Couloirs

Inscription
Connexion

Un moldu à Poudlard  PV 

Image

En sortant du cours de Défense contre les forces du mal, Wilson n'avait qu'une pensée : Allez à la bibliothèque ! Il voulait commencer son devoir, car le cours l'avait bien marqué et il voulait avoir toutes les informations nécessaires pour le faire. Faire ses devoirs tous de suite après cours, c'est le plus efficace selon lui. Du moins faut-il encore avoir le temps. Son emploi du temps indiquait par chance une heure de libre avant le prochain cours, profitons-en.

Le jeune garçon marcha rapidement, limite en courant. Il ne voulait pas perdre de temps. Sachant que la bibliothèque se trouve au quatrième étage, il monta rapidement les escaliers en faisant attention car à Poudlard les escaliers n'en font qu'à leur tête. C'est assez étrange ce phénomène quand on a pas l'habitude. Chez les moldus, les escaliers ne changent pas comme ça sans arrêt, ils restent là où on les pose et c'est tous. En montant le dernier escalier, Wilson remarqua quelque chose qu'il n'avait pas remarqué auparavant... les portraits bougent !

Il s'arrêta net pour en regarder un en particulier. C'était un homme sur un cheval qui semblait avancer vers l'arrière-plan du tableau représenté par une colline. Wilson regarda tous les petits détails du tableau et vit que le cheval avançait pour se cacher derrière la colline et revenait au premier plan. Quand l'homme aperçut qu'on l'observait, il regarda Wilson et dit bonjour. Le petit sorcier prit peur, il courut en regardant le tableau derrière lui, courut sans regarder où il allait. Tous a coup, il percuta quelque chose ou quelqu'un. Cette chose tomba au sol dans un grand bruit. Dans l'élan de la course, il tomba avec lui. Wilson regarda sur quoi il était tomber... c'était une armure de Poudlard. Elle n'était pas cassé, il fallait juste la replacer et la remonter mais Wilson était dessus et au moindre mouvement, il pouvait l'abimé.

Le bruit de ferraille avait attisé la curiosité des gens qui étaient dans le couloir. Si Wilson voulait rester discret, c'était raté. Des élèves le regardait d'un air bizarre, d'autres rigolaient se moquaient de lui. Wilson se sentait mal dans l'état où il était et avec les gens autour. Il avait besoin d'un peu d'aide.

4ème année RP
"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté"
Joyeux MLNoël à tous !

Un moldu à Poudlard  PV 

Pfiou, les cours de la journée étaient enfin finis ! Bon, Ariane n'en avait pas beaucoup eu aujourd'hui, mais elle aimait bien se reposer, tout de même. Ainsi, en sortant du cours de Métamorphose elle n'eut qu'une idée : aller dans sa chambre ou s'allonger sur un des merveilleux canapés de sa Salle Commune. Une bonne petite sieste avant le dîner ne lui ferait pas de mal. Elle emprunta les innombrables escaliers du château : ils l'impressionnaient toujours et Ariane était sûre qu'elle n'était pas la seule. Les nés-moldus avaient dû être chamboulés de voir ces choses tourner dans les étages. Mais le plus impressionnant selon elle, était les tableaux. Parfois, lorsqu'elle était au premier étage, elle levait la tête et contemplait ces milliers de cadres qui couvraient les murs. Le spectacle était époustouflant.

En arrivant au quatrième étage, Ariane remarqua un élève de Serpentard qui en observait un. Il semblait intrigué. Soudain, il partit en courant en regardant derrière lui. Ses yeux étaient un peu affolés et elle me demanda ce qui avait bien pu lui faire peur. Était-ce la peinture ? N'était-il pas au courant qu'elle était magique, et donc qu'elle bougeait ? Ariane plissa un peu les yeux et vit qu'il allait droit... Dans une des armures qui décoraient le couloir.


