Lac

Inscription
Connexion
  Retour

 Anim  Opération Calamar !  PV 

Lancer le sort "Lashlabask" devait être un simple exercice, un exercice pour se rappeler qu'on était capable de se protéger mais Wilson visa accidentellement sur Caroline, ce qui la fit partir. Ayleen pensa qu'elle devait avoir eu vraiment peur à ce moment, trop peur pour continuer. Cela faisait donc une personne en moins, pas très rassurant...
Et voilà qu'elle se retrouvait seule, la jeune fille pensa un instant à rejoindre Caroline à la surface et à se contenter du récit des autres, mais ce n'était pas ce qu'elle voulait, ce qu'elle voulait c'était le voir de ses propres yeux, ce calamar, elle prit donc son courage à deux mains et resta dans l'eau. Par la suite, elle demanda à Wendy et Anna si elle pouvait se joindre à elles. Le courage c'est bien d'en avoir mais elle n'était pas folle non plus. Petit à petit les voix se turent pour laisser le fantôme parler.

Une fois que tout le monde se soit tu, le fantôme procéda à quelques explications. Il demanda d'abord au groupe d'être extrêmement vigilant, pour ça il pouvait compter sur Ayleen, elle s'était un peu détendue depuis son entrée dans le lac mais elle restait anxieuse dans ce milieu qui ne lui était pas familier. L'eau ne lui faisait plus grand-chose, elle avait peur quand elle risquait de se noyer ce qui dans le cas présent, n'était pas le cas. Cependant, la luminosité était basse ce qui créait un côté hostile aux alentours, une créature pouvait se cacher silencieusement derrière une algue, il y avait peu de chances qu'on puisse la voir.
Ayleen regarda un instant autour d'elle et put voir des petits êtres servant sûrement de repas à la grande créature, celle-ci devait d'ailleurs bien se sentir à l'aise. C'était plutôt drôle de se dire que cet environnement si peu accueillant était un vrai terrain de jeu la créature.

Ensuite, vint le moment de la descente, les consignes étaient simples : trouver des pistes pouvant mener le groupe au calamar. La lumière baissait peu à peu ce qui n'aidait pas vraiment à la recherche. Ayleen n'étant pas une bonne observatrice, elle n'eut pas vraiment l'espoir de trouver quoi que ce soit. Le temps passait lentement et personne ne trouvait rien elle la première année se demanda combien de temps allait durer cette phase de recherche franchement ennuyeuse.
Après un certain temps quelqu'un finit par trouver les restes d'un repas du calamar, enfin... était-ce vraiment un indice? Le calamar ne devait pas être le seul à manger, mais dans cette situation, il valait mieux faire confiance au chef de groupe et puis si c'était vraiment une piste, cela voulait dire que les choses avançaient!

~Même le plus petit des Serpents a du venin~~
~Première année à Poudlard~

 Anim  Opération Calamar !  PV 

Finalement l'entraînement au lancé de sort n'avait pas été une réussite totale. En effet la préfète des verts, Caroline, avait préféré remonter à la surface et fouler la terre ferme avant de perdre un bout d'oreille, sans doute devait elle avoir un mauvais pressentiment sur cette aventure. Quoiqu'il en soit ça n'avait pas vraiment rassuré la petite Wendy qui considérait sa camarade comme une des plus intrépides élèves du groupe, et qui commençait à angoisser au fur et à mesure que la couleur de l'eau autour d'eux tirait vers le noir. Elle avait également remarqué que Sir Clogg ne tenait pas de baguette et elle croisait les doigts en espérant qu'elle ignorait juste les nombreux pouvoirs des fantômes.

Le petit groupe s'enfonçait de plus en plus profondément dans les abysses du lac, et on pouvait constater que les jeunes sorciers se groupaient inconsciemment, histoire de se réconforter mutuellement. Wendy se tenait étroitement entre Ayleen et Anna, qui semblait plus enthousiaste que jamais et avait pris la dernière consigne de leur guide très au sérieux. Edgar avait expliqué qu'ils se rapprochaient (dangereusement pensa Wendy, un peu trop fort dans sa tête) du lieu de vie du Calamar et qu'ils devaient guetter le moindre signe de vie de la créature. Il avait parlé de nourriture, chose que Wendy traduisit par cadavres, après tout sait-on vraiment de quoi se nourrit cette chose ?

Alors que la jeune verte tournait sa tête vers Ayleen pour communiquer son mal être elle entendit des appels victorieux et compris qu'ils avaient découvert des restes de repas. Wendy s'approcha craintivement du lieu où gisait des petits os parfaitement "nettoyés", mais par chance, Wendy ne reconnaissait aucune forme osseuse. Cette aventure lui plaisait de moins en moins. Le calamar mangeait-il des humains ? Est-ce que quelqu'un c'était renseigné ? Wendy essayait de se calmer en se disant que la Directrice n'aurait jamais laissé une telle aventure s'organiser si il y avait eu du danger, puis elle se rappela le Tournoi des Trois Sorciers, le Quidditch et toutes les autres activités dangereuses dont Poudlard fourmillait. Quelqu'un avait-il prévenu la Directrice bon sang ?!

