Atrium

Inscription
Connexion
  Retour   Répondre

Sortie scolaire

... 8 heures 30 ...

Miles Ainsworth, en cette belle matinée de fin mai ensoleillée, avait reçu une mission de la part de Kristen Loewy. En compagnie d’Amy Holloway, sa collègue, il devrait prendre en charge la sortie scolaire prévue depuis quelques temps par les élèves de Poudlard, ayant travaillé en collaboration pour un projet commun répondant aux attentes de tous à chacun. Ainsi, il se tenait d’ores et déjà prêt, à la sortie de Pré-au-Lard, devant un Magicobus qui serait leur moyen de locomotion pour l’occasion. Les élèves qui souhaitaient participer à la sortie scolaire s’étaient rassemblés devant le château à l’aube afin que tous puissent être prêts lors du départ. Les sorties scolaires étaient monnaie courante à Poudlard et pourtant il s’agissait de la première fois où Miles encadrerait ses – plus ou moins – jeunes élèves hors du château. La destination choisie fut le Ministère de la Magie, et ce pour deux bonnes raisons : les élèves mourraient d’envie de se renseigner davantage sur ce qui n’était autre que le cœur même du monde magique anglais, et cette semaine, se tenait un salon des métiers qui avait tout particulièrement attiré l’attention des écoliers.

Ainsi, les deux professeurs accompagnateurs avaient ordonné aux élèves de faire un beau rang afin que tous rentrent au sein du Magicobus avec discipline - et surtout dans le but de compter tous les élèves présents et qui embarquaient avec eux pour une journée qui les changerait de l’ordinaire. Une fois que tous furent installés et que le compte fut bon, le chauffeur ne perdit guère une seconde et démarra à toute allure. Miles n’aimait pas prendre le Magicobus, surtout pour tomber sur un conducteur fou qui ne savait qu’accélérer. Cette fois-ci, il prendrait sur lui le temps du trajet et trouverait bien de quoi s’occuper afin de ne guère penser aux multiples accélérations et freinages qui s’annonçaient.

Il était vrai que les deux professeurs reçurent une consigne qui disait que, durant le voyage, ils devraient expliciter ce en quoi consistait le métier de professeur et répondre aux diverses questions qui seraient émises auprès d’eux. Miles trouva donc rapidement de quoi divertir son esprit du moyen de transport ; il serait à l’écoute des élèves et leur apprendrait comment cela se déroule derrière les décors – du moins, assez pour leur donner suffisamment envie. Ainsworth se leva donc et pointa sa baguette sur son cou afin que tout le monde puisse l’entendre d’une voix claire. Son speech allait commencer puisque le bus était désormais en route.

« J’espère que vous êtes tous prêts pour cette longue journée qui nous attend ! Nous devrions arriver dans une heure et demie, tout au plus. Alors pour commencer, Miss Holloway et moi vous proposons de vous faire une petite présentation de notre métier. Etant donné que vous allez assister à un salon des métiers et que certains y voyaient un intérêt, nous nous permettons de vous faire économiser du temps en étant à votre disposition si vous avez des questions concernant le métier de professeur. »

Miles avait conquis certains élèves qui vinrent se rapprocher des deux professeurs ; malgré tout, la plupart des élèves se montraient plus ambitieux et rêvaient en grand. Tandis que les mégalos se plaçaient vers l’arrière du bus afin d’imaginer leurs futures aventures et d’énumérer des idées de métiers - tous plus incroyables les uns que les autres, le professeur de Métamorphose commença son petit discours sur les bienfaits de son métier qu’il appréciait davantage de jour en jour.

« Alors, certes je trouve mon métier très intéressant mais je ne me contenterai pas de vous en faire un éloge. Déjà, il n’y a pas de caractéristiques requises, bien que je vous conseille d’être patient parce que ça peut vous manquer à certains moments, croyez-moi, acheva-t-il en rigolant. Bref, comme vous avez pu le constater, Poudlard a vu passer d’innombrables professeurs tous plutôt atypiques. Cependant, ils avaient tous un point commun : ils étaient tous spécialistes dans leur domaine. Il faut avoir un bagage de connaissances assez poussé que vous pouvez obtenir en allant dans une école supérieure ou bien par une assez longue expérience dans votre domaine. »

Miles marqua une pause, et laissa la parole à miss Holloway. Cela permettrait aux élèves d’entendre les choses d’un autre point de vue ; puis, étant donné qu’ils étaient deux, chacun pouvait participer pour apporter d’autres informations. Une fois qu’elle aurait fini d’exposer sa vision de son métier, les élèves pourraient poser leurs questions et recevoir des réponses sur des aspects potentiellement plus précis.


« Je rejoins votre professeur de métamorphose. Être professeur, c'est avant tout une passion : si le fait d'apporter des connaissances aux autres, d'écouter les questions même les plus bêtes ou plus généralement, d'être dans une salle de classe pour enseigner pendant de longues heures ne vous emballe pas, ne tentez pas de devenir professeur. Sinon, et bien libre à vous, car il nous faudra bien une relève ! Plus sérieusement, les études pour devenir professeur ne sont pas si compliquées que cela. Si vous y prenez goût, les années passeront vite, et vous obtiendrez votre diplôme sans même vous en rendre compte. Avant de vous décider, il y a quand même quelques questions que vous devez vous poser. Suis-je capable de devenir professeur ? Aurais-je la patience d'expliquer aux élèves les subtilités de la matière que j'enseigne ? Serais-je assez sympathique pour que mes élèves m'apprécient ? Non, retirez la dernière question. Certains professeurs ne sont pas sympathiques, mais cela ne les empêche pas de bien enseigner, ajouta-t-elle avec un petit rire. Et non, je ne vise absolument pas mes collègues. »

Miles observa les élèves écouter attentivement, voire prendre des notes pour certains. Il laissa sa collègue s’exprimer tout du long et acquiesçait par moment afin de confirmer ses propos. Ainsworth patienta quelques instants puis reprit la parole, sur un ton assez jovial :


« Bon, on va s’arrêter là pour la présentation. Maintenant, c’est le moment de poser toutes vos questions, mais pas tous à la fois. »

Par conséquent, les élèves prirent leur courage à deux mains et se lancèrent dans une valse de questions qui dura durant une bonne partie du trajet. Les professeurs n’ayant rien d’autre à faire prirent leur temps afin de répondre correctement à chacune des interrogations émises.
... 10 heures ...