«  Attention !  »

Il ne l'entendit certainement puisque qu'il fonça droit dedans et s'étala de tout son long, allongé sur l'armure. Le pauvre, tétanisé, n'osait plus bouger. Certains élèves, alertés par le bruit de sa chute, s'étaient rapprochés et le regardaient comme s'il était un voleur. D'autres, rigolaient et se moquaient de lui. Non mais oh ! Personne n'allait l'aider ? Ne voyaient-ils pas qu'il était en difficulté ? Ariane ragea intérieurement. Si dans quelques minutes, personne ne faisait rien, ce serait elle qui le ferait. Ne pouvant attendre plus, la jeune Gryffondor fit quelques pas vers le Serpentard en lançant un regard de défi à la troupe qui s'était agglutinée autour de lui. Arrivée à son niveau, elle lui tendit la main.

« Tu veux que je t'aide ?  »

Et oui, au fond d'elle-même, Ariane avait quelques petites traces de Poufsouffle, comme sa mère. Ariane était sûre que tout le monde la regardait, mais elle s'en fichait. Personne n'avait le droit de subir ce genre de choses. Même un Serpentard qui plus est.

« Griffes et Crocs, Griffes et Cœur, Gryff vainqueurs ! »

Un moldu à Poudlard  PV 

Faut vraiment être pas doué. Après avoir pris peur d'un portrait qui bouge et qui parle, Wilson a percuté une armure qui décorait le couloir du quatrième étage de Poudlard attirant toute l'attention sur lui. Allongé par terre sur l'armure qu'il avait sans doute abimé, il entendait des camarades se moquer de lui. En même temps il y avait de quoi. Wilson espéra qu'aucun membre du personnel ne passa à ce moment car sinon il risquait de se faire disputer pour avoir dégrader le mobilier du collège. Il avait néanmoins besoin d'aide et ce ne serait pas de refus qu'un de ses camarades vienne l'aider.

Alors qu'il essaya de se relever tous seul, avec bien du mal car il ne voulait pas abimé encore plus l'armure, il sentit une présence se rapprocher de lui. Un élève qui vient l'aider ? Un élève qui vient l'embêter ? Voir pire, un préfet ou un professeur ? Wilson releva la tête et vit une fille qui avait à peu près son age, elle devait être en première ou deuxième année pas plus. Elle lui tendit la main en s'exprimant.


« Tu veux que je t'aide ? »

Ouf, c'est de l'aide. Ce n'est pas pour l'embêter qu'elle est là. Pour réponse, Wilson attrapa sa main et se releva. Ensuite, il frotta un peu sa robe de sorcier qui avait prit la poussière du sol. Relevé, il regarda l'endroit où il était tombé. L'armure était un peu cabossé par endroit et couché sur le sol, sinon elle avait presque rien. * ça aurait pu être pire... * pensa-t-il en regardant le tas de ferrailles.

« Merci... Il m'a fait peur... Tu te rends compte, il bouge et l'homme sur le portrait m'a dit bonjour... »

Wilson n'en revenait toujours pas. L'adaptation dans le monde des sorciers est bien plus difficile que ce qu'il l'avait cru avant la rentrée. Il savait qu'il allait avoir des difficultés, mais pas autant. Il pensait surtout que dans un premier temps, l'école allait s'adapter aux anciens moldus qu'ils étaient pour prendre peu à peu la forme d'un décor version sorcier. Entrée directement dans un monde comme ça, ça faisait vraiment bizarre.

Ne s'étant pas présenté, Wilson regarda la fille et dit :


« Excuse-moi, je ne me suis pas présenté. Wilson Kingson, Serpentard. »

4ème année RP
"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté"
Joyeux MLNoël à tous !

Un moldu à Poudlard  PV 

Le jeune garçon leva des yeux craintifs vers Ariane. Mais dès qu'il vit sa main tendue, il sembla soulagé qu'on lui propose de l'aide. Il la prit, se remit sur pieds et essuya un peu sa robe de sorcier. Un peu gêné, il jeta un coup d’œil à l'armure. Ça va, elle n'avait pratiquement rien. Ariane pensa soudain que si elle avait été dans la même situation que le Serpentard, elle n'aurait pas su quoi faire. Elle n'aurait probablement pas bougé, comme le garçon juste avant. En même temps, quel moment de honte ! Tomber comme ça, et ainsi alerter tous les élèves ! Élèves qui, en plus, n'avaient pas hésité à se moquer de lui... Sans l'aider, bien évidemment, car c'est vrai qu'on laisse toujours un première année se relever tout seul, alors qu'on voit bien qu'il n'y arrive pas ! Ce geste l'avait indigné. Pour la jeune Gryffondor, il était important qu'il y ai la paix entre les Maisons. Même si les Fondateurs de l'École avaient toujours été en rivalité - surtout Godric et Salazar - c'était le devoir des générations suivantes de relever le défi. Il était pourtant loin d'être relevé. Peut-être que les années suivantes changeraient quelque chose... La jeune n'en savait rien, mais elle espérait qu'il y ai un espoir. Les paroles du Serpentard la sortirent de sa rêverie.