*TROISIEME ANNEE RPG* Poudlard 2040*
“- Is this real? Or has this been happening inside my head?
- Of course it’s happening inside your head, Harry, but why on earth should that mean that it is not real?”

 Anim  Opération Calamar !  PV 

Underwateeeeeeeer ♫

Wilson se promenait dans les profondeurs du lac de Poudlard. Au début, il était venu pour partager du bon temps avec son ami Arthur en dépit de la créature qu'il y avait dans le lac. *Ce n'est qu'une légende !* pensa Wilson, il n'existe pas. Le Serpentard était en faite, juste venue ici pour faire trempette. Après s'être exercé pour se défendre, Wilson ne cru pas une seconde qu'il allait devoir se servir pour de vrai de ce sortilège, il suivit le groupe dans les profondeurs. La consigne d'Edgar Clogg était clair : si quelqu'un voyait quelques choses, il le signalait. Wilson se mit donc à nager, tranquillement, sans se préoccuper de rien, ni même rechercher quelque chose de précis. Au bout d'un moment, quelqu'un avait repérer quelque chose, Wilson fut invité à remonter à la surface, tout étonné que quelqu'un ait trouvé quelque chose. Le sportif resta en retrait du groupe, un peu de peur, et aussi de non-compréhension. L'indice était des restes de repas de quelque chose de gros. Wilson ne savait pas quoi, mais les pauvres victimes étaient tous belle et bien morte manger par cette chose. Pendant un instant, il douta avant de dire :


« J'suis sur que c'est qu'une légende tout ça ! » Il se tourna vers Edgar : « Le calamar n'existe pas, pas vrai ? Vous avez mit ça là, - il montra le repas du soi-disant Calamar - pour qu'on y croit. »

Wilson voulait se rassurer mais aussi profiter de l'eau en toute quiétude. Cependant, s'il disait vrai, il venait sans doute de briser un long mythe, tenu par des milliers de sorciers depuis des générations. Et si ce n'était pas le cas, il venait de se faire passer pour un idiot complet. Dans tous les cas, c'est sûr, si le calamar existait, il sortirait de l'eau. Il avait trop peur pour continuer en faisant semblant de s'amuser. Il n'a jamais été dans un état comme celui-là, un petit peu courageux, il pourrait affronter les difficultés sans embuche mais ici, on peut voir parfaitement pourquoi le choixpeau ne l'a pas envoyé à Gryffondor, il préfère fuir devant l'aventure qui s'offre aux élèves plutôt d'affronter le potentiel danger, qui selon lui n'existe pas. Son inquiétude est même étrange car puisqu'il pense que le calamar n'est qu'une légende, il devrait être très confiant, mais il doute de la vérité et quelque chose lui dit qu'il n'est pas très bon de savoir cette vérité sur ce calamar géant peuplant le lac de Poudlard.

Reducio
Excusez-moi pour le retard :sweatingbullets:

4ème année RP
"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté"

 Anim  Opération Calamar !  PV 

Les Serpentards s'entraînaient tous au sort « Lashlabask » afin d'être prêts en cas d'attaque. Wilson Kingson rata de peu Caroline Purelune, la préfète, qui décida de rentrer au château. Le fantôme qui dirigeait l’expédition, Edgar Clogg, comprit cet abandon et poursuivit.

« Bien. Nous allons descendre à la recherche du calamar maintenant. Je vous demande d'être extrêmement vigilant. Ne vous éloignez pas du groupe. Le but est de rechercher des indices qui indiqueraient la présence de notre ami aquatique. Si vous voyez quelque chose qui pourrait nous aider, signalez-le tout de suite ! »

Le fantôme partit en premier, suivit des Serpentards. Anna commença à être excitée. L'aventure débutait enfin ! La première année était toujours anxieuse, surtout depuis que le fantôme leur avait demandé de s'exercer au sort « Lashlabask ».
On leur avait dit qu'il n'y avait aucun danger !
Mais Anna aimait bien prendre des risques.
C'est pour ça qu'elle suivit le fantôme sans attendre. Elle était accompagnée de Wendy Stone et Ayleen Lloyd, deux amies de première année. Elles avançaient collées les unes aux autres pas très rassurées. D'ailleurs, tout les Serpentards restaient un peu près groupés, aucun d'eux n'osant s'aventurer dans les fonds de ce lac en solitaire.
La jeune fille cherchait des yeux un indice qui prouvait le passage du calamar géant. Elle commençait à prendre goût à cette expédition, c'était tellement excitant !
Néanmoins, Anna préférait ne pas trouver un indice trop gros, comme la tanière du calamar géant par exemple. Mais le fantôme avait parlé de nourriture, et ce fut cela qui fut découvert. Alors qu'Anna commençait à s'ennuyer, Wilson prit la parole.