Les minutes s’égrenèrent jusqu’à ce que, finalement, le Magicobus arrive à l’entrée du Ministère – du moins, l’entrée officielle chez les sorciers. Le bus n’eut aucun mal à éviter la circulation habituelle de Londres grâce à l’habileté avec laquelle le conducteur s’y prenait. Ainsi, il arriva vite dans une petite allée vide, où il se gara afin de laisser le groupe sortir et commencer la sortie. La grande aventure allait enfin débuter, au plus grand plaisir de tous.
Reducio
Le nombre de lignes minimum est rabaissé à 5 lignes pour une question de fluidité. Les élèves souhaitant participer à la sortie scolaire doivent impérativement poster à la suite, en respectant l'ordre chronologique et les informations données. Ceux qui n'auront pas posté d'ici la prochaine intervention, c'est à dire le 25/05 à 21h, ne pourront pas participer au reste de la sortie. Sur ce, j'espère que vous apprécierez vivre cette expérience que vous avez vous-même planifiée.

26 ans et déjà à la retraite !
« La vie se présente à nous comme une certaine évolution dans le temps et une certaine complication dans l'espace. »

Sortie scolaire

Même en vivant à Poudlard et en tentant d'en profiter au maximum, on ne pouvait pas découvrir toutes les facettes de ce château mystérieux ; Joy était bien placée pour le savoir. Cette école était remplie de bizarreries, d'événements étranges, de choses qui n'auraient pas été tolérées dans les fades écoles Moldues. La petite Wedenjack, déjà élève depuis deux ans, avait déjà vécu de drôles de situation ; une gifle dans les sous-sols, une recherche de parchemins invisibles, une requête à un elfe de maison, trois sorties illégales à Pré-au-Lard,... Mais elle n'avait encore jamais participé à une sortie scolaire, ce qui ne se faisait pourtant pas extrêmement rarement, à Poudlard. Le plus souvent par manque de temps, parfois par appréhension, elle s'était toujours refusée à quitter le château. Cette fois-ci, elle avait sauté le pas ; les élèves avaient eu l'occasion d'organiser cette sortie par eux-mêmes et ils avaient tranché pour une virée plutôt instructive au Ministère. Joy aimait beaucoup de choses, parmi lesquelles on pouvait compter l'amusement et l'apprentissage. Si elle n'aurait pas dit non à une excursion dans un parc d'attraction, elle restait ravie de la sortie qui se profilait.

Huit heures trente. Joy était une lève-tôt, si bien que devoir se lever à une heure matinale ne l'avait pas contrariée. Elle s'était réveillée dès sept heures, s'était préparée et avait joyeusement constaté que le soleil était au rendez-vous. Elle aurait été d'humeur ronchonne, si elle s'était trouvée face à une pluie infernale dès le réveil. Il y avait eu peu de chances pour que ça arrive, puisque nous étions en plein mois de Mai, mais la météo était imprévisible, malgré tous les baratins que pourraient déblatérer les présentateurs météo Moldus. À l'heure convenue, la jeune Serdaigle se trouvait devant le château, prête à prendre le Magicobus.

Durant le trajet – qui fut pour le moins turbulent –, les deux professeurs qui les accompagnaient se lancèrent dans diverses explications concernant leur métier. Le but principal de cette sortie scolaire était d'instruire les élèves quant aux différents métiers sorciers et Joy ne voulait pas perdre une miette des informations qui seraient à leur disposition. Apparemment, les premiers renseignements arrivaient dès maintenant et elle s'avança près des deux adultes pour écouter leur discours. Elle n'avait pas pris la peine d'amener de quoi noter, persuadée que les informations essentielles se graveraient d'elles-mêmes dans sa mémoire. Quand vint le moment des questions, Joy se tut et écouta distraitement les réponses de ses professeurs, déjà plongée dans ses aspirations concernant le déroulement de la journée.

Après de longues minutes, la Serdaigle sentit que le Magicobus se stabilisait. Enfin ! Combien de temps avaient-ils déjà gâché dans ce moyen de transport dangereux ? Elle préféra tenter d'ignorer la réponse à cette question et sortit prudemment du Magicobus. Elle sentit quelques rayons de soleil atterrir sur la peau pâle de son bras et elle porta son regard bleu sur sa directrice de maison, attendant les instructions des accompagnants avec une patience qui la surprit elle-même.

Ils étaient cœur d'œillets, des fleurs face aux fusils,
Enfants du Bataclan, enfants du paradis.

Sortie scolaire

Nora Starks s'était levée très tôt ce matin là afin de participer à un événement qui l'engouait tout particulièrement : une sortie scolaire au Ministère de la Magie. Ceci avait pour but d'introduire aux têtes blondes les métiers du Ministère. Nora ne savait pas vraiment ce qu'elle souhaitait faire de sa vie, aussi pensait-elle que cette opportunité était à saisir. Le Magicobus démarra à 8h30 précises et la deuxième année se voyait déjà mourir d'ennui pendant les 1h30 de trajet qui les attendaient. Mais c'était sans compter leurs accompagnateurs, Miss Holloway et M. Ainsworth, qui décidèrent de leur parler du métier de professeur. Saisissant l'occasion, la jeune Starks sorti un critérium et une feuille de parchemin vierge de sa poche et prit quelques notes. Cela paraissait peut-être extrême mais elle souhaitait s'assurer qu'elle soit par la suite en mesure de se souvenir des détails importants. La journée serait longue et pleine d'informations, elle ne pouvait pas se permettre d'en rater une miette.

Alors que la jeune fille rangeait soigneusement son parchemin en lui sûr, elle sentit le Magicobus ralentir et finalement s'arrêter. Etaient-ils arrivés ? Elle n'avait pas vu le temps passer. Nora suivit ses camarades et sorti calmement de leur moyen de transport. Elle regarda autour d'elle pendant quelques minutes. Elle n'était jamais venue ici. Puis elle porta son attention sur son Directeur de Maison en attendant les consignes.

Ma couleur : #B22222
Vous avez besoin d'un intermédiaire ou médiateur, de conseils, de solutions ? Ma volière vous est ouverte !