« Merci... Il m'a fait peur... Tu te rends compte, il bouge et l'homme sur le portrait m'a dit bonjour... »

Ariane fronça les sourcils. Comment ? Il ne savait pas que les portraits bougeaient ? Mais d'où venait-il ? La jeune Gryffondor regarda le tableau en question. Le chevalier était terriblement gêné d'avoir fait peur à quelqu'un et nous regardait, inquiet. Le bruit de la chute l'avait très certainement alerté. En même temps, lorsque l'on dit bonjour, on ne s'attend pas forcément à ce que la personne désignée s'enfuit en courant jusqu'à percuter une armure plein fouet...

« Pas de soucis, c'est normal ! Mais tu ne savais pas que les portraits bougent, à Poudlard ? C'est bizarre, c'est pourtant ce que l'on cite en premier... Tu ne serais pas un né-moldu, par hasard ? »

Bon, d'accord, poser cette question directement était peut-être indiscret, mais elle ne trouvait pas d'autres moyens. Le plus simple était d'aller directement au but, sans tourner autour du pot. Parfois, cela blessait, mais le plus souvent, cela permettait d'aller directement aux sujets auxquels on voulait discuter. Elle espérait que le Serpentard ne l'avait pas mal pris...

« Excuse-moi, je ne me suis pas présenté. Wilson Kingson, Serpentard. »

Ariane le regarda quelques secondes avant de se présenter à son tour.

« Enchantée ! Je m'appelle Ariane. Ariane Hortensia. Comme tu peux le voir, je suis de Gryffondor. Tu allais quelque part ? Je pense qu'on s'occupe déjà de l'armure, ne t'en fait pas...»

En effet, des elfes de maison étaient venus réparer la pièce et l'avaient déjà remise en place avant de se volatiliser. Je me tournai à nouveau vers Wilson et lui offrit un grand sourire.

« Griffes et Crocs, Griffes et Cœur, Gryff vainqueurs ! »

Un moldu à Poudlard  PV 

Wilson a grandi dans une famille de moldu et se considérait comme tel jusqu'à l'arrivée de certains hiboux qui livrait du courrier à destination de ses parents dans un premier temps, puis à lui pour l'informer qu'il n'était pas quelqu'un de « normal » mais un vrai petit sorcier capable de lancer des sortilèges et d'interagir avec la magie. Il se souvient également qu'au début ses parents ne le croyaient pas, mais lui qui adorait les livres fantastiques trouvait ça génial puisqu'il allait être le personnage d'un de ces mondes fantastique qu'il aurait pu créer. Ce monde était pourtant bien réel, celui des sorciers, mais pour un jeune novice comme lui, rien n'est simple.

Tous juste relevé d'une chute après avoir percuté une armure de Poudlard alors qu'il prenait la fuite d'un portrait qui parle, Wilson était en train de faire la connaissance d'une jeune sorcière, camarade à Poudlard. Regardant autour de lui, il remarqua que tous les portraits pouvaient être « en mouvement » et qu'il fallait qu'il s'habitue à ce phénomène, car il allait les croiser pendant sept ans.


« Pas de soucis, c'est normal ! Mais tu ne savais pas que les portraits bougent, à Poudlard ? C'est bizarre, c'est pourtant ce que l'on cite en premier... Tu ne serais pas un né-moldu, par hasard ? »

Ce que l'on cite en premier ? Wilson ne comprenait pas cette partie de phrase. Pour cette fille, le faite que les portraits bougent paraissaient tellement naturelle que Wilson semblait avoir l'air bête à côté d'elle. Il avait envie de nouveau de s'enfuir, de partir loin d'ici, mais ce n'était pas courageux.