« J'suis sur que c'est qu'une légende tout ça !  Le calamar n'existe pas, pas vrai ? Vous avez mit ça là, pour qu'on y croit. »

Anna regarda ce que Wilson montrait du doigt. C'était les restes du repas du calamar géant qui se trouvaient là.
Un moment, la jeune fille de Serpentard crut que c'étaient des os humains. Mais après une plus longue inspection, elle constata que les os étaient bien trop petits pour être humains. Des os d'orteils à la limite. C'était plus vraisemblablement les restes d'un petit animal comme un écureuil, ou un boursouflet.
Cette pensée attrista Anna. Mais en y repensant, elle n'était pas sûre que les boursouflets aient des os.


Reducio
Je suis vraiment désolée du retard.

Un sens interdit, en somme ce n'est qu'un sens autorisé, mais pris à l'envers.
Pierre Dac

 Anim  Opération Calamar !  PV 

Edgar Clogg
Image


Tous les élèves étaient maintenant regroupés autour du fameux indice : des restes de repas. La réaction de la groupée amusa Edgar Clogg l'espace d'un instant. Ils étaient effrayés, pour la plupart. Mais l'un d'eux brisa le silence installé par les réflexions intérieures de chacun en disant :

« J'suis sur que c'est qu'une légende tout ça ! Le calamar n'existe pas, pas vrai ? Vous avez mit ça là, pour qu'on y croit. »

Edgar observa le jeune homme qui venait de faire partager ses doutes. Ce n'était pas vraiment une bonne chose. Comprenez par là non pas que le fantôme était contre la liberté d'expression ! Non, loin de là ! Mais il pensait juste que si l'un des élèves présents avec lui aujourd'hui pensait que tout ce qu'ils faisaient ici n'était qu'une mascarade, et qu'il parvenait à en persuader les autres, alors ils seraient tous moins sur leurs gardes. Et il fallait absolument qu'ils restent très attentifs. Comment leur faire comprendre ça ?


« Oh crois-moi mon garçon, j'aimerais bien qu'il ne soit qu'une légende. Tu n'es pas obligé de le croire, mais fais juste comme si tu étais sûr de son existence. Ainsi, ta sécurité sera mieux assurée. C'est tout ce que je te demande. »

Après cette nouvelle mise en garde, le fantôme parla quelques instants aux élèves des restes de nourritures. Le calamar ne se contentait pas d'algues, bien évidemment. C'était une bête carnivore, dont il fallait vraiment se méfier. La remarque du jeune Kingson restait néanmoins dans l'esprit d'Edgar. Il espérait que ce jeune garçon, comme tous les autres, ne relâcherait pas sa vigilance. Un accident, ou un élève mangé par un calamar, ça l'embarrasserait pas mal !

Alors lui-même serait deux fois plus attentif également, même si ça lui paraissait difficile. Mais bien vite, plus vite que prévu d'ailleurs, les élèves pourraient être en mesure de se rendre compte que le calamar était tout, sauf une légende. En effet, le jeune Arthur Grimms pointa du doigt, d'un air effrayé, une ombre massive au loin. L'eau étant opaque, il était difficile de distinguer ce qu'était vraiment cette silhouette. Mais personne n'était dupe : le calamar était passé non loin d'eux.

Edgar eut à peine le temps d'avertir les élèves qu'il était là que, déjà, la silhouette sombre et massive disparaissait au loin. Il ne semblait pas agressif. Et le suivre était un bon moyen de pouvoir observait son milieu naturel, sa maison à lui. Alors Edgar prit une décision.


« Venez avec moi ! On va le suivre. Soyez discrets et calmes. Surtout pas de geste brusque et par pitié, ne faites pas la bêtise de lui jeter un sort ! »

D'un geste de son bras blanc et vaporeux, il indiqua le chemin à suivre. Edgar prit la tête de la file et avança à une vitesse qu'il pensait convenable pour suivre l'ombre qui n'était maintenant plus qu'un petit point noir dans l'horizon sombre et humide du fond du lac de Poudlard. Cette décision était-elle la bonne ? Ou les mènerait-ils à de grands dangers ?

Tour 4 lancé !

 Anim  Opération Calamar !  PV 

Devant les restes de nourriture, Arthur Grimms était plus dégoûté qu'effrayé. Ça n'avait vraiment pas l'air bon. Pourquoi le calamar, s'il existait, se contentait-il de ça ? Beurk ! Le jeune préfet partit alors dans des réflexions intérieures en se demandant quel style de plats un peu plus évolué pourrait se préparer le monstre avec toutes ses tentacules, son ami Wilson Kingson prit la parole en disant tout haut ce qu'il pensait lui-même tout bas.