Sortie scolaire

Une goutte tomba lentement sur la tête déjà trempée d'Elly. Puis une deuxième, et une troisième. Battant fébrilement des yeux, la jeune fille ouvrit les paupières et se tourna, le crâne mouillé. Passant sa main dans ses cheveux, elle grimaça et regarda quelle aurait pu être la cause de toute cette eau. Sur son oreiller gisait maintenant le verre d'eau qu'elle avait la veille placé sur sa table de nuit. Plus loin, par terre, Kaqiyg le regardait d'un air coupable (enfin, l'air coupable dont était capable un chat ) Soupirant, elle lui donna une petite tape et regarda l'heure. Poussant une exclamation horrifiée, la deuxième année se leva, s'habilla à la hâte, et prépara un stylo bic et un carnet, qu'elle avait gagné dans une fête foraine moldue. Les glissant dans sa poche, elle descendit avec une vélocité surprenante vers la grande salle. Adressant un regard penaud aux élèves et aux professeurs qui la dévisageait, elle attrapa à la table des rouges un muffin et un verre de lait. Ayant fini son rapide petit déjeuner, elle redoubla de vitesse et rattrapa le petit groupe d'élève qui, à la sortie de Pré-au-Lard, montaient dans le Magicobus. Elle lança un vague sourire d'excuse à son directeur de maison et s'installa à une des dernières places libres, contre la fenêtre. Contrairement à la plupart des gens qui piaffaient d'impatience à l'idée de rentrer dans le ministère et s’apprêtaient à mourir d'ennui lors du trajet, la jeune Sparkle comptait bien profiter de toute cette journée, y compris le voyage en bus. Appuyant sa tête contre le rebord de la fenêtre, elle écouta Miss Holloway et M. Ainsworth parler de leur métier professoral. Bien que cette voie n’intéresse pas Elly, celle-ci prit quelques notes et attendit sereinement l'arrivée au ministère. Enfin, lorsque l'objectif fut atteint, elle sortit du bus et rejoignit les autres, impatiente de cette journée qui se révélait passionnante.

Elly Sparkle • 2ème année
Rédactrice-en-Chef de la Petite Mornille
Code couleur : maroon
"I seem heartless because my heart died with my love" - Snape

Sortie scolaire

Une sortie scolaire ! Le cœur de Tyr s'était emballé lorsque les professeurs avaient annoncé l'idée. Son père lui racontait toujours les voyages qu'il avait entrepris au même âge que son fils, et le garçon s'était juré d'en faire autant. Les élèves avaient eu la possibilité d'organiser leur voyage, mais Tyr était resté sur le côté, à regarder les autres choisir. Il avait volontairement choisi de ne pas participer, car, étant donné que l’événement risquait d'être sa première rencontre avec certains étudiants, il n'avait pas voulu donner d'impressions. Ce serait peut-être la première fois qu'il essayerait d'être sociable, et il voulait mettre toutes les chances de son côté.

Huit heures vingt-cinq. Le bus allait bientôt partir. Tout les élèves souhaitant participer au voyage étaient là. Des petits, des grands, des endormis, des excités... Les professeurs firent monter leurs disciples dans le car. En montant, Tyr n'avait pu s'empêcher de jeter un regard vers la cabine du conducteur. Il n'aurait pas dû. Un vieil homme, aux cheveux blancs et aux lunettes énormes, lui avait sourit d'un air béat. Surpris, l'enfant avait glissé et était tombé sur le camarade derrière lui. Il s'était excusé tant bien que mal, puis avait grimpé à nouveau, la tête baissée et le teint rouge vif.

Le voyage vers le Ministère avait été le premier trajet de Tyr dans le Magicobus. Et serait sûrement le dernier. Tant pis pour le retour, il préférait rentrer à Poudlard à pied, à dos de chèvre si il fallait, plutôt que de remonter dans la machine folle. Tyr avait manqué à plusieurs reprises de repeindre le sol de l'autocar dès que le conducteur avait pressé l'accélérateur. Il avait tenté d'écouter et de noter tant bien que mal les explications des professeurs sur leur métier - explications couvertes par le bruit des questions et du moteur, et il avait tenté de roupiller un peu pour oublier le visage du chauffeur. Enfin, alors qu'il venait de tomber dans les bras de Morphée, il sentit le bus freiner brusquement. Ils étaient arrivés.

Tyr descendit du bus, et inspira un grand coup. Il s'attendait à respirer de l'air frais, mais l'odeur du bus était trop forte, il ne sentit que des relents de gasoil. Il alla s'adosser à un mur, attendant que les professeurs leur fassent un signe. Les nausées étaient parties.

Maïka Cooper : « La question c'est pas de garder Gryffondor pour sauver Poudlard, mais de virer Serpentard pour ne pas avoir à sauver Poudlard.»

Sortie scolaire

Aujourd'hui, c'est jour de sortie ! Les élèves de Poudlard ont été invités à participer à une sortie scolaire au ministère de la magie pour visiter les lieux et assister à un forum des métiers. Wilson, venant du monde des moldus, ne connaissait pas beaucoup les métiers du monde de la magie hormis ce qu'on en déduit par les divers activités magique qu'il a pu réaliser ou voir dans la gazette du sorcier. Il sait ainsi qu'il y a des professeurs (évidement puisqu'il est élève dans une école de sorciers), des journalistes à la gazette (faut bien quelqu'un pour écrire le journal), des joueurs de Quidditch professionnelles, ainsi que des Aurors (il ne savait pas en quoi ce métier consistait exactement, mais il en avait entendu parler dans la gazette).

Wilson décida de se rendre à cette sortie et c'était donc levé en conséquence, car les participants étaient attendu à 8h30 devant l'entrée de Poudlard. Après s'être préparé, le deuxième année se dirigea vers le lieu du rendez-vous et découvrit un bus haut de trois étages violet. Ahh un transport qu'il apprécie et qui entre dans ses codes d'ancien moldu : le bus ! Dès qu'il fut autorisé à monter, Wilson monta et s'installa au fond, comme il en avait l'habitude lorsqu'il prenait le bus pour aller à l'école primaire. Pour un peu, il aurait presque l'impression d'avoir rajeunit d'au moins deux ans. Mais lorsque le bus démarra, le chauffeur accéléra à une vitesse impressionnante. Wilson n'avait jamais vu un chauffeur aller aussi vite.
* Il est fou * pensa-t-il sans rien dire. Et dire qu'au retour du ministère, il faudra remonter dedans.