« Oui... 'fin... Mes parents ne sont pas comme nous si c'est ça que tu veux savoir... »

Moldu. Wilson avait déjà entendu ce mot, mais il n'aimait pas l'employer et encore moins le prononcer. Il avait déjà entendu ce mot dans le train pour venir à Poudlard. Il savait que cela désignait les sorciers ayant des parents non-sorciers, dépourvus de pouvoirs magiques. Mais ce terme résonnait comme une insulte à ses oreilles et il avait du mal à l'accepter. Cependant, il ne dit rien à ce sujet, il ne voulait pas avoir des problèmes, pas tant qu'il n'était pas habitué à la vie ici, dans cette école. Il se présenta et elle en fit de même :

« Enchantée ! Je m'appelle Ariane. Ariane Hortensia. Comme tu peux le voir, je suis de Gryffondor. Tu allais quelque part ? Je pense qu'on s'occupe déjà de l'armure, ne t'en fait pas...»


En effet, de petites créatures très bizarres, des sortes de mini-humain, elfe à oreille pointues se dépêchaient pour remettre l'armure en place et nettoyer les dégâts. Wilson les regarda avec des gros yeux, il n'avait jamais vu des êtres ainsi.

« J'allais à la bibliothèque pour faire... Pour rattraper mes lacunes sur ce que je ne sais pas parce qu'apparemment les sorciers vivent d'une façon très différente de nous... »

Il devrait peut-être dire « eux », car il fait partit du monde des sorciers lui aussi. Mais tant qu'il ne maitrise pas les bases, il se considère toujours moldu, lui aussi.

4ème année RP
"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté"
Joyeux MLNoël à tous !

Un moldu à Poudlard  PV 

Wilson avait l'air gêné, ou plutôt très mal à l'aise. Dans ses yeux, on y voyait de l'incompréhension, un peu de peur et d'angoisse. Visiblement, ses parents n'étaient pas des sorciers et il atterrissait dans un monde qui lui était inconnu. Déjà pour Ariane, l'endroit était stupéfiant et plein de surprise, imaginez maintenant pour le jeune Serpentard qui ne connaissait rien à la magie... Ça devait être très dur pour lui ! D'ailleurs, il tournait la tête dans tous les sens, en observant attentivement les portraits. Il fallait qu'il s'y habitue. Il le devait, sinon les sept années à venir risqueraient de devenir les pires de sa vie. Mais bon, il avait encore du temps devant lui pour s'acclimater à son nouveau mode de vie. En même temps, quand on doit se lever chez les moldus pour aller chercher quelque chose alors qu'il suffit juste de dire « Accio ! » à Poudlard, cela crée déjà un énorme changement dans le quotidien d'un né-moldu.

Moldu... On prenait souvent cela pour une insulte, mais aux yeux d'Ariane, ce mot n'avait pas plus ou moins de valeur que « Sang-Pur » ou « Sang-Mêlé ». Pour elle, tous les sorciers quels qu'ils soient étaient pareils. Après tout, ils étaient tous capables de lancer des sorts, n'est-ce pas ? Et parfois, même les « Sang-Pur » n'étaient pas capables d'en lancer un. Personne n'était au-dessus de qui que ce soit. Le Ministre de la Magie, le Directeur de Poudlard et même les Professeurs de l'École... Pour elle, tout cela n'était que des titres. En réalité, tout le monde se ressemblait. C'était apparemment pareil dans le monde moldu avec les couleurs de peau. Comme quoi, les sorciers et les moldus se ressemblaient tellement...!


« Oui... 'fin... Mes parents ne sont pas comme nous si c'est ça que tu veux savoir... »

Le jeune Serpentard semblait honteux. Mais... Il n'y avait pas de honte à avoir ! C'était tout à fait normal ! Tout le monde ne pouvait pas naître de parents sorciers, il ne fallait pas avoir peur de le dire ! Le père d'Ariane était aussi un moldu, et c'est une chose qu'elle s'empressa de lui dire.