« J'suis sur que c'est qu'une légende tout ça ! Le calamar n'existe pas, pas vrai ? Vous avez mit ça là, pour qu'on y croit. » 

Malgré ça, Arthur se dit qu'il valait mieux y croire quand même. L'ambiance environnante se prêtait bien à l'habitat d'une pieuvre géante et après tout, à Poudlard, tout était possible. Le fantôme qui les accompagnait, Edgar Clogg, lui répondit donc avec tout le professionnalisme nécessaire à sa fonction du jour.

« Oh crois-moi mon garçon, j'aimerais bien qu'il ne soit qu'une légende. Tu n'es pas obligé de le croire, mais fais juste comme si tu étais sûr de son existence. Ainsi, ta sécurité sera mieux assurée. C'est tout ce que je te demande. » 

Vinrent ensuite des explications longues et plutôt soporifiques, du point-de-vue d'Arthur, sur la façon dont pouvait se nourrir le calmar géant. Lui, il s'en fichait, il voulait de l'action ou remonter à la surface. Plutôt la deuxième option en fait. Cet environnement lui déplaisait de plus en plus et il avait hâte que ça se termine afin de rentrer bien au chaud au château.
Alors que le fantôme continua ses explications, le jeune garçon aux oreilles décollées se mit à nager un peu autour du groupe pour admirer le paysage sombre. On n'y voyait vraiment pas grand-chose là-dedans, c'était d'un ennui.

Mais Arthur Grimms eut vite le réflexe de regretter cet ennui tant dénigré. En effet, après s'être demandé pourquoi, à un endroit précis, c'était plus sombre qu'ailleurs ; et pourquoi ce dit-endroit se déplaçait étrangement autour d'eux, le Serpentard eut un frisson d'effroi qui lui parcourut toute la colonne vertébrale. Ok. Donc le calamar du lac de Poudlard était réel, et il était tout, mais vraiment tout près d'eux.
Sous le choc et prisonnier de la terreur qu'il éprouvait, Arthur ne put prononcer un mot. Il se contenta de pointer la bête du doigt, suivant ses déplacements très lents. Et même si la bête semblait s'éloigner, ce ne fut pas le cas de la peur qu'il ressentait.
Heureusement, le fantôme vit le geste d'Arthur et remarqua également l'animal.


« Venez avec moi ! On va le suivre. Soyez discrets et calmes. Surtout pas de geste brusque et par pitié, ne faites pas la bêtise de lui jeter un sort ! » 

Cette réaction eut le mérite de sortir Arthur de sa torpeur pour bouger un peu. Il suivit le groupe en se demandant, suite à cette mise en garde, qui serait assez stupide pour sortir sa baguette et viser cet animal dont il n'avait vu que la silhouette mais qui semblait tout simplement énorme. Et voilà qu'en plus, tout le monde le suivait ! Il fallait vraiment être inconscient ! Arthur Grimms n'avait à présent qu'une hâte : être de retour à la surface et courir dans sa salle commune, là où il se sentait vraiment en sécurité ; en espérant rester suffisamment vivant pour ça...

~ magiclandthetopofthetop.tumblr.com ~
Take my smile, that's the only thing I have

 Anim  Opération Calamar !  PV 

Wilson était le seul à ne pas rester correctement en place. Il était partagé par ses émotions divers, à savoir de la peur de l'inquiétude de rencontrer cette bestiole géante mais aussi il était convaincu que ce calamar n'était qu'un mythe, une légende. En faite, il ne savait pas trop ce qu'il en était mais il essaya de se rassurer comme il le pouvait. Alors que d'habitude, il parlait peu, là toutes les cinq minutes on pouvait l'entendre se plaindre, parler ou s'inquiéter pour divers chose. Edgar Clogg lui répondit :

« Oh crois-moi mon garçon, j'aimerais bien qu'il ne soit qu'une légende. Tu n'es pas obligé de le croire, mais fais juste comme si tu étais sûr de son existence. Ainsi, ta sécurité sera mieux assurée. C'est tout ce que je te demande. »

Mais si on ne croit pas, on ne peut pas être sûr de son existence. Une chose existe que si on y croit. Wilson n'était pas sur de comprendre, alors il resta sur ses gardes, au cas où que la chose incroyable existerait vraiment. Le deuxième année se fit discret pendant les prochains instants, il avait assez parler et agit et assez remuer les foules pour continuer. Le but n'était pas non plus d'affolé ses camarades.

Alors que le groupe avançait, Arthur pointa du doigts une ombre dans le lac. Wilson sentait son cœur battre à cent à l'heure : non pas possible, il n'existe pas, ce ne peut pas être lui. Le capitaine de Quidditch resta sur place, la bouche fermé pour ne pas que l'eau entre mais une grande envie de l'ouvrir de stupéfaction. Mais il ne pouvait pas même sous l'emprise du têtenbulle.