Dans le bus, les deux professeurs accompagnateur : Mr Ainsworth et Miss Holloway, expliqua aux élèves le déroulement de la journée et leur rôle de professeurs, pour gagner du temps disent-ils. Wilson ne les écoutait pas, il préféra regarder dehors, en s'habituant peu à peu à la vitesse du bus. Cela change des bus moldus, il y a pas photo. Quand le bus arriva à Londres, Wilson avait presque l'impression de rentrer chez lui et pourtant il n'allait pas voir sa famille, mais des sorciers afin d'en apprendre plus sur les métiers de la magie. Le bus s'arrêta en ville, dans une petite allée, dans lequel Wilson n'était jamais allé. Il descendit du bus et attendit les instructions de ses professeurs.

"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté"

Sortie scolaire

Isaya avançait à petit pas pressés le long de la route qui la menait à la sortie de Pré-au-Lard. Elle apercevait déjà un énorme bus à double impériale qui dominait les petites chaumières du village sorcier. Enthousiaste, elle pressa le pas. Ce n'était pas temps l'idée de monter à nouveau dans le Magicobus qui l’enchantait, mais plutôt celle des découvertes qu'elle ferait lorsqu'elle arriverait à destination. En effet, elle ne gardait pas un très bon souvenir de son dernier voyage à bord de ce moyen de transport des plus particuliers. Rien que d'y penser, elle sentait son cœur se soulever, le trajet ne serait pas de tout repos. Mais toute appréhension disparaissait lorsqu'elle songeait au programme de cette belle journée.

Cette sortie scolaire au forum des métiers du Ministère de la Magie serait la première de la jeune Poufsouffle, du moins depuis son arrivée à Poudlard. Elle avait déjà participé à des visites guidées de musées ou de zoo alors qu'elle était encore scolarisée dans l’école moldue de son village. Ces journées loin des bancs de classe avaient toujours été plaisantes et elle se réjouissait de réitérer l’expérience, cette fois dans une ambiance 100 pour 100 sorcière. De plus, elle était ravie d'en apprendre davantage sur les métiers moldues, domaine où, elle devait l’avouer, elle était loin d'être connaisseuse. Même si elle maîtrisait relativement bien les aspects du métier de Médicomage, grâce à sa mère, et celui de Professeur, puisqu'elle en côtoyait tous les jours, les autres carrières magiques restaient dans le flou. Bien sûr, petite fille, elle avait rêvé d'être Auror ou joueuse de Quidditch professionnelle mais elle n’était pas certaine que la représentation qu'elle se faisait de ces métiers soit proche de la réalité.

Elle sortit de ses pensées lorsqu'elle se retrouva au milieu de ses camarades, prête à embarrasser dans le Magicobus. Elle était à peine installée à l'avant, afin d'écouter la présentation de ses professeurs, que le bus démarra à tout allure. Comme l'avait prévu Isaya, le voyage fut éprouvant et c'est avec soulagement qu'elle reconnut les rues londoniennes. Lorsque l’engin finit par planter sur les freins, elle fut une des premières à mettre pied à terre. Lorsque son cœur eut récupéré un rythme normal, elle se prépara à écouter les instructions à venir.

Poufsouffle du mois de novembre 2015 et janvier 2016 ~ Élève du mois de janvier 2016
Gardienne des Frelons
"It does not do dwell on dreams and forget to live" - Albus Dumbledore

Sortie scolaire

Poudlard connaissait une agitation inhabituelle ce jour là malgré l'heure matinale. C'était l'effervescence dans la salle commune de Poufsouffle, dans les couloirs et la Grande-salle. Au plus grand déplaisir de ceux qui ne participaient pas à la sortie et qui se seraient bien passé de tout ce tapage. Elina quand à elle avait décidé de se joindre à l'expédition. C'était une occasion exceptionnelle de se faire une idée des possibilités qui s'offraient à eux une fois leur scolarité à Poudlard achevée. Elle avait rapidement fourré dans son sac le nécessaire pour cette journée et avait préféré se passer de petit déjeuner étant donné la réputation du magicobus. C'était la première fois qu'elle allait utiliser ce mode de transport, mais il était apparemment plutôt éprouvant pour l'estomac des passagers. Elle n'avait pas participé aux discussion pour organiser cette sortie, mais elle savait ce qui s'y était dit.

Elle avait rejoint le groupe à temps pour monter dans la magicobus. Apparemment c'était leur professeur de métamorphoses et leur professeure de DcFM qui allaient les accompagner. Il faisait un temps superbe et la journée s'annonçait bien. Du moins jusqu'à ce que le magicobus démarre. Elle avait tôt fait de se caler dans un coin pour supporter au mieux les secousses. Elle tendis l'oreille quand le professeur Ainsworth pris la parole, mais n'eut pas le courage de sortir papier et stylo plume, jugeant que le risque était bien trop grand que cette tentative se solde par des nausées dont elle se passait très bien. Écrire en étant secouée en tout sens était certainement la dernière chose à faire. Elle se concentra donc sur les paroles de ses professeurs à la fois pour se distraire du paysage qui défilait trop vite et pour essayer de fixer un maximum d'information dans son esprit à défaut de les coucher sur papier. Après tout, devenir professeur était l'un des métiers qu'elle envisageait dans le futur. Les élèves présents furent invités à poser des questions, mais Elina préféra rester concentrée sur la stabilisation de son estomac et se contenta donc de tenter de répondre aux questions que miss Holloway leur avait conseillé de se poser s'ils envisageaient de devenir professeur. Une heure et demi plus tard, ils atteignaient enfin leur destination, au plus grand plaisir de la Poufsouffle et de son estomac.

¤ Finisseuse des Frelons ¤ Responsable de la Cabane de Cristal ¤ Septième année RPG ¤ Rédactrice ¤
~Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce~

Sortie scolaire

Meilla s'était levée tôt. Aujourd'hui avait lieu une sortie scolaire organisée spécialement par quelques élèves depuis de nombreuses semaines. Chacun avait donné son avis, et il était temps de vivre pleinement cette journée qui allait sûrement être mémorable. La rouquine savait que ce serait sûrement sa dernière sortie, et il était hors de question qu'elle la loupe. Aussi, la jeune fille avait été vite prête, et s'était rendue sur le lieu de rendez-vous assez tôt, histoire de ne pas louper le départ.