« Ne t'inquiète pas ! Mon père aussi n'est pas comme nous ! Il n'y a que ma mère qui est une sorcière. Mais tu sais, il ne faut pas en avoir honte. Moi, je pourrais le clamer haut et fort. Il y a d'autres élèves qui ont des parents moldus, mais ce n'est pas pour autant que cela fait de toi un mauvais sorcier, au contraire ! Certains sont montés très haut et leur ascendance ne veut rien dire ! »

Quelque part, Ariane avait envie de le rassurer. Elle n'allait pas le laisser là tout seul, nom d'un hippogriffe ! Et puis, la foule était partie, ils pouvaient donc parler sans que son interlocuteur soit stressé. Malheureusement, l'arrivée des elfes de maison n'arrangea pas les choses. Wilson sembla perdu, l'air de se demander quelles étaient ces drôles de petites choses aux oreilles pointues.

« J'allais à la bibliothèque pour faire... Pour rattraper mes lacunes sur ce que je ne sais pas parce qu'apparemment les sorciers vivent d'une façon très différente de nous... »

Ainsi donc, il allait à la bibliothèque. Ariane pouvait peut-être l'aider à trouver son chemin ou le renseigner sur le monde sorcier ? Après tout, elle n'avait rien à faire cet après-midi, autant profiter d'un peu de compagnie.

« Tu veux que je t'accompagne ? Ou que je renseigne sur quelque chose ? Ma mère étant une sorcière, je connais pas mal de choses donc n'hésite surtout pas, hein !

« Griffes et Crocs, Griffes et Cœur, Gryff vainqueurs ! »

Un moldu à Poudlard  PV 

Et bien, on ne peut pas dire que tous lui réussit aujourd'hui. Il prend peur d'un portrait, il trébuche dans une armure, il rencontre des êtres bizarres qui remettent tous en place avant de partir et il s'exprime très mal auprès d'une jolie fille qui essayent simplement de l'aider. Le tout dans une honte la plus totale. Les petites créatures ont vraiment impressionné Wilson, il ne pensait pas que cela puisse exister. Il ne savait même pas le nom qu'on leur donnait. Pour ne pas paraître encore plus idiot, il s'abstient de le demander à Ariane.

Une conversation s'était engagée sur les enfants né-moldu et les origines à cause de la maladresse de Wilson. Il était plutôt sur la réserve sur ce genre de chose, il ne savait pas trop comment il fallait réagir face à un enfant de sorcier.


« Ne t'inquiète pas ! Mon père aussi n'est pas comme nous ! Il n'y a que ma mère qui est une sorcière. Mais tu sais, il ne faut pas en avoir honte. Moi, je pourrais le clamer haut et fort. Il y a d'autres élèves qui ont des parents moldus, mais ce n'est pas pour autant que cela fait de toi un mauvais sorcier, au contraire ! Certains sont montés très haut et leur ascendance ne veut rien dire ! »

C'est vrai, elle n'a pas tort. À Poudlard nous recevons la même éducation que l'on soit enfant de moldus ou enfant de sorcier, ce qui ramène d'une certaine manière, tout le monde à égalité au bout d'un moment. Donc oui, il y a une différence puisque Wilson vient d'arriver, il ne connaît rien à la magie alors que les sorciers sont nés dans ce monde magique, mais normalement plus le temps passera, plus il saura de chose et dans le futur cela deviendra même un avantage de savoir se comporter dans les deux mondes et pas juste dans un seul. Wilson acquiert avec un sourire aux paroles d'Ariane.

Le première année de Serpentard informa ensuite sa camarade qu'il allait à la bibliothèque, mais toujours un peu honteux, il dit que c'était pour rattraper son retard sur ses connaissances sur le monde des sorciers alors qu'en vérité, ce n'était que pour faire quelques recherches pour son devoir de DCFM. Il ne comprenait pas tous à la subtilité de cette matière et il avait eut très peur lors de son premier cours alors il voulait plus de renseignements à ce sujet. Et puis, d'une façon générale, il a toujours aimé la lecture alors, être à Poudlard et ne pas visiter la bibliothèque était pour lui quelque chose d'impossible.


« Tu veux que je t'accompagne ? Ou que je renseigne sur quelque chose ? Ma mère étant une sorcière, je connais pas mal de choses donc n'hésite surtout pas, hein ! »

Wilson appréciait avoir de la compagnie et on ne peut pas dire qu'il ait beaucoup d'amis – en dehors de ses camarades de dortoir à Serpentard – à Poudlard. Si cela peut faire débuter une amitié, pourquoi pas ? Afin de ne pas être surpris lors de son entrée dans la bibliothèque, il préfère se tenir informer de quelques petites choses, juste histoire de ne pas avoir peur comme avec ce malheureux portrait.