« Venez avec moi ! On va le suivre. Soyez discrets et calmes. Surtout pas de geste brusque et par pitié, ne faites pas la bêtise de lui jeter un sort ! »

Wilson se sentit rougir. Depuis le début, il avait fait que des gaffes, alors il s'efforça de bien surveiller sa baguette magique pour ne pas faire cette bêtise. Il suivit le groupe avec peu d'assurances, il avait de plus en peur, tel une fillette de deux ans de voir le calamar en personne. Il allait crier en le voyant, dans son état c'était certain. Wilson plaqua sa main sur sa bouche et avança timidement en restant près d'Arthur tous du long. *Pourquoi j'suis venu, pourquoi j'suis venu...j'suis pas un Gryffondor, pourquoi j'suis venu...* pensa-t-il. Il continua d'avancer vers l'ombre qui s'approchait d'eux, méfiant.

4ème année RP
"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté"

 Anim  Opération Calamar !  PV 

Un peu en retrait du groupe, Wendy nageait péniblement, ses bras gesticulaient dans l'eau et ses jambes donnaient des coups de pieds nerveux dans tous les sens. Elle n'arrêtait pas de jeter des regards inquiets à droite, à gauche, de se retourner brusquement à la moindre sensation étrange. Le sortilège de Têtenbulle troublait sa vision ce qui augmentait son niveau de stress. Elle restait coude à coude à Ayleen, et proche d'Anna qui la rassurait par son assurance proche de l'insouciance.

Elle entendit le Capitaine des Crochets d'Argent exprimer ses doutes vis à vis de l'existence du Calamar Géant, ce qui fit faire un petit saut d'espoir à son cœur de jeune sorcière. *Evidemment, pensa-t-elle, c'est sans doute un canular pour piéger les premières années, ces restes de nourriture ont même du être placé là exprès !* Après tout le premier Avril était proche et toute cette histoire allait sans doute prendre fin dans un grand éclat de rire de leur guide qui allait sans plus tarder leur avouer la mauvaise blague dont ils avaient été victimes. Hélas au grand regret de Wendy la pâle silhouette d'Edgar répliquer d'une voix ennuyée :

« Oh crois-moi mon garçon, j'aimerais bien qu'il ne soit qu'une légende. Tu n'es pas obligé de le croire, mais fais juste comme si tu étais sûr de son existence. Ainsi, ta sécurité sera mieux assurée. C'est tout ce que je te demande. »

Dommage...Wendy commençait à penser que cette expédition se terminerait peut-être après l'analyse des restes de repas de la bête marine lorsqu' Arthur pointa frénétiquement le doigt vers une tache plus sombre à une bonne distance du groupe. Wendy se pétrifia légèrement. Il n'était tout de même pas question qu'on s'approche de cette bête si ?! La voix de leur guide se fit à nouveau entendre, dans un chuchotement excité :

« Venez avec moi ! On va le suivre. Soyez discrets et calmes. Surtout pas de geste brusque et par pitié, ne faites pas la bêtise de lui jeter un sort ! »

Cette fois le visage de Wendy prit une couleur légèrement verdâtre, en accord avec l'eau qui l'entourait mais contrastant violement avec sa chevelure rouge. Elle tourna la tête vers ses amies avec des yeux ronds comme des billes, espérant de tout cœur qu'elle n'était pas la seule à trouver cette idée complètement folle et dangereuse. Wilson et Arthur semblait pourtant suivre leur guide de près, et à présent Wendy avait légèrement envie de pleurer. Elle ne voulait pas rester seule dans les profondeurs du lac mais n'avait clairement aucune envie de se rapprocher du Calamar. Ses yeux commençaient à s'embuer...

*TROISIEME ANNEE RPG* Poudlard 2040*
“- Is this real? Or has this been happening inside my head?
- Of course it’s happening inside your head, Harry, but why on earth should that mean that it is not real?”

 Anim  Opération Calamar !  PV 

Edgar Clogg
Image


Le petit groupe avança doucement mais sûrement vers la masse que tous avaient maintenant repérée. Tellement bien repérée d'ailleurs, que deux élèves ne purent s'empêcher de mourir de trouille et de prévenir rapidement à Edgar que c'était fini pour eux. Enfin, pour elles plutôt, car il s'agissait d'Ayleen Lloyd et Anna Obertino. Elles décidèrent donc d'arrêter là et de remonter sans poursuivre l'aventure. D'un côté, c'était dommage, mais n'était-ce pas ce qu'il y avait de plus sage à faire ? Pas pour le fantôme. Lui, il trouvait juste ça dommage. Il hocha la tête pour leur faire comprendre que c'était ok, et qu'elles pouvaient remonter sans cacher sa déception à leur égard.