La septième année ne savait toujours pas où elle irait l'année suivante, et vu la fin de l'année qui approchait, il était plus que temps qu'elle s'en préoccupe. Cette sortie scolaire était l'occasion idéale pour en apprendre un peu plus sur les métiers du monde sorcier. Son père était Moldu, et toute la famille du côté de sa mère travaillait dans le domaine médical, raison pour laquelle elle ne connaissait que ce type de métier, et elle savait qu'elle aurait du mal. Quand elle était petite, jusqu'à même son entrée à Poudlard, c'était le domaine médical qui l'intéressait. Domaine assez vaste, qui lui permettrait d'aider les gens! Mais en grandissant, elle avait bien vu que quand on faisait partie de ce domaine, la vie de famille en pâtissait souvent et que c'était un métier qui demandait vraiment beaucoup de temps. Elle abandonna donc l'idée, et resta dans le néant jusqu'à aujourd'hui encore.

Le magicobus se remplit progressivement, et la sorcière put observer qu'elle connaissait quelques personnes. Elina, Joy, Nora, Elly, et le préfet de Serpentard... Wilson. Le magicobus démarra en trombe, surprenant la Serdaigle qui n'avait jamais utilisé ce moyen de transport. Son père avait le permis de voiture, et depuis qu'elle ne le voyait plus, elle avait toujours utilisé le transplanage, qui prenait beaucoup moins de temps et d'argent. En réalité, elle ne comprenait même pas comment des gens pouvaient encore utiliser ce moyen de transport. Il était vrai que pour ce cas précis, c'était pratique, mais quand on voyageait tout seul, pourquoi utiliser le magicobus? Non décidément, elle ne comprenait vraiment pas.

Le voyage commença donc, et le professeur de Métamorphose expliqua qu'ils pouvaient poser toutes leurs questions à propos du métier de professeur à lui-même ou à miss Holloway. Au départ, Meilla n'aurait jamais pensé devenir professeur. Elle aimait beaucoup Poudlard, mais devoir enseigner à des élèves qui n'ont pas forcément réellement envie d'apprendre ne lui avait jamais paru être un bon choix. Cependant, en voyant monsieur Ainsworth et miss Holloway parler de leur métier avec passion, elle se dit que ce serait finalement peut-être pas mal. Enfin, elle verrait bien plus tard ce qu'elle en penserait, à la fin de cette journée. Le temps des questions vint, et la septième année décida d'aller en poser, après tout, ils étaient là pour ça, poser des questions. Elle s'approcha donc un peu et attendit son tour.


« Hum... Comment vous faites pour trouver des sujets intéressants, ou plutôt pour tourner certains sujets de manière intéressante pour les élèves? »

Le voyage continua ainsi, dans la bonne humeur et ils arrivèrent aux alentours de dix heures, ce qui devrait leur permettre d'avoir assez de temps pour découvrir beaucoup de métiers.

~En voyage autour du monde et en couple avec la fille la plus extraordinaire du monde ~
Attention, apparition de carottes hallucinogènes dans le secteur des ornithorynques.

Sortie scolaire

Dakota n'avait réussi à fermer l’œil que très tard dans la nuit. Son esprit avait été perturbé par l'affiche qui trônait depuis peu dans le Hall : la sortie scolaire préparée durant plus d'un mois avait enfin été acceptée par la Directrice de Poudlard, et elle se déroulait... demain ! En fait, non, aujourd'hui, puisque Dakota n'arrêtait pas de remuer dans tous les sens, si bien qu'il devait bientôt l'heure de se lever. La Serpentard était surexitée : c'était son premier voyage scolaire, elle avait hâte d'écouter les différents intervenants et de voir de ses propres petits yeux le Ministère de la Magie. Une fois levée, bien propre et habillée, Dakota fourra dans un petit sac plumes et parchemins, se précipita dans la Grande Salle, où elle s'empara de deux bouts de pudding qu'elle fourra rapidement dans sa bouche.

Se dirigeant vers Pré-au-Lard, Dakota se surprit à penser qu'en réalité, cette sortie était un moyen pour elle d'en connaître davantage sur le monde magique en lui-même. Quand ses camarades avaient proposé l'idée de prendre le Magicobus, elle s'était discrètement mise dans l'ombre, honteuse de ne pas savoir ce qu'était le Magicobus. Mais maintenant qu'elle le voyait dans l'une des allées de Pré-au-Lard, elle se rendit compte qu'il ne s'agissait ni plus ni moins que d'un simple bus à l'allure moldue. Les professeurs Holloway et Ainsworth attendaient les élèves participants devant l'entrée du bus. Une fois tous rentrés dans le véhicule, et le trajet débuté, le directeur de Gryffondor commença par rappeler le pourquoi de la sortie scolaire, avant de se lancer dans une explication de son propre métier d'enseignant. Il fut rapidement complété par Miss Holloway, et tout ceci avait réellement l'air intéressant.

Sauf que Dakota serrait les poings et les joues pour ne pas vomir dans le bus et recracher les deux bouts de pudding avalés tout à l'heure. Elle pestait intérieurement contre ses camarades qui avaient eu la « charmante » idée de prendre ce moyen de locomotion : étaient-ils fous ? Le Magicobus était une torture, et le chauffeur était complètement givré : les virages étaient pris à une vitesse hallucinante, et il freinait parfois si fort que la jeune fille était trimbalée d'un bout à l'autre du bus. Est-ce qu'au moins ce type avait un permis pour conduire ? Cela aurait fort étonné Dakota. Elle était bonne pour commencer sa journée avec un mal de tête abominable. Elle n'avait donc d'autre choix que de se concentrer sur sa respiration pour ne pas devenir malade. De ce fait, elle n'avait pas réellement pu écouter les paroles de ses deux professeurs, et encore moins voir quels étaient les autres participants à cette sortie. Maudit soit ce bus, par Merlin.

Mais Merlin entendit la prière de Dakota, et le bus s'arrêta avec toute la délicatesse dont il était capable, c'est-à-dire en freinant brusquement devant l'entrée du Ministère. La jeune fille ne se fit pas prier quand on lui demanda de descendre de cet engin de malheur. L'air était plus respirable dehors, et Dakota se prit à espérer que le bus ait un accident, histoire de repartir à l'école en voiture, ou avec le train. Mais il était encore tôt pour penser à cela : il était 10 heures à Londres, et la journée s'annonçait déjà pleine de péripéties.