« Oui, bien sûr, tu peux venir. Dit, il n'y a pas de trucs bizarres dans la bibliothèque ? Elle fonctionne comme chez les moldus ? Je préfère te demander parce que je n'ai pas envie d'avoir le même tour qu'avec le portrait. »

Il rigola. Il était arrivé à se détendre un peu. Il appréciait Ariane, car sinon elle aurait été rembarrée depuis longtemps. Commençant à avancer vers la salle aux livres, Wilson repensa à son devoir de DCFM qui l'attendait grandement.

4ème année RP
"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté"
Joyeux MLNoël à tous !

Un moldu à Poudlard  PV 

Ariane vit que Wilson regardait encore l'endroit où s'étaient tenus, quelques instants auparavant, les elfes de maison. Il semblait impressionné, mais un peu craintif de toutes ces nouvelles choses autour de lui. Les tableaux, pour commencer. Quand on vient d'un monde où rien ne bouge, où tout reste à sa place et où la magie n'existe pas, il y a de quoi être surpris par les tableaux. Et même, prendre peur. Comment des personnes dans une peinture peuvent-elle bouger ? Si on les amenait dans des laboratoires scientifiques des moldus, on les découperait et les examinerait à la loupe pour découvrir leurs secrets. En réalité, juste un sortilège suffit. Ensuite, les escaliers. Ah, les escaliers de Poudlard qui n'en font qu'à leurs têtes et qui font tourner en bourrique plus d'un ! Combien de fois Ariane s'est perdue à cause d'eux ? Elle n'en sait trop rien. La jeune Gryffondor n'a jamais compris comment il était possible de les faire changer d'étages en tournant comme ça. C'était vraiment très déstabilisant pour elle, alors imaginez pour un né-moldu...

Poudlard était un vrai labyrinthe, c'était bien connu ! Les escaliers qui bougeaient, les murs qui se déplaçaient... Mais, quelque part, c'est ce qui faisait de ce château une école unique. Au fur et à mesure, Ariane était sûre que le jeune Serpentard allait finir par s'habituer à tous ces changements. Cela pouvait, certes, prendre beaucoup de temps, mais il s'y habituerait comme tout le monde.

La Rouge et Or lui parla alors de son ascendance propre, et le rassura sur les sorciers né-moldus. Son interlocuteur sembla apprécier ses paroles et lui sourit gentiment. Après qu'il y ai dit qu'il allait à la bibliothèque, elle lui proposa de l'accompagner et de répondre à ses questions - si questions il avait - ce qu'il accepta avec plaisir.


« Oui, bien sûr, tu peux venir. Dit, il n'y a pas de trucs bizarres dans la bibliothèque ? Elle fonctionne comme chez les moldus ? Je préfère te demander parce que je n'ai pas envie d'avoir le même tour qu'avec le portrait. »

Et il se mit à rire. Wilson sembla, d'un coup, parfaitement détendu et à l'aise dans ce qu'il disait. Quoi qu'il en soit, Ariane s'empressa de répondre à sa question

« S'il y a des trucs bizarres ? La bibliothécaire, Miss Pince, est très protectrice avec ses livres. Il est interdit de jouer avec, ou même de manger à l'intérieur de la bibliothèque sinon... On ne m'a jamais les conséquences, mais ça devrait se terminer dans le bureau du concierge... Ensuite, contrairement aux bibliothèques moldues où tu dois prendre une échelle ou autre pour déposer un livre sur une étagère en hauteur, là il te suffit juste de mettre le livre en bas et il s'envolera dans les airs pour atterrir là où il doit être ! Après, il y a la Réserve, mais on n'a pas le droit de s'en approcher, il me semble... J'ai répondu à ta question ? »

Elle se mit ensuite à suivre son nouvel ami sur les traces de la bibliothèque en oubliant qu'elle devait aller se reposer dans sa Salle Commune... Un peu de compagnie faisait du bien, parfois !

