à l'adresse de la fillette aux longs cheveux blonds, qui venait d'apercevoir l'arrivée d'Evie non loin d'elle et avait refermé son livre.

Evie s'assit à ses côtés. Toutes deux se firent une bise et semblèrent immédiatement plonger leur regard dans le gris du lac. En effet, elles étaient toutes deux un brin gênées, ne se connaissant finalement pas.


"As-tu bien dormi, après notre séparation, cette nuit ? Moi je suis un peu crevée aujourd'hui, mais ça valait le coup, c'était cool cette visite du château de nuit, non ?"
dit-elle bientôt, décidée à briser la glace.

► Responsable des nouveaux arrivants et arrivantes ◄
♫ Gryffondor du mois de Janvier ♫
“Le génie est composé d'amour, d'enfance et encore d'amour.” - Christian Bobin -

On s'était dit rendez-vous après les cours  PV Evie Leumier 

Un léger vent soulevait la chevelure blonde de la deuxième année, l’obligeant à coincer quelques mèches de cheveux derrière ses oreilles plusieurs fois d'affilées, avec des gestes de bras rapides. Lorsqu'elle entendit une voix qui, non loin d'elle, surgissait du bord du lac, elle l'a reconnue immédiatement et leva la tête. C'était Evie qui était à l'heure pour leur rendez-vous entre amies, la jolie fille au nom de famille qui vient de la France la salua avec beaucoup de sympathie et de volonté. Rubis déplaça ses affaires puis se recula pour laisser de la place à Evie sur le plaid. Elle remit en place son marque-page et ferma son roman policier, car ce n'était plus l'heure de lire, mais de papoter.

La discussion débuta sur leur escapade de la veille, en pleine nuit. Étoilée ou pas, dans les couloirs du château. Rubis, genoux contre la poitrine et bras sur les jambes, contempla le parc qui se trouvait en face de son amie et d'elle-même. Elle était émerveillée par la vaste étendue de gazon, pourtant le vert de ses yeux donnait une impression d'un regard imperturbable. La rouge respira profondément, l'odeur de l'herbe lui vint au nez instantanément.


« Salut Evie ! Oui très bien même si la nuit a été plus courte que prévue et toi ? »

À cet instant, Rubis bailla la main devant la bouche, les yeux plissés. Repenser au peu de sommeil qu'elle avait eu, lui faisait ressentir à quel point elle avait les paupières lourdes et donnerait envie à quiconque qui serait en manque de sommeil de s'allonger sur la couverture pour dormir, rejoindre les bras de Morphée. Mais le matin même, la jeune lionne n'avait pas oublié de faire le plein de vitamine et avait donc pris soin de manger trois fois plus d'oranges qu'à son habitude pour pouvoir tenir le rythme des cours. Ne pas tomber de fatigue avait été son dilemme du jour.

" Moi je suis un peu crevée aujourd'hui, mais ça valait le coup, c'était cool cette visite du château de nuit, non ? "

De quoi allaient-elles bien pouvoir parler ? Évitant de laisser un silence qui aurait pu faire de cet instant, un moment vraiment embarrassant pour les deux jeunes filles, Evie prit aussitôt les devants. * Elle semble être une fille intéressante ! * considéra Rubis.

« Oui et ça fera une histoire supplémentaire à raconter à nos enfants plus tard ! »

Rubis se mit à rire et profita de cet instant. Le chant des oiseaux, les paysages ainsi que de la gigantesque école de magie dont elle faisait partie. Tout cela était magnifique, c'était difficile de croire que ces endroits existaient réellement.

« C'est comment la France ? »

La réussite c'est ma cible.
Si tu vois les crocs du lion ne t'imagines pas qu'il te sourit.
je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises♥