Journaliste aux Chroniques du Sale Hasard ❋ Proud to be a Slytherin.
« On ne se méfie jamais trop de qui sait lire et écrire. »

Sortie scolaire

Une sensations de picotements sur le visage réveilla Wendy ce matin là. Son compagnon à poil tentait vainement de réveiller sa maîtresse à grands coups de moustaches dans la tête, sans doute impatient de recevoir sa friandise de la matinée. Wendy avait en effet craqué pour un sachet de croquettes lors de sa dernière visite à la Ménagerie Magique du chemin de traverse qui semblait rendre dingue Rejexx et lui faisait émettre des ronronnements incroyables à sa simple vue. La deuxième année poussa un gémissement, son esprit encore à moitié dans le sommeil avant de se remémorer quel jour on était. La sortie scolaire ! Oubliant en un instant la fatigue qui l'empêchait d'ouvrir les yeux, elle bondit hors de son lit (effrayant Rejexx au passage qui courut se réfugier à l'autre bout du dortoir), enfila ses vêtements et descendit en vitesse avaler son petit déjeuner.

Les autres ne parlaient que de ça. La sortie allait avoir lieu au Ministère de la Magie, plus précisément dans l'Atrium disaient certains, mais Wendy ignorait complètement ces différents lieux magiques alors pour elle tout serait une découverte ! Elle n'avait encore jamais eu l'occasion de mettre les pieds dans un lieu où la magie était omni-présente et non dissimulée (mis-à-part le chemin de traverse qui était un de ses lieux favoris au monde). Il lui tardait de passer en troisième année pour prétendre aux visites de Pré-au-lard, mais pour l'instant elle devrait se contenter de cette journée en dehors des murs du château. Et ça s'annonçait hautement folklorique ! Les élèves chahutaient entre eux à propos du Magicobus qui les attendaient à la gare de Pré-au-lard. Les rumeurs les plus folles couraient sur ce transport magique mais Wendy doutait qu'un seul de ses camarades ne soient déjà réellement monté dedans.

L'attente ne fut pas longue avant de découvrir par elle même ce que signifiait voyager en Magicobus. A peine sa deuxième tartine de marmelade avalée elle se retrouva entourée de ses camarades devant le fameux véhicule et s'assit gaiement contre une vitre légèrement crasseuse. Le groupe d'élève était frénétique, et elle mit quelques secondes avant de remarquer que leurs deux accompagnateurs, Mr Ainsworth et Miss Holloway étaient en train d'expliquer le déroulement de la journée. Elle venait à peine de sortir son précieux carnet à dessin afin de prendre des notes lorsque -BANG- Le bus avait démarré. Et quel démarrage ! On aurait crû une de ces attractions dans lesquelles Wendy aimait à aller dans les fêtes foraines moldues, celles où on doit mettre des lunettes pour voir un film en 3D et qui secouent dans tous les sens. En pire. Parce que tout le monde n'était pas adepte de ce genre d'attraction et que certains élèves affichaient déjà des mines proches du retour-de-déjeuner-sur-les-genoux. Wendy, elle, s'amusait comme une folle. Elle avait rangé son carnet dans son sac car les deux professeurs avaient enchaîné sur les diverses qualités requises dans leur propre métier et comme la jeune serpentarde était certaine de ne pas vouloir faire carrière dans le corps enseignant, elle préféra passer le reste du voyage à prendre les paris sur qui rendrait son petit déjeuner en premier.

Finalement à 10h précises, le chauffeur appuya un grand coup sur le frein (ce qui faillit assommer plus de la moitié des voyageurs contre le dossier de leur siège de devant) et annonça leur lieu d'arrivée. Les élèves sortirent plus ou moins rapidement du véhicule et Wendy le regarda repartir un sourire aux lèvres, déjà impatiente de remonter dans cette folle attraction le soir même.

*TROISIEME ANNEE RPG* Poudlard 2040*
“- Is this real? Or has this been happening inside my head?
- Of course it’s happening inside your head, Harry, but why on earth should that mean that it is not real?”
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Sortie scolaire

Le réveil de Mathilde la réveilla en sursaut. Elle regarda l'heure et soupira. 7 heures et demi. Elle émergea tout en se demandant ce que ses professeurs lui prépareraient aujourd'hui. * Peut-être qu'en Potions on verra l'antidote à la Potion d'Enflure...* songea-t-elle, avant de se rappeler qu'elle n'avait pas vraiment cour aujourd'hui. En effet, la sortie scolaire organisée par les élèves avait lieu ce jour ci. Mathilde avait un peu participé à sa préparation. Les élèves qui souhaitaient donc venir participer à cette journée, pouvaient simplement se présenter dans le hall et embarquer avec les autres. Et Mathilde souhaitait participer à sa préparation.

Elle sortit donc de son lit en vitesse et s'habilla du plus vite qu'elle put. Une fois prête, elle descendit prendre son déjeuner. Elle avala un toast aux haricots rouges, bien que ce soit quelque peu étrange. Elle sortit de table et se rendit compte qu'elle avait oublié son carnet de notes et son crayon dans son dortoir. Les professeurs leu avaient en effet conseillé de prendre de quoi noter toutes les informations qu'ils entendraient. Mathilde avait retenu l'idée et la trouvait très bonne, bien que ce soit ce qu'elle faisait en permanence durant les cours. Elle redescendit les escaliers du mieux qu'elle put, mais cela dura tout de même cinq minutes, en partant de la salle commune de Gryffondor. Mathilde parvint essoufflée en bas, de justesse. En effet, les professeurs étaient arrivés trente secondes plus tard et avaient menés les élèves dans le magicobus. Mathilde s'était assise vers l'avant, afin de ne pas entendre le brouhaha produit par les élèves dans le fond. Elle s'était toujours demandé pourquoi les élèves quand ils étaient en groupe dans un bus, avaient un tendance à vouloir absolument utiliser les places se trouvant au fond.

Soudain, une secousse forte, très forte même, fit remonter un peu de haricots dans sa bouche. C'était la première fois qu'elle montait dans le Magicobus, mais Mathilde avait toujours eu le mal des transports. Sa mère n'appréciait pas tellement ce transport, trouvant que il "remuait un peu trop". Et elle avait raison. Le bus prit un virage serré à tout vitesse et Mathilde ressentit à nouveau des haricots. * La prochaine fois, je vais vraiment vomir... * se dit elle, ce qui était plus que vrai. Elle essaya de regarder le paysage mais Mr Ainsworth, l'un des accompagnateurs, prit la parole. Il leur donna une foule d'informations sur son métier. En effet, au Ministère de la Magie se tenait le forum des métier aujourd'hui. Les élèves avaient donc prévu de s'y rendre.