« Griffes et Crocs, Griffes et Cœur, Gryff vainqueurs ! »

Un moldu à Poudlard  PV 

Le Serpentard était détendu à présent. Il n'avait plus peur de la magie... pour le moment. Il pensa a son devoir de DCFM comme tous élève normal et cela lui faisait du bien. Il redoutait encore un petit peu la bibliothèque de Poudlard mais rien de grave, il ne voulait juste pas qu'elle lui tombe dessus par magie où qu'elle lui fasse peur... Wilson avança dans le couloir en direction de cette salle majestueuse en écoutant la Gryffondor qui répondait à ses précédentes interrogations. Elle semblait tous connaître et cela donna un sentiment de sécurité au jeune garçon qui lui ne connaissait pas grand chose à Poudlard et au monde magique.

« S'il y a des trucs bizarres ? La bibliothécaire, Miss Pince, est très protectrice avec ses livres. Il est interdit de jouer avec, ou même de manger à l'intérieur de la bibliothèque sinon... On ne m'a jamais les conséquences, mais ça devrait se terminer dans le bureau du concierge... Ensuite, contrairement aux bibliothèques moldues où tu dois prendre une échelle ou autre pour déposer un livre sur une étagère en hauteur, là il te suffit juste de mettre le livre en bas et il s'envolera dans les airs pour atterrir là où il doit être ! Après, il y a la Réserve, mais on n'a pas le droit de s'en approcher, il me semble... J'ai répondu à ta question ? »

Pour la bibliothèque, pas de problème. Wilson a toujours été un élève calme et respectueux du règlement... ah ah quel ironie. Il était très turbulent dans les écoles moldus mais c'est parce que ça ne le passionnait pas. Ici, il est passionné par ce qu'il apprend, donc c'est différent. Et en ce qui concerne le concierge... il ne doit pas être si méchant que tous le monde le prétend ici. Sinon le faite que la magie mettent en place le livre tous seul à sa place peut-être interessant... pour Wilson le fainéant. Ranger les livres est quelque chose qui lui déplait bien que cela soit indispensable à tous bon lecteur. Et pour la réserve, on verra plus tard, la bibliothèque avant tous.

« Oui, tu as parfaitement répondu, merci ! »

Wilson avait maintenant hâte de voir la bibliothèque de Poudlard et d'y plonger son nez dans les ouvrages. Passant devant une armure, il s'écarta un peu pour pas la faire tomber elle-aussi. Ils continuèrent d'avancer et Wilson continua la conversation :

« Alors ta rentrée à Poudlard s'est bien passé ? Tu es en première année n'est-ce pas ? Je crois t'avoir vu le jour de la répartition. »


En vrai, il ne savait pas quoi dire, alors il avait posé cette question pour meubler un peu le temps d'arriver à la bibliothèque. Il marcha calmement... en faisant attention à tous ce qui bouge dans les couloirs, à savoir portrait, élève et autre.

4ème année RP
"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté"
Joyeux MLNoël à tous !

Un moldu à Poudlard  PV 

La bibliothèque de Poudlard. Une véritable énigme. En même temps, qu'est-ce qui ne l'était pas, dans ce château ? Même les murs étaient soupçonnés d'avoir changé de place parfois ! Alors oui, la bibliothèque en avait effrayé plus d'un. Il est vrai que voir des livres se ranger tout seul était assez impressionnant et les hautes étagères, assez imposantes. Il n'y en avait pas des comme ça, dans le monde moldu. Celle-ci était unique. En même temps, ils étaient dans une école de magie, là où tout n'avait aucun sens. Wilson devait être perdu et c'était normal, Ariane n'arrêtait pas de se le répéter. Elle-même l'avait été un peu au début, mais moins, sa mère étant une sorcière. Elle ne pensait pas se faire des amis tout de suite; en général, grand nombre d'enfants l'évitaient parce qu'elle jouait du violon, et que le violon avait souvent une mauvaise image dans le monde moldu. Et voilà qu'elle se mettait à parler à un garçon, Serpentard de surcroît, comme si elle le connaissait depuis toujours. Des personnes comme ça, il y en avait rarement. Ariane espérait ne pas se tromper sur son compte.

Elle répondit alors à sa question sur la bilbiothèque.