Ils n'étaient plus que trois maintenant. Les trois survivants (pour l'instant) de cette aventure sous-marine : Wendy Stone, Wilson Kingson et Arthur Grimms. Edgar Clogg leur adressa un signe de tête en reconnaissance de leur présence. C'était les plus courageux qui étaient restés ! Et ils pouvaient être fiers d'eux.

Mais les compliments, c'était pour plus tard. L'heure était à la prudence car ils étaient en train de suivre le monstre géant du lac de Poudlard. Mais ils étaient lents. Un peu trop lents. Sans qu'il n'eut le temps de comprendre pourquoi, Edgar ne trouva plus la masse sombre. Son regard l'avait égaré.


« Mince ! On l'a perdu ! » Ne put-il s'empêcher de s'exclamer.

Tous les quatre se regroupèrent. Edgar regarda de tous côtés. L'eau, tout autour d'eux, était presque noire. Le silence était oppressant et le froid des profondeurs commençait à se faire sentir.
Edgar était si déçu ! Il ne voulait pas que ça se termine ainsi ! C'était si frustrant de n'avoir pu montrer aux élèves qu'une ombre un peu floue ! Mais heureusement pour lui (si l'on pouvait dire cela ainsi), le calamar avait finalement décidé de se montrer.

En effet, d'un coup, un voile noir s’abattit sur le groupe, en même temps qu'un grondement sombre et ténébreux parvint à leurs oreilles. Un coup d’œil en l'air montra à chacun qu'ils étaient littéralement sous le calamar. Ce dernier se déplaça lentement, frôlant de ses tentacules les têtes des membres de l'expédition. Il les entoura et montra alors son effrayante tête.
Edgar parvint à garder son sang-froid, à peu près, et cria aux élèves :


« NAGEZ ! REMONTEZ À LA SURFACE ! VIIIIITE ! »

Oui, l'expédition était arrivée à son terme. Le but était de voir le calamar du lac de Poudlard, et il était maintenant certain que personne avant eux ne l'avaient vu d'aussi près ! Ils pouvaient maintenant remonter. Et rapidement si possible. Edgar resta en dernier dans le cercle créé par les tentacules du calamar afin de le distraire, pour pouvoir laisser le temps aux enfants de se sauver ! En tant que fantôme, il fallait avouer qu'il risquait moins de problèmes que ces derniers.

La chance qu'ils avaient, c'était que la bête, qui devait être bien vieille aujourd'hui, n'était pas très rapide. Ils avaient tous le temps de remonter avant qu'elle ne réagisse. Ses gestes étaient lents, patauds et presque tranquilles.
Edgar put échanger un regard avec la bête. Un long regard difficilement explicable. Le calamar semblait presque s'être donné en observation. Il ne semblait pas menaçant et laissa tout ce petit monde partir sans leur poser d'autres problèmes qu'une grande et mémorable frayeur. Mais s'il avait l'air plutôt docile comme ça, qui pouvait réellement savoir ce qui se passait dans la tête d'un calamar géant ?

En très peu de temps, tous remontèrent à la surface et se posèrent sur les bords du lac, retrouvant enfin la terre ferme. Chacun essaya de se remettre à sa manière des émotions qu'il venait de vivre.

Après quelques minutes, Edgar se tourna vers Wilson Kingson, taquin.


« Alors ? Juste une légende ? »

Puis, après encore quelques échanges, Edgar remercia tous les participants de cette aventure, félicitant leur courage et leur sérieux. Il précisa aussi que ça avait été plus dangereux que prévu, mais remercia Merlin que tout le monde aille bien, félicitant une nouvelle fois les trois élèves de ne rien avoir fait de stupide. Enfin, avant de partir, il leur rappela l'immense privilège qu'ils venaient de recevoir et il leur promit qu'ils se rappelleraient à jamais de l'incroyable rencontre qu'ils venaient de vivre.

Tour 5 lancé !

Image

 Anim  Opération Calamar !  PV 

Arthur Grimms n'était franchement pas rassuré. Il avait envie de convaincre Edgar Clogg que c'était bon maintenant. Ils avaient vu en gros le calamar, ils pouvaient rentrer chez eux, nan ? Visiblement non, pour Edgar, car il continuait d'avancer malgré tout.
Le jeune Serpentard aux oreilles décollées fut surpris lorsqu'il vit Ayleen et Anna prévenir l'adulte qu'elles abandonnaient la partie. Et il fallait avouer que pendant une demi-seconde, il eut envie de les imiter. Mais non. Il s'efforça de rester courageux et de continuer cette expédition jusqu'à son terme !