Mathilde continua à être attentive. Elle avait toujours rêvé d’exercer ce métier. Elle trouvait cela tout simplement passionnant de pouvoir apprendre à des petits - ou grand - élèves les mystère plus ou moins profonds de la magie. Elle avouait avoir toujours rêvé de d'aider ses professeurs lors d'un cours. Malheureusement, ses professeurs n'avait jamais demandé d'aide à sa classe, du moins, qu'elle se souvienne. Pendant l'heure qui suivit, Mathilde mangea un bonbon à la menthe qui s'avéra utile contre ses nausées de plus en plus régulières. Elle discuta tout de même un peu avec d'autres élèves qui s'étaient également mis à l'avant. Le trajet se termina avec un coup de frein très brutal et quelques chutes élèves. Mathilde en faisait partie. Elle s'était étalée de tout son long lorsque le chauffeur avait freiné. Quelques bleus en plus elle se releva et suivit les autres, rouge de honte et au bord des larmes. C'est vrai, pleurer pour ça était un peu exagéré, Mathilde reteints donc ses larmes afin d'éviter une humiliation.

Les élèves entrèrent dans le Ministère par l'entrée de service. L'atrium se révéla immense. Mathilde était émerveillée et regrettait de ne pas avoir un appareil photo comme les moldus pour garder en souvenir cet endroit. Elle attendit ensuite les instructions.


Sortie scolaire

Tally s’était levée à l’aube. Aujourd’hui, c’était le grand jour ! Le jour de la sortie scolaire ! Elle avait activement participé à son organisation et était heureuse de voir enfin ce fameux jour arriver. Le départ était prévu à 8h30, pas question pour la jeune Serdaigle d’être en retard. Elle était dans les premiers élèves à être sur place. Ils furent bientôt tous pris en charge par deux professeurs : M.Ainsworth et Miss Holloway.

Ils montèrent rapidement dans le Magicobus dans un rang parfait, c’était la première fois que Tally montait dans ce transport. Elle avait lu quelques histoires à son sujet et elle appréhendait un peu ce voyage. Elle avait bien fait de se cramponner solidement au siège lorsque le bus magique démarra. Elle faillit lâcher l’ensemble de ses boyaux à différents moments du trajet. Si bien qu’elle préféra reporter son attention sur les professeurs qui s’étaient levés pour présenter leur métier. Bien incapable de prendre des notes, elle se força tout de même à écouter. La jeune fille ne savait pas réellement pourquoi elle participait à cette sortie, après tout, elle était si jeune qu’elle n’avait aucune du métier qu’elle voulait exercer plus tard… Mais, elle voulait voir le Ministère de la Magie ! Ca c’était sûr ! Et puis… il y aurait peut-être des joueurs de Quidditch célèbres ! Elle pourrait peut-être glaner des conseils au près d’eux.

Elle écouta donc d’une oreille distraite les divers conseils que leur prodiguaient leurs professeurs quant à leur métier. Elle remarqua aussi que Meilla leur posa une question qu’elle trouva intéressante. Elle admirait toujours la Septième année et se demanda si celle-ci savait ce qu’elle allait faire après son départ. C’est à ce moment que la réalité la percuta : Meilla devrait bientôt quitter Poudlard et … également quitter le dortoir. Cela la rendit morose pour le restant du trajet qui lui parut ne durer une éternité.

Tally descendit du bus, soulagée, elle n’était jamais venue par ici et elle s’extasia quelques instants sur les immeubles environnants. Elle allait enfin pénétrer dans le Ministère. Enfin une véritable aventure dans sa petite vie bien rangée de Poudlardienne.


4ème année RP

Tallirenpher, prenez garde !

Sortie scolaire

Image
Henry Weakleek


L'air ronchon d'Henry Weakleek n'avait pas beaucoup intrigué ce jour là. C'était d'ailleurs souvent le contraire qui étonnait et ce jour là la plupart de ses collègues savaient ce qui le rendait aussi agréable : ni plus ni moins une punition. Quelques jours plus tôt son énorme bévue concernant le fils d'un des hauts secrétaires et la moitié du service de l'immigration n'était pas vraiment passée inaperçue et il était certain que sa supérieure n'avait pas vraiment apprécié. Et puisqu'il n'était pas franchement ami avec elle les choses ne s'étaient pas vraiment améliorées.
Mais était-ce de sa faute à lui si sa supérieure ressemblait tant à un croisement entre sa sœur geignarde et sa grande tante acariâtre ? Il n'y pouvait rien, c'était chimique, il ne pouvait pas la supporter. Encore moins lorsqu'elle le prenait de haut, ce qui arrivait pourtant souvent.

C'était ainsi qu'il s'était retrouvé devant l'entrée des visiteurs ce matin là, où l'attendaient toute une horde d'enfants de Poudlard. Leur nombre fit d'ailleurs lever les yeux de Weakleek au ciel : il en avait au moins pour 5 allers et retours et il se serait bien passé de cette corvée. Tout comme il se serait passé de cette journée. Après tout s'il avait voulu travailler avec des enfants il serait devenu professeur comme les deux gardiens de troupeau plantés là vers qui il décida d'ailleurs de se diriger pour les saluer. Une fois cela fait il s'adressa à toute l'assistance de sa voix un peu rauque en ces termes :


« Bonjour à tous ! Je m'appelle Henry Weakleek et je suis Auror, c'est moi qui vous ferait visiter quelques salles du Ministère ce matin. Vous aurez aussi la chance, que dis-je, l'honneur de me revoir cette après midi pour que je vous parle plus en détail de mon métier. Enfin bien sûr si vous avez déjà des questions vous pourrez me les poser. Parmi vous certains sont déjà venus au Ministère ? »


On aurait presque pu croire qu'il était enthousiaste. C'était pourtant loin d'être le cas vous l'aurez compris, pour lui si le Ministère tenait tant à devenir un site touristique ouvert aux sorties scolaires grand bien lui en fasse mais qu'il engage des guides touristiques au lieu de l'utiliser lui et ses années d'études de l'art des duels et des sortilèges informulés.


« Bon pour ceux qui ne connaissent pas nous allons rentrer par cette cabine téléphonique que vous voyez là, vous allez faire des groupes de quatre ou cinq et vous entasser à l'intérieur, il y a plus de place qu'il n'y parait »


C'est ainsi que Weakleek transporta le premier groupe avec un des deux professeurs, puis les autres jusqu'au dernier avec le dernier professeur. Comme il l'avait prédit c'était une opération fort peu passionnante mais il se doutait que pour les enfants qui ne connaissait pas du tout l'endroit c'était impressionnant. D'ailleurs certains de leurs sourires lui tirèrent presque un rictus, le calmant de son humeur bougonne. Après tout ça n'était pas de leur faute, du moins pas tout à fait.