« Oui, tu as parfaitement répondu, merci ! »

Bon, tant mieux. Ariane n'était pas très forte en explication, mais il est vrai que cet endroit l'intriguait beaucoup, alors en parler devenait un peu plus facile. Et puis, elle supposa que le né-moldu avait besoin d'explications précises, et si les siennes lui convenait, c'était un bon signe. La jeune Rouge et Or n'y était allé qu'une fois ou deux depuis la rentrée, mais des images étaient encore bien présentes en elle. En même temps, comment connaître Poudlard sans connaître la bibliothèque ?

« Alors ta rentrée à Poudlard s'est bien passé ? Tu es en première année n'est-ce pas ? Je crois t'avoir vu le jour de la répartition. »

Ariane esquissa un sourire. Un Serpentard curieux, donc.

« Elle s'est plutôt bien passée, oui ! Et toi ? Je suis effectivement en première année, dans la maison de Gryffondor, comme je te l'ai dit. Je ne m'attendais pas du tout à ce que le Choixpeau Magique m'envoie ici parce ma mère était de Poufsouffle et mon grand-père, de Serdaigle. Il y a une première fois à tout, hein ? » rajouta-t-elle en lui faisant un clin d’œil.

Elle mit alors son doit sur ses lèvres, pour réfléchir. Il l'avait déjà vu ? *Wilson Kingon... Wilson Kingson...* Il lui sembla qu'elle aussi, se souvenait de lui. Une série d'image jaillit alors dans sa tête. Elle revit une tête blonde juste devant elle se retourner avec des yeux apeurés. C'était le soir de la Répartition, il lui semblait. Elle n'osa pas le lui dire, de peur de paraître idiote...

« Griffes et Crocs, Griffes et Cœur, Gryff vainqueurs ! »

Un moldu à Poudlard  PV 

La passion amène le calme. Wilson avait la chance de pouvoir plonger dans un monde irréel et le transformer en réel dans son esprit. De toute façon il n'avait le choix, il allait passer sept ans à côtoyer ce monde et peut-être plus. Il était fasciné par tous mais en même temps certaines choses lui faisait peur. Bref, il allait devoir faire des efforts pour s'y sentir à sa place.

Les deux élèves de Poudlard se dirigeait vers la bibliothèque et Wilson ne trouva que la répartition comme conversation. Il se souvient encore, à coiffé le choixpeau magique, la peur qu'il avait eut. Il voulait une maison dans laquelle il se sente bien et pour le moment, on peut dire que Serpentard est très agréable. Il s'entant avec presque tous le monde et s'est même fait des potes de dortoir. Wilson croit bien que le dortoir est la seule pièce de Poudlard qui n'ait rien de magique. Hormis l'apparition des elfes de maison qui viennent de temps en temps pour faire le ménage. Wilson avait donc demandé à Ariane, pour en revenir à elle, si ça répartition s'était bien passé. Avec un clin d’œil et un sourire, elle répondit.


« Elle s'est plutôt bien passée, oui ! Et toi ? Je suis effectivement en première année, dans la maison de Gryffondor, comme je te l'ai dit. Je ne m'attendais pas du tout à ce que le Choixpeau Magique m'envoie ici parce ma mère était de Poufsouffle et mon grand-père, de Serdaigle. Il y a une première fois à tout, hein ? »

Et son enfant, s'il a en un sera à Serpentard, comme ça sa famille aura fait le tour de Poudlard... ah ah. Ariane doit être avoir pourtant les qualités de Gryffondor sinon elle n'aurait pas été admise dans cette maison. Tous comme Wilson doit avoir les qualités d'un véritable Serpentard pour y être admis. A moins que le choixpeau ait hésité, il est fort probable qu'Ariane soit une valeureuse Gryffondor. Wilson ne dit rien sur les compliments qu'il venait de penser et raconta sa propre répartition.

« Bah étant donné que je ne connaissais pas Poudlard et donc pas les maisons de Poudlard, je n'avais pas d'avis sur elles donc j'ai juste espérer que le choixpeau me place dans une maison où je serai à l'aise et où je pourrais me faire pleins d'amis. Il a choisit Serpentard. »

Wilson passa sa main dans ses cheveux en continuant d'avancer. Tous aussi calmement que tous à l'heure.

4ème année RP
"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté"
Joyeux MLNoël à tous !