Alors, toujours aux côtés de Wilson, et de Wendy aussi maintenant (ils n'étaient plus que trois, ça aurait été bête de se séparer), il avança, regardant frénétiquement de tous les côtés. Puis, il entendit le fantôme s'exclamer avec une pointe de déception dans la voix :


« Mince ! On l'a perdu ! »

Pour Arthur, c'était plutôt un soulagement. Le calamar était reparti dans les profondeurs. Chouette ! L'expédition se terminait donc ici, non ? Le préfet se préparait déjà à remonter et à quitter cette ambiance sombre et pesante, quand tout devint plus sombre encore. Et le bruit sourd qu'ils entendirent alors provoqua chez Arthur un frisson d'angoisse qui vint glisser le long de sa colonne vertébrale. Le jeune homme était devenu blanc comme neige et s'ils n'étaient pas sous l'eau, tous auraient pu voir ses cheveux se hérisser sur sa tête. Et ce fut pire encore lorsque, en levant la tête, il vit ce qui lui sembla être le dessous d'un très très gros calamar.
Arthur ouvrit la bouche pour crier mais rien ne sortit. La terreur était trop forte. Alors il resta là. La bouche grande ouverte, regardant, sans pouvoir s'en détacher, le monstre du lac. En se déplaçant, ses tentacules vinrent presque lui chatouiller les oreilles qu'il avait si grandes.
L'élève ne put sortir de cette étrange fascination que grâce au fantôme accompagnateur qui leur cria, à lui et à ses camarades :


« NAGEZ ! REMONTEZ À LA SURFACE ! VIIIIITE ! »

Il n'en fallait pas plus à Arthur. Il se réveilla et se rendit vraiment compte de ce qu'il se passait.

« AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! C'EST QUOI CE TRUC ENORME DE OUF ?!! »

Il nagea alors aussi vite qu'il le pouvait, passant entre les tentacules, jusqu'à la surface du lac. Ce n'est qu'une fois arrivé en haut, perdu au milieu de l'immensité humide et devant plisser les yeux à cause du soleil, qu'il s'intéressa à ce qu'il était advenu de ses deux camarades. Il attendit dans l'appréhension de les voir enfin le rejoindre.
Une fois que ce fut fait, il nagea jusqu'à la berge et s'allongea sur le sol, prenant bien soin de n'avoir aucun contact avec l'eau. On ne savait jamais.

Une fois que le fantôme les eut rejoints, Arthur fut pris d'un rire nerveux. Il relâchait la pression et essayait par la même occasion de chasser les images qu'il avait en tête. Il ne pouvait plus y faire face sans péter un plomb aujourd'hui. Mais il savait déjà que ça deviendrait un super souvenir à raconter à des filles plus tard.
Il ria de plus belle lorsque le fantôme taquina son ami Wilson.

Ensuite, ils furent remerciés par Edgar, qui leur dit aussi tout un tas de mots gentils après ça. Arthur ne put s'empêcher de prendre la parole à son tour.


« Merci beaucoup monsieur Clogg ! C'était juste extra ! »

Arthur n'avait qu'une hâte maintenant : courir en salle commune pour raconter à tous les autres ce qu'ils venaient de rater (sans oublier de se la péter un peu au passage bien sûr).

~ magiclandthetopofthetop.tumblr.com ~
Take my smile, that's the only thing I have

 Anim  Opération Calamar !  PV 

Wendy était tiraillée entre la peur et l’anxiété. Elle en voulait à ses deux camarades d’avoir demandé à leur guide de remonter à la surface, et surtout elle leur en voulait de l’avoir fait alors qu’elle se trouvait plus proche des garçons et qu’elle n’avait pas entendu. En voyant la mine déçue d’Edgar elle n’avait pas osé lui demander de quitter l’aventure elle aussi, de peur de lui faire croire que cette expédition était un échec. Il avait l’air si emballé par tout ça ! Mais zut à la fin, ça faisait vraiment trop peur, c’était inconscient de faire descendre des premières années au fond du Lac ! A la recherche d’un monstre qui plus est ! Non mais avait-il sincèrement eu l’autorisation de la directrice ? La petite verte en doutait de plus en plus... Le point positif c’est que sa colère laissait peu de place à la peur. De toute façon elle venait d’entendre leur guide annoncer qu’ils avaient perdu le calamar de vue. A moins que…

L’eau qui les entourait était à présent proche du noir, et bien qu’elle nageait à seulement quelques centimètres des autres membres de l’expédition il était difficile de se voir correctement. Elle se tourna vers ses deux camarades, prête à leur demander si ils étaient pas partants pour remonter. Arthur et Wilson avaient à présent les yeux fixés vers le haut, et l’air défait. Wendy ne mit pas longtemps à comprendre la cause. Les secondes semblèrent durer une éternité et lorsque ses yeux tombèrent sur les tentacules gigantesques et molles qui les effleuraient, elle faillit se faire dessus.