« Nous voilà donc dans l'Atrium ! C'est une très belle pièce n'est ce pas ? Vous pouvez apercevoir une statue de notre ministre et l'énorme fontaine sculptée là bas c'est la Fontaine des Héros, en l'honneur des résistants pendant les temps sombres, vous y reconnaissez quelques personnages ? »


Il laissa quelques temps aux enfants pour s'exprimer, observant lui aussi la fontaine. Il y avait là Harry Potter, Albus Dumbledore, Hermione Granger, Neville Londubat, Ron Weasley et beaucoup d'autres, sorte d'enchevêtrement de différents grands personnage assez élégant mais surtout très imposant. Dans la grande pièce ronde de nombreux employés allaient de long en large, retournant à leurs bureaux, c'était l'heure ou nombre d'entre eux arrivaient, faisant crépiter les cheminées noires de la pièce de fumée verte.


« Venez suivez moi, vous pourrez observer plus attentivement cette pièce dans l'après midi, elle vous sera réservée, pour le moment nous allons nous mettre ailleurs que dans le passage et continuer la visite. Y a t-il un département qui vous intéresse plus qu'un autre ? »


Henry Weakleek, guide en chef. Avec un peu de chance ces enfants étaient de ces sortes d'adolescents stéréotypés que rien n'intéressait et il pourrait retourner chez lui. Néanmoins vu leur air et ce qu'on lui en avait dit ils avaient bien manœuvré pour avoir le droit à cette journée et n'y renonceraient pas. Alors tant qu'à faire autant paraître intéressant et rien que pour eux sembler plus compétent que ce que ses collègues en pensaient.

Reducio
Vous avez jusqu'au 30/05, 23h, avant la prochaine intervention

Sortie scolaire

Enfin ! Bien que le voyage faisait partie de cette journée et qu’Elly s'était dit d'en profiter, il était vrai que le trajet n'avait pas été de tout repos. Heureusement, son visage n'était pas aussi vert que celui de son amie Mathilde, à qui elle fit une petite tape sur l'épaule qui se voulait réconfortante. Lorsqu'enfin tout le groupe fut sorti du Magicobus sans une once de regret, Elly regarda autour d'elle et haussa les sourcils. Un bâtiment à l'air délabré et une cabine téléphonique se dressaient devant eux. Soudain, un homme, au regard exaspéré s'approcha d'eux et prit la parole d'une voix correspondant très bien à son attitude grognonne :

"- Bonjour à tous ! Je m'appelle Henry Weakleek et je suis Auror, c'est moi qui vous ferait visiter quelques salles du Ministère ce matin. Vous aurez aussi la chance, que dis-je, l'honneur de me revoir cette après midi pour que je vous parle plus en détail de mon métier. Enfin bien sûr si vous avez déjà des questions vous pourrez me les poser. Parmi vous certains sont déjà venus au Ministère ? "

Auror ? Eh ben dis donc ! Quelques murmures admiratifs s’échappèrent des bouches de quelques élèves. Elly l'observa curieusement. Il était barbu, l'air dur, baraqué, de petits yeux. Ce n'était pas du tout l'idée qu'elle s'était fait d'un auror. Pour elle c'était une sorte de "justicier". Mais à force de courir derrière les méchants on devait finir par s'endurcir. La jeune fille se demanda si il avait des enfants. Ce qui n'avait royalement aucun rapport. Mais bon. Elly se ré-intéressa à la conversation et l'entendit dire :

"- Bon pour ceux qui ne connaissent pas nous allons rentrer par cette cabine téléphonique que vous voyez là, vous allez faire des groupes de quatre ou cinq et vous entasser à l'intérieur, il y a plus de place qu'il n'y parait "


La cabine téléphonique ? Amusant. Elly, sans se précipiter, passa dans la première cabine, un peu gênée à l'idée de se retrouver à l'étroit avec cet homme si....imposant. Mais finalement, par elle ne savait quel sort d'extension, la cabine se révélait beaucoup plus large, laissant tout de même dix bons centimètres entre chaque personne. Une fois arrivés en bas, Henry remonta chercher les autres, l'air déjà un peu moins fâché. Mais Elly était trop occupée à écarquiller les yeux devant ce qu'elle voyait : un immense espace dallé de pierres noires et blanches faisaient retentir les pas et les claquements des talons aiguilles, des cheminées placées sur les côtés de la pièce jaillissait des flammes vertes, faisant apparaître presque en rythme sorciers et sorcières se rendant au travail. Et au milieu de la salle, une immense fontaine dont la statue centrale représentait Arseni Stoyanov, le ministre actuel. Plus bas, plusieurs petites statues de personnages internationalement célèbres, du monde magique du moins : le mythique Harry Potter, ses acolytes, Ron et Hermione Weasley et plusieurs autres. Après avoir déposé tous les Poudlardiens en bas, l'auror reprit :


"-Nous voilà donc dans l'Atrium ! C'est une très belle pièce n'est ce pas ? Vous pouvez apercevoir une statue de notre ministre et l'énorme fontaine sculptée là bas c'est la Fontaine des Héros, en l'honneur des résistants pendant les temps sombres, vous y reconnaissez quelques personnages ?"


Laissant le temps au élèves de répondre, il observa lui aussi l'impressionnante fontaine, se retourna et continua :


"-Venez suivez moi, vous pourrez observer plus attentivement cette pièce dans l'après midi, elle vous sera réservée, pour le moment nous allons nous mettre ailleurs que dans le passage et continuer la visite. Y a t-il un département qui vous intéresse plus qu'un autre ?"


Contrairement à la plupart des jeunes de son âge et même certains septièmes années, la deuxième année pensait savoir dans quoi elle souhaiterai se lancer plus tard : le droit magie, et oui, une section du ministère l'intéressait particulièrement :


"- Le département de la Justice Magique
, dit-elle n levant le doigt, je voudrais faire du droit magique"

Attendant avec impatience les réponses de ses camarades, elle resta à l'avant, première pour voir les choses spéctaculaires qui s'annonçaient.

Elly Sparkle • 2ème année
Rédactrice-en-Chef de la Petite Mornille
Code couleur : maroon
"I seem heartless because my heart died with my love" - Snape
  Retour   Répondre