Bureau de la directrice

Inscription
Connexion
  Retour

Entretien avec un Choixpeau  Privé 

Image


Le Choixpeau sembla mastiquer une espèce de pâte invisible. S'il avait pu produire un bruit de salive, il l'aurait sans doute fait. Le pli qui lui servait d'yeux s'agrandit, puis se rétrécit. On aurait dit qu'il sondait l'âme de Nora Starks. Il finit de ruminer et sembla se rejeter en arrière.

« Starks... Je me souviens de toi. »

Comme pour faire durer le suspense, il se remit à mastiquer et à plisser les yeux. Le Choixpeau devait sa réputation de "vieux chapeau" à cette lenteur, justement, dont il faisait parfois preuve. Qu'il était doté du pouvoir de legilimancie, et que lire dans l'esprit d'une personne pouvait prendre du temps, cela semblait échapper à certains. Des élèves avaient en effet l'air de penser que la cérémonie de répartition était une sorte de loterie, qu'il y avait, quelque part, une forme de hasard et de jugement à la tête du client.

« Mh, ce n'était pas facile pour toi. Il y a ce que l'on voit, et ce qui est caché... »

Il mastiqua à nouveau et donna l'impression de tourner son regard vers la directrice, assise derrière son bureau. Puis, ses sourcils montrèrent qu'il reporta son attention sur la jeune fille.

« Ce que tu ne soupçonnes pas en toi-même... »

Le Choixpeau rejeta son bout pointu vers l'arrière et partit dans un rire gras, qui se transforma vite en toux.

« Gryffondor est bien la Maison qu'il te faut, crois-moi ! Elle t'aidera dans l'avenir, et tu te découvriras... Moi, je peux déjà lire en toi comme dans un livre ouvert ! »

~~~


Kristen avait le nez dans ses papiers, grattait quelques mots de sa plume sur des bouts de parchemins inintéressants, mais elle n'avait pu faire autrement qu'entendre les paroles du Choixpeau. Il avait toujours eu ce don de s'exprimer plus pour lui-même que pour les autres : tout semblait parfaitement clair dans sa tête, si bien que paradoxalement, il en devenait vite incompréhensible. Le système de référence n'était pas le même pour lui, et pour tous les autres. Il fallait produire un grand effort rétrospectif pour effleurer la compréhension de ses paroles, qui n'en étaient pas moins toujours vraies, au moins sur le long terme.

La directrice avait relevé la tête un instant, lorsque le Choixpeau avait analysé à nouveau pour lui-même ce qui occupait la tête de Nora Starks. Elle avait vaguement expiré un petit rire et secoué la tête en replongeant dans ses papiers. Cette élève de Gryffondor rappelait à Kristen ses jeunes années et sa scolarité à Poudlard.

Comprenant que le Choixpeau n'avait pas l'intention d'en dire plus à la jeune fille, Kristen se releva et se dirigea vers l'élève. Elle croisa les bras en se positionnant devant elle, adressa un regard en coin à l'honorable couvre-chef et dit à la jeune Starks, en ayant l'air plus convaincu qu'elle ne l'était en vérité :


«  J'espère que ces paroles vous aideront à mieux comprendre la décision de notre ami... »

Elle passa sur le côté de Nora et mit sa main derrière son dos, faisant quelques pas pour la rediriger vers la sortie.

« Comme je vous l'ai dit, j'ai quelques tâches importantes à exécuter, qui nécessitent du calme. »

Elle lui adressa un sourire poli, mais qui l'invitait tout de même à quitter les lieux. Elle haussa le menton et pencha la tête légèrement sur le côté, tout en plissant les yeux.

« Merci pour votre visite. Ah, et je vous serais reconnaissante de ne plus penser à entrer dans mon bureau sans mon autorisation, à l'avenir. »

Moi, je suis en quelque sorte un philosophe. Mon sujet d'étude, c'est vous. Je fais des recherches sur vous, votre vie, votre âme.

Entretien avec un Choixpeau  Privé 

La Gryffondor buvait les paroles du Choixpeau, tout en essayant de les mémoriser au mieux et de les analyser. Le tout semblait cohérent, mais aussitôt qu'elle s'attardait sur un détail, plus rien n'avait de sens. C'était presque comme s'il s'attendait à ce qu'elle connaisse déjà la réponse et donc qu'elle comprenne à quoi il faisait allusion. La pauvre sorcière en herbe n'était pas une Serdaigle, aussi se sentait-elle plus perdue qu'autre chose. Bien qu'elle ne pensait pas avoir été aidée plus que cela, elle était reconnaissante d'avoir eu cette opportunité. Elle s'apprêta à remercier le Choixpeau quand Miss Loewy marqua la fin de l'entrevue. Nora se fit raccompagner à la porte du bureau avec pour instruction de ne plus espérer revenir en douce ici.

« Bien sûr Madame, je suis désolée. Merci beaucoup pour cette opportunité, bonne journée à vous. » conclue t-elle avant de quitter le couloir, remarquant au passage que Dylan n'était plus là.

Alors que la fillette marchait en direction des escaliers pour rejoindre sa salle commune, elle pensa à Miss Loewy. Elle n'avait jamais vraiment interagit avec elle avant ce jour mais avait toujours eu cette image d'elle, d'une femme forte mais froide, sévère, stricte. Pour une peu, Nora aurait pu avoir peur de la directrice de Poudlard. Elle s'était donc trouvée surprise par sa compréhension et sa générosité quand à la requête de la Gryffondor. Sans doute que cette femme n'était pas aussi froide qu'on pouvait le croire. En atteignant les dernières marches, la Starks se dit que sa journée avait prit un tournant intéressant. Les choses ne s'étaient pas déroulées comme elle l'avait espéré mais elle n'en était pas si mécontente, au final.


Reducio
Merci beaucoup pour ce RPG ! Fin pour moi, je vous laisse conclure si vous le souhaitez. Sinon ce post marquera la fin.

Ma couleur : #B22222
Vous avez besoin d'un intermédiaire ou médiateur, de conseils, de solutions ? Ma volière vous est ouverte !
  Retour