La fabuleuse aventure de Wendy et du Calamar Géant s’arrêtait donc ici. C’était donc ça, elle allait mourir là, au fond du lac de Poudlard. On ne retrouverait jamais son corps, sans doute le calamar recracherait ses os, qui deviendraient à leur tour des objets d’analyses lors des futures expéditions. Incapable de bouger, un cri lui perça les tympans :


« NAGEZ ! REMONTEZ À LA SURFACE ! VIIIIITE ! »

C’était leur guide, pris de panique, qui faisait de grand cercle agités afin de faire diversion et de laisser les petits sorciers s’échapper. Arthur avait déjà commencé à gesticuler dans tous les sens en direction de la surface du lac. Le cœur de Wendy s’emballa. Elle ne voulait pas mourir. Elle avait tellement peur bon sang ! Des larmes commencèrent à couler le long de ses joues et elle actionna ses quatre membres de toutes ses petites forces dans l’espoir de revoir le ciel. Elle ne voyait plus rien. Elle sentait des choses la frôler, la cogner, peut-être un pied ou un tentacule, elle n’en avait aucune idée. Elle criait dans sa bulle sans savoir si on pouvait l’entendre, la vue brouillée. Et d’un coup, l’air, le ciel. Elle usa ses dernières forces pour atteindre la rive la plus proche, abandonnant sa brasse habituelle pour une espèce de nage du chien assez pathétique, mais l’essentiel c’était qu’elle touche la terre ferme.

Une fois sortie de l’eau, elle s’écroula sur le sol, encore tremblante et secouée de hoquets. Elle entendit leur guide faire une petite remarque à Wilson sur la soi-disant non-existence du calamar, et alors qu’elle allait rugir de colère, elle fut prise d’un fou rire nerveux, se tordant sur la pelouse, riant à gorge déployée de cette aventure qu’elle venait de vivre, plus heureuse que jamais d’être bel et bien vivante, entourée de ses camarades de fortune.

Elle n’alla pas jusqu’à remercier Edgar pour l’expédition, mais lui adressa un faible sourire avant de remonter avec les autres vers le château, dans un état second mais avec une pointe de fierté d’avoir été jusqu’au bout.


*TROISIEME ANNEE RPG* Poudlard 2040*
“- Is this real? Or has this been happening inside my head?
- Of course it’s happening inside your head, Harry, but why on earth should that mean that it is not real?”

 Anim  Opération Calamar !  PV 

Nage droit devant toi... ♫

Wilson avait tenu plus que prévue. Caroline, Ayleen et Anna étaient toutes les trois, déjà remontés à la surface. Wilson qui était le plus apeuré de tous, tenu bon, sans doute parce qu'il restait coller à Arthur tous le temps. En compagnie du fantôme, il ne restait plus que Wendy et les deux garçons. Le deuxième année avança dans l'eau en suivant ses deux camarades de prêt. Heureusement qu'il était dans l'eau, cela ne se voyait pas, mais il tremblait de tous son corps. Au bout d'un moment le fantôme s'écria :

« Mince ! On l'a perdu ! »

Ouais, on va dire ça... Wilson sentit son corps moins trembler, finalement il n'existait pas ce calamar. C'était juste une promenade sous-marine avec un peu d’adrénaline. Wilson se regroupa avec les autres et attendit. Quoi il savait pas, mais peu de temps après son interrogation personnelle, une ombre s'abattu sur le lac. Ce qui était sur, c'est que ce n'était pas la nuit qui tombait.

« NAGEZ ! REMONTEZ À LA SURFACE ! VIIIIITE ! »

Wilson ne réfléchit pas, il obeissa. Les choses allaient trop vite pour avoir peur, il se souvenait d'avoir entendu Arthur crier, et il nagea aussi vite qu'il le pouvait, sans regarder derrière lui, sans faiblir. En y repensant, il aurait du le faire bien avant, c'est beaucoup trop dangereux de s'approcher comme ça. Et dire que Wilson pensait que ce n'était qu'une légende, il en revenait pas, il ne savait plus quoi penser. Enfin pour l'instant il n'avait pas le temps de penser, il devait regagner la surface et vite. Quand ce fut fait, il sortit de l'eau en se disant qu'il n'était pas prêt d'y retourner.

« Alors ? Juste une légende ? »

Edgar Clogg s'était tournés vers lui pour lui faire la remarque que Wilson prit bien. Mais il était tellement paniqué par le calamar et son existence, qu'il n'arrivait pas à répondre. Il tremblait de partout, il était comme paralysé. Il entendit ses deux camarades remercier le brave fantôme pour cette expédition et ouvrit timidement sa bouche lui aussi :

« Il existe ! »

Il prit ses affaires et s'en alla, il avait besoin d'aller ailleurs que prêt de ce lac, et vite. Il n'était pas prêt d'oublier cette sortie, qui changera à jamais sa vision du lac de Poudlard.

4ème année RP
"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté"
  Retour